Livres
472 664
Membres
445 570

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Pendergast 2017-05-02T15:54:09+02:00

Cela dit, même les jeunes arbres qui surmontent tous les obstacles et continuent de croître pour devenir grands et sveltes verront encore leur patience mise à l’épreuve au cours des 20 années suivantes. C’est la période durant laquelle les voisins de l’arbre mort font pousser leurs branches pour combler le vide qu’il a laissé en tombant. Ils en profitent pour faire pousser leur cime et gagner un peu d’espace supplémentaire pour la photosynthèse, pour leurs vieux jours. Quand l’étage supérieur aura repoussé, il fera de nouveau sombre en dessous. Les jeunes hêtres, sapins et pins qui auront déjà franchi la première moitié de leur aventure devront attendre de nouveau, jusqu’à ce qu’un de leurs grands voisins jette l’éponge. Cela pourra prendre plusieurs dizaines d’années. Malgré ce délai, les arbres qui atteignent l’étage moyen ne sont plus menacés par leurs concurrents. Ce sont les princes et princesses héritiers qui, à la prochaine occasion, recevront enfin la permission de grandir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par RMarMat 2019-03-16T20:52:55+01:00

Une poignée de terre forestière contient plus d'organismes vivants qu'il y a d'êtres humains sur Terre. Une cuillère à café contient déjà à elle seule un kilomètre de filaments de champignons.

Afficher en entier
Extrait ajouté par RMarMat 2019-03-16T20:01:40+01:00

Quand on sait qu’un arbre est sensible à la douleur et a une mémoire, que des parents-arbres vivent avec leurs enfants, on ne peut plus les abattre sans réfléchir ni ravager leur environnement en lançant des bulldozers à l’assaut des sous-bois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par RMarMat 2019-03-16T19:02:58+01:00

Tendez l’oreille, les vieilles forêts de feuillus offrent un service météo à court terme d’une grande fiabilité : le pinson des arbres.

En temps normal, le chant de ce passereau brun roux à tête grise est une courte série de notes descendantes finissant en fioritures, flûtées et mélodieuses (ne dit-on pas gai comme un pinson ?).

Que la pluie arrive, aussitôt le pinson change de registre et ne répète plus qu’une seule note, claire, et moins charmante.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sara-Rose 2017-09-19T14:13:02+02:00

Redevenir poussière en forêt, aux pieds de pierres tombales vivantes, n'est-ce pas une belle idée de repos ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par ajc2ht 2019-08-09T15:02:15+02:00

Un arbre n’a d’autre choix que de rester sa vie durant où sa graine a germé et s’est enracinée. Il peut néanmoins se reproduire. Durant le cours laps de temps où les embryons d’arbre sommeillent encore enveloppé dans les graines, ils sont libres, rien ne s’oppose à ce qu’ils partent vers de nouveaux horizons. Le voyage peut commencer dès que les graines tombent de l’arbre. Certaines espèces sont très pressées. Elles équipent leurs progéniture de poils très fins afin que le premier vent les soulève et les emporte. Pour présenter la légèreté nécessaire, les graines des espèces qui choisissent cette stratégie doivent être très petites. Les peupliers et les saules fabriquent ainsi de minuscules petits planeurs qui peuvent être disséminés à des kilomètres à la ronde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ajc2ht 2019-08-09T15:01:56+02:00

Les petits arbres ne demandent qu’à se développer ; grandir de 50 centimètres par an leur conviendrait très bien. Malheureusement, leurs mères ne sont pas d’accord. Elles recouvrent leur progéniture de leurs immense houppiers qui, avec ceux des arbres adultes voisins, forment un toit épais au-dessus de la forêt. Seul 3 % des rayons du soleil filtrent jusqu’au sol, et donc jusqu’aux feuilles de leurs enfants. Trois pour cent, ce n’est pratiquement rien. Croître en hauteur ou gagner en épaisseur n’est donc pas envisageable. Et comment se rebeller contre cette éducation à la dure quand on n’a pas d’énergie ? Cette éducation ? Oui, car il s’agit d’une mesure pédagogique dont le seul but est le bien-être des jeunes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ajc2ht 2019-08-09T15:01:36+02:00

Vanesa Bursche, de l’université d’Aix-la-chapelle, a fait une étonnante découverte sur la photosynthèse dans les forêts naturelles de hêtres. Les arbres se synchroniseraient de façon que tous aient les mêmes chances de développement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosabella 2019-03-31T17:11:21+02:00

Nous devons veiller à ne pas puiser dans l’écosystème forestier au-delà du nécessaire et nous devons traiter les arbres comme nous traitons les animaux, en leur évitant des souffrances inutiles. L’exploitation du bois doit se faire dans le respect des besoins spécifiques des arbres. Cela signifie qu’ils doivent pouvoir satisfaire leurs besoins d’échange et de communication, qu’ils doivent pouvoir transmettre leurs connaissances aux générations suivantes. Au moins une partir d’entre eux doit pouvoir vieillir dans la dignité, puis mourir de mort naturelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par maudi33 2018-01-07T16:38:22+01:00

Katsuhik Matsunaga, un chercheur en chimie marine a découvert que des acides provenant des feuilles tombées étaient transportées par les eaux des ruisseaux et des fleuves jusqu'à la mer où il favorisaient le développement du plancton, le premier maillon de la chaîne alimentaire . La forêt permettrait d'avoir plus de poissons ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode