Livres
461 374
Membres
417 645

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par december-5th 2011-04-23T21:21:46+02:00

« Moi, quand je serai très amoureuse d'un garçon, je lui enverrai un cil par la poste. C'est une preuve d'amour, tu sais, parce que les cils, ça ne repousse pas.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-10T21:57:26+01:00

C'est toujours dans les yeux qu'on voit si les gens sont tristes ou heureux. Le regard, on ne peut pas le maquiller.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Charlie18 2012-02-19T13:58:33+01:00

Shirley dit toujours qu'il n'y a pas d'amour, mais des détails d'amour. L'amour sans les détails, ajoute-t-elle, c'est la mer sans le sel, le bulot sans la mayonnaise, le muguet sans les clochettes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-10T21:57:26+01:00

"Arrête de te comparer à elle, ma pauvre fille, arrête ! Ou tu seras malheureuse pour l'éternité. On perd toujours à se comparer."

Afficher en entier
Extrait ajouté par december-5th 2011-04-23T21:21:46+02:00

« Quand on a des fleurs à offrir, on ne les donne pas la tête en bas, les tiges en l'air, sinon l'autre ne voit que les épines et se pique. Moi, je fais ça avec les sentiments, je les offre à l'envers.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par december-5th 2011-04-23T21:21:46+02:00

« J'aime le froid, maman, il me fait chaud au coeur.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-10T21:57:26+01:00

Une fille sans principes est une fille perdue. C'est dans ces cas-là qu'il faut rester ferme sur ses principes. Ne jamais appeler la première, ne jamais rappeler tout de suite - attendre trois jours -, ne jamais faire pitié, ne jamais pleurer pour un garçon, ne jamais attendre d'un garçon, ne jamais dépendre d'un garçon, ne pas perdre de temps avec un plouc qui ignore Jean-Paul Gauthier, Bill Evans ou Ernst Lubitsh, rayer celui qui recompte l'addition ou laisse le prix sur un cadeau, porte des socquettes blanches, envoie des roses rouges ou des œillets roses, celui qui appelle sa mère le dimanche matin ou parle de la fortune de son papa, ne jamais coucher le premier soir, ne jamais embrasser le premier soir ! Ne jamais manger de choux de Bruxelles, ne jamais porter de vêtements oranges, on pourrait croire que vous travaillez pour l'autoroute. Elle énumérait ses dix commandements et mordait dans le pain de mie. Soupira, j'en ai plein de principes, mais j'ai plus envie de les appliquer. Je veux Gary. Il est à moi. J'ai mis une option sur lui. Il était d'accord. Jusqu'à ce que cette fille arrive. Mais pour qui se prend-elle ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par december-5th 2011-04-23T21:21:46+02:00

« On peut tout perdre, les deux bras, les deux jambes, les deux yeux, les deux oreilles, si on garde deux sous d'espoir, on est sauvé. [...] L'espoir est plus fort que tout. [...] Il leur donne la force de penser. [...] C'est un truc qui ne coûte pas cher et qui peut changer la vie. On peut espérer jusqu'à la fin. Il y a des gens qui, à deux minutes de mourir, font encore des projets.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par december-5th 2011-04-23T21:21:46+02:00

« J'aime bien raconter des histoires, moi. Ca rend la vie moins triste. Quand je serai grande, je serai écrivain, j'écrirai Les Misérables...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par december-5th 2011-04-23T21:21:46+02:00

« Les riches, c'est toujours comme ça, ils veulent tout. Comme ils ont de l'argent, ils croient qu'ils peuvent tout acheter, y compris le bonheur.»

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode