Livres
524 736
Membres
543 183

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Diamond03 2019-04-02T21:37:04+02:00

La seule relation valable avec l'écrivain, c'est de le lire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hillja 2019-04-10T09:17:33+02:00

Comme Margaret Atwood, je pense que vouloir rencontrer un écrivain parce qu'on aime son livre, c'est comme vouloir rencontrer un canard parce qu'on aime le foie gras.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-03T16:50:04+01:00

... Je ne vous parle pas de divertissement, je vous parle de la vraie littérature.

Bien sûr, la fameuse "vraie littérature"... Il y avait toujours un moment avec les gens comme Audibert où cette expression - ou celle de "vrai écrivain" - revenait sur le tapis. Or, je n'avais jamais laissé à personne le droit de me dire ce que je devais lire. Et cette façon de s'ériger en juge pour décider ce qui était de la littérature et ce qui n'en était pas me paraissait d'une prétention sans bornes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ISA62 2019-04-14T15:51:41+02:00

Je n’ai jamais pensé que j’allais réellement mourir. Pendant les quelques secondes que dura la chute de la voiture, j’ai espéré jusqu’au bout qu’un événement se produise pour éviter le drame. Parce que la vie est un roman. Et aucun éditeur ne va tuer son narrateur à 80 pages de la fin de son histoire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2019-04-10T12:48:05+02:00

L'écrivain lui montra la porte.

- Partez à présent. Je ne peux pas empêcher les gens de projeter des choses, mais le mystère Fawles, c'est justement qu'il n'y a pas de mystère, vous comprenez ? Et ça, vous pouvez l'écrire dans votre journal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Roxy427 2019-04-08T22:12:58+02:00

La première qualité d'un écrivain était de savoir captiver son lecteur par une bonne histoire. Un récit capable de l'arracher à son existence pour le projeter au cœur de l'intimité et de la vérité des personnages. Le style n'était que le moyen d'innerver la narration et de la rendre vivante.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Spala 2020-09-08T23:58:40+02:00

La misère du monde est un fardeau qui peut vous écraser si vous en faites une affaire personnelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Spala 2020-09-08T23:53:03+02:00

On évolue tous dans une zone grise et instable où le meilleur des hommes pourra toujours commettre le pire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Moeuwy 2020-07-25T15:42:21+02:00

Par son écriture unique, Fawles me semblait s’adresser directement à moi. Ses romans étaient fluides, vivants, intenses. Moi qui ne suis pourtant fan de personne, j’avais lu et relu ses livres car ils me parlaient de moi, de la relation aux autres, de la difficulté à tenir le gouvernail de sa vie, de la vulnérabilité des hommes et de la fragilité de notre existence. Ils me donnaient de la force et décuplaient mon envie d’écrire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Coralie-98 2020-07-17T10:33:54+02:00

L'essentiel, c'est la sève qui irrigue ton histoire. Celle qui doit te posséder et te parcourir comme un courant électrique. Celle qui doit te brûler les veines pour que tu ne puisses plus faire autrement que d'aller au bout de ton roman comme si ta vie en dépendait. C'est ça écrire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode