Livres
418 778
Membres
333 512

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La vie commence vendredi



Description ajoutée par x-Key 2016-03-14T13:55:34+01:00

Résumé

Vendredi 19 décembre 1897 : on trouve un inconnu évanoui dans la neige, dans une forêt aux environs de Bucarest. Il est habillé bizarrement, ne porte pas la barbe, s'exprime d'une drôle de façon. Toute la ville est en effervescence : serait-ce Jack l'Éventreur, à la une de tous les journaux, un fou échappé de l’asile, un vrai faussaire ou un faux journaliste? Et s’il venait d’une autre époque ?

Un voyage dans le temps qui nous entraîne, à la suite de ce personnage mystérieux, dans la capitale roumaine à la fin du XIXe siècle, le siècle de la joie de vivre, où l'on croyait fermement à l'avenir et aux progrès de la science. Un compte à rebours, en treize journées trépidantes, avant le réveillon du 31 décembre 1897.

Historique, fantastique, policier : Ioana Pârvulescu tire habilement tous ces fils, tissant le passé avec le présent, l’Histoire avec la fiction, dans un roman savoureux et pétillant.

Prix de l’Union européenne pour la littérature (2013).

Traduit du roumain par Marily Le Nir.

(Source : Seuil)

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteur

PAL
2 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2016-12-29T02:43:27+01:00

Sur les dix fenêtres d’Universul, quatre étaient encore éclairées. Les journalistes n’avaient pas d’horaires fixes, ils circulaient à leur gré, selon le travail à faire dans la journée, mais pour ce qui était de partir, ils ne le faisaient qu’après avoir terminé leur tâche. À l’étage, dans la pièce la plus à gauche en regardant la façade baroque de l’immeuble depuis la rue, ou à droite en montant l’escalier dans la direction de Sărindar, se trouvait le bureau de Pavel – le frère de Peppin Mirto – et de Neculai Procopiu, le plus fidèle rédacteur du journal : il y travaillait depuis treize ans, donc depuis le tout début, et les gens s’adressaient à lui comme à un directeur. Le journal avait pris de plus en plus d’importance et avait été le premier à avoir une édition du matin, si bien qu’il drainait à présent la majorité des lecteurs. Au début, il y avait surtout de la publicité – c’était ce qui avait constitué leur capital –, mais maintenant on y trouvait un peu de tout. Ils ne se mêlaient pas trop de politique, ils donnaient l’information brute. Ils avaient essayé de sortir deux éditions, Le Courrier du matin et Le Courrier du soir, mais cela n’avait pas duré en raison de problèmes de distribution : les journaux arrivaient en même temps et les nouvelles se répétaient. Procopiu et Pavel Mirto, en contact avec l’imprimerie située dans le même bâtiment, qui s’étirait comme un wagon gigantesque vers le fond de la cour, avaient pris la responsabilité du journal et partaient donc les derniers.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

La vie commence vendredi

  • France : 2016-05-06 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 1
Commentaires 0
Extraits 9
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode