Livres
464 168
Membres
424 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La tueuse au katana



Description ajoutée par PlumesDuWeb 2019-05-28T23:06:04+02:00

Résumé

Pour Elle, jeune femme au passé trouble, sa mission est sacrée : débarrasser la Terre des Yonis, créatures surnaturelles qui vivent au sein de la population. Dotée de réflexes singuliers, armée d’un katana et poussée par la haine viscérale qu’elle éprouve à l’égard de ces êtres, rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter.

Pourtant, tout change quand elle croise la route de Koan, un personnage étrange et attirant, nanti de pouvoirs incroyables. Un adversaire de taille pour la jeune femme d’autant qu’il semble connaître son passé et… deviner ses faiblesses.

Prendra-t-elle le risque de pactiser avec l’ennemi pour découvrir ce que cachent les visions troubles de son passé ?

Résistera-t-elle à l’attirance qui la pousse vers Koan en dépit de leurs différences ?

Les conséquences pourraient être terribles…

Afficher en entier

Classement en biblio - 28 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par worldofdramapassion 2019-07-02T06:31:11+02:00

Un sourire satisfait s’affiche sur son visage.

— Voilà. Tu vois, ce n’était pas la peine de faire la forte tête !

— Et je suis censée croire que ça va me guérir ? ricané-je.

— De tes blessures ? Oui. Par contre, pour ce qui est de ton sale caractère, je ne peux rien y faire.

Je le fusille du regard.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par seriallectrice 2019-07-14T18:50:05+02:00
Or

La tueuse au Katana est un bon livre d'Urban Fantasy qui réunit tous les ingrédients du genre: une héroïne badass, des créatures surnaturelles aux pouvoirs divers, une guerre entre deux clans/ espèces, des combats épiques, des secrets, des révélations et bien sûr le héros "parfait". Tous les ingrédients, je vous dis!

L'équilibre entre le fantastique et la romance est justement dosé, aucune des deux parties ne prend le pas sur l'autre. Les révélations sur le passé de Elle arrivent au compte-gouttes, nous poussant à tourner inlassablement les pages (même si certaines choses sont assez faciles à deviner).

La relation entre Elle et Koan est délectable: ennemis qui se tournent autour, à l'attirance indéniable, leurs joutes sont un délice à suivre. La romance se construit lentement sans pour autant créer de frustration. Au contraire, on en redemande!

Je regrette juste les clichés qui me paraissent inévitables dans l'Urban fantasy Spoiler(cliquez pour révéler)comme par exemple, entre autres, les deux personnages destinés l'un à l'autre qui finissent par se lier ou l'héroïne qui se découvre un passé qui va tout remettre en question ou certaines répétitions sur le physique de Koan ou la caractère de Elle qui ne sont pas nécessaires.

De fait, c'est une histoire vraiment prenante et bien écrite mais pas spécialement originale. Mais ce livre ira quand même dans ma bibliothèque d'or pour l'addictivité de l'histoire. Une fois commencé, j'ai eu des difficultés à lâcher ma liseuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mizuki-chou 2019-07-13T16:44:22+02:00
Or

Une nouvelle série qui promet

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fantasya-152 2019-07-11T18:01:47+02:00
Diamant

Je l’attendais avec impatience, et wahou ! Quelle aventure. Je ne m’attendais pas à cette histoire incroyable, soutenue par une plume exquise et maîtrisée, qui nous emmène à la découvert d’un monde fascinant. Les personnages sont attachants et crédibles, leurs aventures, haletantes. J’aurais aimé plus de chapitres tant je ne voulais pas que ça s’arrête. C’est le premier livre de l’auteure que je lis, et en ayant refermé la Tueuse, mon premier réflexe a été d’acheter Escort Boy.

Ça ne se lit pas, ça se dévore !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pommekiwi 2019-07-11T06:36:55+02:00
Diamant

Whaou ! Quelle histoire ! Je n'en suis pas sortie indemne. Pêle-mêle, il y a de tout : action, romance, rebondissements, scènes de sexe, le tout servi par une écriture nerveuse et maîtrisée. J'ai aimé cheminer avec Elle/Kira. On sent bien qu'elle se pose de plus en plus de questions au fil de ses découvertes et qu'elle laisse enfin parler son cœur. Le duo formé avec Koan, le Yoni, est attachant. Dès leur première rencontre, on sait que ces deux-là vont vivre quelque chose de fort ensemble. Il irradie de puissance et sa force au combat est incommensurable. Un adversaire de taille pour la tueuse. Je suis époustouflée par les scènes de combats. Il règne souvent une atmosphère sombre et oppressante. Les mots sont choisis avec justesse. J'ai apprécié également les personnages secondaires comme Lapis et Lazuli, les jumelles vampires déjantées et le petit Timéo aussi. Que dire des créatures évoquées qui changent de ce que l'on peut lire habituellement. Cela apporte un sang neuf.

Delman renouvelle le genre qui s'essouffle un peu en utilisant des cultures différentes telles que celle relative au kitsune et au kappa.

Une belle découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zoubaayed 2019-07-10T16:17:05+02:00
Pas apprécié

Ok, je dois dire je ne m'attendais pas à ne pas apprécier ce livre…. J'ai arrêté ma lecture après avoir lu plus que la moitié. Pourtant ça a bien commencé! Au début j'ai été happée par l'intrigue et l'univers était sympa… La première chose qui m'a fait tiquer c'était les dialogues. Vous savez les répliques clichés qu'on lance qu'on se bat avec quelqu'un, ben ici on les trouve à gogo. Et puis deuxièmement, le style d'écriture m'a vraiment dérangée. Il semblait un peu monocorde et la formulation rend certains passages un peu lourds. Je trouve que ça a rendu l'histoire moins dynamique et intense. Il y a beaucoup d'adjectifs qui se répètent et certains passages sont redondants. En plus, même si le récit est à la première personne, on sent pas vraiment le tumulte dans l'esprit de notre héroïne tellement le vocabulaire est soutenu. Concernant l'héroïne je l'ai trouvée un peu insupportable parfois. De un pour quelqu'un qui se prétend froid et réfléchi les répliques qui sortent de sa bouche sont incroyablement immatures. En plus elle est trop crédule et trop têtue. En ce qui concerne le côté émotionnel de l'histoire, il m'a semblé très peu travaillé. Au cours de ma lecture, je n'arrivais pas à suivre l'évolution des émotions de l'héroïne. Elle est en colère et tout à coup elle est triste et ne parlons pas des sentiments amoureux qui semblent venir de nulle part. Dommage, l'histoire avait du potentiel. Avec un peu plus de travail et ça aurait été parfait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arkane 2019-07-07T19:09:41+02:00
Diamant

Une fantasy urbaine comme en voit peu surtout venant d’une auteure française.

D'emblée, nous rentrons dans le vif du sujet en découvrant Elle, jeune femme soldat au sein d'une organisation, censée chasser et exterminer les Yonis, créatures surnaturelles en tous genres. Aiguillonnée par un passé dont elle ignore beaucoup de choses, si ce n'est ce qu'on lui en a dit, cette tueuse impitoyable arpente de nuit les rues de New York pour remplir ses missions. Inégalable dans son domaine, elle doit un jour faire face à un Yoni particulièrement puissant, prénommé Koan. Par un concours de circonstances, elle va devoir composer avec cet être fascinant qui semble connaître des bribes de son passé, mais ne veut rien lui révéler dans l'immédiat.

Autant vous prévenir de suite : entre les deux, il y a des étincelles. Leurs rencontres sont savoureuses à souhait, les dialogues ciselés comme des œuvres d'art. J'attendais impatiemment leurs échanges d'autant que la lecture alterne rebondissements et découvertes qui laissent parfois pantois. L'auteure a sur renouveler le genre en jonglant avec les mythologies occidentales et orientales dans un mélange tout à fait maîtrisé. Le tout est servi par une écriture fluide, aérienne, qui permet de visualiser les situations avec une précision incroyable. On passe de moments légers, parfois humoristiques, à des scènes sombres, voire noires de violence. Les scènes de combats sont particulièrement réussies.

Que dire de la couverture qui met brillamment en scène l'esprit du livre ? Elle attire l’œil et le résumé ajoute encore à cette impression de petit chef d’œuvre à lire.

Bref, une perle de l'urban à découvrir.

Je recommande à 200%

Afficher en entier
Commentaire ajouté par worldofdramapassion 2019-07-04T21:50:37+02:00
Diamant

Gros coup de coeur.

A la base, j'ai commencé ''La Tueuse au Katana'' parce que la description de l'héroïne me faisait énormément penser à celle de ''Kate Daniels'', une série de livre que j'avais dévoré et adoré. Le fait qu'elle utilise une arme assez semblable m'a vraiment attiré car je pensais pouvoir trouver un ressenti assez proche en terme d'appréciation. Et comme le résumé me plaisait énormément, et que les avis étaient tous très élogieux, je me suis décidée à lire ce livre pour pouvoir écrire ma propre critique. Sans pour autant avoir été contacté par un service presse, je tiens à le dire.

Et pour le coup, ça littéralement été un coup de foudre. Des les premières pages, j'ai réellement ressenti que cette lecture n'allait pas être quelconque et que j'allais sûrement avoir un ressenti au delà de ce que je pouvais en attendre au départ. ''La Tueuse de Katana'' nous propose un scénario qui dépasse mes espérances, et qui ne s’essouffle pas une seule seconde. Je ne dirais pas qu'il est parfait puisque j'ai quand même noté certains détails qui auraient pu être plus soignés, mais cela ne vient jamais vraiment perturber mon appréciation. L'addiction est présente, et on a simplement envie de tourner les pages encore et encore. Nous sommes sur un genre assez fantastique qui m'a beaucoup plu, autant dans la description des différents personnages et de leurs capacités, que dans la narration des combats. Ce que je peux normalement reproché à beaucoup de livre c'est de ne pas rendre les combats vivants. Pour le coup, avec ''La Tueuse au Katana'', nous avons vraiment l'impression de les vivres en même temps que notre héroïne tellement la description est parfaite. L'histoire est aussi très plaisante pour ces nombreux mystères tournant autour du passé de cette dernière. Même si j'avais l'impression que l'auteure en faisait parfois un peu trop pour pas grand chose, Spoiler(cliquez pour révéler) Par exemple, le blocage des souvenirs. Je ne comprenais pas spécialement que Koan ne lui en parle pas car au final, ce n'était pas non plus la chose la plus choquante en soit. les rebondissements et les révélations étaient de taille à totalement nous mettre sur le cul.

Pour ce qui est de notre héroïne qui s'appelle Elle, nous voyons une évolution très intéressante et bien maitrisé dans son ensemble. Même si l'acceptation de la manipulation qu'elle a subi a été un peu trop rapide à mon goût. C'est une femme forte comme je les aime, qui n'a pas vraiment besoin qu'on lui vienne en aide car elle sait parfaitement ce battre. J'ai aussi beaucoup aimé la manière très naturelle que son surnom s'installe progressivement à nos yeux comme étant bien plus qu'un simple surnom. Kira ? Elle ? Finalement, j'ai toujours eu plus l'impression que c'était Kira depuis le début, et cela lui allait tellement bien. Sans parler la signification.

Koan est, quant à lui, un personnage masculin comme je les aime. J'aime sa franchise, et son côté protecteur sans trop en faire puisqu'il n'est pas non plus là pour la materner. C'est un personnage dans l'ensemble très charismatique, et qui marque par ses dialogues avec notre héroïne. La romance était juste géniale, avec un rapprochement progressif. Une véritable alchimie s'est développé entre eux, et j'en redemanderais bien.

Car oui, pour le moment, ''La Tueuse de Katana'' reste un one-shot. Mais un one-shot avec une fin assez ouverte, qui laisse quand même assez de la place pour pouvoir faire une suite. J'espère que ce livre rencontrera le succès qu'il mérite, et que l'auteur poursuivra cette série. En tout cas, j'ai maintenant hâte de pouvoir me plonger dans ses autres romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexianeTh 2019-07-01T11:15:01+02:00
Or

DELMAN et Plumes du Web nous proposent une urban-fantasy très originale… puisqu’elle s’approprie en partie les codes que l’on connaît surtout du côté de l’orient.

Amis de la culture japonaise, des mangas, des animés, du seinen, shônen, shôjo, vous comprendrez au cours de la lecture de cette chronique où nous souhaitons en venir.

Nous rencontrons Elle, une tueuse létale qui travaille pour une mystérieuse organisation. Armée de son inséparable katana, elle voue son existence à occire de sinistres créatures : les yonis. Véritable fléau qui menace les êtres humains, c’est une guerre interminable, mais dont Elle se repaît, nourrie par une haine viscérale pour ces créatures et désireuse d’assouvir sa vengeance.

Elle ne vit que pour trancher des membres et annihiler l’espèce. Chaque tête coupée est une victoire savoureuse.

Mais lorsqu’elle croise la route de Koan, cet homme pourvu de pouvoirs hors-normes, nombre de ses certitudes risques de s’effondrer. Son passé ressurgit, non sans douleur.

Malgré tout, la main qui tient son katana ne tremble pas : elle ira jusqu’au bout.

DELMAN nous transporte dans un univers connu, le nôtre, mais réinterpréter afin de confronter ces guerriers de l’ombre à des créatures/démons empruntés à différents folklores. Si l’on reconnaît des noms, des silhouettes, des crocs ou des griffes, l’autrice donne de sa patte (sans jeu de mots) pour les personnifier à sa manière. Le bestiaire varie d’êtres issus de légendes occidentales comme orientales, mais nous pouvons ressentir une forte inspiration du Japon ou encore de la Corée. « Yoni » est déjà très explicite, « katana » aussi… l’art du combat, le contrôle de soi, les entraînements, jusqu’aux traits physiques de quelques personnages, les psychologies, les rôles.

Mais ce n’est pas tout.

En tournant les pages, pour les plus férus, il sera aisé de visualiser les scènes comme un animé japonais. La structure du roman, les échanges entre personnages, les combats, les ambiances… La Tueuse au Katana est un nid de délices pour les adeptes des mangas, et son gros point fort est de transposer ce qui plaît côté Nippon (et pas que) à la sauce occidentale. Bref, pour les plus avertis, vous dénicherez très rapidement les codes récurrents. Un mélange qui permet à tout le monde d’apprécier l’univers et l’intrigue. Et même, pourquoi pas, de sensibiliser ceux qui ne sont pas habitués à la littérature de droite à gauche.

Les ambiances sont très sombres ; il est fort probable que vous ayez l’impression de rester immergés dans la pénombre, dans des lieux étroits ou souterrains. Le nocturne a une place forte dans le récit, jusqu’à l’aspect physique de l’héroïne : vêtue tout de noir, cheveux aussi sombres. Seul son regard de glace perce l’ombre.

Les personnages sont plutôt nombreux, mais les noms récurrents restent bien en mémoire quand il est question des plus « importants. »

Elle (prénom) est une héroïne au très, très fort caractère. Très peu de sens de l’humour, ou tout du moins se complaisant dans le cynisme et le sarcasme, un tempérament glacial et la langue acérée, elle n’est pas là pour se faire des amis. Son attitude attise l’antipathie des uns, et parfois celui des lecteurs. Elle est peut-être de ces protagonistes à double tranchant : ça passe ou ça casse. Mais derrière ce mur de glace se dissimule une jeune femme en proie aux doutes, avec ses nombreux défauts qui donnent tout un sens à ses qualités. Malgré son éducation stricte, militaire, martiale, vouée à la formater comme un bon petit soldat déshumanisé — ce qui est un comble quand on plébiscite l’humanité en la protégeant de « monstres » —, Elle garde, au plus profond d’elle-même, un cœur bien chaud.

Koan est un héros très attachant, un coq contre lequel se heurte Elle. Difficile de garder contenance lorsque l’on croise plus fort que soi alors que l’on s’estimait inégalable. Koan a de l’humour, il est charismatique, puissant, et a une répartie aussi cinglante que sa partenaire d’intrigue. Les reliefs de son background risquent de vous rendre chauve, avec tous ces secrets qui ne se dévoilent pas en dépit des nombreuses insistances extérieures.

Elle comme Koan ont un passé cahoteux, leurs mystères et c’est un combat plus rude encore pour leur tirer les vers du nez.

Ces deux héros font des étincelles : autant dire que leurs caractères respectifs entrent en collision.

Mais on ne vous en dit pas plus…

L’intrigue est très prenante : les conflits, les enjeux, les émotions sont bien ficelées de bout en bout. Le manichéisme est lui aussi absent et est même souvent abordé pour être traité au cœur du même du récit. Nous sommes désireux, hâtifs, de découvrir tous les secrets et de comprendre comment Elle va se sortir de tous ses déboires. Puisqu’il est bien question de vie ou de mort.

Pas de répit ou de repos pour les braves, l’action est presque omniprésente. Peu de passages pour souffler un bon coup, l’adrénaline pulse très régulièrement. Ayez le cœur bien accroché : certaines scènes sont d’une grande violence. Et une image, plus qu’une autre, risque de vous hanter longtemps, comme pour Elle.

L’écriture s’adapte à tous types de situations rencontrés, mais elle s’accorde sur la même onde : aucune pauvreté dans la narration, le vocabulaire est riche, accessible, et vise juste. La plume s’accorde au rythmique choisi, petit caméléon pour aborder une scène d’action, puis une scène sentimentale. Elle happe, embarque et nous donne le bon tempo. Pas de lassitude, de redondances, dès les premiers paragraphes, nous assimilons la qualité d’écriture et son énorme potentiel.

La Tueuse au Katana est un vrai plaisir d’urban-fantasy, où on sort du traditionnel vampires/loups garous/sorciers pour attaquer un folklore différent et hétéroclite.

Quelqu’un a dit renard à neuf queues ? On signe.

La fin reste assez ouverte, mais si c’est bien un one-shot, elle peut se suffire à elle-même et laisser libre court à l’imagination.

Entre action, romance, émotions et un soupçon d’érotisme, on se rapproche d’un seinen… ou d’un bon roman fantastique !

[Lien vers la chronique : http://marmiteauxplumes.com/la-tueuse-au-katana-de-delman/]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sissireadingbooks 2019-06-27T23:22:23+02:00
Diamant

Je remercie mille fois les Editions Plumes du Web de m’avoir envoyé ce service presse.

Je l’avoue cette fois c’est le résumé qui m’a d’abord attirée… Il faut dire que le genre fantastique / Urban fantasy, le fait que l’héroïne est une chasseuse de Yonis , et quand plus qu’elle soit armé d’un Katana… Cela m’a très vite donné envie de découvrir ce roman sans oublier que la couverture claque ! (vous ne trouvez pas ?♥)

Tout d’abord, c’est un roman assez original où nous sommes plongé dans un univers qui ressemble au notre mais qui est peuplés de créatures fantastiques et mythologiques. Nous découvrons un univers atypique avec une héroïne, Elle/Kira complètement Badass. Oui, elle l’est et pour cause! Dès les premiers pages, nous découvrons une tueuse très puissante qui n’a pas froid aux yeux, armé d’un katana qui terrasse des créatures surnaturelles appelaient Yomis.

Outre l’univers de l’histoire, j’ai adoré les personnages surtout celui de l’héroïne, Elle/Kira. Si au début, on découvre une tueuse, dénouée de tout sentiments, et qui obéit aveuglement a tout ordres tel un robot. On découvre au fil des pages, une jeune femme pleines de doutes et qui possède tout compte fait des sentiments…

La plume de l’auteure, Delman est très fluide et attrayante. Elle nous plonge dans un univers très complet remplis d’actions, de rebondissements et de mystères. Je dois aussi vous avouer, j’ai trouvé que l’histoire avait un coté très mystérieux. Il y a énormément de mystères tout au long de l’histoire et les réponses a ses mystères se dévoilent peu à peu ce qui rend l’intrigue très captivante du début jusqu’à la fin.

En résumé, La tueuse au katana de Delman a été une très belle découverte et un coup de coeur! J’ai pris beaucoup de plaisir à être plongé dans cet univers incroyable remplis d’actions et de mystères. Je vous avoue que je suis un peu triste que ce roman ne soit qu’un One-Shot … Bref, si vous aimez le fantastique / Urban- fantasy, vous apprécierez très certainement ce roman très original. Je vous le recommande!

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2019/06/27/la-tueuse-au-katana-de-delman-61/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2019-06-26T18:06:49+02:00
Diamant

http://www.virtuellementvotre.fr/2019/06/la-tueuse-au-katana-delman/

Delman est une autrice que je ne connais absolument pas, mais faisant confiance aux éditions Plumes du web, je me suis fait un plaisir de découvrir sa plume et de me plonger dans « La Tueuse au katana ». Grand bien m’en a pris puisque cela fait longtemps que je n’avais pas dévoré un roman de la sorte.

Ce livre n’a aucun point commun avec tout ce que j’ai lu jusqu’à présent et quel plaisir j’ai ressenti tout au long de cette lecture. L’héroïne est puissante, maîtresse de ses émotions avec ce petit je ne sais quoi qui pousse à vouloir en savoir plus sur ce qu’elle a vécu et ce qu’elle cache aux yeux de tous. Elle n’est pas n’importe qui, mais reste à savoir quelle est réellement sa place dans notre monde. De plus, beaucoup de mystère entoure cette histoire et les réponses attendues ne se dévoilent qu’au fur et à mesure des chapitres, ne nous faisant comprendre ce qu’il se passe véritablement qu’à la toute fin de ce texte.

J’ai adoré ce roman, sincèrement. La dimension fantastique est captivante, les combats sont époustouflants, prenants et l’atmosphère qui se dégage de ces pages particulièrement oppressantes. Il y a un sentiment de danger, d’urgence, d’imminence. Plus on en apprend sur cet univers plus on a envie d’en savoir sur les conditions des uns et les malversations des autres. On sent que quelque chose ne va pas, mais on n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Alors inévitablement, on se laisse porter par le récit et l’on se retrouve totalement ébahi, subjugué par le déroulement des événements et l’ampleur du désastre qui se joue sous nos yeux.

Et croyez-moi, vous n’allez pas avoir le temps de souffler, une fois les premières révélations faites, c’est un enchaînement de rebondissements que nous offre l’autrice. Pas de répit, des secrets dévoilés au grand jour et des nerfs mis à rudes épreuves sont ce qui vous attend si vous vous procurez cet ouvrage. Comme on le dit souvent, il suffit d’un grain de sable dans l’engrenage pour déstabiliser le moindre mécanisme et ce n’est pas l’Organisation qui me contredira sur ce point.

« La Tueuse au katana » est une pépite, un gros coup de cœur que j’ai pris un plaisir immense à parcourir. Tout y est pour accrocher les adeptes du genre, mais également ceux qui souhaiteraient se lancer. À travers Elle et Koan on prend le temps d’observer les choses, de réfléchir et d’en tirer les conclusions qui s’imposent. Chacun doit affronter ses peurs et faire les choix avec les informations dont il dispose. Un livre fort, passionnant qui ne laissera personne indifférent.

À lire si vous aimez les héroïnes puissantes, l’action, le suspens, le tout saupoudré une dose de fantastique.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La tueuse au katana" est sorti 2019-06-27T00:00:00+02:00
background Layer 1 27 Juin

Date de sortie

La tueuse au katana

  • France : 2019-06-27 (Français)

Activité récente

peleke l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-11T14:46:46+02:00

Les chiffres

Lecteurs 28
Commentaires 12
Extraits 7
Evaluations 15
Note globale 9.4 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode