Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LaBibliothequeDeMia : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Helia Meldyn, tome 1 : La fille du Vent Helia Meldyn, tome 1 : La fille du Vent
Hina Corel   
J'ai été complètement conquise par la première moitié du roman. J'ai beaucoup aimé les personnages, la présentation de l'univers et la mise en place de l'intrigue. Malheureusement, après cette première moitié, j'ai trouvé que le récit s’essoufflait un peu et qu'il traînait en longueur dans certains passages. J'ai ensuite été retransportée dans le récit dans les 70 dernières pages où il y a nettement plus d'action.
Ce livre reste une bonne découverte, je regrette seulement le dénouement que je trouve trop facile.

par Fo0stine
Cruelles Cruelles
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3135023528-Torn.html

Je crois qu'on devrait coller une étiquette "Attention, livres impossibles à lâcher" sur les romans de Cat Clarke. Vous avez sûrement déjà entendu parler de CONFUSION, son premier roman ? Livre qui avait été un énorme coup de cœur pour moi, et qui m'avait permis de découvrir cette auteure au style si particulier. J'ai retrouvé avec TORN toutes les émotions à la fois violentes et captivantes que m'avait procuré CONFUSION. Cat Clarke a un truc. Un truc qui fait que son monde, ses mots, ses personnages et son histoire nous prennent aux tripes, nous coupent le souffle, nous habitent et nous obsèdent longtemps après avoir terminé le roman. Même si la conclusion de TORN m'a moins pris au dépourvu que celle de CONFUSION, et qu'elle me frustre énormément vu qu'elle est très ouverte, je sais pertinemment que ce récit va autant me perturber et m'enivrer que mon précédent coup de cœur. Pour tout vous dire, je ressors de ma lecture complètement perdu. Je suis à la fois grisé, à bout de souffle, agacé, renversé, frustré, ébloui et complètement sous le charme. Difficile de faire la part des choses dans des conditions pareilles !
Une fois de plus, Cat Clarke a su créer une histoire troublante et passionnante, où amour, tensions, revanche, amitié déchues, désillusions, désir et espoirs adolescents se mêlent, s'entrecroisent, se lient et se déchirent. J'ai vraiment beaucoup de mal à retranscrire tout ce que j'ai ressenti en découvrant au fur et à mesure de ma lecture l'évolution de l'intrigue. Je pense que le résumé donne suffisamment l'eau à la bouche comme ça. Quatre adolescentes, un voyage scolaire, un meurtre, des vies bouleversées à jamais. Comment ne pas vouloir en savoir plus ? Cat Clarke a eu la brillante idée de démarrer son récit par des funérailles, en plus. Ainsi, on rentre immédiatement dans l'histoire. L'auteure va droit au début, et c'est ultra rafraîchissant. Surtout qu'elle sait comment nous faire saliver et nous tenir en haleine. Pendant toute notre lecture on se demande "mais qu'est-ce qui va se passer ensuite ?", "qui va craquer ?", "comment vont-elles assumer leurs actes ?". Les interrogations s'accumulent sans cesse, et Cat Clarke prend un plaisir malsain à y répondre seulement à la fin. On se ronge les ongles, on s'imagine des dizaines de scénarios possibles, on évite certaines conclusions qui nous paraissent trop horribles et on panique devant les décisions que prend l'auteure... Bref, impossible de rester de marbre en lisant TORN !
Évidemment, TORN, ce n'est pas seulement l'histoire de quatre filles qui tuent quelqu'un et qui semblent s'en sortir. Tout cela serait bien trop simple. TORN, c'est surtout l'histoire d'Alice, une des adolescentes, justement. Haaaaaaaaaaa, Alice !!! Exactement comme pour Grace dans CONFUSION, Cat Clarke nous la décrit de façon parfaite. Elle parvient à littéralement faire naître un personnage sous nos yeux. Je pourrais croiser Alice n'importe où. Vous le pourriez, vous aussi, pour la simple et bonne raison qu'elle paraît TELLEMENT vraie ! L'auteure sait complètement comment décrire le monde impitoyable qu'est celui du lycée, de l'adolescence, du passage à l'âge adulte et de tous les troubles qui en découlent. Alice est humaine. Vraie. Authentique. Chaque parcelle du roman décrite derrière son regard et P-A-R-F-A-I-T-E. C'est encore mieux que de regarder un film. Tout est net, clair, précis. C'est fascinant !
Mais l'auteure ne s'arrête pas là, puisque pratiquement tout le récit et basé sur sa manière de réagir après le meurtre. Là, on joue véritablement avec la santé mentale de l'héroïne. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça !!! On ne peut pas s'empêcher de se demander si Alice ne va pas exploser, devenir dingue, tout quitter ou faire comme si de rien n'était. On reste suspendus au moindre mot qui s'échappe de ses lèvres, à la moindre pensée qui effleure son esprit, au moindre petit choix qu'elle fait. Franchement, je n'ai connu ça qu'avec Cat Clarke, je crois. Elle possède vraiment un don pour nous rendre accros et faire de son récit un objet sur lequel toute notre attention est portée ! Quel bonheur !
Nous ne découvrons pas seulement les réactions d'Alice et sa nouvelle vie après cet évènement bouleversant. Il y a aussi Cass, Rae et Polly, ainsi que Jack, le frère de Tara. Mon dieu, que j'ai adoré décrypter leurs comportements et leurs réactions à eux aussi ! Chaque personnage représente, pour moi, une façon de réagir face à la mort de quelqu'un. Folie, amour, vengeance, profit ou encore profonde tristesse... Aucun sentiment ne nous est épargné. L'histoire de ses cinq protagonistes est vraiment saisissante. Là aussi, on se demande sans cesse "qui est la personne la plus faible ?", "qui va faire une erreur et va révéler le secret au grand jour ?", ou encore "jusqu'où Alice est prête à aller avec Jack ?". Bref, encore tout un tas de questions, mais qui gravitent cette fois autour de personnages tout aussi magnifiquement bien décrits que celui d'Alice. Les rapports entre eux sont bourrés de justesse et de vérités. C'est tout un monde réel et logique qui s'offre à nous, et on a véritablement aucun mal à s'y laisser piéger.
Autre aspect sensationnel de ma lecture : mes retrouvailles avec l'écriture de Cat Clarke. J'avais déjà succombé à elle en lisant CONFUSION. Tout est clair, concis, et on va directement au cœur-même des choses. Ici, l'auteure fait un pas de plus dans sa perfection. Elle a réussi à me faire pleurer de rire alors que l'ambiance du roman est lourde, mais dans le meilleur sens du terme qui existe. Cat Clarke sait comment ébranler nos sentiments en un claquement de doigt. J'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai angoissé comme jamais et j'ai stressé au point de jeter le roman sur mon lit de peur de découvrir ce qui m'attendais dans la suite de l'histoire. Elle n'hésite pas à en faire voir de toutes les couleurs à ses personnages, à les faire souffrir et ne rien leur épargner. Elle décrit avec rigueur et de manière efficace tous les sentiments qui nous parcourent et nous consument à certaines périodes de notre vie. Tout est exact. Tout est juste. Tout est dévastateur.
Seul défaut : la conclusion. Haaaalala, que je suis frustré et en colère de devoir dire ça ! Avec la fin juste annihilante et ravageuse de CONFUSION, je m'attendais à, une fois de plus, en prendre plein la tête. C'est exactement ce qu'il s'est passé, mais pas de la manière dont je l'espérais. Il reste malheureusement pas mal d'interrogations en suspens, et de destins trop flous pour complètement me satisfaire. J'ai eu l'impression que Cat Clarke avait décidé de laisser certains personnages de côté pour seulement se concentrer sur Alice dans les ultimes pages. Elle ne s'embête pas à nous offrir les réponses à des questions pourtant très souvent mises en avant. La fin est quand même pas mal ouverte, en fait. C'est aussi simple que ça. Sauf que les fins ouvertes et moi, ça fait deux. Par contre, je comprends très bien pourquoi l'auteure a choisi cette voie. Ainsi, elle continue d'avancer dans le chemin réaliste qu'elle a choisi de prendre. Tout cela ne fait que rajouter "du vrai" à l'histoire. Mais, au final, je suis plus frustré qu'autre chose, lol ! Et c'est vraiment terriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiible !!! Par contre, les toutes dernières lignes m'ont vraiment marqué et achevé ! Je peux, sans l'ombre d'un doute, affirmer que l'histoire d'Alice, Cass, Rae, Polly, Jack et Tara va me hanter et m'obséder encore un bout de temps !
Au final, TORN est pratiquement tout aussi bon et jouissif à lire que CONFUSION. Si ce n'est pas un coup de cœur à cause de sa conclusion ouverte, ce roman reste envoûtant, noir, consumant, et merveilleusement bien écrit. Cat Clarke a, une nouvelle fois, su me combler et me convaincre qu'elle était une des meilleures auteures YA qui existe ( et qu'il faut qu'elle continue à écrire encore et encore et encore et encore :p ). En fait, je crois que je vais même pouvoir nommer cet effet qu'elle a sur moi « l'Effet Cat Clarke », puisqu'il n'y qu'avec elle que je ressens mes émotions de façon aussi palpitante et intense. TORN est une véritable perle. Une bombe qui n'a pas fini de me brûler de me fasciner. Je vais désormais devoir attendre la fin du mois de Janvier pour pouvoir me jeter sur le troisième roman de l'auteure, UNDONE, qui, j'en suis sûr, va autant me renverser que TORN et CONFUSION. Une lecture exaltante, dramatique et vibrante, à ne pas manquer.

par Jordan
Birth Marked, Tome 1 : Rebelle Birth Marked, Tome 1 : Rebelle
Caragh M. O'Brien   
Très bon livre . Sujet très intéressant avec une héroïne super touchante . Beaucoup de rebondissements ce qui fait que ce livre se lit très rapidement . Le plus de ce livre est bien sûr le ruban ! Hâte de lire la suite !
Thoughtless, Tome 3 : Intrépide Thoughtless, Tome 3 : Intrépide
S.C. Stephens   
J'ai tout simplement passé un excellent moment à lire ce dernier tome. C'est juste une très bonne conclusion à la trilogie et principalement à l'histoire de Kellan et Kiera. Au fil de ces trois tomes on a vraiment apprit à connaître ces deux personnages et dans Reckless on voit surtout à quel point leur relation a évolué depuis Thoughtless et comment eux-même, ainsi que certains autres personnages, ont changés et ont gagné en maturité. J'avouerais avoir eu un peu de mal à les laisser partir une fois la dernière page tournée, car j'ai un peu l'impression que ce sont des connaissances et non pas de simples personnages fictifs.
Mention spéciale à Griffin qui m'avait fait rire dans les tomes précédents mais qui a prit une tout autre dimension dans ce tome-ci, jusqu'à me faire "fangirler" comme une midinette ;) J'aurais jamais pensé voir un jour Griffin tel qu'on le voit dans Reckless, mais j'ai tout simplement adoré ça (même si mon coeur appartiendra toujours à Kellan... parce que bon faut pas pousser non plus, Kellan est indétrônable) !
Une superbe trilogie que je conseillerais à tout le monde sans hésitation :)

par Althea
Revenants, Tome 1 : Plus Encore que la Vie Revenants, Tome 1 : Plus Encore que la Vie
Amy Plum   
MON AVIS :

Quelle belle découverte ! Quel beau petit chef-d'œuvre ! Die For Me est un très bon roman, contenant une histoire d'amour magnifique et une intrigue très bien menée. Avis à vous, lecteurs/lectrices français(es), dès que ce roman sera publié chez nous, n'hésitez pas à l'acheter !
_____Tout commence avec l'histoire de Kate et de sa sœur, Georgia, qui ont perdu leurs parents. Au départ, on suit une Kate pleine de tristesse et de chagrin, qui tente de se reconstruire suite au tragique décès des êtres qui comptaient le plus pour elle. C'est une adolescente de seize ans très cultivée. Elle se passionne pour la littérature et l'art. Contrairement à sa grande sœur, elle aime être seule pour prendre du recul, lire ou penser.
_____Nos deux jeunes femmes viennent juste d'emménager à Paris chez leurs grands-parents. D'ailleurs, quitter New-York pour la capitale française a quelque peu bouleversé leurs habitudes... J'ai beaucoup souri en lisant ce que pensait Kate sur notre coutume de faire la bise aux personnes que l'on salue. Le roman est plein de petites allusions à ce que font les français, ce qui renforce la facilité à imaginer les lieux dans lesquels nous sommes.
_____Par contre, il n'y a pas beaucoup de mots dans notre langue, juste les plus connus. Mais ceci n'est pas grave, je n'ai pas lu en anglais pour retrouver ma langue native dans le roman ! L'auteure, Amy Plum, vit en France ( à Tours ) et bien qu'elle soit originaire d'Amérique, on ne peine pas une seconde à visualiser Paris. Ses descriptions de la ville sont très belles, très vraies et surtout très romantiques. J'ai adoré me perdre dans son monde et dans les lieux à la fois surprenants et sublimes qu'elle m'offrait.
_____Pour en revenir à l'histoire en elle-même, elle est fabuleuse. Un beau jour, la grand-mère de Kate va proposer à celle-ci de prendre l'air, de vivre à nouveau et de visiter la ville. C'est ainsi qu'elle va se retrouver dans un café. Jusque là, tout va bien. Sauf que c'est ici qu'elle va croiser le regard de Vincent. Vincent, beau et mystérieux, drôle et intelligent, va étrangement se mettre à croiser Kate partout où elle ira. Qui est-il ? Que cache-t-il ? Pourquoi semble-t-il constamment sur ses gardes ? Pour les réponses, il va falloir lire le roman !
_____Afin d'éviter les spoilers, je vais vous parler de mes sentiments face à ce livre. J'ai été très touché par l'écriture de l'auteure. Son style est à la fois poétique et passionnant. Comme le roman, d'ailleurs ! A la fois attachant et saisissant, je suis sûr qu'il va séduire beaucoup de gens. Une fois qu'on le démarre, on ne peut plus lâcher. L'idée d'écrire sur ce genre de créatures ( j'évite de vous dire de quel genre de "monstres" je parle mais le titre de la trilogie en dit déjà beaucoup ), est très intéressante.
_____Sincèrement, je conseille Die For Me à tous les fans de romances émouvantes et d'histoires surnaturelles captivantes. Ce livre contient un univers exaltant, qui nous tient sans cesse en haleine ! Les personnages sont attendrissants et ont tous leur propre personnalité. Ils sont profonds et on ne peine pas à s'identifier à ces derniers. Que dire d'autre, si ce n'est que dès que vous le pouvez, il faut que vous vous offriez ce roman ?

par Jordan
Thoughtless, Tome 2 : Insatiable Thoughtless, Tome 2 : Insatiable
S.C. Stephens   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/07/thoughtless-tome-2-insatiable-de-sc.html

J'étais trop heureuse de retrouver nos héros, mais pourtant dès les premières lignes (comme dans le tome précédent), ma joie s'est effritée (un peu). Pour deux raisons :
- La première : il faut savoir avant de commencer que c'est une série type "diesel" , il faut que le moteur chauffe (donc un certain temps de lecture) pour pleinement l'apprécier, mais une fois cette étape franchie, il n'y a plus qu'à se laisser guider par les flots, se détendre et sa-vou-rer !! Il faut donc s'accrocher, même si vous n'adhérez pas de suite et laisser sa chance au roman (car il en vaut vraiment le coup !).
- La seconde chose qui "coince" c'est Kiera, cette fille est hallucinante.... je l'aime autant que je la déteste !! Son manque d'assurance, ses doutes perpétuels aaaaaaah !! Que c'est agaçant ! On a juste envie de la secouer comme un prunier !! "Mais réveille-toi et regarde la chance que tu as !!". Alors oui, je comprends ses craintes, peut-être même aurais-je les même à sa place (et c'est là qu'on se rend compte à quel point une fille peut être chiante !!!) ... mais ça n'en reste pas moins gonflant !
Heureusement Kiera grandit et évolue tout au long du récit pour devenir une jeune femme responsable... toujours en proie aux doutes mais c'est dans sa nature donc... Et puis bon, faut dire aussi qu'elle n'aura jamais mes faveurs vu qu'elle a mon mec, Kellan (oui MON mec !!) moi jalouse ??? pfff pff.

Le reste du récit est pour moi un sans faute, le récit est bien construit, l'écriture des plus agréables, chargé en émotions. C'est une histoire d'amour magnifique, très touchante, de plus ce tome est plus centré sur la profondeur des sentiments, il est moins dramatique que le premier volet mais tout aussi émotionnellement riche (plus même). Quand à Kellan mon héros, il est......... PARFAIT !! Il l'était déjà dans le tome 1, il ne fait que confirmer son rang de demi-dieu (à mes yeux lol), pour moi c'est Kellan qui porte ce roman !! Je n'ai pas fini de rêver de lui moi je vous le dis !! pfiouu

C'est donc avec grand plaisir que je lirai le tome 3 Intrépide qui sortira le 25 septembre 2014 (sa date ayant été repoussée de quelques jours)... Vivement la rentrée que je retrouve mon beau Kellan !!

par toutoun
La mort en rouge La mort en rouge
Pierre Gaulon   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2013/07/la-mort-en-rouge-pierre-gaulon.html

En flânant sur facebook, je suis tombée sur une maison d'édition que je ne connaissais pas (enfin une qui fait partie des éditions Hachette). Il était 2h du matin, mais curieuse comme j'étais, j'ai été sur leur site et là, je tombe sur cette couverture et mon cœur a fait boum (au sens figuré, hein xD). Cet œil est la chose que j'ai vu en premier. Il m'a de suite attirée, puis est venue la chevelure et le titre et là je me suis dit « il me le faut ! ». J'ai quand même pris le temps de lire le résumé, car moi et les thrillers on a du mal à faire amie-ami. Puis là j'ai su qu'il me le fallait VRAIMENT. Il y a avait tout pour me plaire ! Une couverture magnifique qui attire de suite le regard et un résumé alléchant et intrigant.

À ce moment-là, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller voir l'auteur sur facebook pour lui dire à quel point j'étais tombée amoureuse de son livre en globalité. On a échangé un moment et il s'est trouvé que c'est un écrivain très gentil, proche de ses lecteurs et talentueux (ça, je l'ai vu en lisant son livre :p). J'ai tout de même hésité plusieurs semaines avant de l'acheter parce que j'avais peur que ça ne me plaise pas puis finalement, je l'ai trouvé au supermarché et j'ai craqué !

Le début du roman est assez simple et calme en soi. Un suicide. Une enquête. Des policiers. Bref, tout ce qu'il faut pour un thriller. Les 100 premières j'ai aimé ce roman puis vient la suite où là, je n'ai pas pu le lâcher. À chaque fin de chapitre, quelque chose m'intriguait et je voulais en savoir plus ! Les pages défilaient sans que je m'en aperçoive et le dénouement de l'histoire prenait une tournure inattendue ! Les personnages avaient chacun leur lot d'histoires qui étaient toutes intéressantes à suivre.

Niveau personnages, il y en a un qui s'est plus démarqué que les autres et qui m'a beaucoup touchée : Philippe Landry. On ne le croise que par lettre adressées à qui veut mais... Je ne sais pas. Il s'en dégageait quelque chose de fort et troublant que j'ai de suite accrochée. (peut-être le fait aussi, que ces lettres étaient écrites au moment de la guerre, ça joue beaucoup chez moi, étant donné que j'adore étudier cette période).

Et là, vous vous demandez pourquoi je parle de la guerre. Tout simplement parce que le thème central du livre est la guerre. Certes, on n'y passe pas beaucoup de temps, puisque l'enquête policière se déroule de nos jours, mais j'ai adoré ces petits passages en italiques qui prennent une énorme importance par la suite. Vraiment. C'était... Beau.

Les chapitres de ce roman sont courts mais ce qui donne envie de les poursuivre est qu'à chaque nouvelle partie, un autre personnage fait son entrée. Ce qui fait qu'on sort frustré d'un chapitre car la personne est prête à lâcher un gros poisson et on se retrouve avec une autre qui a du mal à avancer, trouver des preuves et des explications. Plusieurs fois je levais les yeux au ciel parce que je voulais savoir ce que le personnage avait découvert, mais il fallait attendre en général entre 2-3 voire 4 chapitres.

Je ne peux pas trop en dire (encore une fois ^^) mais cette histoire prend quand même vraiment aux tripes. Ce n'est pas qu'une histoire policière, non. L'auteur a fait des recherches et n'hésite pas une seule fois à le prouver par des choses que je ne connaissais pas ; alors grâce à ce roman, j'ai appris des choses (notamment sur un grand auteur français ; j'ai oublié le nom. En plus je m'étais dit qu'il ne fallait pas que je l'oublie, zut!). Cette petite anecdote était sympa et m'a permis d'en savoir plus sur lui. Aussi, ses recherches sur la seconde guerre mondiale sont intéressantes, car il glisse de temps en temps des petites choses apprises en cours et qui sont sympas à retrouver.

Pierre Gaulon a admirablement bien mener son récit pour que l'on soit embarqués dans une histoire rocambolesque et pleine de secrets inavouables, de honte et de retours en arrière. Il m'a donné envie de me plonger à nouveau dans des thrillers, que j'avais mis de côté par manque d'envie. Alors, rien que pour ça, bravo ! Il a une plume très douce, agréable à suivre et fluide. Il donne moult détails qui nous aide pour mener nous-mêmes notre propre enquête et je dois dire que j'ai vite découvert ce qu'il se passait (je plaide coupable : j'arrive souvent à deviner la fin d'un livre, donc ce n'est pas sa faute, j'ai trop de nez pour ça ! Lol). En bref, pour ceux qui ont du mal avec le genre policier et qui veulent tout de même tenter une fois, jetez-vous sur ce roman, vous ne serez pas déçus !
C'est un livre que je relirai avec plaisir, tant ces personnages vous collent à la peau et vous émeut.
Oh, une dernière chose ! L'ombre dans l’œil sur la couverture prend tout son sens à la lecture, bravo pour y avoir pensé !

Justine P.

par just2iine
Les Idoles du stade, Tome 4 : La Ligne de touche Les Idoles du stade, Tome 4 : La Ligne de touche
Jaci Burton   
J'aime bien cette série, où, pour une fois, les beaux mecs ne sont ni des milliardaires, ni des écossais en kilt. L'univers du sport, ça change un peu, et ça donne plein de prétextes pour décrire les douches des hommes !

par IsaR
Geek Girl, Tome 3 : Plus que Parfaite Geek Girl, Tome 3 : Plus que Parfaite
Holly Smale   

J'ai l'impression que plus je lis les tomes de cette série, plus je les apprécie ce que je trouve assez surprenant car c'est souvent l'inverse.
On découvre une Harriet en pleine forme au début du roman qui tombe vite dans le pétrin : New York, ce n'était pas du tout mentionné dans ses digrammes de l'année géniale et encore moins dans une ville perdue à 1h30 de la vraie ville où elle aurait pu s'épanouir. De plus, Nat entre dans une école de stylisme et semble l'abandonner pour une autre Pire Pote du nom de Jessica. Quand à Toby, difficile pour lui d'utiliser ses talents de super espion à l'autre bout de l'Atlantique. C'est donc la mort dans l'âme qu'Harriet essaye de se faire à sa nouvelle vie. Mais quand tous ses proches oublient son anniversaire, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Elle s'enfuit pour participer à un shooting photo sans laisser de nouvelles à personne...
On sent qu'Harriet à grandi, qu'elle est plus sûre d'elle depuis qu'elle est avec Nick.
On retrouve les personnages auxquels on est attachés et de nouveaux aux personnalités assez déroutantes voire complètement loufoques. C'est ce que j'aime dans ces livres d'une part vous avez un certain sérieux et un peu de culture avec les infos que vous donne Harriet, de l'autre ça part totalement dans le délire et avec beaucoup d'humour. J'ai aimé le dépaysement : on découvre (comme dans le tome 2 à Tokyo), un nouvel environnement : New York mais on est quand même accompagnés de personnages connus (Nick, le grand retour de Fleur). L'auteure fait attention à tous les détails pour que la lecture soit fluide, et elle l'est. Seul point que je trouve dommage : Wilbur était moins présent et moins drôle que sur les tomes précédents, aussi on a totalement oublié Yuka Ito, personnage que je trouvais pourtant assez intéressant. Mais sinon dans l'ensemble c'était une belle lecture qui fait du bien et qui nous fait rire.