Livres
558 797
Membres
607 225

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Trilogie du Démon Azzie, tome 1 : Apportez-moi la tête du prince charmant



Résumé

Pauvre, pauvre diable ! Un démon plus brimé, plus maudit, plus damné qu'Azzie, ça n'existe pas. Il a pourtant une riche idée pour le concours du Millénaire, qui décide de la prépondérance du Bien ou du Mal sur le destin des hommes pour les mille ans à venir ! Mais, c'est bien connu, on n'est pas aidé. Ni sur terre ni en enfer...

Il est plutôt bon diable, Azzie, entièrement voué au Mal. Il dispose d'une carte de crédit satanique illimité, il peut commander une forêt enchantée, une épée modérément magique (les vraiment magiques sont en rupture de stock), un château ensorcelé, et tout et tout... Mais le Bien s'insinue sournoisement dans ses oeuvres, et chaque fois, Azzie se casse la figure ! Navrant, non ? Le fantastique devient alors délirant, et l'humour triomphe. L'amour aussi, incidemment...

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

extrait

L’intérieur était entièrement tapissé de riches tentures. Il y avait des lampes à huile en bel étain gravé suspendues aux parois et des coussins brodés un peu partout Le fond était occupé par un petit autel avec une table pour les offrandes. A côté se dressait la grande statue de style grec d’un beau jeune homme couronné de lauriers. Azzie le reconnut aussitôt

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Les protagonistes évoluent dans un univers loufoque et absurde en équilibre entre le Bien et le Mal. Et là dessus, on a une petite fille qui capture un démon, un prince à qui il manque une tête, un nain qui s'est fait arnaqué son précieux trésor, une administration du Mal plutôt incompétente et Azzie, démon à tête de renard qui aimerait monter en grade dans la hiérarchie infernale.

Afficher en entier
Bronze

Une lecture où je ressors très mitigé. Je m’attendais à de la fantasy humoristique et c’est effectivement ce qu’offre Apportez-moi la tête du Prince Charmant, mais il m’a vraiment manqué un truc pour que je rentre dans l’histoire et que je me prête au jeu.

Même si l’idée de base est assez classique, soit un concours entre le bien et le mal pour savoir qui régnera sur Terre pendant les siècles qui vont venir, l’idée du personnage principale, Azzie, démon du côté du mal, est vraiment très intéressant et peut offrir pas mal de chose innovante ! Le problème étant que j’ai l’impression que ce n’est qu’un fil rouge, et que l’histoire globale n’est qu’une suite de situations comiques et absurdes. Si certaines sont effectivement drôles (comme la princesse Scarlett allant au bal de Cendrillon), d’autres sont de trop (comme Azzie qui se retrouve capturé par les gnomes). Heureusement on retrouve un bon rythme vers la fin. J’ai bien aimé la conclusion. Elle est surprenante et bien amenée, et rattrape un peu certaines tares du récit.

Les auteurs prennent parfois du temps pour expliquer en détail leur univers à des moments certes approprier, mais il y a beaucoup trop de détails inutiles qui n’auront pas d’importance pour le scénario. Certains éléments sont effectivement utiles pour plus tard, mais cela aurait été mieux d’aborder juste cela, au lieu d’avoir 3 à 5 pages d’éléments explicatifs, parfois censé être drôle, mais qui casse le rythme. Cependant, l’univers est plutôt sympathique avec de bonne idée (comme l’aspect très administratif de l’Enfer.)

Du côté de l’humour, on oscille entre très bonne idée (comme Excalibur qui est complètement manipulatrice et tarée), et humour gras qui m’a fait soulever les yeux aux ciels.

Les personnages ne sont pas vraiment mémorables. Le seul qui est un concept intéressant est l’ange Babriel. Un ange qui aide même le mal dans son entreprise tellement il est bonté et amour, c’est une idée vraiment cool !

Un récit qui aura été par certains côtés assez sympathique à lire, mais il y a peut-être une inégalité de rythme. Parfois c’est drôle, et d’autres fois c’est lourd. Le tome se suffisant à lui-même, je ne compte pas me plonger dans la suite.

Afficher en entier
Argent

Un combat entre le bien et le mal totalement délirant et une façon originale de détourner les contes traditionnels. Un beau style pour une oeuvre sans prétention mais efficace et jouissive. Bref, on rigole bien quoi.

Afficher en entier

Activité récente

Tia366 l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-05T21:26:28+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 35
Commentaires 3
extraits 10
Evaluations 10
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode