Livres
558 058
Membres
606 012

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

J’ai adorée ce livre, pour moi c’est un mélange entre Harry potter et La passe miroir.

Afficher en entier
Diamant

Avis aux amateurs de la passe miroir !

J'ai acheté ce livre sur un coup de tête à cultura quelques jours auparavant, pour sa couverture splendide et son résumé plutôt attrayant. Je n'en attendais pas beaucoup et j'ai trouvé une des premières pépites de mon année !

Les personnages sont attachants, bien décrits, l'univers est vraiment riche et bien détaillé, l'auteure a réussi à faire preuve d'originalité, surtout dans la façon dont la ville est construite et ce que cela révèle de la politique...

Suspense jusqu'au bout, des rebondissements et de l'action, bien malin qui prédira la fin !

Afficher en entier
Or

J'ai tout simplement adoré ce livre, et un gros coup de cœur pour le personnage d'Arka ! Plus je le lisais, plus je l'adorais. Les révélations et les rebondissements font que vous voulez toujours en savoir davantage, et le système de magie est assez original pour vous dépayser. A LIRE !

Afficher en entier
Diamant

Très bonne lecture, avec un univers original et des personnages attachants qui m'ont directement embarqués dans leurs enquêtes. Chaque détails m'a paru très bien amené et cohérent. Le second tome ne tardera pas à être lu parce que cette fin m'intrigue beaucoup !

Afficher en entier
Argent

Bien sûr j’avais entendu beaucoup de bien de ce roman. Je dois dire que ces bons avis sont fondés même si ce n’est pas un coup de cœur.

L’autrice nous plonge dans un univers où les intrigues sont nombreuses. L’intrigue de ce premier tome se déroule à Hyberborée, une ville sans vent et avec une température clémente car protégée par un «dôme». Cette ville comporte plusieurs couches, des plus pauvres au plus riches. Le seul bémol que j’ai pour cette ville, c’est que j’aurai aimé avoir une carte pour mieux visualiser cette ville. Les descriptions m’ont aidé mais pas totalement.

L’autrice nous présente son histoire à travers plusieurs points de vue, principalement Lastyanax et Arka, et ponctuellement d’autres personnages. J’ai aimé cette narration qui permet de voir l’histoire via différent aspects mais surtout de savoir des choses que les autres personnages ne savent pas. J’ai ainsi pu élaborer mes hypothèses sur certaines choses.

Au niveau des personnages, comme dit précédemment, l’histoire est centrée sur Lastyanax et Arka. Arka, est une jeune amazone, elle est à la recherche de son père. Dans sa quête, et par hasard, elle fera la rencontre de Lastyanax. Arka est débrouillarde mais elle a une tendance à attirer les problèmes. Lastyanax, est un jeune mage, j’ai eu du mal avec son côté froid envers Arka au début. Je dois dire que les choix qu’il fait au fil de l’histoire m’ont fait changé d’avis à son sujet.

Il y a de nombreux personnages secondaires dans ce roman plus ou moins développé. Je dois dire que j’ai particulièrement aimé Pyrrha, la première mage femme qui doit encore se battre pour exister et faire en sorte que les femmes aient les même droit que les hommes.

En plus de l’intrigue principal autour des complots politiques entre les royaumes de cet univers, l’autrice apporte une part de messages autour du féminisme et de la protection de l’environnement.

Je dois dire que l’intrigue présente dans ce roman fait que les pages se tournent à une vitesse folle. Le derniers tiers du roman est le plus prenant pour moi. La fin n’est pas un cliffhanger mais pourtant elle donne envie de lire la suite des aventures de Lastyanax et Arka.

En bref, un très bon roman de fantasy très prenant. Un univers bien développé, des intrigues et des personnages bien développés.

Afficher en entier
Or

Superbe découverte de ce début d’année 2021 ! En ayant vu passer ce livre sur Instagram, la couverture m’a tout de suite appelée. J’ai été agréablement surprise par ce nouvel univers, ces personnages attachants, et la qualité de ce roman. Amateur de fantastique, je vous recommande « La ville sans vent » sans plus attendre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par carremh 2020-11-08T08:39:41+01:00
Or

Quel univers ! Une belle imagination. J'ai eu un peu de mal à entrer dedans car l'univers est complexe et pas toujours expliqué. Vive le glossaire. Et que dire des personnages, la relation entre Lastyanax et Arka m'a beaucoup plu. J'ai adoré Arka. Une très belle découverte.

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment adoré ce premier tome !

Last est juste insupportable au début mais j'adore voir comment il évolue au fur et à mesure de l'ouvrage. Ces amis en sont pas tip top et j'ai un peu de mal à m'y attacher.

Mais Arka est juste parfaite ! C'est une gamine hyper attachante avec plein d'énergie et de bonne volonté !

Il y a plein de rebondissements dans l'histoire et j'adore !

Hate de lire le deuxième et dernier tome !

Afficher en entier
Or

Bonne lecture de vacances, La Ville Sans Vent est un roman de fantasy un peu enfantin par moments où l'on suit deux protagonistes et leur attachement progressif l'un envers l'autre, Arka, amazone de 13 ans au caractère bien défini et son mentor, le mage Lastyanax, 19 ans (que j'adore) accompagnés de quelques amis et ennemis tels que les triplets titanesque, Stérix le suiveur que l'on finit par apprécier, Phréton que l'on deteste et aime à la fois, la magicienne Pyrrha et le comique Pétrole. Avec de belles descriptions de la majestueuse ville d'Hyperborrée, un super système de magie, quelques conflits politiques et une fin à laquelle on ne s'attend pas, c'est une lecture rapide et divertissante que je recommande vivement.

Afficher en entier
Lu aussi

https://callysseblog.wordpress.com/2021/03/08/plib2021-la-ville-sans-vent-tome-1-deleonore-devillepoix/

Voilà un titre que j’étais persuadée d’adorer, de dévorer même, mais qui au final m’a laissée un brin sur le carreau. Attention, ne va pas croire que je ne l’ai pas aimé car j’ai dans l’ensemble apprécié ma lecture. Mais voilà, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus accrocheur.

Déjà, le concept de ville où les plus pauvres vivent en bas et les plus riches tout en haut n’est pas vraiment novateur. Le rythme n’est par ailleurs pas fou fou, principalement à cause de chapitres hyper longs qui ne m’ont pas aidée à rester concentrer sur le récit. Ils sont certes découpés en plusieurs points de vue mais cela n’a pas suffi à apporter le dynamisme qui, pour moi, a fait défaut à ce roman. L’enquête de Lastyanax et Arka traîne un chouia en longueur et ces deux zigotos ont en plus la fâcheuse tendance à se la jouer solo. J’avoue, je m’attendais à ce que ce duo agisse de concert. Sauf qu’ils ont un mal de chien à s’apprivoiser l’un l’autre et donc à s’unir dans leur quête respective. Mais surtout, le point sur lequel j’ai le plus bloqué c’est « le plan » sur lequel repose toute cette histoire. J’ai comme l’impression qu’il y a des failles dedans : un personnage qui n’aurait normalement pas pu mourir ou une machination qui aurait pu trouvé une solution plus simple et moins longue. Je peux faire fausse route car j’ai peut-être loupé des informations (c’est même probablement le cas au vue de la fatigue que j’accumulais au moment de ma lecture) mais comme celles-ci, si elles existent, ne sont pas rappelées à la fin bah j’ai l’impression que « le plan » est légèrement bancal, comme la tour de pise quoi. Il tient debout mais ses fondations manquent de solidité.

Bon par contre, en dehors de ces petits points négatifs, il y a tout de même plein d’éléments qui m’ont grave enthousiasmée. Déjà, j‘ai adoré les personnages! Je me suis même vachement attachée à eux car je les ai trouvé accessibles et ordinaires, en particulier la petite Arka. Débrouillarde mais pas non plus surdouée, elle m’a beaucoup plu. Et aussi brillant que soit Lastyanax, il est loin d’être infaillible. Se sont ses défauts et ses erreurs mais aussi sa droiture et sa loyauté qui ont su me faire flancher en sa faveur. J’ai par ailleurs adoré le mode de déplacement dans la Ville sans vent, le système de magie… et « le plan », oui, et ce malgré les petits trous dans la raquette que j’ai relevé plus haut. Il ne lui manquait pas grand chose pour qu’il soit parfait à mes yeux (j’ai notamment surkiffé découvrir qui au final tire vraiment les ficelles derrière toute cette histoire). Et enfin, la plume est vraiment excellente! Pour un premier roman, je tire mon chapeau car il ne lui manque qu’une pincée d’addictivité et d’action pour qu’elle me comble totalement. Une jeune autrice à suivre, c’est certain!

La Ville sans vent ne m’a certes pas autant embarquée que je l’espérais mais elle recèle tout de même d’atouts difficiles à louper : une plume soignée, des personnages délicieusement imparfaits et attachants, un récit assez sympa. Je lirais sa suite, y a pas de doute. Ne te fie pas à mon avis, je pense que ma fatigue du moment n’est pas étrangère à mon ressenti. Si j’avais été plus en forme, alors peut-être celui-ci aurait été plus enthousiaste car j’aurais ainsi été plus concentrée sur ce que je lisais. Je ne peux donc que te conseiller de te faire ton propre avis.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode