Livres
482 751
Membres
469 818

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

L'incapacité des femmes a séparer les émotions du sexe, ne représente pas une faiblesse, mais une force. Cela favorise la communication et la compréhension mutuelle. Je n'ai jamzis compris pourquoi les femmes considéraient les coups d'un soir ou les beuveries comme un signe de progrès social. Les hommes feraient mieux de se comporter un peu plus comme les femmes. Enfin, tout cela est bien compliqué...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Daliana 2016-11-14T12:54:11+01:00

Parfois, je tiens tellement de rôle différent dans la même journée que je crois souffrir d'une forme de schizophrénie maternelle. Cuisinière, chauffeur, femme de ménage, amante, amie, médiatrice. C'est comme faire partie d'une pantomime, sans savoir si l'on est sensée jouer un rôle secondaire ou le rôle principal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sanelle 2016-01-17T18:35:43+01:00

Je me penche et commence à me lever tout en jetant un rapide coup d'œil vers mes jambes pour vérifier que je porte bien le jean "spécial jambes interminables" ou "spécial fessier rebondi". Horrifiée, je remarque que ce n'est pas ma jambe qui effleure Père-au-foyer-sexy mais une curieuse protubérance sur mon mollet gauche ! Ma petite culotte de la veille. Je sens ma respiration s'emballer en réalisant que je ne peux rien faire pour me tirer de cette situation imprévisible. Dans mon for intérieur, je maudis le retour des jeans cigarettes. Une pince à épiler ne pourrait même pas m'aider à retirer cette excroissance par le bas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Facettes 2020-01-19T23:41:44+01:00

Fermant les yeux, j'ai respiré l'odeur de la peau douce du cou de Fred, juste sous les boucles de la nuque que je me refuse à couper car il s'agit là des derniers vestiges du bébé qu'Il était. Il a ri parce que ça le chatouillait, tout en me laissant profiter de cet instant de nostalgie. Il sentait un doux mélange de pyjama propre, de savon, de gros poupon sorti du bain et je me suis sentie fondre. Une vague de regret pour le bébé qu'Il ne sera jamais plus me submergea et j'ai même cru que j'allais pleurer. Parfois, il s'agit simplement de laisser les jours s'écouler et, tout à coup, venant on ne sait d'où, surgissent ces instants qu'on aimerait préserver à jamais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Facettes 2020-01-19T23:29:37+01:00

-Tu trouves toujours la solution à n'importe quelle situation. Tu es tellement douée pour improviser. C'est un véritable don.

-Ça fait partie du métier de mère. Trois petits bouts et un mari au bord de la crise de nerfs réveillent le pompier qui sommeille en toi.

Afficher en entier

..., le chaos est inscrit dans les gènes. Ma mère en avait intelligemment élaboré une théorie intellectuelle et j'ai grandi en entendant dire qu'une maison bien tennue était antiféministe.

...les femmes devraient passer leur temps à cultiver leur cerveau au lieu de le perdre à ranger leur amoire à linge si elles voulaient briser les entraves domestiques qui les empêchaient de réaliser leur potentiel intellecuel.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Adel89 2017-03-22T14:11:53+01:00

- Maman, c'est grand comment, un spermatozoïde?

- Minuscule.

- Même si on est un spermatozoïde de baleine?

- Exacte. Quelle que soit ta taille, le spermatozoïde est toujours minuscule.

(...)

- Je peux en faire un animal de compagnie?

- Ils ne survivent pas longtemps une fois qu'ils ont quitté leur maison.

(...)

- Papa pourrait t'en donner un, intervient Sam, essayant de se montrer utile. Il en cultive.

- Je pense que je vais plutôt économiser mon argent de poche pour m'en acheter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par bulidu40 2014-08-08T14:08:48+02:00

Quand la vitre automatique descend, je sursaute. Une femme se penche sur le siège du passager pour me demander ce que je fabrique.

- Mon Dieu, vous ressemblez à un panda! s'exclama Mère-parfaite n°1, ma Némésis vestimentaire.

Elle ouvre sa boîte à gants pour révéler une ligne de produits digne d'un Spa, ainsi qu'une demi-bouteille de Moët, une bougie parfumée Jo Malone et des lingettes démaquillantes.

Reconnaissante, j'en prends aussitôt une pour me nettoyer les yeux.

- Mais comment faites-vous, bon sang? Vous avez une recette secrète?

Elle semble déconcertée.

- Non, juste du personnel.

- Vous avez passé un bon été?

- Formidable. La Toscane... Les Cornouailles... Et vous?

- Super.

Mais elle a déjà tourné les yeux vers la route et pianote impatiemment sur le volant.

- Il faut que je file, sinon je vais arriver en retard à mon cours de yoga ashtanga. Tiens, vous portez de l'écossais? Très innovant!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode