Livres
458 530
Membres
412 117

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La variante chilienne



Description ajoutée par x-Key 2015-05-30T11:27:46+02:00

Résumé

Il était une fois un homme qui rangeait ses souvenirs dans des bocaux.

Chaque caillou qu’il y dépose correspond à un évènement de sa vie. Deux vacanciers, réfugiés pour l’été au fond d’une vallée, le rencontrent par hasard. Rapidement des liens d’amitiés se tissent au fur et à mesure que Florin puise ses petits cailloux dans les bocaux. À Margaux, l’adolescente éprise de poésie et à Pascal le professeur revenu de tout, il raconte. L’histoire du village noyé de pluie pendant des années, celle du potier qui voulait retrouver la voix de Clovis dans un vase, celle de la piscine transformée en potager ou encore des pieds nickelés qui se servaient d’un cimetière pour trafiquer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Plumette91 2016-07-07T10:22:09+02:00

Je compris l'effrayante vérité : je pouvais me passer des femmes. Pas des livres.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Miaouss 2019-05-13T13:45:42+02:00
Lu aussi

Dans les premières pages, la référence à Lolita de Nabokov et le lien qu’en fait le protagoniste avec sa propre fuite, une adolescente cachée sous une couverture, m’a tout de suite refroidi.

Pascal, professeur de 57 ans et Margaux 17 ans tout juste bachelière, un gîte en pleine campagne, si un mal de dos ne m’avait pas contraint de rester au lit je serais passé à côté d’un bon livre. En continuant, je vous spoil un peu, le roman ne tourne pas autour de la relation entre eux.

L’un des premiers chapitres est le journal intime de Margaux, elle me paraît naïve, sans être idiote non plus, mais surtout ne manque d’amour car elle n’y mentionne aucun ami et son père semble distant avec elle. Je crains pour la suite. Florin, une autre personne âgée, sans rapport avec les deux autres, intervient rapidement dans l’histoire. Je n’ai pas accroché non plus, du moins au début car j’avais toujours en tête Lolita et il faut dire que sa première intervention ne lui rend pas hommage, des pages entières à parler de pipes et finir avec Pascal bourrées en train de pisser sur des vers luisants. On m’avait recommandé ce roman il y a quelques années pour sa profondeur et sa philosophie.

L’ennui ayant du bon, je continue. Bonne décision car enfin j’accroche avec ce petit vieux et ses cailloux, dans le chapitre dans lequel il raconte son adolescence et son manque de sentiments à la suite d’un accident m’a touché. Je le voyais comme un vieux pervers jusqu’à cette phrase « Là, dans cette bibliothèque, il apprit donc le monde des adultes. A la manière des livres. » Enfin ce passage fût un matelas émotionnel inversé pour moi, car à la page suivante je désenchante en lisant « Il découvrit avec elle le processus de reproduction sexuée et ses variantes récréatives ». Elle est la bibliothécaire plus âgée que lui à une semaine du bac. Ce n’est pas l’acte en soi qui me pose un problème mais plutôt la relation entre une personne d’autorité et ayant plus de maturité jouant avec l’innocence d’autrui. Mes craintes ressurgissent.

Je vous passe le détail du chapitre par chapitre, ce que je viens d’écrire représente un peu moins du premier tier, je n’aime pas gâcher les intrigues, et pour faire court ce sont vraiment les seuls passages qui m’ont dérangé mais je tenais à écrire mon ressenti sur le coup. Je ne suis resté indifférent devant aucunes des histoires du roman, et mes craintes du début se sont changées en peur d’une fin tragique après la lecture du Colonel et de l’érudit.

En touchant ses cailloux, Florin raconte plusieurs destins, tous mêlés au sien, les chapitres courts et finissent souvent par un léger suspens, mais quand même suffisamment pour me donner envie de continuer et me retrouver avec les yeux rouges le lendemain et le cœur plein d’émotions. La dynamique est bonne entre les ces récits, le retour au la narration de Pascal et les quelques bouts du petit carnet de Margaux, tout évolue à un bon rythme.

Le roman comporte un grand nombre de références littéraire, sans en devenir un étalage inutile, elles sont bien amenées et donne un point de réflexion intéressantes si vous les avez mais ne sont pas frustrantes si ce n’est pas le cas. Je relirais probablement ce livre dans quelques années, après avoir comblé quelques lacunes en classique. Au pire, je pourrais accusez Pierre Raufast si ma Pile à Lire dépasse le sommet des Alpes.

Les dernières lignes lues, j’en garde un bon souvenir, l’exercice de style de l’auteur a plus que comblé mes attentes, j’en ai même oublié les réticences que j’avais dans les premières pages, maintenant je n’ai qu’une envie, le partager.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alice0508 2017-12-31T14:16:37+01:00
Or

Lorsqu'on vit avec une personne qui perd la mémoire et qu'on découvre cette merveilleuse histoire semée de petits cailloux... c'est tout simplement superbe !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plumette91 2016-07-07T10:21:35+02:00
Argent

Le fil conducteur de ces cailloux à l'image de la mémoire, est très bien trouvé. Cette métaphore me plait beaucoup. Ce livre est un ensemble d'histoires originales qui pourrait être un recueil de nouvelles. Le personnage de Florin est énigmatique et drôle. Le titre ne m'a pas emballé. Peut-être y a t il une signification que je n'ai pas comprise. A lire pendant des vacances au bord de mer en sirotant une boisson fraiche.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par attrape-mots 2016-01-22T12:26:43+01:00

http://attrape-mots.blogspot.fr/2016/01/la-variante-chilienne-de-pierre-raufast.html

J'ai lu La variante chilienne dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire organisé par Priceminister. Je ne connaissais pas du tout l'auteur, pourtant célèbre pour son roman La fractale de ravioli, j'étais donc enthousiaste de lire enfin un roman de Pierre Raufast!

Dans ce roman, on retrouve Margaux, une adolescente dont le passé n'est pas tout rose, qui se réfugie dans un village isolé pour lire et écrire, en compagnie de son professeur de littérature Pascal. Margaux est un personnage très attachant, on sait qu'elle fuit quelque chose, mais on ignore quoi. Son histoire m'a beaucoup ému.

Dans ce village reculé du monde, Pascal et Margaux vont faire la connaissance de Florin. J'ai trouvé l'amitié entre Florin et Pascal un peu trop rapide pour être véritablement crédible. Néanmoins, j'ai apprécié ce trio que l'on apprend à découvrir au fil des pages.

Florin est un personnage atypique et fascinant : incapable d'avoir des émotions suite à un accident, il a très vite dû, durant son enfance, apprendre à les simuler. Mais les souvenirs se nourrissant des émotions, Florin a aussi perdu tous ses souvenirs. Il va alors rattacher ses souvenirs à différents cailloux afin de ne pas les oublier. J'adore cette idée de caillou/souvenir, et j'avoue que c'est ce qui m'a séduit dans ce roman!

4000 souvenirs que Florin garde précieusement.

4000 cailloux qui contiennent chacun une histoire propre.

Florin va alors nous conter certains de ses souvenirs les plus marquants et les plus fascinants! J'ai beaucoup apprécié cette immersion dans le passé, pour le moins atypique, de Florin.

Le talent de conteur de Pierre Raufast est indéniable, et pourtant... je n'ai pas apprécié son style d'écriture beaucoup trop concis. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus poétique, je dois dire. Je m'attendais à une certaine sensibilité dans l'écriture, mais l'auteur se contente d'énoncer des faits. J'ai l'impression que l'auteur s'est contenté d'aligner les phrases sans les relier. Ce point négatif conséquent m'a empêché d'apprécier l'histoire à sa juste valeur... Néanmoins, il y a une certaine fluidité et additivité dans sa plume, bien que j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le récit, par la suite je n'ai pas pu lâcher le roman!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2015-07-14T13:42:08+02:00
Or

http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/07/la-variante-chilienne-pierre-raufast.html

Je dois bien avouer que quand j'ai reçu le livre, tout d'abord il ne m'a pas vraiment attirée. J'ai quand même lu le résumé, et j'ai troué l'idée de mettre nos souvenirs dans des jarres était très intéressante et du coup, j'avais hâte de le commencer, car ça m'avait intriguée. Et je dois dire que j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Tout en finesse, l'auteur fait part de beaucoup de sentiments de la part des personnages, ce qui rend le livre très attachant et très intéressant.

Pascal, professeur, et Margaux, l'une de ses élèves, partent tous les deux en vacances pendant deux mois, dans un petit village perdu, pour oublier leurs soucis et passer de bons moments. Sur place, ils font la rencontre de Florin, un monsieur qui semble ne pas vouloir tisser de liens avec quiconque. Grâce à sa motivation et l'envie d'échanger, Pascal va réussir à tisser une amitié entre eux trois et découvrira un homme qui, pour se souvenir de ses meilleurs moments, a décidé de ramasser des cailloux en fonction du souvenir et de les mettre dans des jarres, pour se les rappeler quand il le souhaite.

Je vais être honnête : si le résumé m'avait attirée, je ne l'avais pas vraiment compris dans ce sens. Je ne sais pas comment vous l'expliquer, mais je l'imaginais autrement et j'ai été très agréablement surprise. Je dois dire que l'idée des cailloux dans des jarres est une très bonne idée et le fait aussi que les souvenirs que Florin montre aux autres se suivent plus ou moins, permet de vraiment s'ancrer dans l'histoire et de s'attacher au personnage qui n'a pas vraiment eu une vie facile.

J'ai vraiment aimé cette immersion et tous les souvenirs, qui, chacun à leur manière, étaient brutes, attachants, écœurants, aussi, mais c'est ce qui fait le charme du récit. On entre vraiment dans la tête de Florin avec tout ce qu'il pense de ce qu'il a vécu, comme si on était à côté de lui en train de l'écouter, alors qu'en fait, on ne fait que lire une personne qui n'existe pas vraiment.

Concernant les personnages, même si j'ai beaucoup aimé Florin, qui est touchant, j'ai ma préférence pour Margaux, qui... je ne sais pas, elle m'a vraiment beaucoup touchée. Je n'ai pas envie d'en dire trop, par peur de vous spoiler, mais elle non plus ne vit pas d'amour et d'eau fraîche. Elle est à la fois forte – même si elle s'en rend pas compte –, mais elle a une certaine faiblesse émouvante. Quant à Pascal, qui est le narrateur du roman, je l'ai aussi bien aimé, parce que outre son côté prof, il est aussi un pilier pour Margaux, qui peut se confier sans se soucier d'être jugée. Et puis Florin, l'homme au cailloux, qui nous livre avec son cœur ses souvenirs, qui ne sont pas forcément tous joyeux. Mais on sent qu'il a besoin de se confier, que ça fait trop longtemps qu'il fait son hermite, et on sent aussi que même s'il ne le dit pas, il remercie Pascal d'avoir « forcé » cette soudaine amitié.

Mais je vous rassure, même si ce livre est touchant, il y a aussi des passages assez rigolos ! Bah oui, quand même ! Et moi, celui qui m'a fait le plus rire (et je souris encore rien que d'y penser), c'est celui avec les vers luisants.... Mais je ne vous en dirai pas plus, découvrez-le par vous mêmes, vous allez aussi rire, obligé !

En résumé, c'est vraiment un livre que je vous conseille. L'idée des cailloux-souvenirs dans des jarres est très bonne et vous rencontrerez des personnages touchants, attachants, et vous aurez aussi sans doute les larmes aux yeux à certains passages. La plume de l'auteur est vraiment le point qui fait que ce roman se lit d'une traite, et que l'on s'attache aussi vite à ces trois personnes. La fin est à la fois belle, émouvante et aussi un peu triste, parce qu'on serait restés encore un peu plus de temps en leur compagnie. Oui, honnêtement, je n'aurais pas dit non à une centaine de pages de plus, car j'ai vraiment aimé ce livre ! Alors n'attendez plus, et, le 20 août, allez vous l'acheter :)

SORTIE LE 20 AOÛT 2015

* Merci à Cultura pour leur confiance ! *

Justine P.

Afficher en entier

Dates de sortie

La variante chilienne

  • France : 2015-08-20 (Français)
  • France : 2017-09-14 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 6
Note globale 8.17 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode