Livres
443 416
Membres
378 956

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Une claque monumentale. Un coup de maître. Voilà ce qu'est ce livre. Comment peut-on écrire quelque chose d'aussi bien ? D'aussi abouti ? L'enquête est parfaitement menée, l'écriture est merveilleuse et on ne s'ennuie pas un seul instant ! Grâce aux flash-back on s'attache à la victime et aux personnages secondaires. On est triste que cette histoire d'amour n'ait pas pu durer, et on se surprend à espérer qu'elle s'en sorte quand même, même si nous savons pertinemment que c'est impossible. J'ai été extrêmement émue par cette fille qui a tout fait pour Harry. C'est si dur de commenter sans en dire trop ! J'ai dû faire des pauses pour reprendre mon souffle, je m'apercevais souvent que je ne respirais plus pendant ma lecture. Impossible de lâcher ce livre avant la fameuse révélation qui allait régler cette affaire. Et une fois le livre fini, on est pris de nostalgie, on en veut encore.

Ce livre est un petit bijou que je conseille vraiment à tous ceux qui hésitent encore.

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce livre et je crois même que c'est MON livre de l'année, mon petit chouchou pour 2012. Il est superbement écrit, il m'a tenu en haleine tout le long et quand ça se calme, il y a des rebondissements surprenants. J'ai émis plusieurs hypothèses tout le long de ma lecture, je peux vous dire qu'a chaque fois elle s'effondrait comme un château de carte. Impossible de le lâcher, j'avais tellement envie de connaître la vérité sur la disparition de Nola. Wahouhhhh j'ai adoré, j'ai encore envie de le lire même si je viens de le terminer.

Afficher en entier
Diamant

La vérité sur l'affaire harry quebert, c'est le genre de livre que je fais passer à tout mon cercle d'amis et de connaissances qui ne l'ont pas encore lu après l'avoir fini moi-même. C'est une histoire qui emmène le lecteur très loin et qui ne le ramène à la réalité qu'à la toute dernière page, qui le fait voyager et imaginer, qui le fait travailler et s'investir émotionnellement. On est comme aspiré dans un tourbillon de personnages, d'histoires, de pistes tous aussi prenant les uns que les autres. Magnifique.

Afficher en entier
Diamant

Ayant participé au Goncourt des Lycéens 2010 ('Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants' couronné), j'ai continué à regarder quels bouquins étaient au final lauréats. Le résumé du gagnant Goncourt des Lycéens 2012 m'a tout de suite emballée, c'est pourquoi je me suis lancée dedans...

L'histoire s'ouvre sur Marcus, jeune écrivain promis à un superbe avenir par la réussite de son premier roman, pourtant en panne d'inspiration. Face au désarroi qui le submerge, il décide de s'en remettre à son vieil ami et ancien professeur d'université Harry Quebert. Lorsque ce dernier est accusé d'avoir eu des relations coupables avec Nola Kellergan, 15 ans, 33 ans plus tôt, puis de l'avoir assassinée, Marcus se lance dans une course effrénée contre le temps afin de prouver l'innocence de son ami.

D'emblée, nous nous retrouvons plongés dans une ambiance lugubre et glauque. "Viol ou véritable amour ?" est bien la première question que l'on se pose, avant même de s'interroger sur le meurtrier de la petite Nola. Car s'il y a un détail qui intrigue le lecteur, c'est leur différence d'âge, 19 ans, véritable indignation aux yeux de l'Amérique toute entière, qui renie dès lors le célèbre écrivain.

"Dans notre société, Marcus, les hommes que l'on admire le plus sont ceux qui bâtissent des ponts, des gratte-ciel et des empires. Mais en réalité, les plus fiers et les plus admirables sont ceux qui arrivent à bâtir l'amour. Car il n'est pas de plus grande et de plus difficile entreprise".

Ce roman nous donne une certaine leçon sur l'amour; peu importe l'âge, il peut parfois surpasser l'entendement. L'amour n'a pas de règles, il est. Il vit en chacun de nous. Il est transcendant à toute situation sociale, à l'âge, et surtout, il est source d'inspiration, muse éternelle de tout humain.

En effet, sous ses airs de thriller haletant, ce roman est également une leçon de vie. Tous les "posts chapitres", discussions entre Harry et Marcus, sont autant de petits détails qui peuvent nous apprendre à vivre, à positiver. L'amour et l'amitié tiennent une place (presque) aussi importante que la trame dramatique elle-même.

En outre, ce roman est le meilleur thriller qu'il m'ait été donné de lire. Le lecteur ne peut s'empêcher d'élaborer des théories sur les évènements qui se sont déroulés il y a 33 ans. Cependant, elles s'avèrent toutes fausses, s'écroulent toutes les unes après les autres comme un château de cartes. L'auteur joue avec la curiosité et les sentiments du lecteur, allant de découvertes morbides à accusations falsifiées. Comment démêler le vrai du faux ? Où donc se cache la vérité ?

L'auteur joue d'autant plus avec les nerfs du lecteur en le poussant à voyager, naviguant entre situation présente pour Marcus et ellipses temporelles. Plus j'avançais dans ma lecture, plus j'étais déstabilisée. "Film littéraire" haletant, il m'a été impossible de lâcher ce roman avant d'en connaître le dernier mot.

Joël Dicker mérite son prix. Amplement. Pour avoir construit une histoire aussi complexe, pour son écriture fabuleuse, et enfin pour la leçon de vie qu'il nous offre. Tout est si bien écrit que ses mots m'ont imprégné l'âme.

Lisez 'La vérité sur l'affaire Harry Quebert'. Lisez ce roman. Vous ne le regretterez pas. Et vous ne l'oublierez jamais.

"Un bon livre, Marcus, est un livre que l'on regrette d'avoir terminé".

Afficher en entier
Or

Je viens de le finir et j'ai vraiment adoré ce livre, on se demande jusqu'au bout qui est le coupable et les questions s'enchaînent sans forcément de réponses jusqu'aux 50 dernières pages. Un vrai bon roman policier !

Afficher en entier
Diamant

J'ai vraiment apprécié cette lecture, l'écriture est superbe les personnages sont fascinants,et à aucun moment on ne peut les juger tout est mélancolique et doux au travers d'une course effrénée pour la vérité.

Ce livre m'a fait penser à "Une place à prendre" de JK Rowling: une petite bourgade, un élément déclencheur et c'est parti tout les travers de la société mis à jour.

L'auteur s'amuse avec nous en nous donnant des indications que l'on prend pour argent comptant et dans le chapitre suivant toutes nos certitudes s'envolent, c'était vraiment fascinant.

Il me faudra une deuxième lecture pour vraiment saisir toute les nuances.

Afficher en entier

Alors là, voilà bien un livre que je me languissais de lire, et ce depuis l’apparition de Joël Dicker à La Grande Librairie.

Aborder au sein d’un livre la difficile problématique de l’écriture d’un roman, combinée à une intrigue policière…

Pour faire simple, on a deux écrivains, un meurtrier, un livre pas encore écrit, un autre très médiatisé, et une adolescente disparue depuis une vingtaine d’années…

Ayant lu quelques avis divergents sur la blogosphère, j’ai craint d’être moi aussi déçue…

Finalement, ce livre est l’un de mes coups de cœur de cette année 2012 !

J’ai l’impression que, lorsque j’aime un bouquin, il m’est très difficile d’en trouver des défauts. Du coup, mes chroniques livresques 2012 sont presque toutes truffées de « Ohhh !! J’adore !! » et de « Ahhhh !! Quel écrivain merveilleux ! ». Il faut dire que cette année a été un grand cru… et que j’ai énormément de mal à être dans la demie-mesure. Si j’aime… C’est en général un ENORME j’aime ! Et si j’aime pas…

Bref, je retourne à mon sujet.

Tout d’abord, j’ai adoré l’enquête policière. On la suit de l’intérieur. Comme Marcus, on essaie de recoller les morceaux de la vie des habitants de la petite ville d’Aurora. Comme lui, on veut être celui qui va résoudre l’affaire et réhabiliter (ou pas) Harry Québert.

Et jusqu’aux dernières pages, on soupçonne l’un, on innocente un autre… Et on cherche encore et toujours.

Je me suis clairement sentie dans la peau d’un enquêteur… Mais un trèèèèès mauvais enquêteur qui n’a pas été fichue de trouver le coupable et son mobile. Pourtant c’est pas faute d’avoir cherché.

Alors je lève mon chapeau à Joël Dicker pour cette intrigue que j’ai ma foi trouvée très bien faite, et complexe comme il faut.

Bon, par contre il y a un peu de longueur. Ca trainaille un peu, bien que je ne me sois pas ennuyé. Mais bon, il faut dire que dans La Vérité sur l’affaire Harry Québert, on entre dans la tête de Marcus Goldman. Il tente de résoudre cette affaire complexe dans laquelle son ami et écrivain Harry est entrainée. Et c’est pas facile. Bah oui quoi, le meurtrier il va pas lui tomber dans la main non plus. Alors ça vaut bien quelques ralentissements dans l’enquête quand Marcus se sent un peu perdu, un peu désespéré de pas avancer comme il veut… Et cela vaut aussi bien pour sa recherche du meurtrier que pour sa quête du chef d’œuvre.

Et cette entrée dans la tête d’un écrivain a été passionnante. On vit avec lui sa peur de la page blanche comme la naissance de son livre. On y voit aussi le caractère plus marketing du livre, les contraintes imposées aux écrivains pour satisfaire un public demandeur.

Et j’ai adoré les « 31 conseils pour devenir écrivain » que donne Harry à Marcus.

Ce regard porté sur l’écriture d’un roman, je l’ai trouvé beau, voire poétique.

Joël Dicker a une faculté de mettre en mots des choses abstraites inhérentes à l’acte d’écrire qui est tout bonnement incroyable. C’est à la fois très simple, et très beau. Il n’y pas de mot en trop, pas de chichis… Et on sent que l’auteur pourrait parler en connaissance de cause…

La Vérité sur l’affaire Harry Québert est le deuxième livre de l’auteur… Comme c’est le cas pour Marcus Goldman. Du coup, je n’ai pas cessé de me demander si Joël Dicker avait lui aussi eu cette « maladie des écrivains », comme il la nomme dans son livre, si Marcus était de ce point de vue une sorte de reflet de l’écrivain qu’il était avant, pendant, et après la rédaction de La Vérité sur l’affaire Harry Québert.

Je ne me souviens plus si cette thématique a été abordée dans La Grande Librairie et si Joël Dicker a répondu à ma question avant que je ne me la pose… Bref.

[http://arale-books.over-blog.com/article-la-verite-sur-l-affaire-harry-quebert-_-joel-dicker-113493756.html]

Afficher en entier
Pas apprécié

Je dois dire que je ne pige pas trop l'engouement général pour ce livre car il n'a vraiment rien d'exceptionnel, au contraire.

L'écriture est certes très accessible mais le style est mauvais. C'est mal construit, les dialogues sont plats, c'est prétentieux et l'auteur use de répétitions ce nous amène à penser qu'il nous prend pour des débiles. Je ne veux pas passer pour une grosse bourge littéraire en disant tout ça, c'est vraiment mon ressenti.

Alors oui, l'intrigue policière est bien là mais l'ambiance n'y est pas du tout et ce contraste fait que ça ne marche pas au final, je n'ai pas du tout été prise par l'histoire. Alors oui, il y a des retournements de situation, qui arrivent assez tard dans le récit d'ailleurs, mais l'auteur en abuse carrément et ça plombe le dénouement final.

Ce qui m'a plutôt faire sourire, ce sont les conseils d'écriture que l'on retrouve avant chaque chapitre. Parce qu'au final, Dicker ne les suit pas. Soit c'est fait exprès, l'auteur s'auto-parodie et ça sauverait un peu ce bouquin, soit il nous prend vraiment pour des cons.

Sur ce, je m'en vais lire la suite d'Hypérion, livre au vocabulaire à la hauteur de mon intelligence. *Prépare son dico*

Afficher en entier
Diamant

INCROYABLE! Ce livre est incroyable du début jusqu'à la fin.

Je ne savais pas réellement à quoi m'attendre avec ce livre et je ne m'attendais pas à me prendre une telle claque en pleine figure. Ce roman m'a retourné parce que les thèmes abordés sont très importants dans les mœurs de notre civilisation. Ce roman m'a fait réfléchir sur énormément de choses et j'ai l'impression de ressortir grandit de cette lecture. Les émotions que l'auteur nous fait vivre à travers les pages de son roman sont gigantesques.

Les flash-back font clairement la force de ce livre parce qu'on arrive à s'attacher au personnage de Nola. Le personnage de cette jeune fille de quinze ans m'a subjugué. Il y a tellement de mystère et de secrets autour d'elle que j'avais l'impression de la cerner dans un chapitre et de la voir me filer entre les doigts le chapitre suivant. Malgré son petit caractère insaisissable, ce personnage est magnifique. J'aurais aimé pouvoir changer le cours de son destin mais c'était impossible. Harry est quelqu'un de déchirer à l'intérieur. Découvrir à quel point Harry était meurtrie au fond de lui-même m'a bouleversé. Une fois encore, l'auteur à réussie à me surprendre sur beaucoup de point avec ce personnage. Je suis triste pour ce qu'il a perdu et ce qu'il a vécu. En revanche, son amitié avec Marcus fait plaisir à voir et j'ai aimé suivre leurs discussions.

La présentation du roman est géniale. Le découpage en trois parties me plaît énormément et j'adore la manière dont débutent les chapitres. Marcus est un personnage agréable à suivre. D'abord, nous découvrons sa vie en tant que jeune écrivain à succès. J'apprécie beaucoup le fait de suivre Marcus dans son processus d'écriture et j'aime beaucoup comment l'auteur décrit le syndrome de la page blanche dont est atteint son personnage. J'aime Marcus en tant qu'écrivain, mais encore plus en tant qu’enquêteur. Marcus sème la zizanie à Aurora pour innocenter son ami et pour découvrir la vérité en ce qui concerne le meurtre de Nola Kellergan et de Deborah Cooper. Sa collaboration avec le sergent Gahalowood est géniale à suivre et ils sont très drôles.

Pour finir, ce livre est un rat de marée de rebondissements. Il est juste impossible de s'ennuyer en lisant ce roman. La fin de ce roman ne m'a pas déçu une seule seconde et elle est largement à la hauteur de ce que j'espérais au fil de ma lecture. Je dois dire que je ne m'attendais pas à autant de révélations avant le prologue, mais c'était sublime à lire. Je pense que ce livre mérite largement les prix qu'il a reçus et je le conseille vivement. Ce roman est définitivement « un bon livre » parce que c'est « un livre que [je] regrette d’avoir terminé ».

Afficher en entier
Diamant

J ai adoré la construction de ce livre;très original...On est accroché dès la première page et jusqu'à la fin...Très bien écrit...Halletant..Suspens garantis et pour moi c'est le meilleur du genre que j ai lu...Je dirais même qu' il est tout simplement "unique" par son style...Les nombreuses pages ne gênent aucunement ....Excellent!!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode