Livres
387 754
Comms
1 359 865
Membres
276 038

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Veuve, tome 1



Description ajoutée par lelette1610 2017-01-01T20:50:42+01:00

Résumé

Quand une petite fille disparaît et que son mari se voit accusé, la vie de Jane bascule. Traquée par la justice et les médias, la jeune femme sans histoire devient l’épouse d’un monstre qui la laisse seule. Mais que sait-elle ? Un thriller machiavélique qui joue avec la vérité et révèle un immense talent.

source : France Loisirs

Afficher en entier

Classement en biblio - 44 lecteurs

Or
11 lecteurs
PAL
25 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par sorello 2017-05-03T19:59:57+02:00

"Un type tout ce qu''il y a de plus normal", pensa Sparkes en premier lieu. Mais les monstres ont rarement l'air de ce qu'ils sont . On espère être capable de discerner le mal en eux- "cela faciliterait le travail de la police ", se plaisait-il à répéter. Mais le mal est une substance visqueuse, qu'on ne repérait que de temps à autre, ce qui le rendait d'autant plus effroyable.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par stephanie01 2017-09-26T01:21:43+02:00

merci à tous ceux qui ont, dans leur commentaire, dévoiler une partie du sujet. par le fait même vous avez spoiler une partie du roman. si ce n'est pas écrit derrière le livre, ON NE VEUT PAS LE SAVOIR.... parce que ca fait parti de l'égnime à découvrir...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ginfiz 2017-09-22T13:06:05+02:00
Or

Vraiment excellent, je me suis fait ballader. Très bonne histoire, c'est fluide, le style de l'auteur est excellent, on y mets le nez et on ne peut plus le lacher.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissDupont 2017-07-16T20:50:06+02:00
Or

http://bookivores.over-blog.com/2017/06/la-veuve.html

Tous les romans ne finissent pas sur une fin heureuse et je vous avoue que ce sont mes préférés. "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" je l'ai trop entendu dans ma jeunesse. Maintenant, les fins coups de poing, les fins tragiques, bref les fins remplis de nuages gris... sont ceux que je préfère. Avec La veuve, j'ai fermé le livre avec le cœur en peine et la larme à l'œil.

Personnellement, avec la tension qui augmente au fur et à mesure que l’histoire progresse, je m’attendais à une twist un peu plus crunchie pour la fin. Mais ça n’empêche pas que j’ai adoré l’histoire et la plume de l’auteure. C’était un roman carrément captivant.

La construction du récit fut très agréable. On se promène entre le passé et le présent à travers différents narrateurs, nous permettant ainsi d'avoir accès à toutes les sphères possibles pour découvrir ce qu'il en est dans l'affaire de la disparition de la petite Bella. Par contre, la seule narration au "Je" est exclusive à la veuve du prétendu coupable… d’où le titre du roman.

Le fait que ça vienne toucher un sujet sensible comme la pédopornographie et tout ce qui en est relié, ça nous pogne aux tripes. Ça vient nous chercher au plus profond de nous et nous rend beaucoup plus sensible face aux événements du roman.

Suivre les pistes de l'enquête, être submergé par la folie des journalistes, avoir un accès intime aux pensées de l'épouse qui couvre son mari coûte que coûte... il n'y a pas à dire, Fiona Barton nous offre ici un roman on ne peut plus incisif.

Mais s'il y a bien une chose qui nous garde accroché au roman jusqu'à la toute fin, c'est cette soif de savoir, de connaître enfin la vérité... parce qu'après tout, ce qui nous importe réellement c'est de savoir où se trouve Bella.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CatCritick 2017-06-16T17:11:47+02:00
Diamant

http://www.catcritick.com/la-veuve/ ette chronique sera très courte, pas parce que je n’ai pas aimé, au contraire, je n’ai même pas de mots pour exprimer comment j’ai dévoré ce roman. Vous le savez je lis beaucoup de thrillers/polars, j’adore ce genre, mais il m’est difficile d’en trouver qui me prenne aux tripes comme celui-là. Rien n’est laissé au hasard, l’atmosphère lourde, des personnages forts et bien définis, une intrigue à couper le souffle et qui jamais ne vous laisse un répit quelque ce soit. On passe du passé au présent tout en changeant de personnage et de point de vue sans jamais se perdre, au contraire le récit en est encore plus intriguant. Bien qu’on se doute du dénouement, la spirale dans laquelle nous plonge l’auteur est infernale. Impossible de lâcher ce roman sans avoir mis le point final à cette histoire. Malgré ses 410 pages je ne voulais pas que ça se termine, l’auteur nous repousse sans cesse avec nos théories et nous fais nous questionner en tout temps.

Chaque personnage est important, ils laissent tous une trace et apportent un aspect différent à l’horrible histoire de La veuve.

En conclusion, j’aurais pu continuer de vous en parler pendant 4 ou 5 pages, mais je ne saurais dire quoi de plus que c’est un style d’écriture que j’adore, précis, sans trop de descriptions, un rythme et un ton noir et psychologiquement intense! Lisez-le sans plus attendre.

C’est le premier roman de 2017 qui se mérite la mention étoile d’or, cette catégorie sera uniquement pour les romans comme celui-ci qui me laisse sans mots !!!

Bonne lecture !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sorello 2017-05-18T12:37:59+02:00
Argent

Je comprend qu'on puisse trouver ce livre horrible, je comprend qu'on puisse le trouver bon aussi. pour ma part, j'y ai vu un bon livre traitant d'un sujet horrible.

On suit l'histoire de la disparition de la petite Bella Eliott aux travers des yeux de "La veuve", de l'inspecteur et d'une journaliste principalement. On dissémine ça et là des point de vue de la mère de la petite, du mari de la veuve, on avance lentement dans l'histoire et on sait déjà qui est le coupable.

Mais c'est pas le sujet principal de l'histoire à mon sens. oui, c'est l'histoire d'un homme meurtrier et pédophile, c'est horrible, dérangeant, ça nous fait froid dans le dos et clairement, c'était le but et il faut avoir envie de lire ce genre de chose pour apprécié la lecture (autant qu'on peut l'apprécier dans ce genre de roman)

Pourtant, au final, c'était pas tant l'histoire de Glen que celle de Janie. Si je n'ai ressentie aucune pitié pour son personnage - pourtant placé en victime d'un bout a l'autre du livre - l'auteur aborde quand meme les sujet de l'obsession, de la domination et du déni avec beaucoup de réalisme et, toujours droit au but, ce qui personellement, m'a bien plus glacé le sang que Glen lui-même. Jane Taylor est un personnage ambiguë vraiment bien mené qui nous laisse un goût amer tant elle semble enfermé dans des convictions erronées.

Fiona Barton nous apporte avec LA VEUVE le portrait d'un couple dérangeant et malsain, un homme horrible et une femme qui vit dans son propre monde sur fond d'enquête policière qui fait froid dans le dos. Si je ne mettrais pas ce livre entre toute les mains (il faut supporter le thème quand même difficilement supportable de ce livre) je le conseille malgré tout

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2017-05-03T19:51:52+02:00
Pas apprécié

Je ne pas comprendre l'engouement énorme qu'il y a autour de ce thriller. L'histoire n'a absolument rien d'originale et je l'ai même trouvé choquante et très malsaine.

Pendant toute la lecture, l'auteure essaye de nous faire éprouver de la pitié pour Jane, la femme du meurtrier de Bella une petite fille, mais pour moi elle est tout sauf une victime.

Avant même de commencer ce roman, j'avais déjà un appriori car personnellement, je ne comprends pas comment on ne peut pas voir que son mari est un pédophile meurtrier. Je trouve cela aberrant.

Alors je ne suis pas forcément objective, mais je n'ai rien éprouvé pour Jane. Elle mérite clairement de vivre en paria. Mais cela ne reste que mon avis et ce n'est pas le lieu pour faire un débat.

Mais ce n'est pas une lecture que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meg3838 2017-04-13T20:33:32+02:00
Bronze

Ce que j’ai aimé dans ce roman c’est que dès les premières pages nous rentrons tout de suite dans l’histoire. L’écriture vous emporte et vous tient en haleine tout le long.

Concernant l’histoire, nous suivons plusieurs personnages jouant un rôle dans l’affaire de la disparition de la petite Bella. Il s’agit ici d’une enquête que l’on suit du début à la fin. L’auteur déroule petit à petit son histoire et j’ai trouvé cela très bien.

Par contre ne vous attendez pas à de l’action car il n’y en a pas du tout mais c’est quand même très haletant. La fin n’est pas surprenante mais pas toute belle non plus…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melichat 2017-04-12T12:40:07+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas vraiment apprécié ma lecture. Clairement le sujet de la pédophilie n'est pas pour moi et pour un roman qui s'intitule la veuve, je ne la trouve pas aussi présente que je pensais dans l'histoire. Malheureusement je n'ai pas été étonner par la final non plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2017-04-11T01:37:20+02:00
Or

Un bon thriller, avec du suspense. Le thème de la pédophilie n'est pas un sujet facile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MelissaMacy 2017-03-12T10:42:46+01:00
Or

A la mort de son mari, Glen, Jane Taylor n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle vit recluse dans sa maison pour éviter la horde de journalistes qui tambourine à sa porte depuis bientôt quatre ans, depuis que Glen a été soupçonné dans l'enlèvement de la petite Bella.

Partagée entre ses souvenirs heureux d'un passé sans tache et son effroyable présent, la veuve décide finalement de clore ce chapitre de sa vie en se confiant, contre toute attente, à Kate, une journaliste de presse écrite à la recherche DU scoop... Commence alors un long témoignage sur les traces de la vérité... Une vérité qui n'aura de cesse de rebondir pour mieux nous surprendre.

En commençant La Veuve, le lecteur est immédiatement plongé au coeur du quotidien de Jane Taylor, cette quadragénaire effacée, épouse du célèbre Glen Taylor, auteur présumé de l'enlèvement de Bella il y a quatre ans.

L'histoire commence par une narration à la première personne dans laquelle Jane, dont nous partageons les pensées, nous apprend qu'elle est heureuse du décès de son mari sans pour autant nous en expliquer la cause. Le mystère s'épaissit lorsque la veuve, malgré les avertissements de feu son époux, reçoit la journaliste, Kate, à son domicile et nous laisse partager ses souvenirs heureux d'un passé immaculé. Les chapitres s'enchaînent et le lecteur ne sait plus quoi penser car Jane étale devant nos yeux dubitatifs sa vie parfaite en compagnie de l'homme idéal. L'écart se creuse entre sa joie initiale concernant l'événement tragique qui est sensé l'accabler, la présence incessante des médias et ce discours discordant d'une femme sous emprise, soumise aux règles d'un mari pourtant absent. L’ambiguïté s'installe, le doute aussi. Puis viennent les chapitres écrits à la troisième personne où l'inspecteur chargé de l'enquête, Bob, ainsi que Kate nous explique, avec mesure, l'ampleur de la tragédie. Une petite fille a été enlevée. Par Glen ? Cet homme si merveilleux que Jane ne cesse de nous décrire ? Notre esprit logique de lecteur averti s'affole... Dans quelle histoire sommes-nous embarqués ? Qui est coupable ? Complice ? Que sait la veuve ? Nous cache-t-elle d'horribles révélations ? Et enfin, la trame du scénario éclate, à travers le témoignage de Jane, bien sûr, mais aussi grâce aux nombreux flashes-back qui s'intercalent dans le présent, comme les pages manquantes d'une histoire incroyable.

La force de ce livre réside essentiellement dans la structure du scénario qui désarticule le fait divers pour créer un immense puzzle à triple entrée. Avec Jane, on vit d'abord un mélange de présent et de passé complètement orienté, subjectif, en fonction de ce que la veuve a vécu et ressenti. Elle nous expose sa naïveté, sa douleur, ses incompréhensions, sa méfiance aussi... Avec Bob, on plonge dans l'enquête de terrain, le procès, la relax et la nouvelle enquête qui s'avère, quant à elle, concluante. Le lecteur entraperçoit enfin les faits de façon beaucoup plus objective, scientifique, logique. Avec Kate, on assiste à la médiatisation de l'affaire, à la course au scoop, à la manipulation...

Avec une plume légère et sincère, l'auteure nous retranscrit merveilleusement bien les émotions et pensées de son héroïne, Jane, qui nous apparaît tour à tour soumise, lucide, candide avant de nous bluffer par son objectivité finale. Quand elle fait parler Kate ou Bob, Fiona Barton se retranche dans le vocabulaire professionnel des deux autres personnages, les faisant vivre et respirer au rythme de leur travail. Leur obsession de détenir la vérité nous conduit dans une ambiance plus sombre et plus haletante qui flirte magistralement avec le suspense.

Question structure, le sel du thriller est là. Témoignages, fausses pistes, course contre la montre, rebondissements se disputent la vedette pour nous proposer une histoire riche et bien amenée alors qu'elle repose, à l'initial, sur un fait divers complètement banal malgré sa dimension tragique.

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce roman, c'est que tous les aspects du récit sont traités avec une rigueur et une émotion incroyable. Le personnage de Jane est plus que bien construit, c'est lui et sa personnalité qui donne le ton à l'histoire et la fait sortir de sa simplicité. Jusqu'au dernier moment, personne ne sait vraiment qui est cette veuve et surtout quel rôle elle a joué dans cette affaire.

La Veuve est pour moi un coup de coeur littéraire indéniable et je ne peux que vous conseiller d'en ouvrir les pages pour en savourer toute la richesse.

Pour les fans de Mary Kubica.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Veuve, tome 1

  • France : 2017-01-12 (Français)
  • Canada : 2017-03-06 (Français)

Activité récente

ginfiz le place en liste or
2017-09-22T13:03:54+02:00
jenbil l'ajoute dans sa biblio or
2017-06-08T15:41:56+02:00

Les chiffres

Lecteurs 44
Commentaires 13
Extraits 1
Evaluations 15
Note globale 6.67 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Widow - Anglais