Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
<< Voir tous les commentaires
Par le Editer
GabyBella Or
Note : 8/10
Se déroulant dans la pétulante et admirée Venise, Elena, restauratrice d'art, vit une vie tranquille et sage, jusqu'au jour où Leonardo arrive et chamboule la moindre de ses bases existentielles. Il va l'amener à se découvrir sans honte, sans préjugés et sans limites.

Destiné à un public averti, ce livre est celui de tous les fantasmes sexuels. Il détrône l'inhibition et prône la sensualité et la séduction.

Par ailleurs, je qualifierai cette romance de "noire" : l'auteure ne nous montre pas qu'un contexte, qu'un décor sombres, les bases mêmes de cette relation sont obscures. Dans chaque romance, le côté sombre et contradictoire de l'amour est présenté, mais il l'est souvent à travers les actions et les dialogues.
Dans ce livre, il s'immisce dans les introspections et les moments de volupté. Ce qui peut être déstabilisant et dérangeant.

Cette histoire est agréablement dérangeante de par l'évolution d'Elena (que le lecteur peut très facilement constater) et de par les épreuves que lui impose Leonardo. Au point que cette romance devient psychologique petit à petit.
Ainsi, Irène Cao décortique les sentiments d'Elena et les met à nu. Cependant, loin des emphases sentimentales attendues, l'auteure recourt à une langue sensiblement moderne et simple. Le résumé-apéritif m'avait laissé penser à une écriture d'un niveau plus élevé, plus poétique.
Malgré cela, certains passages sont très beaux à lire de par les tournures de phrase.
Enfin, il y avait quelques erreurs d'orthographe mais, si peu que je n'en ferai pas toute une histoire.

Avec ses descriptions et ses analyses, le récit m'a rappelé certains récits réalistes du XIXème siècle. Et, durant ces moments, l'auteure m'a réellement emportée.

Même si je n'ai jamais lu "Cinquante nuances de Grey", ce livre s'inscrit dans cette mouvance.
Je le conseillerais beaucoup plus volontiers que "Grey".
Rien que pour cette noirceur psychologique et humaine qui s'en dégage et qui est "un plus" à cette romance.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.