Livres
554 767
Membres
599 966

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Diamond03 2019-04-02T21:37:04+02:00

La seule relation valable avec l'écrivain, c'est de le lire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-10T09:17:33+02:00

Comme Margaret Atwood, je pense que vouloir rencontrer un écrivain parce qu'on aime son livre, c'est comme vouloir rencontrer un canard parce qu'on aime le foie gras.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-03T16:50:04+01:00

... Je ne vous parle pas de divertissement, je vous parle de la vraie littérature.

Bien sûr, la fameuse "vraie littérature"... Il y avait toujours un moment avec les gens comme Audibert où cette expression - ou celle de "vrai écrivain" - revenait sur le tapis. Or, je n'avais jamais laissé à personne le droit de me dire ce que je devais lire. Et cette façon de s'ériger en juge pour décider ce qui était de la littérature et ce qui n'en était pas me paraissait d'une prétention sans bornes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ISA62 2019-04-14T15:51:41+02:00

Je n’ai jamais pensé que j’allais réellement mourir. Pendant les quelques secondes que dura la chute de la voiture, j’ai espéré jusqu’au bout qu’un événement se produise pour éviter le drame. Parce que la vie est un roman. Et aucun éditeur ne va tuer son narrateur à 80 pages de la fin de son histoire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-10T12:48:05+02:00

L'écrivain lui montra la porte.

- Partez à présent. Je ne peux pas empêcher les gens de projeter des choses, mais le mystère Fawles, c'est justement qu'il n'y a pas de mystère, vous comprenez ? Et ça, vous pouvez l'écrire dans votre journal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Roxy427 2019-04-08T22:12:58+02:00

La première qualité d'un écrivain était de savoir captiver son lecteur par une bonne histoire. Un récit capable de l'arracher à son existence pour le projeter au cœur de l'intimité et de la vérité des personnages. Le style n'était que le moyen d'innerver la narration et de la rendre vivante.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lucifera999 2021-05-06T19:26:29+02:00

- Dégage ! Tu es sur une propriété privée ! lança-t-il du haut de la dalle.

- Ce n'est pas une raison pour me tirer dessus !

- Pour moi, ça l'est !

J'avais le soleil dans les yeux. Insaisissable, la silhouette de Fawles se détachait à contre-jour. Taille moyenne, mais physique solide, il portait un panama et des lunettes de soleil aux reflets bleutés. Surtout, il avait toujours son fusil pointé sur moi, prêt à faire feu.

- Qu'est-ce que tu viens foutre ici ?

- Je suis venu vous voir, monsieur Fawles.

Je fis glisser mon sac à dos pour en sortir le manuscrit de La Timidité des cimes.

- Je m'appelle Raphaël Bataille. J'ai écrit un roman. J'aimerais que vous le lisiez pour me donner votre avis.

- Je n'en ai rien à battre de ton roman. Et rien ne t'autorise à venir me harceler chez moi.

P.54

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2021-02-20T21:47:00+01:00

— Qu’y avait-il donc sur ces photos ? avait demandé Fawles alors que la jeune femme faisait une pause dans son récit.

Elle l’avait dévisagé d’un regard brillant.

— C’est tout pour ce soir, Nathan. Vous aurez la suite de l’histoire demain. On se donne rendez-vous dans l’après-midi à la calanque des Pins ?

Il s’était d’abord imaginé qu’elle plaisantait, mais la petite garce avait vidé son verre de saint-julien et s’était levée de son fauteuil.

— Vous vous foutez de moi ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Olivier25 2020-11-24T14:19:51+01:00

"Tout le monde a trois vies : une vie privée, une vie Publique, et une Vie secrète"

Gabriel Garcia Marquez

Afficher en entier
Extrait ajouté par Olivier25 2020-11-22T18:45:30+01:00

- Les romanciers sont les plus grands menteurs de l'histoire, non ?

- Non, ce sont les hommes politiques. Et les historiens. Et les journalistes. Mais pas les romanciers.

-Mais si ! En prétendant raconter la vie dans vos romans, vous mentez. La vie est trop complexe pour être mise en équation ou pour se laisser enfermer dans les pages d'un livre. Elle est plus forte que les maths ou la fiction. Le roman, c'est de la fiction, c'est techniquement du mensonge.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode