Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 774
Membres
1 064 262

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Trilogie hussite, Tome 1 : La Tour des fous



Description ajoutée par Gkone 2020-07-10T18:01:20+02:00

Résumé

La fin du monde ne survint pas en l'an de grâce 1420. Pourtant, bien des signes l'avaient présagée.

Les sombres prophéties des chiliastes ne s'accomplirent pas. Ils avaient annoncé la fin des temps avec précision : en février de l'an 1420, le lundi suivant la Sainte-Scolastique. Mais voilà... le lundi passa, vint le mardi puis le mercredi... et rien. Le Temps du Châtiment et de la Vengeance précédant la venue du royaume de Dieu n'advint pas.

Mais, pour sûr, on ne s'ennuyait point !

C'est ce que pensait Reinmar von Bielau, surnommé Reynevan, un savant herboriste lié aux puissants de l'époque, espion et magicien à ses heures. Ce jeune homme, épris de la belle et fougueuse Adèle, l'épouse d'un seigneur silésien vivait des moments de passion inoubliables. Jusqu'au jour où les amants furent surpris par les frères du mari trompé.

Ce fut le début des ennuis pour Reynevan...

Découvrez son destin exceptionnel à travers cette grande fresque d'aventures, par l'auteur best-seller de la saga du Sorceleur. Mêlant Histoire et fantastique, La Trilogie hussite prend place durant les croisades de Bohême, qui façonnèrent l'Europe du xve siècle.

Une immersion dans une période passionnante de notre histoire, au fabuleux souffle épique !

Afficher en entier

Classement en biblio - 31 lecteurs

extrait

" Un chevalier qui gisait sous un chariot, donné pour mort, bougea soudain dans un grincement d'armure. Il gémit derrière son casque. Reynevan s'approcha, s'agenouilla auprès de lui et souleva la visière de son hundsgugel. Ils se regardèrent longuement.

- Allez..., grailla le chevalier. Achève-moi, fieffé hérétique. Tu as tué mon frère, tu me tueras moi aussi. Que le diable t'emporte...

- Wolfher von Stercza.

- Crève, Bielau! "

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

L’an de grâce 1420 en Silésie. On suit les aventures de Reinmar de Bielau surnommé Reynevan, jeune étudiant/érudit en médecine et en herboristerie à Prague. Malheureusement, il s’est mis dans de beaux draps et dans tous les sens du terme porté par les relents de l’amour. Il fait la bêtise de tremper son biscuit dans la mauvaise écuelle de lait. Pris sur le fait, la situation vire au drame. S’ensuit une mystérieuse épopée chevaleresque au travers un médiéval historique des plus sanglant et des plus intéressant car le Pape Martin V lance une nouvelle croisade contre les hérétiques Tchèques au travers le royaume de la Silésie. Au cour de cette fresque chevaleresque digne des Tapisseries d’Arras, Reynevan va faire la rencontre de curieux compagnons avec qui il va nouer des liens d’amitiés pour le moins inattendus et sans qui, La Narrenturm auraient été sa dernière demeure. J’ai commencé le tome I – La Tour Des Fous le 31 octobre pour le terminer 7 jours plus tard, à ma grande surprise. Autant dire que je l’ai dévoré. Ou qu’il m’a happé bien malgré moi car les premières pages sont pas des plus faciles. En même temps c’est tout à fait mon genre littéraire (plonger dans des univers médiévaux profondément historiques avec un soupçon de magie savamment dosé et propre aux Légendaires et Folklores du moyen âge ). Une partie de l’histoire qu’il m’est arrivé d’approcher au travers certains manuscrits enluminés mais c’est tout. En somme, une belle découverte sur une partie géographique de l’histoire qui est assez méconnue. Entre nous, qui connaissait la Silésie ?

Dès les premiers mots je suis plongé dans l’histoire avec passion. Lecteur familier avec le latin cela à certainement aidé car celui-ci est très présent dans le roman. Le Polonais, très présent aussi, un peu moins ce qui est normal étant pas notre langue familière mais je m’y suis vite habitué. Ce qui est appréciable et c’est que j’aime en tant que lecteur de se genre littéraire , est le fait de devoir s’investir et enquêter en parallèle au travers des recherches afin de mieux cerner le contexte historique et géographique de l’histoire (cartes, histoires des Hussites et de la Silésie médiévale etc…). Ce que nous sommes invités à faire, d’ailleurs. De ce fait, je conseillerais presque pour les néophytes qui comme moi vont découvrir la Silésie médiévale, d’écouter les épisodes sur les Hussites de la chaîne youtube Fréquence Médiévale. Personnellement, ça m’a beaucoup apporté. Sans compté qu’aujourd’hui est sorti sur Netflix Médiéval avec Ben Foster qui est tout à fait appropriée.

Cependant, je n'ai pas mis 10 étoiles car je dois bien avouer avoir été surpris par la drôlerie d’un passage qui arrive tel un grotesque marginalia dans un manuscrit enluminé. Pour être plus clair, je mettais fait de fausses idées sur l’approche de la magie dans ce livre avant ma lecture. J'imaginais entrer dans une ambiance de sorcières fantastiques similaires au film médiéval The Witch de Robert Eggers, ne me demandez pas pourquoi ? ! J’attendais une approche plus réaliste et moins fantaisiste /lubrique car il y a une telle portée historique dans ce roman qui est à la fois fort réaliste en impression que le passage du banc en bois qui vole tel Aladin sur son tapis volant m'a complétement sorti de l'univers. Non pas qu’il soit mal écrit, ce n’est pas le cas du tout. Il est juste très original et selon moi, ne colle pas trop avec l'ambiance inquisitrice médiévale mais c’est vraiment excellent et tellement différent du Sorceleur, ce qui fait du bien.

Petit point négatif sur l’esthétique de la reliure. C'est dommage qu'elle ne rejoigne pas celle du cycle (Sorceleur) et du livre (La Route d’Où l’On Ne Revient Pas). Ce dernier est vendu comme une sorte de continuité/préquel à l’œuvre du Sorceleur, ce qui est légèrement malhonnête. Pour autant, la reliure suit la même esthétique avec les petits écus rehaussé d’or.et d'argent sur les tranches et la matière est super agréable. La Trilogie Hussite à côté fait un peu tâche quand on accorde beaucoup d’importance au rendu esthétique des reliures une fois rangées dans la bibliothèque. Mais Bragelonne à pris soin de placer un ecus/blason héraldique sur la tranche des deux premiers tomes de la trilogie Hussite de sorte à former une ligne continue d'écus avec le cycle du Sorceleur ce qui est mieux que rien. J’enchaine le second tome direct, si j’attends trop je ne suis pas sur d’avoir envie de m’y replonger tant c'est dense historiquement et puis, se sont de petits pavés comme on dit. 🙂

Afficher en entier
Diamant

Jolie découverte de cet auteur avec le premier tome de la trilogie Hussite.

Ici, on découvre l’histoire rocambolesque de Reinmar von Bielau surnommé Reynmar, jeune noble qui suite à une histoire avec Adèle, épouse d’un seigneur silésien, se retrouve en cavale sur la route pour éviter les représailles de la famille de ce dernier.

Première chose qui m’a marqué lors de ma lecture et que j’ai appréciée, c’est la petite introduction à chaque début de chapitre qui va nous indiquer ceux qui va se passer d’une manière plutôt humoristique.

L’histoire, se déroulant durant les croisades de Bohême au travers de l’Europe, se met petit à petit en place au fil des pages, on suit notre héros dans ses péripéties sur les routes où il va croiser différentes personnes. Au final, ce sont toutes ses rencontres qui font la richesse de ce premier tome et m’ont permis de m’évader sur les routes avec notre héros. On se retrouve dans une histoire médiévale avec une petite touche de sorcellerie et de fantasy.

J’ai énormément apprécié le trio formé par Reynmar, Charley et Samson, leurs échanges et leur complicité qui finit par se créer petit à petit.

Un premier tome réussit qui est de bonne augure pour la suite.

Contrairement à quelques commentaires lu plus bas, les noms polonais des personnages ainsi que les passages réguliers en latin ne m’ont pas dérangé au contraire, je trouve que ça apporte un côté authentique sur l’époque et le lieu où se déroule l’histoire. De plus, de la part d’un auteur polonais, je trouve ça normal qu’il utilise des noms de son pays.

Afficher en entier
Argent

J'aime beaucoup le style de l'auteur, ses personnages , sa narration ou encore son humour.Mais ce livre est pollué par tous ces noms et ces protagonistes qui changent sans cesse ce qui fait qu'il est dur de tout mémoriser. C'est dommage car cela nuit à l'immersion parce que sinon hormis ça les aventures de reinmar sont vraiment rocambolesques quelle imagination !!! J'ai tout de même hâte de lire la suite des aventures, un bon qui aurait pu être excellent

Afficher en entier
Lu aussi

Un premier tome mitigé : pourquoi ? Tout d'abord les points forts : j'ai adoré les têtes de chapitres décrivant ce qui allait suivre avec humour, la plume de l'auteur, la trame du roman très bien construite car on part d'un fait banal : la tromperie d'une femme mariée avec le héros, puis toutes les mésaventures qui va en découler, j'ai aimé également la magie discrète mais présente, et enfin les personnages de Reynevan, Charley et Samson.

Les points faibles maintenant : les noms à rallonge originaires de l'est de l'Europe, les citations latines au beau milieu des phrases. Ces deux points rendent la lecture ardue.

Afficher en entier
Argent

J'avoue que j'ai été un peu surprise au début de partir sur un roman historique. Après le witcher, mon cerveau était calibré pour de la fantasy. mais je dois admettre que c'est finalement une bonne surprise.

L'auteur s'est extrêmement documenté mais ne nous assomme pas sous les informations ce qui fait qu'on suit l'histoire et le cheminement du/des héros avec facilité.

Il y a malgré tout quelques écueils, les noms polonais sont difficiles à retenir pour ma part, j'ai donc du parfois faire des efforts pour me rappeler qui était qui. L'histoire de cette partie de l'Europe n'est pas non plus mon fort et il a fallu un peu de documentation en amont pour mieux appréhender.

L'auteur nous régale par contre toujours autant avec sa plume et sa verve, le ton vivant de ses personnages qu'ils soient principaux ou secondaires et j'ai vraiment aimé suivre cette histoire.

Afficher en entier
Or

https://songedunenuitdete.com/2020/12/15/la-trilogie-hussite-t1-la-tour-des-fous-dandrzej-sapkowski/

Andrzej Sapkowski arrive à nous immerger dans un monde qui a existé grâce à une histoire pleine de rebondissements et de révélations accrocheuses. La narration est à la troisième personne omnisciente et j’ai également adoré le ton définitivement sarcastique que l’on retrouve durant la lecture. Les introductions de chapitres qui donnent un bref aperçu de ce qu’on lira ensuite sont toujours écrites sur un ton ironique qui pourrait rappeler la manière dont les troubadours d’antan ouvraient leurs contes.

Définitivement, j’ai apprécié cette lecture qui m’a fait découvrir un univers que je trouve atypique. Ce n’est pas du tout le style que je lis en général, mais ça m’a donné envie d’en découvrir d’autres, et bien sûr, les aventures de Reinmar sont loin d’être terminées.

Je dirais que si vous avez aimé les romans du Sorceleur, le style d’Andrzej Sapkowski, sa manière d’introduire ses personnages et son univers, vous ne pourrez qu’apprécier cette trilogie qui est épique dans tous les sens du terme.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Trilogie hussite, Tome 1 : La Tour des fous" est sorti 2024-06-12T15:32:02+02:00 en version poche
background Layer 1 12 Juin

Dates de sortie

La Trilogie hussite, Tome 1 : La Tour des fous

  • France : 2020-11-25 (Français)
  • France : 2024-06-12 - Poche (Français)

Activité récente

LouHale l'ajoute dans sa biblio or
2024-04-26T22:50:59+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 31
Commentaires 6
extraits 2
Evaluations 8
Note globale 7.75 / 10