Livres
451 126
Membres
396 302

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Peine d'amour :

Quand on s'est connus, je sentait que j'avais la tête dans les nuages. Je croyais que tout était possible et qu'ensemble, nous pourrions aller jusqu'au bout du monde.

Je me fichais des malheurs du quotidien, des tremblements de terre et de la fin du monde parce que je me sentais en sécurité avec lui et je savais que je pouvais me réfugier dans ses yeux.

Quand il m'a dit que tout était terminé, mon cœur a cessé de battre et j'ai senti un coup dans ma poitrine. Il venait de m'enlever mon bonheur et de m'arracher mon soleil et ma joie de vivre. On dit que l'amour est le plus grand don de l'univers, et aujourd'hui, je dois composer sans lui.

Je dois aussi réapprendre à respirer toute seule et à retomber sur mes pattes. Je sais que le temps arrange les choses, mais j'aimerai qu'il y ait un moyen de le faire avancer plus vite, ou qu'il existe un onguent magique que je puisse appliquer sur mon cœur pour qu'il guérisse.

Je sais aussi que le premier amour est le plus foudroyant, mais personne ne m'avait mise en garde contre le premier échec amoureux. Il est si vif et si ardent que je sais qu'il laissera des traces jusqu'à la fin de mes jours.

Léa Olivier.

Afficher en entier

Après la danse, Alex m'a demandé de l'accompagner au premier étage pour aller chercher des chips dans la cuisine. Quand nous sommes arrivés en haut, la lumière était éteinte et j'ai trébucher sur ses pieds (niaiseuse). J'ai donc abouti contre sa poitrine. Il sentait encore les feuilles d'automne. Ça a eu tout un effet sur moi, parce qu'on s'est aussitôt embrassés. Au début, c'était doux et attentionné, mais au bout d'un moment, j'ai senti que quelque chose clochait et j'ai dû le repousser doucement.

Lui : Quoi ? Tu n'aimes pas ça ?

Moi : Oui ! Ce n'est pas ça le problème. C'est juste que je pense encore à mon ex et ça fait bizarre d'embrasser quelqu'un d'autre.

Lui (en se rapprochant de moi) : On peut y aller doucement alors.

Moi : Ouais. On verra, ok ? J'ai besoin d'un peu de temps.

Lui : Pas de problème.

(~Alex-Léa~)

Afficher en entier

Il représente mon passé, mon village et mon ancienne vie, et je ne sais pas si je suis assez forte pour couper le lien et voler de mes propres ailes. Je ne sais pas si tu comprends... Il est un peu comme mes racines.

Afficher en entier

Oui, je pars dimanche pour une semaine...beurk! Tu sais que je hais les moustiques et le camping! Mais c'est la tradition, et comme dit mon père; "ça fera plaisir à ta mère," (Soupir.) Bon, faut que j'y aille, j'ai cours de natation à 11h. Dernière chose...écoute ta meilleure amie: SORS DU DIVAN AVANT QU'IL T'AVALE!!

Lou x

Afficher en entier

Chère meilleure amie,

J'ai suivi ton conseil, je suis sortie du divan et j'ai décidé d'affronter la grande métropole en métro. Résultat: l'horreur! Au début, ça allait bien: je tenais fermement le plan dans mes mains et je suivais les instructions à la lettre. Mais quand je suis arrivée au centre-ville, j'ai perdu le contrôle! Comme il s'est mis à pleuvoir, je me suis dit que j'en profiterais pour explorer la ville souterraine ( qui est plus grosse que notre village). Je me suis laissé tenter par une boutique, puis par une autre, et après un certain temps, j'ai réalisé que j'étais perdue. J'ai demandé à des gens de m'aider, mais il y avait plein d'anglophones et de touristes, et tu connais mes talents pour les langues (hum, hum, yes, no, toaster). J'ai finalement réussi à rejoindre la station de métro je-ne-sais-pas-quoi qui m'a mené je-ne-sais-pas-où. Je devais faire un transfert, je me suis trompée de ligne et j'ai abouti sur la Rive-Sud! La honte! Genre à l’extérieur de l’île. Une fois rendue là, j'avais les larmes aux yeux, alors j'ai suivi ton deuxième conseil: j'ai appelé Félix pour qu'il vienne me chercher. Mais si tu veux vraiment le savoir, j'ai réalisé que les grands frères cool, ça servait aussi à rire de leur petite sœur désorientée (...)

Afficher en entier

Léa (en ligne): Je perds la boule! Je me suis réveillée ce matin et je ne savais plus où j'étais! Pendant quelques secondes, j'ai même pensé que je m'étais fait enlever par des zombies pendant la nuit, ou alors que la journée d'hier n'avait été qu'un cauchemar.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode