Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 614
Membres
1 063 631

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Vallée Arc-en-ciel



Description ajoutée par Shiravee 2024-01-11T14:28:31+01:00

Résumé

Les six enfants d’Ingleside grandissent sous l’œil bienveillant de leur mère Anne, qui saura les réconforter, les encourager, mais aussi rire de leurs espiègleries. La Vallée arc-en-ciel est le terrain de toutes les explorations, et qui de mieux comme compagnons de jeu que cinq petits brigands récemment installés à Glen St Mary ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 206 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par AmandineStuart 2024-04-22T18:00:26+02:00

À mon avis, Carl s’est contenté de manger l’oseille sauvage qui pousse sur le muret, suggéra Susan avec espoir. Je ne pense pas que le fils d’un pasteur puisse un jour manger des myrtilles poussant sur des tombes. Vous savez que ce n’est pas aussi grave, chère madame, de manger ce qu’on trouve sur un muret.

– Le pire, dans le spectacle de Faith, c’est cette grimace qu’elle a faite à quelqu’un de l’assemblée avant de commencer, dit Mademoiselle Cornelia. L’Ancien Clow affirme qu’elle lui était adressée. Et avez-vous entendu dire qu’elle a été vue en train de chevaucher un cochon, aujourd’hui ?

– Je l’ai vue. Walter était avec elle. Je lui ai fait une petite – une toute petite – leçon de morale. Il n’a pas dit grand-chose, mais j’ai l’impression que c’était son idée et que Faith n’est pas à blâmer.

– Je ne peux pas croire une chose pareille ! s’écria Susan en levant les bras. Walter est comme ça, il assume le blâme. Mais vous savez autant que moi, chère madame, que cet enfant béni n’aurait jamais eu l’idée de chevaucher un cochon, quand bien même il écrit de la poésie.

– Oh, c’est dans le cerveau de Faith Meredith qu’a germé cette idée, ça ne fait aucun doute, dit Mademoiselle Cornelia. Et je ne dis pas que je regrette le sort de ces vieux cochons… mais la fille d’un pasteur !

– Et le fils d’un docteur ! s’exclama Anne en imitant le ton de Mademoiselle Cornelia, avant de se mettre à rire. Chère Mademoiselle Cornelia, ce ne sont que des enfants. Et vous savez qu’ils n’ont encore jamais rien fait de mal. Ils sont seulement insouciants et impulsifs, comme je l’ai moi-même été autrefois. En grandissant, ils se calmeront et s’assagiront… comme moi.”

Mademoiselle Cornelia rit à son tour.

“Il y a des fois, ma chère Anne, où je sais à votre regard que vous revêtez une sagesse de façade et que vous mourez d’envie de refaire quelque chose d’imprudent et de puéril. Eh bien, je me sens moins découragée. Curieusement, une conversation avec vous me fait toujours cet effet. En revanche, quand je vais voir Barbara Samson, c’est tout le contraire. Elle me donne l’impression que rien ne va et n’ira jamais. Mais bien sûr, passer toute sa vie avec un homme comme Joe Samson n’est pas vraiment réconfortant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Le septième tome des aventures d’Anne Shirley m’appelait depuis que le printemps a commencé à pointer le bout de son nez. C’est donc avec joie que je me suis lancée dans *La Vallée Arc-en-ciel*… Et que j’en suis ressortie le sourire aux lèvres.

Parce que si le tome précédent avait été une lecture un peu en demi-teinte à cause du retrait d’Anne qui laisse sa place aux péripéties de ses enfants, j’étais cette fois-ci prête à retrouver cette configuration - parce que j’avais, d’une certaine manière, déjà fait le “deuil” du point de vue d’Anne.

—Un tome à l’effet régressif—

Comme je le disais donc, j’ai passé un très bon moment en compagnie de *La Vallée Arc-en-ciel* - un tome dans lequel j’ai retrouvé tout le charme enfantin des premiers opus de la série, avec ces petits qui arrive à se créer un monde à partir de rien, qui voient de la magie partout et pour qui la moindre petite chose peut vite prendre des proportions insoupçonnées.

Mais au-delà de la petite tribu d’Anne, c’est finalement une autre bande que nous allons suivre : les enfants du pasteur, qui viennent d’emménager à Glen et vont rapidement se lier d’amitié avec les habitants d’Ingleside. Ce pas de côté peut paraître étrange dit comme ça, mais il se fait en réalité très naturellement et ne m’a pas du tout perturbée. J’ai adoré suivre les aventures de tout ce petit monde, qui m’ont à la fois attendrie, fait rire et procuré un sentiment de douceur et de bien être comme seule cette série est capable de le faire.

Et tout cela ne serait rien sans la plume de Lucy Maud Montgomery qui m’enchante à chaque fois, pleine d’espièglerie, de romantisme et qui sait retranscrire toute une palette d’émotions qui nous emportent.

Maintenant, il ne me reste plus qu’à me lancer dans le dernier roman, *Rilla, ma Rilla*, que constitue la fin de cette magnifique saga. Et franchement, au vu des dernières phrases de *La Vallée Arc-en-ciel* et du résumé du prochain tome, j’angoisse terriblement à l’idée de ce qui nous attend pour ce grand final !

—En bref—

En bref, *La Vallée Arc-en ciel*, le septième tome de la saga consacrée à Anne Shirley de Lucy Maud Montgomery a eu un effet très régressif sur mon âme de lectrice. J’ai retrouvé le charme enfantin des premiers tomes de la série, ce qui a été très agréable. Encore une grande réussite !

https://desrevesdanslamarge.com/anne-shirley-7-la-vallee-arc-en-ciel-lucy-maud-montgomery/

Afficher en entier
Argent

j'ai été assez déçue par ce livre, et on ne voit pas Gilbert !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemin 2024-03-10T11:09:14+01:00
Argent

Encore un beau voyage au pays du Clan des bons. On sent le rideau se tirer petit à petit. Quelques personnages d'Avonlea nous manque terriblement, mais la fraicheur, la plume et la poésie de Lucy Maud Montgomery est toujours au rendez-vous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Esmeria 2024-02-21T22:50:49+01:00
Or

En lisant le résumé du livre, je m'attendais davantage à trouver les enfants d'Anne et Gilbert. Bien que présents, ils ne sont absolument pas les personnages principaux de ce tome.

Il m'a déjà manqué Anne, même si je la savais en retrait sur ce tome, mais, j'ai aussi l'impression de m'être fait avoir du coup 😅.

Entendons nous bien, j'ai passé un très bon moment avec les enfants du presbytère, fraîchement arrivés dans l'histoire.

Ils sont innocents et naïfs, livrés à eux-mêmes dans leurs bêtises et d'une gentillesse absolue.

Ils pensent bien faire, mais la bienséance se retourne toujours contre eux, et pourtant, ils sont appréciés par tout le monde.

C'est à nouveau un tome d'une jolie fraîcheur qui nous est présenté ici et j'ai aimé ma lecture.

Seulement, le résumé n'est pas du tout en adéquation avec le contenu du livre...

Afficher en entier
Or

Je l'ai beaucoup aimé grâce à la romance sous-jacente, et presqu'impossible entre Rosemary et le père de nos petits héros. Je croyais que ce serait centré sur les enfants d'Anne, et qu'elle ne serait présente qu'à côté, mais non, ça c'était plus le roman précédent. Celui-ci était sur les enfants du pasteur veuf et distrait toujours perdu dans le monde spirituel. Ses enfants : Jerry, Faith, Carl et Una se débrouillent par eux-mêmes, car la Tante Martha est bien trop vieille pour toute une petite bande. Ils se lient d'amitié avec les Blythe, comme le tome Anne d'Ingleside, ce sont les joies, les peines et les bêtises d'enfants, mais ceux-ci, qui peinent à s'intégrer. Heureusement, leur bonté rachète bien des fautes et des torts. Le seul bémol est l'absence comme voulue d'Anne, qui aurait fait avancer les choses plus vite, mais le scénario exigeait son absence, car Anne est bien trop douée pour écouter, réconforter, donner de bons conseils et jouer les entremetteuses. Vraiment une lecture réconfortante au possible.

Afficher en entier
Diamant

Quel bonheur de commencer cette année 2024 avec l'univers enchanteur de Lucy Maud Montgomery ! Je me demande sincèrement pourquoi je n'ai pas lu ce tome 7 plus tôt... Avec Anne et son petit monde, je sais pertinemment que je vais passer un moment de lecture des plus délicieux et instructifs. Je reconnais que cela m'a fait un petit pincement au cœur de constater que notre irremplaçable Anne s'était définitivement effacée au profit des amis de ses enfants et de leurs folles aventures. Cependant, son esprit lumineux et bienveillant plane toujours telle une chaude couverture qui réchauffe le cœur en ces froides journées d'hiver. Une douceur à consommer sans modération !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Atlantid 2023-12-27T09:37:35+01:00
Or

Je dois dire que j'ai vraiment avalé ce roman tout cru ! Même s'il ne se passe pas grand chose, j'adore l'univers et l'ambiance des romans de Lucy Maud Montgomery, donc j'étais servie ! J'ai trouvé que même si on y parle pas trop d'Anne, c'est quand même un des meilleurs tomes de la saga. Surtout pour un septième tome, il est vraiment bien réussi.

Spoiler(cliquez pour révéler)La romance entre Rosemary West et John Meredith = PÉPITE

Afficher en entier
Diamant

Moi qui pensais partir sur le tome que j'aimerais le moins de la série Anne et bien j'ai été agréablement surprise. Si l'héroïne nous manques un peu dans cette ouvrage on retrouve sa vivacité d'esprit et sa candeur à travers ses enfants et leurs amis les Meredith. Hâte de conclure la série avec Rilla.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Les_A 2023-10-09T11:37:40+02:00
Or

J'ai eu un réel plaisir à replonger dans le joyeux univers d'Anne et de ses enfants ! Quel bonheur de pouvoir lire un livre qui nous propose des moments apaisants avec de très belles descriptions. Il est vrai que dans les précédents tomes, j'avais eu un petit pincement au coeur car Anne n'était plus tant le personnage principal de l'histoire et je m'étais beaucoup attachée à elle (et à son imagination surtout). Mais dans ce tome-ci, j'ai découvert un tout nouvel attachement mais pour ces enfants ! J'ai aimé partager leur bonheur pour des choses si simples, leur tristesse lors d'événements marquants et leur candeur très touchante.

Je trouve toujours très intéressant de constater comment était la vie des habitants des régions comme celle-ci auparavant. J'ai parfois de la peine à imaginer que cette saga est âgée de plus de 100 ans ! L'auteure sait parfaitement nous faire plonger dans cette époque qui était la sienne d'ailleurs. Entre la richesse et la pauvreté des habitants, les jeux d'enfants, les rituels très sacrés et sans oublier les commères de l'époque, cela créer un bel univers qui est très plaisant à découvrir. Certes, il y a des choses pour lesquelles je suis bien contente qu'il y ait eut de l'évolution mais par moments, j'aurai également bien voulu connaître un bref temps cette période.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jujulieee 2023-09-21T00:32:41+02:00
Diamant

Encore une fois un tome riche en émotions.

Les aventures des enfants de Anne et surtout de ceux du presbytère.

Ce sera difficile de les laisser grandir.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Vallée Arc-en-ciel

  • France : 2008-09-18 - Poche (Français)
  • France : 2023-04-21 (Français)
  • Canada : 2023-06-12 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Rainbow Valley (Anne of Green Gables #7) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 206
Commentaires 18
extraits 5
Evaluations 42
Note globale 8.19 / 10