Livres
483 239
Membres
470 501

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Trêve



Description ajoutée par saltanis 2010-09-05T11:20:31+02:00

Résumé

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un groupe d'Italiens, rescapés des camps nazis, entame une marche de plusieurs mois : " accompagnés " par l'Armée Rouge, ils cherchent à rejoindre leur terre natale.

Héros et traîtres, paysans et voleurs, savants et nomades se retrouvent pêle-mêle dans une réjouissante pagaille : autant d'hommes qui redécouvrent, émerveillés, la vie, le monde, la forêt, les filles, sans oublier l'art du trafic pour subsister... La Trêve est le récit picaresque et authentique de leurs tribulations extravagantes sur les routes d'Europe centrale. À travers la confrontation de deux peuples, Primo Levi révèle les ressources merveilleuses d'hommes qui se montrèrent à la hauteur de leur destin.

Afficher en entier

Classement en biblio - 55 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Golune 2012-01-04T20:35:46+01:00

Dans son for intérieur, Cesare ne s’était jamais résigné au fait que les Allemands parlent l’allemand, les Russes le russe, sinon qu’en raison d’une extravagante malignité ; il était en outre profondément persuadé que s’ils ne comprenaient pas l’italien c’était par un raffinement de cette même malignité. Malignité ou extrême, scandaleuse ignorance, barbarie ouverte. Il n’y avait pas d’autres possibilités.

C’est pour cela que sa perplexité allait rapidement tourner en rage. Il grommelait, jurait. Est-ce aussi difficile de comprendre ce que c’est qu’une poule, et que nous donnons six assiettes en échange ? Une poule, une de celles qui se promènent, béquetant, grattant, et faisant « coccodé » : et sans trop de confiance, torve, maussade, il s’exhiba dans une imitation très mauvaise des habitudes des poulets, se blottissant par terre, grattant avec un pied et ensuite avec l’autre, et béquetant çà et là avec la main en cuillère. Entre un juron et l’autre, il faisait aussi « coccodé ». Mais, on le sait, cette interprétation du vers des poulets est hautement conventionnelle ; elle circule exclusivement en Italie et n’a cours nulle part ailleurs

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Con-fused 2017-07-11T16:43:16+02:00
Or

Livre que j’ai lu pour le Lycée mais que j’ai adoré. Primo Levi nous raconte de manière simple des événements très durs. Un très beau livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2016-11-27T14:53:30+01:00
Bronze

J'ai apprécié , comme dans " Si c'est un homme " , la profonde humanité qui se dégage de cet ouvrage , la farouche volonté de vivre , ainsi que l'apport pédagogique incontestable concernant les conditions de rapatriements des prisonniers dans le chaos de l'après guerre en 1945. Néanmoins , sur le plan strictement du style, j'ai eu plus de difficulté : il y a une telle succession d'événements et de galerie de personnages, que j'ai parfois eu du mal à garder le fil de ma lecture, difficulté accentuée par l'usage variable de conjugaisons au passé et au présent. Cette remarque , tenant uniquement à la fluidité de lecture , ma paraît cependant dérisoire par rapport à ce qu'a vécu l'auteur et à la qualité de son témoignage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CodeSecret148 2014-12-07T12:53:19+01:00
Diamant

Excellent roman, qui donne envie d'être relu une seconde fois après l'avoir terminé (à l'image de Si c'est un homme d'ailleurs).

J'ai trouvé cependant le fait d'écrire au temps du passé simple comme un certain "formalisme" d'écriture dénaturant un peu le côté entièrement verbal et pédagogique du Témoignage.

En revanche, le fil de l'Histoire y est tracé, bien qu'avec parfois des comparatives d'apparence futiles mais significatives, dans la perspective la plus proche possible de l'instant vécu. L'enseignement tiré de ce roman est d'une force extrême: c'est à la dernière page, dernière ligne de l’œuvre, que l'on prend totalement conscience de la signification du titre, qui revêt alors tout son sens; ainsi en va-t-il lorsqu'on apprend selon moi d'un professeur supérieur en connaissances et qui tends à nous transmettre cette force dynamique; mais cela reflète surtout en même temps la main de maitre d'écrivain qui nous fait vivre son experience sans nous dévoiler ce que lui ne pouvait deviner sur l'instant - c'est-à-d'ire qu'il revit son passé à la fois qu'il nous le raconte, sans toucher à ses perceptions futures.

De ce témoignage véritable, rien n'est retiré à la puissance des sentiments ET des faits; ou du moins l'idée que l'on s'en fait est-elle profondément marquante; naturellement, s'imaginer les choses telles qu'elles devient de l'ordre d'un possible relatif.

C'est donc une Très Bonne lecture, qui ne devrait pas être écarté de Si c'est un homme: tous les écrits de Primo Levi sont liés; aussi bien, Lilith et les autres suivent ce témoignage important.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariedemon 2012-11-08T02:21:54+01:00
Diamant

Je l'ai lu pour le lycée et je l'ai trouvé merveilleux, j'en ai même eu les larmes aux yeux sur quelque passage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anisette81 2012-01-18T11:23:28+01:00
Argent

Très belle écriture de Primo Lévi pour décrire l'air de rien, des situation catastrophiques. Le meilleur de l'homme est toujours révélé dans ses ouvrages. Un bijou

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Golune 2011-08-28T20:07:30+02:00
Or

Nettement moins connu que Si c'est un homme, La Trêve en est pourtant la suite, et il mériterait d'être aussi connu.

Pour les milliers de prisonniers des camps, la fuite des Allemands est loin d'être la fin de la guerre. Les russes se retrouvent avec des milliers d'anciens prisonniers à nourrir et leur capacité à faire face est assez limitée. C'est là que l'on découvre l'ingéniosité extraordinaire dont sont capables certaines personnes pour s'en sortir.

L'atmosphère de ce livre est beaucoup plus gaie que le premier, et même si l'enfer n'est pas vraiment terminé et la route est encore longue vers le foyer, on se surprend à rire parfois, ce qui en rend la lecture très agréable. En plus, rare sont les livres qui relatent cette période, et j'imaginais naïvement qu'une fois la guerre terminée, les prisonniers auraient rapidement rejoint leur foyer.

Afficher en entier

Date de sortie

La Trêve

  • France : 2003-02-05 - Poche (Français)

Activité récente

ericd l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-29T17:33:47+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 55
Commentaires 7
Extraits 3
Evaluations 11
Note globale 8.27 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode