Livres
523 791
Membres
541 678

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par ambre96 2016-01-03T22:33:26+01:00

- Aimer, c'est aussi la crainte de perdre l'objet de son amour, murmura-t-il. Ça fait partie de la vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ambre96 2016-01-03T22:35:09+01:00

Nous n'avons aucune raison, ni même le droit de demander pourquoi. Nous pouvons seulement nous arrêter et pleurer un moment, avant de tourner notre regard vers l'avenir. Le temps peut penser une blessure, même profonde. Il laisse bien sûr une cicatrice, mais un jour, regarder cette cicatrice ou ne serait-ce que l'effleurer, ne nous fait plus mal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ambre96 2016-01-03T22:34:10+01:00

Les héros sont toujours nécessaires, leur existence n’est pas vaine

Afficher en entier
Extrait ajouté par Arwel 2014-12-22T18:21:45+01:00

Epigraphe:

Le lecteur de La Véritable Histoire de Noël n’a nul besoin d’être un fanatique de Noël, ni même de croire au Père Noël.

Ce livre est dédié à tous ceux qui croient à l’amour du prochain et au désintéressement 365 jours par an.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aralorn 2018-09-27T23:25:38+02:00

Mais tout n'est peut-être pas si tranché dans la vie. Il n'est sans doute pas d'événement complètement heureux ou malheureux. Peut-être le bien et le mal vont-ils de pair, malgré leur différence ? Tout comme un malheur peut engendrer de bonnes choses, un bonheur peut aussi causer bien des déboires.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Gaelle54 2017-12-14T17:04:08+01:00

Tu ne peux pas passer le reste de tes jours à esquiver tes sentiments par peur de perdre quelqu'un. Car si tu n'oses pas aimer ou si tu ne laisses pas les autres t'aimer, tu ne vis pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Khiad 2015-12-25T22:11:09+01:00

Le temps peut panser une blessure, même profonde. Il laisse bien sûr une cicatrice, mais un jour, regarder cette cicatrice, ou ne serait-ce que l'effleurer, ne nous fait plus mal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par amandinexo 2014-12-30T11:16:01+01:00

« Imaginez que vous avez des ailes. De vraies ailes d’aigle qui vous font décoller et voler au-dessus de la mer, vers l’île de la famille Pukki. Laissez-vous porter par la force de votre imagination.

-Moi, en tout cas, je ne sais pas voler, murmura Tommi.

-C’est facile, nous avons tous des ailes en nous. Il suffit de les trouver, -assura le grand-père en ébouriffant les cheveux de Tommi. –La mer ondule tranquillement en dessous de vous. Puis, petit à petit, l’air de rien, elle semble devenir plus lourde. Sa couleur bleue, estivale et chaude, se fait plus sombre, plus profonde, presque noire, et en même temps ses traits deviennent plus marqués. Pendant ce temps là, en bas au loin, l’île apparaît déjà sous vos yeux. Une petite île rocheuse et austère. Le temps est devenu clair, comme transparent, la mer est presque d’huile, et le rivage déjà couvert d’une fine couche de givre déposée par la gelée nocturne. Encore plus loin, à quelques kilomètres de l’ile, en direction de la haute mer, se dessine le bord d’une épaisse couche nuageuse. C’est la saison où la nature reprend en quelque sorte son souffle, avant de capituler à tout moment face au rude hiver qui recouvrira tout. «

Le grand-père reporta son regard sur le large. Après avoir observé la mer un instant, il ferma les yeux à son tour. Lorsqu’il poursuivit son histoire, il revit et réentendit tout derrière ses paupières closes. Et il fut convaincu que son récit suscitait également chez Tommi et Ossi l’mage puissante d’une époque révolue, radicalement différente de la leur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2020-02-03T13:56:59+01:00

- C’est dommage que le bonhomme de Noël soit si craintif, constata Mikko. Alors il ne se montrera plus, même à toi ?

- Non, je ne pense pas. Ou plutôt, j’en suis sûre, confirma Aada sur un ton sérieux. Il ne veut plus se montrer à personne.

- Mais pourquoi il nous apporte des cadeaux ? s’étonna un des enfants.

Un silence s’abattit sur la boutique. Tous les enfants fixèrent Aada d’un air interrogateur.

- Parce que… commença-t-elle en réfléchissant.

Elle ferma les yeux et se projeta le visage barbu de Nicolas. Elle le revoyait tel qu’elle l’avait vu sur la glace : esquissant un sourire doux, mais un peu amer.

- … parce que le bonhomme de Noël veut que nous apprenions, à travers la joie de recevoir, à quel point il est important de donner. Quand on donne aux autres, on reçoit bien plus que ce qu’on a donné.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2020-02-03T13:48:29+01:00

- "..." Aimer, c’est aussi la crainte de perdre l’objet de son amour. Ça fait partie de la vie. Tu es encore prisonnier de ton passé. Tu ne peux pas passer le reste de tes jours à esquiver tes sentiments par peur de perdre quelqu’un. Car si tu n’oses pas aimer ou si tu ne laisses pas les autres t’aimer, tu ne vis pas.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode