Livres
549 425
Membres
589 053

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Ville sans vent, Tome 1



Description ajoutée par Aur31 2020-01-08T13:37:16+01:00

Résumé

A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.

Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ça tombe bien, elle a tendance à les déclencher…

Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.

Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

Afficher en entier

Classement en biblio - 190 lecteurs

extrait

- C’est fermé à clé. Vous savez forcer une serrure, Maître ?

- Je suis mage.

- Y a rien d’incompatible.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

J’ai adorée ce livre, pour moi c’est un mélange entre Harry potter et La passe miroir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Est-ce que vous lisez de la fantasy pure ?

Nous suivons ici Lastyanax un jeune mage, qui vient de finir sa formation après avoir passé son examen haut la main, ainsi qu’Arka une adolescente fraichement débarquée à Hyperborée. Tous les deux ont un but différent, mais leur quête va finir par les faire se rencontrer. S’ils veulent concrétiser leur objectif respectif, ils vont devoir s’allier, mais la partie est loin d’être gagné avec des personnalités aussi opposées que les leurs.

J’avais lu ce livre dans le cadre du PLIB 2021 tant que juré, j’avais entendu parler de ce livre en bien par mes collègues, donc quand j’ai vu qu’il avait retenu dans les finalistes, ça m’a donné une autre bonne excuse pour le lire. A votre avis qu’est-ce que j’en ai pensé ? Et bien la réponse est que je suis ressortie de cette lecture avec un avis très mitigé. Il faut savoir que cela est un peu dû à mes goûts, mais je vais détailler à présent ma pensée.

Dès le début, j’ai eu du mal à me plonger dedans, alors que le pitch me semblait sympathique. Tout d’abord, cela est dû au fait que certains termes ne sont pas clairement voire pas du tout définis, aussi j’ai eu du mal à imaginer à quoi pouvait ressembler Hyperborée, car disons que certaines choses issues de l’imaginaire d’Eléonore se sont contredisaient. Je ne sais pas trop comment expliquer cela, mais par exemple il y a un passage où on nous explique que des tortues géantes sont utilisées en guise de moyen de transport, why not. Mais on nous dit qu’elles sont toutes équipées, comme s’il s’agissait d’une machine, mais j’ai plus eu l’impression que ce n’était pas le cas ici. Bref il y a des explications dans ce genre qui m’ont perdues à plusieurs reprises. C’est bien dommage, car j’aime beaucoup la plume de l’auteur, qui est super fluide, agréable, et dégage parfois une note de poésie, une petite particularité à laquelle j’y suis très sensible. Malheureusement certains passages sont justement trop lourds en explications, ou alors ne sont pas clairement décrits, ce qui fait que ça casse le rythme.

D’autre part, l’intrigue semblait sympa, mais j’ai remarqué qu’on stagnait pas mal à certains moments. Certes le thème des conflits politiques est de mise ici, mais parfois y faire appel ralentissait beaucoup le récit. A plusieurs reprises, j’ai dû sauter certaines pages pour aller à l’essentiel, et c’est bien dommage car en temps normal la politique ne me dérange pas dans un livre de fantasy, mais je trouve qu’elle occupait une place à un peu trop importante par rapport aux autres sujets qui sont évolués dans le livre. Pour rester sur ça, ici on a le bonheur de suivre le point de vue de plusieurs personnes impliquées à différents niveaux dans l’intrigue, mais voilà ici ça passe ou ça casse, et avec moi ça ne l’a pas fait malheureusement.

Au niveau des personnages, euh disons que j’ai eu du mal à m’attacher à eux. Certes ils sont des personnalités différentes, Lastyanax est d’un naturel plus calme, posé, alors qu’Arka c’est un peu le contraire. Ils ont beaucoup de mal à s’entendre. De plus, je m’étais attendue à ce qu’ils agissent ensemble pour répondre à leurs objectifs respectifs, mais non ils sont plus chacun dans leur coin. Leur entente est très difficile, mais après quand on les observe chacun dans leur coin, leur personnalité m’a plus séduite, c’est ensemble qu’ils sont un peu insupportables. Arka est avant une jeune fille débrouillarde, qui fera tout pour comprendre qui est réellement son père. Elle arrive à se débrouiller seule malgré son âge, et j’ai beaucoup la détermination qu’elle témoigne. Lastyanax est un jeune homme aux capacités intellectuels brillantes, droit et loyal, qui est bien déterminé à faire changer les choses à Hyperborée, malgré sa jeunesse.

En somme, ce récit comporte quelques points positifs, mais il possède cependant des petits couacs qui m’ont un peu dérangé, que ça vient de mes gouts personnels ou non. Si vous aimez la fantasy, qui prend vraiment le temps d’exploiter son univers, même si je trouve qu’il manque pas mal d’informations le concernant, peut-être que ça pourrait vous plaire. Pour ma part, ça n’a pas marché principalement à cause de la lenteur, de certaines explications un peu tirées par les cheveux, et une entente entre deux protagonistes qui m’a fait plusieurs fois soupirer intérieurement. Je ne pense pas que je lirai la suite, même si elle apporte des réponses à des questions en suspens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sofye 2021-03-24T15:45:41+01:00
Diamant

Un univers riche et unique, qui rend l'histoire originale. Une histoire de complot et une enquête complexe qui nous tient du début à la fin, avec une fin surprenante qui nous donne envie de lire la suite. Des personnages attachants et complémentaires auxquels on s'attache. Une très belle lecture !

Afficher en entier
Diamant

Très bonne lecture, avec un univers original et des personnages attachants qui m'ont directement embarqués dans leurs enquêtes. Chaque détails m'a paru très bien amené et cohérent. Le second tome ne tardera pas à être lu parce que cette fin m'intrigue beaucoup !

Afficher en entier
Lu aussi

Lorsque j’ai découvert ce roman, j’étais vraiment motivée, il m’intriguait énormément. Mais je suis rapidement tombée de mon piédestal.

Il est vrai que l’histoire, vue comment elle partait, avec des éléments intrigants et sympathiques, me semblait vraiment originale et troublante. Alors, certes, j’ai trouvé l’histoire globalement sympathique, et j’ai quand même passé un bon moment globalement. Mais je ne l’ai pas trouvé transcendante : pour moi elle était trop longue, non pas à se mettre en place, mais pour avancer dans l’histoire, et surtout beaucoup trop prévisible, ce qui n’a pas arrangé ma lecture, loin de là !

Coté univers, en ranche, je l’ai beaucoup plus apprécié ! Par sa complexité, j’ai trouvé qu’il apportait une vraie dimension intéressante au roman, notamment par les détails que nous pouvons découvrir. En plus de cela, l’univers est ponctué de nombreux éléments qui accroissent son originalité. Cette dernière est également mise en valeur par la plume de l’auteure, une plume que j’ai globalement trouvée assez bonne, bien qu’elle n’apportent que peu de message plus profond à mon sens, sans compter l’atmosphère que j’ai trouvé peu travaillée, même si elle apportait un léger plus au roman.

Du coté des personnages, je les ai trouvés vraiment originaux et attachants. Les deux protagonistes, bien qu’ils soient drastiquement différents, sont comme les deux faces d’une même pièce et apportent une belle dynamique au récit. De plus, leur relation est vraiment réaliste : certes, elle se développe lentement, en prenant bien le temps, sans se presser, ce qui rend son évolution très plaisante à découvrir. Pour les personnages secondaires, même si les caractères et relations ne sont pas aussi abouties, le lecteur a tout de même de belles surprises qui rendent l’univers toujours plus profonde.

Bref, un roman relativement sympa, avec un univers très développé et des personnages réalistes

Afficher en entier
Lu aussi

https://callysseblog.wordpress.com/2021/03/08/plib2021-la-ville-sans-vent-tome-1-deleonore-devillepoix/

Voilà un titre que j’étais persuadée d’adorer, de dévorer même, mais qui au final m’a laissée un brin sur le carreau. Attention, ne va pas croire que je ne l’ai pas aimé car j’ai dans l’ensemble apprécié ma lecture. Mais voilà, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus accrocheur.

Déjà, le concept de ville où les plus pauvres vivent en bas et les plus riches tout en haut n’est pas vraiment novateur. Le rythme n’est par ailleurs pas fou fou, principalement à cause de chapitres hyper longs qui ne m’ont pas aidée à rester concentrer sur le récit. Ils sont certes découpés en plusieurs points de vue mais cela n’a pas suffi à apporter le dynamisme qui, pour moi, a fait défaut à ce roman. L’enquête de Lastyanax et Arka traîne un chouia en longueur et ces deux zigotos ont en plus la fâcheuse tendance à se la jouer solo. J’avoue, je m’attendais à ce que ce duo agisse de concert. Sauf qu’ils ont un mal de chien à s’apprivoiser l’un l’autre et donc à s’unir dans leur quête respective. Mais surtout, le point sur lequel j’ai le plus bloqué c’est « le plan » sur lequel repose toute cette histoire. J’ai comme l’impression qu’il y a des failles dedans : un personnage qui n’aurait normalement pas pu mourir ou une machination qui aurait pu trouvé une solution plus simple et moins longue. Je peux faire fausse route car j’ai peut-être loupé des informations (c’est même probablement le cas au vue de la fatigue que j’accumulais au moment de ma lecture) mais comme celles-ci, si elles existent, ne sont pas rappelées à la fin bah j’ai l’impression que « le plan » est légèrement bancal, comme la tour de pise quoi. Il tient debout mais ses fondations manquent de solidité.

Bon par contre, en dehors de ces petits points négatifs, il y a tout de même plein d’éléments qui m’ont grave enthousiasmée. Déjà, j‘ai adoré les personnages! Je me suis même vachement attachée à eux car je les ai trouvé accessibles et ordinaires, en particulier la petite Arka. Débrouillarde mais pas non plus surdouée, elle m’a beaucoup plu. Et aussi brillant que soit Lastyanax, il est loin d’être infaillible. Se sont ses défauts et ses erreurs mais aussi sa droiture et sa loyauté qui ont su me faire flancher en sa faveur. J’ai par ailleurs adoré le mode de déplacement dans la Ville sans vent, le système de magie… et « le plan », oui, et ce malgré les petits trous dans la raquette que j’ai relevé plus haut. Il ne lui manquait pas grand chose pour qu’il soit parfait à mes yeux (j’ai notamment surkiffé découvrir qui au final tire vraiment les ficelles derrière toute cette histoire). Et enfin, la plume est vraiment excellente! Pour un premier roman, je tire mon chapeau car il ne lui manque qu’une pincée d’addictivité et d’action pour qu’elle me comble totalement. Une jeune autrice à suivre, c’est certain!

La Ville sans vent ne m’a certes pas autant embarquée que je l’espérais mais elle recèle tout de même d’atouts difficiles à louper : une plume soignée, des personnages délicieusement imparfaits et attachants, un récit assez sympa. Je lirais sa suite, y a pas de doute. Ne te fie pas à mon avis, je pense que ma fatigue du moment n’est pas étrangère à mon ressenti. Si j’avais été plus en forme, alors peut-être celui-ci aurait été plus enthousiaste car j’aurais ainsi été plus concentrée sur ce que je lisais. Je ne peux donc que te conseiller de te faire ton propre avis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2021-03-03T18:54:39+01:00
Or

Ce livre est une petite merveille ! Je n'avais pas d'attentes particulières vis à vis de ce roman et c'est souvent dans ces cas là que j'ai les plus belles surprises. L'univers est très original. Les personnages sont vraiment hyper attachants. Les pointes d'humour m'ont bien fait rire. J'ai adoré et je vais lire le tome 2 avec plaisir !

Un parfait mélange entre Harry Potter et la Passe-miroir !

Afficher en entier
Diamant

Avis aux amateurs de la passe miroir !

J'ai acheté ce livre sur un coup de tête à cultura quelques jours auparavant, pour sa couverture splendide et son résumé plutôt attrayant. Je n'en attendais pas beaucoup et j'ai trouvé une des premières pépites de mon année !

Les personnages sont attachants, bien décrits, l'univers est vraiment riche et bien détaillé, l'auteure a réussi à faire preuve d'originalité, surtout dans la façon dont la ville est construite et ce que cela révèle de la politique...

Suspense jusqu'au bout, des rebondissements et de l'action, bien malin qui prédira la fin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enaka 2021-02-21T18:12:47+01:00
Argent

J'ai eu de la difficulté à accrocher jusqu'à environ la moitié du livre, mais il finit en beauté. L'histoire devient réellement intéressante quand Lastyanax et Arka se rencontrent et travaillent à dévoiler le complot auquel Hyperborée fait face. Le récit se tient, on s'attache aux personnages au fil de la lecture et les dernières pages donnent envie de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Cette année, je participe au PLIB ! ---

Il s’agit d’un prix littéraire dédié aux œuvres francophones de l’imaginaire et décerné par les booktubers et blogueurs. À l’ouverture des inscriptions, j’ai eu envie de tenter l’aventure et ai eu la chance d’intégrer l’édition 2021.

Afin de déterminer quels seraient mes favoris, j’ai décidé de lire certains des titres sélectionnés, et tout particulièrement ceux déjà en ma possession. Parmi ces derniers se trouve La Ville sans vent, livre ô combien prometteur. En effet, les échos qui me parvenaient étaient tous élogieux, vantant un univers original et une intrigue captivante.

Bref, j’ai commencé ma lecture avec beaucoup d’attentes. Et puis… j’ai pris peur ! Malgré des débuts prometteurs, je ne parvenais pas à rentrer dans l’histoire, sûrement parce que je ne voyais pas où l’auteure voulait en venir. Mais, mais, mais… Après 150 pages, un miracle s’est produit. J’ai accroché, vraiment accroché. Impossible pour moi de lâcher ce roman tant j’étais curieuse de connaître la fin !

--- C’est dans les détails que se cachent les meilleures idées ---

L’univers imaginé par Éléonore Devillepoix est pour ainsi dire unique. S’il emprunte à d’autres sagas, ne serait-ce que par l’incontournable école de magie et le clivage entre riches et pauvres, il se distingue par une multitude de détails. Bien entendu, je ne vais pas tous les énumérer, mais chaque fois que l’auteure dévoilait un nouveau pan de ce monde incroyable, j’étais un peu plus émerveillée. Aujourd’hui, je n’ai qu’une envie : gravir chaque niveau d’Hyperborée, cette ville où il n’existe pas un seul souffle de vent, pour en percer tous les secrets !

Notez que l’écrivaine ne nous noie pas sous un flot d’informations superflues, elle préfère nous présenter son univers avec parcimonie entre deux chapitres. Nous apprenons ainsi les fondements de la magie lors d’une leçon en compagnie d’Arka et découvrons la clef de la longévité du Basileus – le souverain d’Hyperborée – lors d’une visite en prison, Bref, ce fut un réel plaisir que de plonger dans cet imaginaire foisonnant !

--- Un scénario entre apprentissage et complots ---

Bien qu’accessible aux plus jeunes, l’intrigue n’est ni simpliste, ni linéaire. Et quel bonheur ! L’histoire est tel un imbroglio que les personnages tentent de démêler, mais sans trouver des réponses à leurs questions. Quoique… L’auteure nous laisse des indices au fil des pages, titille notre curiosité mais se refuse à tout dévoiler. Résultat : La Ville sans vent se révèle particulièrement addictif !

Moi qui suis friande des conspirations, j’ai été plus que conquise par ce premier tome qui voit les meurtres se multiplier, les enquêtes piétiner et les mystères s’épaissir !

--- Un duo peu ordinaire ---

Déjà, ce n’est pas un (futur) couple. Dès lors, point de romance niaise prévue au programme !

En vérité, Lastyanax et Arka entretiennent plutôt une relation maître/élève. Certes, cette configuration est également classique, néanmoins nos héros dépassent, inversent même, les rôles très régulièrement. Mature pour son âge, Arka n’hésite pas à enquêter contre l’avis de son Maître, tandis que Lastyanax se laisse déborder par sa condition de ministre nouvellement acquise. Bref, c’est un duo qui fonctionne ! D’ailleurs, leur rencontre nous permet de mieux les comprendre par le regard de l’autre.

Pour tout vous dire, au début de l’histoire, je m’intéressais très peu à Arka, qui paraissait être une tête brûlée à la chance inouïe – elle est tout de même rentrée dans Hyperborée sans la moindre difficulté ! Lastyanax me semblait plus impénétrable, mais j’aimais le suivre lors de ses premiers pas dans les hautes sphères du pouvoir. Mais que ce soit pour l’un ou pour l’autre, j’ai fini par voir au-delà de leur carapace !

Éléonore Devillepoix a également créé une galerie de personnages secondaires que l’on prend plaisir à aimer ou à détester. Même si certains d’entre eux frôlent la caricature, ils finissent toujours par s’en détacher, ce que j’ai particulièrement apprécié.

Afficher en entier
Or

Une très bonne lecture où les personnages sont vraiment très attachant(voir l'évolution de leurs relations a était génial) , et l'univers est bien développé . L'histoire est remplis de rebondissement et d'actions , allant de surprise en surprise .Je n'ai plus qu'une envie pouvoir me plonger au plus vite dans le tomes 2.

Afficher en entier

Date de sortie

La Ville sans vent, Tome 1

  • France : 2020-06-03 (Français)

Activité récente

oreo27 le place en liste or
2021-04-30T15:02:56+02:00
Ava l'ajoute dans sa biblio envies
2021-04-10T12:12:17+02:00
mir111 le place en liste or
2021-04-07T21:23:28+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 190
Commentaires 49
extraits 6
Evaluations 88
Note globale 8.28 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode