Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de labibliothequedesreves : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Détectives du Yorkshire, Tome 1 : Rendez-vous avec le crime Les Détectives du Yorkshire, Tome 1 : Rendez-vous avec le crime
Julia Chapman   
Mortecouille, on décède beaucoup plus dans le village de Bruncliffe que dans les paisibles Costwolds où Agatha Raisin s’est installée.

Pourtant, dans l’entourage de la mère Agatha, ça décédait sévère ! Ben on a trouvé encore plus mortel.

Dans notre paisible village du Yorkshire, ça assassine plus que si l’Éventreur de la même région était toujours en activité ou que dans « Dix petits nègres » d’une autre Agatha.

Pourtant, nous sommes face à des accidents ou à un suicide, pas de quoi alerter un Sherlock Holmes ou faire une enquête.

Quoique… Si une mère pense que son fils ne s’est pas suicidé et qu’un ancien du bled revient pour y monter son agence de détective, ça pourrait donner lieu à une enquête sur ce suicide qui pourrait ne pas en être un. Ou pas…

Voilà une enquête comme j’apprécie, un cosy mistery anglais tout ce qu’il y a de plus British et heureusement que le futur Brexit ne nous prive pas de ces auteurs anglais tels que je les affectionne.

Un village où tout se sait, où aucun secret ne tient bien longtemps, où dès que tu pètes, tout le monde est au courant, prêt à te juger, colporter les ragots, te ressortir ton passé que tu voudrais bien oublier, comme c’est le cas de notre Samson O’Brien, flic gradé à la MET et revenu au bled car petits soucis à la capitale.

Il y a plusieurs mystères et c’est ce qui ajoute du piment à l’enquête car nous sommes face à une montée de morts accidentelles, nous avons des personnes qui magouillent dans l’immobilier et le fait que Samson ne veuille pas nous en dire plus sur la cause de ses soucis à Londres, juste qu’il a dû se mettre au vert et qu’il compte repartir dans 6 mois.

Si vous n’aimez pas les atmosphères qui fleurent bon les collines anglaises et les petits villages charmants mais horripilants, vous attraperez des boutons dans cette enquête car tout sent l’Angleterre, des paysages aux personnages, en passant par le temps qu’il fait dehors et les mug de thé, agrémentés d’un nuage d’humour so british.

Notre enquêteur ne court pas comme un fou, mais son enquête est originale, l’emmènera sur des sentiers non prévus, le tout avec un petit suspense, celui qui vous accroche mais ne vous colle pas des sueurs froides ou des palpitations cardiaques.

Et puis, un enquêteur qui se fait surprendre au petit matin, la tchole à l’air (j’ai pas dit en l’air), qui fait du sauvetage uniquement vêtu de son boxer, le tout avec un corps de rêve qui donnerai envie à Dalida de chanter ♫ Samson l’amoroso ♪ Croqueur d’amour, ♪ L’œil de velours comme une caresse ♫ What’else ?

On me signale au passage que si c’est Dalida qui chantait, le premier rôle féminin du livre est tenu par Delilah… Samson et Delilah… Leurs prénoms sont biblique, mais celui de la femme est aussi le titre d’une chanson de Tom Jones ♫ My, my, my, Delilah ♪

Sans révolutionner le crime et ses différentes résolutions, le roman se laisse lire facilement, on se pique au jeu, on souri devant certaines répliques ou situations, on frémi lorsque le tueur passe à l’attaque, on se creuse les méninges afin de tenter de comprendre qui pourrait avoir un mobile sérieux quand soudain, tout s’éclaire.

Bon sang, mais c’est bien sûr ! Hé les détectives en herbe, j’avais capté avant vous !

Une saga qui se met en place à son aise, sans pour autant lasser le lecteur, une résolution de meurtres, somme toute basique, mais qui est réaliste, des personnages attachants, qui évoluent, des secrets sur le passé de Samson pas encore dévoilés, des magouilleurs en arrière-plan pas encore mis hors d’état de nuire, ce qui laisse présager qu’il faudra lire le tome 2 pour en savoir un plus.

Ça tombe bien, j’avais l’intention de continuer avec ce couple d’enquêteurs sympathiques dont un est bourré de mystères et des secrets.
La Promesse La Promesse
Mia Sheridan   
La promesse de Mia Sheridan.

Comme la plupart des lectrices, j'ai beaucoup aimé Archer's Voice. C'était un roman plein de sentiments et d'une profondeur grâce au personnage masculin. C'est indéniable, Mia Sheridan sait écrire et La promesse le montre une fois encore.

C'est de mauvaise foi de ma part, si je vous disais que je n'aimais pas ce livre. La promesse est un bon livre, mais pour ma part, beaucoup de choses m'ont ennuyé ( dans le sens de déranger ).

On va commencer par le début n'est-ce pas ? Pour ma part, je n'ai pas totalement aimé cette lecture car dès le début, c'était trop rapide. Je n'ai pas du tout aimé que l'écrivaine a fait qu'en même pas une dizaine de pages, elle le rencontre et elle lui propose cette idée que j'ai trouvé farfelue. Je sais, on pourra me dire que c'était écrit dans le résumé. Je le sais, mais ce que je n'ai pas aimé c'est le fait qu'elle lui demande au chapitre 2 et dès le chapitre 3, il accepte. Pour ma part, il n'y a pas eu autant de réflexion que ça. Je peux comprendre, enfin pas trop, que ce soit pour l'argent car il en a besoin mais c'est trop rapide.
Aux premiers chapitres, je n'ai pas du tout aimé l'héroïne. Vraiment ! Je trouvais que ses actes étaient tout bonnement insensées.

Et puis, cette histoire de mariage pour de l'argent, je n'ai pas cautionné, même si on sait d'avance qu'ils vont tomber amoureux parce qu'ils vont voir qu'ils ne sont pas comme ils veulent faire croire, donc amour va frapper à leur porte. Mais, je n'ai pas cautionner le fait qu'ils se servent l'un de l'autre pour de l'argent. De plus, cette idée est vu et revu par plusieurs livres comme Games of Love ou encore le Contrat. Bref, ça je n'ai pas aimé.

Une autre chose, je n'ai pas compris une chose, elle choisit Grayson ( ça me fait pensé à Dead Drop Diva lol ). Je ne sais pas pourquoi à chaque fois que je voyais son nom, je m'imaginais le beau avocat, Grayson (lol, bref, pensée inutile). Donc, je disais, elle choisit Grayson qui a un cassier judiciaire. Je crois ( si ma mémoire est bonne ) que son père connait Grayson. Donc pourquoi l'avoir choisit ? Passons !

Leur attirance grandissante et leur romance. Pour ma part, ça allait bien vite. Elle ne vivait que là depuis à peine 48 heures et lui, il pense déjà à vouloir la toucher alors qu'ils ont convenu de ne pas se laisser aller. Et, elle aussi, le traite de Dragon, mais bave sur son corps. Sur ce fait-là, je n'ai pas aimé. Je n'ai pas aimé qu'il pense déjà comment il serait au lit.

Mais, j'ai aimé l'héroïne comme le héros. Je trouve que malgré qu'elle bave sur le héros, elle savait ce qu'elle veut et elle est déterminée et en plus, elle a son côté attachante du fait qu'elle a tout plaquer et qu'il ne lui reste pas beaucoup d'argent.

Et, le héros, j'ai adoré comment il était avec Charlotte. Il a son côté gentil, même s'il ne montre pas en premier lieu. J'ai adoré le fait qu'il ait un coeur surtout au chapitre 2 quand il accepte de prendre un autre employé alors qu'il est dans le rouge. Franchement, j'ai craqué. Mais, je dois avouer que j'aurais aimé que l'auteure, face de lui un homme normal et non un homme avec une belle g**** et un corps a en faire damner une sainte.


J'ai adoré CHARLOTTE ! C'est un personnage coup de coeur pour ma part. Elle est compréhensive, douce, aimante et elle n'a pas la langue dans sa poche. J'ai adoré le fait qu'elle dise au héros que cette idée de mariage n'est pas la solution malgré ses problèmes. Elle était réaliste et ça j'ai adoré :D


J'ai aussi aimé Kim. Ce n'est pas le cliché des meilleures amies qui pensent au sexe :)

Le déroulement de l'histoire pour moi était un peu rapide, surtout qu'il y avait matière a faire de développer un peu le sujet du contrat de mariage arrangé. Le livre fait plus de 200 pages, donc je me suis dit, ce n'est pas dès les premiers chapitres qu'on aurait la proposition etc.. Mais j'avais tort et ça je n'ai pas aimé. Pour ma part aussi, le fait qu'il ( Grayson ), ressente aussi vite le manque par rapport à Kira est trop vite pour moi. Comme j'ai dit, ils ne se connaissent pas depuis longtemps et ils ne vivent pas ensemble depuis longtemps, mais il ressent déjà le manque. Il veut la toucher etc... Alors que lui même a dit, il ne va pas ressentir ce genre de choses... Et, elle ! Lorsqu'il [spoiler]la voit nue, il lui dit qu'il a oublié cette vision et elle n'aime pas cela. Elle aurait préféré que Grayson aime son corps et adore la voir nue alors qu'elle criait comme une folle tu as vu mon corps je n'aime pas ça etc... C'était un peu incompréhensible pour ma part [/spoiler]

Mais, j'ai adoré l'écriture de l'auteure. On a des descriptions, des belles tournures de phrases. Comme je dis Mia Sheridan est une très bonne écrivaine. Et, en plus, certains de ses personnages sont divins. Donc je lui dit bravo pour cela.

Je ne conteste pas le fait que le couple Kira/Grayson est un très beau couple, mais pour ma part, ça ne l'a pas fait autant que ça. J'ai aimé ma lecture, mais le couple ne m'a pas aussi emballé que cela. Sincèrement, j'aurais aimé qu'ils apprennent plus a se connaitre, qu'on voit qu'il y a plus que l'attirance physique. Mais, j'ai adoré d'autres personnages comme je l'ai dit plus haut. Et, c'est bien pour cela que j'ai mis 6/10 pour ce livre. L'auteure a une très belle plume avec certains personnages excellents, mais j'aurais avoir plus dans cette histoire.
La Petite Boulangerie du bout du monde La Petite Boulangerie du bout du monde
Jenny Colgan   
Quand j'ai commencé la lecture, j'avoue que je ne savais pas trop où ça allait me mener. Je n'accrochais pas vraiment... Et puis, l'histoire a débuter et j'ai été entraîné dans la vie de ce petit bout de terre, qui existe et vit au gré des marées. Je me suis prise d'attachement pour Polly, Huckle, Tarnie et tous les autres.
C'est un vrai petit bijou qui parle de la vie et de ses rebondissements qui font que notre existence n'est pas ennuyeuse, même si parfois on se passerai bien de certains.
Il y a beaucoup d'émotions et d'humour également.

par Marie-A
Léger comme une plume - tome 3: Muet comme une tombe Léger comme une plume - tome 3: Muet comme une tombe
Zoe Aarsen   
Même si j'ai adoré le concept de cette trilogie, j'ai été déçue par quelques points dans ce dernier tome.
Les quelques points qui m'ont dérangé sont :
[spoiler]le fait que McKenna n'écoute pratiquement jamais Trey, et que, de temps en temps, elle est triste de la possibilité de ne plus voir Henry alors qu'elle se dit "amoureuse" de Trey ? La logique ? Quand on est amoureux, on est pas censé en avoir rien à faire des autres personnes autour, qu'elles soient attirantes ou non ? ; le fait que Laura plante un couteau dans le dos à Trey et McKenna, et que lorsqu'elle décide de les faire sortir de chez Esther (aka la méchante pas du tout crédible), l'écoutent alors qu'elle vient de les livrer à une sorcière qui se veut "puissante" (donc Esther) ; le fait que Trey n'écoute pas Laura quand il ne doit pas regarder le miroir et que donc finalement, c'est encore plus le merdier quand il retrouve sa véritable apparence ; McKenna est complètement contradictoire, un coup elle s'inquiète de sa relation avec Trey, puis finalement penser à Henry, et ensuite se dire que leur mission est plus importante, il faut savoir à un moment donné ! ; le rôle de Laura est quasi nul, elle est enfermée les trois-quarts du livres, tue "accidentellement" Esther la grande sorcière, et ni Trey, ni McKenna se méfie de cet "accident", et ne pose aucune question qui puisse déterminer s'ils ne se font pas entourlouper ou non ; sans oublier le manque d'émotion lors de la confrontation Mr Simmons - Mme Emory alors que l'une a jeter la malédiction que Trey, McKenna et leurs amis se sont fait littéralement chier à défaire, quitte à se faire tuer de n'importe quelles manières (sans oublier que Mme Emory fait carrément un appel à la télé pour dissuader son fils de défaire la merde qu'elle a créé), et les deux phrases d'émotions de McKenna quand Trey meurt puis dans l'Epilogue, elle ne parle pas une seule fois de sa période sombre après sa mort ? [/spoiler]
Résultat de mon ressenti : Mischa est insupportable et d'une stupidité sans nom, car au lieu d'en vouloir à ses amis qui ont manqué crevés dans tous les tomes, elle ne se remet pas une seule fois une question alors qu'elle pourrait utiliser sa colère contre les mauvais esprits pour être plus liée que jamais à ses amis ; l'inutilité du rôle d'Esther qui dure, littéralement, deux chapitres ; le manque de crédibilité des sentiments de McKenna ; le manque de logique dans le mensonge d'Henry à la police sur la disparitions des deux héros ([spoiler]alors qu'il y avait des témoins à l'aéroport quand Mr Simmons a utilisé son pistolet pour les menacer et également la présence de Mr Dean dans le train, encore ![/spoiler]); l'absence de sentiments de Mme Emory envers son propre fils qui se démène tant qui peut pour s'en sortir et qui finalement n'a pas droit à un minimum d'affection de la part de celle qui a désiré le garder au lieu d'avorter.
J'ai été déçue. Je m'attendais à mieux ([spoiler]même si je ne nie pas avoir douter que McKenna finirait avec Henry, étant donné que malgré ses sentiments pour Trey, Henry l'attire également[/spoiler]).
Je ne compte pas regarder la série, et je préfère me souvenir encore d'un début prometteur de cette trilogie.

par Saga-Lee
Kate Daniels, Tome 1 : Morsure magique Kate Daniels, Tome 1 : Morsure magique
Ilona Andrews   
Alors la, un livre comme je les aime, humour décapant, un zeste de violence, de magie, de vampire, de loup garou, une fille à la anita blake, et une relation chien-chat entre l'héroine et un beau male bien virile et dangereux!
vivement la suite!!!

par anne7777
La Disparue de la cabine n° 10 La Disparue de la cabine n° 10
Ruth Ware   
Bof, bof.
Bon je l'avais vu partout ce livre, j'en avais beaucoup entendu parlé.
Et bien je suis déçue!
Les personnages sont creux, l'histoire dénuée de sens et d'intérêt... Je n'ai pas accroché avec les personnages, ni avec le décor, ni avec l'histoire bien trop simpliste... Un peu trop gros pour être vraie aussi sûrement. Bref, une déception!

par gueguee
L'Été du cyclone L'Été du cyclone
Beatriz Williams   
Whao ! J'étais sûre que j'allais aimer ce livre mais pas à ce point !
J'aime beaucoup les livres/séries/films se déroulant du 19e siècle jusqu'aux années 50 et je n'ai pas été déçu avec celui là qui cible l'avant (2e) guerre en Amérique.

C'est un livre sur l'amitié (ou de ce que l'on en croit), l'amour (perdu), les apparences (et leurs importance) , faux semblants, et surtout sur les secrets de famille ainsi que leurs poids notamment à cette époque.
C'est d'ailleurs ce dernier point qui nous tient en haleine, car même si j'ai adoré me laisser porter et m'imaginer vivre avec les personnages, on ne peut s'empêcher de se poser la question de savoir ce qui a pu se passer entre tout ce petit monde, comment les relations de 1931 ont-elles pu laisser place à celles de 1938 ? Qu'est-ce qui a dérapé ? Et qui est véritablement Kiki ? [spoiler]Là dessus l'auteur m'a bien eu car je pensais que c'était bien la fille de Lily[/spoiler] ; et cela démontre bien comment les apparences peuvent être trompeuses surtout quand elles sont bien "entretenues"...

Les chapitres alternent entre l'année 1931 et celle de 1938 ce qui donne du "pep's" au récit, cela nous fait aussi découvrir et comparer les personnages durant ces 2 périodes.
Les protagonistes sont d'ailleurs tous intéressants [spoiler](même si le comportement de Graham était un peu trop prévisible mais cela devait être ainsi donc bon ça va)[/spoiler] et aux personnalités variés.

Bref une histoire comme j'aime en lire de temps en temps et une période ainsi que des descriptions (tant des lieux, des personnages que des mœurs !) faisant que je me suis imaginée dans ce roman dès les premiers moments tout en ressentant de vraies émotions pour l'héroïne comme si j'étais avec elle, que je vivais tout ce qui lui arrivait avec elle...
Un vrai moment de plaisir !

par nobodyel
Outlander, Tome 8.2 : À l'encre de mon cœur (II) Outlander, Tome 8.2 : À l'encre de mon cœur (II)
Diana Gabaldon   
Un tome extrêmement dense où les intrigues se multiplient. D'une part Claire (qui a épousé Lord John) découvre que Jamie n'est pas mort... Les voilà engagés dans la guerre d'Indépendance . les descriptions sont précises et les grands noms de l'histoire se mêlent à nos héros favoris. La relation de Jamie et Claire explose dans ce tome où l'on sent vraiment la force du lien qui les noue. Sur les personnages secondaires, j'ai pris tout autant de plaisir à suivre les aventures amoureuses de Ian et Dottie (les différentes nuits de noce du double mariage étaient particulièrement savoureuses, simples mais efficaces). J'apprécie également le personnage de William et ses relations familiales compliquées (je sais que certains lecteurs ont estimé qu'on se moquait bien du ressenti de William mais moi j'ai beaucoup apprécié de suivre ce personnage au cours des différents tomes).

Au delà de l'aspect historique, l'auteure veille également à maintenir le lecteur en haleine quand au fonctionnement précis des pierres levées (et donc des voyages dans le temps) à travers le manuel explicatif de Roger (que Brianna reprend dans ce tome). J'ai également trouvé le duo Buck/Roger très divertissant et j'ai passé la majorité du tome dans les affres de l'angoisse pour le couple Brianna/Roger (attendu que ce dernier s'est retrouvé dans une époque précédent la naissance de Jamie !) Leur histoire est bien développée, si ce n'est le twist final qui est... inattendu d'une certaine manière même si on a compris depuis longtemps que les pierres menaient à ceux qu'on aime ... Mais j'aurais aimé un peu plus de préparation

Du coup, tout du long, on se demande si leurs actes (enfin surtout Roger et Buck)ne vont pas modifier quelque chose dans l'histoire (avec un grand ou un petit h) . J'ai apprécié aussi de voir (même brièvement ) l'ancêtre de Frank Randall et de retrouver la terrible Geillis. Le scénario est parfaitement ficelé


Ce que j'aime : le scénario parfaitement ficelé, les personnages aux caractères variés, le côté historique hyper documenté


Ce que j'aime moins : encore une fois, certaines descriptions sont parfois trop longues. La fin est jolie mais, à mes yeux, elle reste superficielle par rapport au reste des romans : oui, je voulais qu'on me dise clairement comment Brianna et Roger et les enfants avaient rejoint Jamie et Claire (même si tout est sous entendu au cours du tome )et surtout... que devient William ???


En bref : Un excellent tome qui conclut à merveille la saga même si j'aurais aimé en savoir plus sur le destin de William


Ma note


9/10

par JessSwann
Outlander, Tome 6 : La Neige et la Cendre Outlander, Tome 6 : La Neige et la Cendre
Diana Gabaldon   
http://truebloodaddict.net/2015/11/27/la-chronique-du-roman-outlander-t6la-neige-et-la-cendre-de-diana-gabaldon/

Quel plaisir de retrouver Jamie et Claire dans ce nouveau volet de la saga Outlander ! Impossible de ne pas passer à côté de cette nouvelle sortie. Car Diana Gabaldon a réussi à faire de sa série littéraire le nec plus ultra en matière de romance historique. C'est donc sans surprise que j'ai pris un immense plaisir à me replonger dans la suite des aventures de la famille Fraser aussi touchante qu'émouvante.

Encore une fois, l'auteur nous régale d'un contexte historique à nous couper le souffle. Très précise, elle arrive pourtant à intégrer, sans incohérence aucune, ses personnages pourtant fictifs. Et elle réussi ainsi à faire parler une période historique qui m'était quelque peu inconnue : les prémices de la guerre d'indépendance des Etats-Unis.

A vrai dire, en dehors du film Gangs of New-York, je n'en connaissais strictement rien. Mais Diana Gabaldon a su me prouver grâce aux précédents tomes qu'elle maitrisait, à chaque fois, parfaitement son sujet. Je me suis donc laissée emporter par les mille cinq cent et quelques pages qui composent ce gros pavé.

L'histoire nous maintient toujours autant en haleine. Entre retournements de situation, imprévus, épreuves et romance, on en prend plein les yeux. Et c'est tout aussi bien fait que lors des tomes précédents. Mais même si l'auteur construit ses livres sur les mêmes principes, elle arrive à faire en sorte que le lecteur ne s'ennuie à aucun moment. Bref, les pages, les chapitres et les parties défilent, et on ne s'en lasse toujours pas.

Quant à Jamie et Claire... Ils font toujours autant vibrer mon petit coeur qu'au premier tome. Ils sont toujours aussi parfaits et ont su me mettre plein de petites étoiles dans les yeux. A côté de cela, on retrouve également Brianna, leur fille, ainsi que Roger, son mari, qui sont tout aussi mignons et touchants. Deux couples qui, malgré les épreuves extrêmement difficiles qu'ils vont traverser, savent nous faire vibrer et nous émouvoir comme jamais ; c'est donc encore une fois un sans faute..

Pour conclure, La neige et la cendre s'inscrit dans la pure lignée des cinq tomes précédents, et c'est toujours autant un régal de retrouver ces personnages devenus si emblématiques. Quant à l'intrigue, Diana Gabaldon nous sert ce qu'elle sait faire de mieux : une histoire époustouflante qui nous entraine dans un siècle passé mais qui devient si réel.. J'adore toujours autant la facilité avec laquelle elle nous embarque de chapitre en chapitre, et c'est donc sans surprise que c'est une nouvelle fois un très beau coup de coeur pour la suite des aventures de Claire et Jamie...

par Kesciana
Au fond de l'eau Au fond de l'eau
Paula Hawkins   
Très bon thriller, j'ai adorée!!! Il y a beaucoup de narrateurs, mais du coup ça change de ce dont je suis habituée. J'aime bien le style de l'auteur. C'est un belle découverte!!!

par Lauren59