Livres
429 680
Membres
351 573

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Nath56 2011-01-09T15:37:45+01:00

La nuit polaire est longue au Groenland. Pour la meubler, les chasseurs disséminés sur le désert de glace se racontent leurs aventures, véridiques ou pas, leurs racontars, devant une bouteille de schnaps. Un soir, à court d’idées, Mads Madsen invente Emma. Qui prendra vie d’une manière assez imprévisible.

Extraits

– Emma, tiens, c’est comme si elle était faite rien qu’avec des beignets aux pommes. Les fesses, les seins, les joues, et tout et tout. Rien que des beignets, mon garçon. Et au milieu de toute cette pâtisserie, deux yeux bleu ciel et une moue rouge.

Il venait d’aborder quelque chose de rare, pour ne pas dire inaccessible dans le monde du nord-est du Groenland. La femme devient en Arctique une entité lointaine et imaginaire, à laquelle on ne fait allusion qu’avec des tournures vagues et prudentes. Il est extrêmement rare d’y entendre parler de cette créature d’une manière grossière ou obscène. Il lui fallait donc manier cette bombe avec précaution...

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Ennayro 2018-04-25T21:57:29+02:00

Ceux d’en bas sont des pataugeurs et ils l’ont toujours été, dit-il. Ils doivent toujours arranger tellement de choses pour tous les autres qu’ils oublient complètement d’arranger les choses pour eux-mêmes. C’est ce qu’ils appellent la politique et beaucoup de gens vivent de ça. Et ils croient que toute cette politique peut écrire l’Histoire Universelle. Mais ils se gourent. Cette Histoire Universelle, ils devraient l’écrire sur du papier-cul pour qu’au moins ça puisse servir à quelque chose d’utile.

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:31:54+02:00

Ha ! ha ! là-bas, en bas, ils peuvent toujours s'engueuler, inventer, se battre et faire tout ce qu'ils veulent. Mais aucun de ces péteux n'est capable de nourrir un ours les poings nus, comme Museau ici. ça Lasselille, ça c'est de la putain d'Histoire Universelle ou je m'y connais pas.

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:31:38+02:00

[...] il n'y a rien de plus délicieux que d'avoir une mère. [...] Une petite vieille chose qu'on peut aimer et pour qui on peut être bon.

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:31:26+02:00

-Eh bien, Halvor, dit le capitaine Olsen, tout a l'air normal ici. Vous avez passé un bon hiver ?

-Très bon, répondit Halvor, heureux.

Car c'était merveilleux d'entendre à nouveau des voix humaines.

-Un hiver exquis avec une excellente chasse.

Le capitaine rit:

-Oui, c'est en effet extraordinaire à Hauna.

où est-ce que tu caches Vieux Niels ?

-Il est resté là bas.

Halvor montra du doigt Vieux Niels qui était resté à bouder un peu plus loin sur la plage

-Où ça ?

Le capitaine Olsen fronça les yeux pour mieux voir.

-Là -bas.

-Ca ?

-Ha ! ha ! oui, il est devenu un peu bizarre, le vieux. Mais ça sûrement passer maintenant que vous êtes arrivé, rit Halvor.

-Tu te fous de moi ou quoi ? grommela le capitaine. Ce cochon, là-bas, serait Vieux Niels ?

- Ha! ha ! ha !

Halvor se frappait les cuisses.

-Elle est bonne celle-là ! Faut reconnaître que Niels n'a jamais été particulièrement propre.

-Ca, là-bas, c'est un cochon, maintenait le capitaine.

-C'est Vieux Niels, répondit Halvor un tantinet agacé.

-Ca, c'est la meilleure.

Le capitaine, furieux, tapait du pied.

-Quand je te dis que c'est un cochon ! maintenait le capitaine.

Halvor hurla, hors de lui:

-Et quand je dis que c'est Niels, c'est que c'est Niels§ Le cochon, je l'ai descendu avant Noël.

Le capitaine Olsen resta comme foudroyé. Il prit Halvor par le bras et le regarda d'un air scrutateur.

-Halvor, chuchota-t-il, si ça, là bas, c'est Vieux Niels, alors où est le cochon ?

Halvor sourit largement et regarda le visage du Capitaine avec des yeux qui brillaient comme des boutons bien astiqués.

-Le cochon, Olsen ? Mais nous l'avons mangé à Noël ! ...

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:31:12+02:00

"Une fois allongé sur la glace, la nuque au chaud sur le ventre de l'ours, il a essayé de me raconter tout ce qui lui était arrivé sous la flotte. Mais ses dents claquaient tellement que je ne pigeais pas un mot. J'ai trouvé plus prudent de lui retirer son dentier et de le fourrer dans ma poche. Ca peut en effet être dangereux quand un homme n'arrive plus a contrôler ses dents, c'est un truc à savoir ! hihihi"

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:31:01+02:00

"- Tu vois Lasselille, nous ici, nous sommes comme le début de tout. Nous ne sommes pas si éloignés des long-bras, qui sautaient tout autour à la période glacière dans des conditions à peu près identiques, que nous ne puissions retourner à cet état. Nous faisons un peu de chasse et nous nous réjouissons de l'existence. Nous sommes toute l'évolution mais nous sommes aussi le début. Tu comprends?

- Non répondit Lasselille honnête.

Il pensait lentement, mot après mot, sans pouvoir concevoir les choses dans leur ensemble. Quand il eut minutieusement repassé le discours de Bjorken, il hocha la tête:

-Maintenant je crois que ca y est presque"

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:30:50+02:00

Tout chasseur a sa propre affaire de coeur, belle et délicate, et qu'il préfère garder pour lui.

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:30:33+02:00

Emma, tiens, c'est comme si elle était faite rien qu'avec des beignets de pommes. Les sfesses, les seins, les joues et tout et tout. Rien que des beignets, mon garçon. Et au milieu de toute cette patisserie, deux yeux bleu-ciel et une moue rouge.

Il venait d'aborder quelque chose de rare, pour ne pas dire inaccessible dans le monde du nord-est du Groenland. La femme devient en Arctique une entité lointaine et imaginaire, à laquelle on ne fait allusion qu'avec des tournures vagues et prudentes.

Afficher en entier
Extrait de La vierge froide et autres racontars ajouté par Didie6 2014-09-29T16:30:19+02:00

Après le café, allongés, ils laissèrent le schnaps leur réchauffer le sang dans tout le corps et prirent plaisir au magnifique spectacle. La glace étincelait et flamboyait dans la lumière du soleil ; la grande coulée de glace, par laquelle ils étaient montés, mouillait comme un long coup de langue la vallée couverte d’herbe. Ils voyaient les sommets des montagnes de la côte, pointus comme des alênes, et la mer qui était verte et ressemblait plutôt à une prairie de printemps.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode