Livres
461 264
Membres
417 385

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Dyer lança un coup d’œil à Kelsea, qui fut surprise de voir combien il avait l'air piteux.

- Est-ce une punition, madame ?

- Mais non, pas du tout. C'est une mission de la plus haute importance.

- Libérer une seule esclave de Mortmesne ?

- Réfléchis un peu, petit con, grommela Massue. C'est moi qui t'envoie là-bas. Penses-tu vraiment que ce sera la seule mission inscrite au programme ?

Afficher en entier

"- Imaginez un monde où il n'y a ni riches ni pauvres. On n'y vit pas dans le luxe, mais chacun a de quoi se nourrir et se vêtir, chacun a droit à une éducation et à des soins. Dieu ne contrôle rien. Les livres ne sont pas interdits. Les femmes ne sont pas considérées comme des inférieures. La couleur de votre peau, vos origines sociales, ces choses-là ne comptent pas. La gentillesse et l'humanité y règnent. Il n'y a pas d'armes, pas de surveillance, pas de drogues, pas de dettes, et la cupidité n'a de prise sur rien ni sur personne."

Afficher en entier

Kelsea ricana. Si elle avait une marraine de conte de fées quelque part, alors la vieille devait être sénile, car au lieu de ses vœux les plus ardents, elle exauçait ceux qui comptaient le moins.

Afficher en entier

— Vous parlez assez bien le Mort, non ?

— Oui, Majesté, mon accent laisse à désirer, mais je le parle couramment. Pourquoi ?

Kelsea consulta Massue du regard, et il lui fit un imperceptible hochement de tête. Dyer les scruta un instant, puis il se rembrunit.

— Oh non, madame, pas ça.

— Mais si, mon ami, tu es de l’aventure, confirma Lazarus. Toi et Galen.

Afficher en entier

— En cas d’échec, on vous accuse de folie, Lazarus. Mais en cas de réussite, on crie au génie

Afficher en entier

De petits gestes attentionnés sont comme des graines. Celui qui les sème voit sa bonté largement récompensée. Cette loi naturelle échappe seulement aux esprits bornés.

Afficher en entier

— Ne comptez pas jouer la carte de la dévotion avec moi, Votre Sainteté, répliqua Kelsea en plissant les yeux. J’en ai appris de belles sur vous. Quelles sont ces deux femmes que vous entretenez dans l’Arvath ? Est-ce devant le Saint-Esprit qu’elles s’agenouillent chaque soir ?

— Prenez garde, Majesté. Vous ne vous doutez pas combien votre situation est délicate.

— Menacez-moi encore, espèce de grippe-sou, et je vous réglerai votre compte.

Afficher en entier

- Soyez maudite, madame! lui cria Pen.

Aisa faillit s'étrangler, mais Massue ne dit rien, et elle devina qu'il valait mieux faire mine de ne pas avoir entendu.

- Je suis maudite, Pen! cria la Reine en retour.

Afficher en entier

" Des petits gestes attentionnés sont comme des graines. Celui qui les sème voit sa bonté largement récompensée. Cette loi naturelle échappe seulement aux esprits bornés."

Afficher en entier

" Imaginez un monde où il n'y a ni riches ni pauvres. On n'y vie pas dans le luxe, mais a de quoi se nourrir et se vêtir, chacun a le droit à une éducation et à des soins. Dieu ne contrôle rien. Les livres ne sont pas interdis. La couleur de votre peau, vos origines sociales, ces choses-là ne comptent pas. La gentillesse et l'humanité y règnent. Il n'y a pas d'armes, pas de surveillance, pas de drogue, pas de dettes, et la cupidité n'a de prise sur rien ni personne."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode