Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LaBrunette : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Vous avez reçu un message Vous avez reçu un message
Jena Rose   
Kate chroniqueuse dans un journal, femme parfaite avec une vie parfaite, qui épousera bientôt Paul, le mari idéal et avocat de surcroît. Hum… Ennuyeux tout ça non ?

Mais Kate est ravie de sa vie lisse et réglée comme du papier à musique. Elle est de plus, très dépendante de Paul et totalement amoureuse de lui ; elle n'aspire plus qu'à une chose : sa demande en mariage.

Pourtant un matin, la nouvelle lubie de sa rédactrice en chef va la pousser dans ses retranchements…

Elyane lui propose une nouvelle chronique : écrire une nouvelle érotique. Kate n'a pas le choix, elle est obligée d'accepter et va donc s'inscrire sur un site de rencontre pour parfaire son article. Si elle est complètement paniquée par l'idée, son amie Lucy, elle, jubile ! Et elle pourra compter sur son aide qui s'avérera précieuse mais aussi, très divertissante. Sa bouche est un vrai « geyser », toutes ses pensées jaillissent sans bouton d'arrêt ! Un personnage des plus rafraîchissants qui pimente cette histoire de son humour.

Parler avec des inconnus va rendre Kate un peu fébrile, Paul ne mérite pas ça, même si c'est pour son travail. Pourtant, petit à petit, l'interdit va susciter en elle ce petit goût d'aventure. Plus particulièrement à la lecture d'un message : inconnu : joue avec moi… Ces petits mots vont la replonger dans un passé vieux de huit ans qu'elle avait enfoui loin, très loin. Car y penser fait si mal…

L'ancienne Kate, celle qui un jour a perdu cette étincelle et qui s'est laissée façonner à l'image d'un autre, va alors se ranimer. Se raccrochant dans un premier temps à Paul comme à sa bouée de sauvetage, elle va attendre de lui qui la suive dans son élan et rende leur quotidien moins monotone. Kate à tout à coup besoin d'autre chose, de casser les habitudes et de pimenter cette vie trop aseptisée. Mais ce qu'elle veut surtout, c'est se rassurer sur le fait que Paul est vraiment celui qui lui faut. Il a toujours été là pour elle, en tant qu'ami dans un premier temps, il lui a tout donné et fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. Mais Paul n'est pas dupe, il la voit venir, et en aucun cas il ne voudrait qu'elle change. C'est même la dernière chose à laquelle il aspire !

Mais alors, comment va-t-elle pouvoir contrôler les battements de son coeur et cette monté d'adrénaline qui accompagnera la lecture de ce message ?… Que doit-elle en faire ?

Jonglant entre le passé et le présent, l'auteure nous offre des moments d'émotions d'une exceptionnelle intensité. Tout y est : intrigue, manipulation, un peu de folie, de l'amour et un jeu… Un jeu qui nous emportera dans un grand huit d'émotions et de sentiments. Un jeu qui est loin de lasser, qui nous fait douter, chercher et monter en nous cette même adrénaline qui pousse Kate à laisser cette touche de folie la diriger et la faire se sentir heureuse et vivante, mais avant tout lui donner espoir… L'espoir que cet inconnu soit « lui ».

Alors la question se pose pour nous aussi : Qui joue avec elle ? Mais qui est cet inconnu !? Et là, l'auteure nous manipule à sa guise, elle le fait avec brio et intelligence ! J'aime quand l'auteur joue avec mes nerfs et mes sentiments, j'aime que l'auteur joue avec moi !!! lol

Et vous, êtes-vous prêt à entrer dans la partie ?

Le passé peut-il rattraper le présent ? Les dés sont jetés, ou plutôt le message est envoyé, au prochain Ding, tenez-vous prêt ! L'aventure ne fait que commencer ;)

Un roman intense, palpitant et ô combien excitant ! Les petites culottes vont frétiller autant que vos coeurs ! Restez bien accrochés car ce roman monte crescendo en intensité. L'auteure m'a embarquée dans son jeu avec frénésie et j'ai été prise au dépourvu par cette histoire des plus originales et bien ficelée. le récit à plusieurs voix nous permet d'entrer dans la tête et le coeur de chaque protagoniste et nous offre une vision à 360 ° de l'histoire, une fois la dernière pièce du puzzle emboîtée.

Si a un moment donné j'ai remarqué une baisse de rythme qui c'est traduit par une petite longueur, cela n'a en rien levé de la superbe de l'histoire. Ces moments là avaient la particularité d'être vraiment nécessaires. Mais profitez du calme avant la tempête ! Parce que si vous avez une pause à faire, il n'y a qu'à cet endroit que cela sera possible. Dès que vous vous sentirez aspirer dans le « jeu », vous entrerez dans un tourbillon qui vous éjectera qu'après avoir lu le mot fin !

GAME OVER

Un grand merci à Black Moon Romance ainsi que Netgalley pour ce service presse des plus palpitants, mais aussi Jena Rose qui m'a accordé sa confiance.

Après Intouchable que l'auteure a co-écrit avec Lanabellia, j'ai continué ma découverte de sa plume et je suis totalement conquise par celle-ci !

« Au diable l'ordinaire et la monotonie, vie ta vie en laissant cette touche de folie te diriger et te rendre heureuse en te faisant te sentir vivante »
Addicted to sin, Tome 1 Addicted to sin, Tome 1
Monica James   
>> http://meliegrey.blogspot.fr/2016/11/addicted-to-sin-saison-1-dirty-dix-de.html

Encore un roman qui n'aurait jamais du rentrer dans ma PAL mais pour lequel j'ai craqué, pour mon plus grand plaisir. Parce que j'ai adoré chaque ligne.

L'histoire est celle de Dixon, un jeune psy qui tente de se remettre de la rupture de ses fiançailles qui ont eu lieu l'année précédente. Il lui est impossible de s'attacher à une femme donc il les veut toutes. Jusqu'à ce qu'il rencontre deux personnes : Juliet et Madison, qui vont remettre en cause, chacune à leur manière, sa façon de voir les choses. Il va alors essayer de se comporter correctement mais cela ne va pas être simple en étant attiré par deux femmes très différentes.

Dixon est un jeune homme brisé, il avait l'amour de sa vie mais cette dernière est partie avec un autre homme et cela lui a fait beaucoup de mal. Depuis il cumule les coups d'un soir et également avec ses patientes... C'est le salaud par excellence et pourtant, je dois bien avoué que je l'ai adoré. Parce qu'il est brisé donc je comprends pourquoi il se comporte comme il le fait et puis, je sais pas, mais je l'ai trouvé vraiment adorable. Un nouveau BookBoyFriend pour moi.

Juliet est une manipulatrice de première. On m'avait dit qu'elle était vraiment horrible et là, pas de doute. Dès qu'elle entre dans le roman, je me suis dis : mais c'est quoi cette fille ? Elle vient voir Dixon en tant que patiente pour une addiction au sexe et elle n'arrête pas de le manipuler pour qu'il tombe dans ses filets, même quand il lui fait comprendre qu'elle ne doit pas le faire. Et je l'ai détestée pour ça.

Madison est un "chou à la crème" comme ils le disent si bien dans le roman. Elle est jeune, étudiante, elle a un lourd passé qu'elle tente de laisser derrière elle. Mais c'est une battante, on le sent en la voyant. Et pourtant, elle est aussi tellement fragile. Je l'ai adoré et cela m'a brisé le coeur à chaque fois qu'elle se sentait mal. C'est un personnage en or, je pense sincèrement.

Que dire de l'intrigue ? Elle est très intense, il devient très difficile de lâcher le roman, j'avais sans cesse envie d'en savoir plus, de voir comment Dixon allait s'en sortir parce qu'il est attiré par deux femmes totalement différentes en même temps. Cela me paraissait compliqué pour lui. D'ailleurs, il a été crétin à certains moments, mais je l'apprécie beaucoup donc plutôt que de le détester, je m'inquiétais pour les conséquences qui risquaient de lui tomber dessus.
Quant à la fin : à partir du moment où j'ai compris ce qu'il allait se passer, c'était comme de regarder un accident : on sait qu'il va arriver, on sait que cela va être horrible, mais on ne peut pas l'empêcher. D'ailleurs j'ai encore le coeur qui bat très fort parce que cette fin est juste... Enfin je veux la suite quoi !!

L'écriture de l'autre est juste géniale. Je me suis plongée tout de suite dans le roman, j'ai adoré avoir les pensées de Dixon en permanence, cela m'a permis de l'apprécier autant. Et je me suis beaucoup attaché à lui. Franchement, j'étais tellement dans le roman que je n'ai pas vu les pages défiler, je ne pensais pas le lire aussi vite.

En bref, un coup de coeur ♥ tant pour les personnages (Madison et Dixon hein ? Faut pas pousser non plus, je pourrais jamais apprécier Juliet...), pour l'intrigue, pour l'univers et surtout pour la fin (qui me rend trèèèès impatiente de me procurer le tome 2) ♥

par MelieGrey
Callie & Kayden, Tome 2 : Rédemption Callie & Kayden, Tome 2 : Rédemption
Jessica Sorensen   
J'ai tout simplement adoré cette série de roman. Peut-être même plus que n'importe quel autre. Le réalisme de l'histoire, des émotions et des réactions ont contribué à me sentir totalement imprégnée des personnages et de l'histoire. Cette histoire m'a brisée, m'a torturée, elle m'a émue, m'a touchée, m'a profondément bouleversée. Callie est une âme meurtrie qui est touchante par sa sensibilité. Il est temps pour Callie et Kayden de parler malgré la peur, l’insécurité, la douleur. L'histoire de Kayden m'a touchée mais bien moins que celle de Callie qui représente beaucoup de courage pour moi. Sa rédemption a permit à son entourage après 6 ans de silence de comprendre son changement qui avait si soudainement changé. On comprend aussi pourquoi parler s'avère délicat dans ce genre de situation. Il y la honte, mais aussi un sentiment de culpabilité. [spoiler]J'ai été abasourdie lorsque le père de Kayden l'a poignardé... Ce livre-ci était plus centré sur Kayden ce qui était l'inverse dans le premier tome. Finalement Callie et Kayden se remettent ensemble malgré l'entourage de Callie qui était du coté de Caleb. J'ai été bouleversée par la fin. Je ne m'attendais pas à ça. Après avoir vécu en permanence avec son violeur, Caleb qui est le meilleur ami de son frère, on apprend que Callie n'a pas était sa seule victime. La soeur de Luke, Amy, qu'on ne connait que très peu mis à part le fait que celle-ci s'est suicidée, est une des victimes de Caleb. Ce garçon souriant et si gentil d'apparence, aimé de tout le monde. Ce livre nous montre que les apparences sont trompeuses. Finalement, il n'est basé que sur ce thème. Les apparences sont trompeuses. Qui pourrait deviner que ce père si gentil frappe ses enfants, que ce garçon souriant et fêtard subit les humeurs de son père, que cette fille au look incompris cache un terrible secret qu la hante chaque jours de sa vie et que ce garçon juste à coté de son frère, souriant, aimant a commis des viols et est responsable des cauchemars de cette fille. Personne ne le sait. Personne ne fait se soucis de cela. Il croient ce qu'ils voient. Ils ne cherchent pas à apaiser ou ne serait-ce que comprendre les douleurs des étrangers qu'ils croisent dans leur quartier. Et finalement, un drame arrive et une fille de 16 ans se suicide, mais personne ne sait pourquoi mis à part ce garçon qui parait adorable.[/spoiler]
Pour finir, ce livre ne cessera jamais de me hanter avec les pires horreurs et les magnifiques choses qu'il contient. Je vous le conseille vraiment et je hais les traducteurs qui ne traduisent pas les perles comme cette série de roman. Car ces livres sont de vrais perles !

par Kiiwako
Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas
Tahereh Mafi   
"Mon cœur se brise en mille morceaux."

Avant de faire ce commentaire, j'ai du attendre 2 bonnes heures pour pouvoir à peu près correctement, exprimer mon avis sur ce livre. Car après l'avoir refermé, la seule chose que j'aurais pu écrire serait " ... ". Juste cela. Car ce roman m'a laissé sans voix, sans souffle, sans mots, comme si ce livre avait aspiré mon pouvoir de raisonner.
N'ayant pas fait de commentaire sur les tomes précédents, ma critique englobera les tomes 1, 2, et 2/5, bien qu'il sera beaucoup plus centré sur le dernier tome. Je m'excuse donc d'avance pour la longueur, et pour les plus pressés, vous pouvez passez directement à ma critique du tome 3. (Cinquième paragraphe)
Durant la lecture du premier tome d’Insaisissable, le style de l'auteur m'a tout de suite séduite : Tahereh Mafi à une manière bien à elle d'agencer les mots, de les réunir pour qu'ils ne veulent plus rien dire du tout, ou au contraire, faire un mélange si explosif que nous mêmes, nous avons du mal à en capter le sens complet. Son style colle tout à fait avec le comportement de Juliette: fou, à fleur de peau, qui n'est sure de rien (D’où les phrases barrées, -beaucoup moins présentes, voire absentes lors du dernier tome-). Juliette, enfermée depuis 264 jours, est une fille brisée, anéanti, fragile vulnérable et tellement, tellement...faible. Elle en veut au monde entier mais se déteste par dessus tout. Elle se dégoûte, se veut morte, n'accorde aucune importance à la vie, elle se considère comme un monstre : En effet, tous ceux qui la touche et qu'elle touche se retrouve vidés de leur énergie vitale et meurent si son contact dure trop longtemps, c'est aussi la raison de son emprisonnement: l’empêcher de faire encore du mal à autrui. Ce qu'elle trouve dans un sens, juste. Et puis un jour...Adam. Adam arrive et là, c'est l'explosion, l’apothéose, la révélation: elle peut le toucher. Elle l'aime et ferai tout pour lui...Même quand elle découvre qu'il n'est venu dans sa cellule que sous les ordres de son chef. LE chef des chefs : Warner. Et même quand ce dernier l'a fait sortir de sa prison, lui offre un logement, de l'eau chaude, de la nourriture et des vêtements si luxueux qu'ils en défieraient l'entendement, Juliette reste (presque) de glace. De manière justifiée d'ailleurs, car Warner lui a fait clairement comprendre qu'il comptait l'utiliser comme une arme et qu'elle lui obéirait, comme une espèce de marionnette, sans qu'elle est son mot à dire. Warner apparaît dans ce tome comme l'Ennemi, celui qu'il faut fuir, la figure de tout ce qu'Adam, Juliette et bon nombre d'autres personnes déteste : le Rétablissement.
Bien évidemment, ils arrivent à s'enfuir et après beaucoup de péripéties et l'aide de Kenji, un soldat "déserteur "tout comme Adam (mais beaucoup plus drôle et sympathique, on sera d'accord) ils arrivent à se réfugier au Point Oméga, quartier général de la Résistance, où, tout comme Juliette (et Adam qui le découvrira plus tard),ces "réfractaires" ont des pouvoirs. C'est la fin du tome 1.
Le tome 2 se passe principalement au Point Oméga où Juliette pleurnichotte (Je confirme ce mot n'existe pas) la plupart du temps et où Adam la réconforte...aussi la plupart du temps. Puis Adam découvre qu'il a lui-même des pouvoirs et Juliette décide de "rompre" car son pouvoir risque de le tuer par sa faute.
Et, je ne sais plus trop comment, Warner est capturé et ramené au Point Oméga : On découvre qu'il à lui aussi des pouvoirs et qu'Adam et lui sont ( ATTENTION SPOILER POUR CEUX QUI N'ONT PAS LU LE TOME 2...)...demi-frères !...Et Juliette commence à avoir quelques doutes sur ses sentiments et n'accepte pas le fait d’être attiré par Warner. Mais les circonstances font, qu'à la fin du tome 2, elle soit "obligé" de collaborer avec Warner pour se venger de son père, Anderson; Une guerre à éclaté et beaucoup de gens du "bon coté" sont morts à cause de lui.
Le tome 2,5 est hors série et se place du point de vue de Warner. Un Warner que l'on découvre pas si insensible que ça et clairement amoureux de Juliette. Le carnet qu'elle gardait pendant son emprisonnement est trouvé et lu par Warner. Ses sentiments sont divers, face à la lecture des plus profondes pensées de Juliette; et il est de plus en plus fasciné par elle.
Et enfin, j'arrive à ma critique du tome 3. Un tome qui m'a inspiré beaucoup de sentiments, tellement, tellement de choses à dire de ce tome. Le style qui singularise Tahereh Mafi des autres auteurs est beaucoup moins présents dans ce tome que dans les deux premiers; néanmoins, je crois que des 3, celui-ci dépasse toutes mes espérances (surement aussi, parce que c'est le dernier) .
J'aimerais pouvoir vous faire part de mes sentiments le plus clairement possible. J'aimerais pouvoir vous faire ressentir les mêmes sensations que j'ai éprouvé en lisant ce livre. J'aimerais ne jamais avoir lu ce livre aussi rapidement. Pour le relire. Encore, et encore, et encore, et encore... Sans jamais m’arrêter.
On retrouve Juliette changé. Plus forte, plus féroce, plus...Insaisissable. Je ne sais pas comment Tahereh Mafi fait, a fait, pour que tous les mots de ce roman, ainsi que les autres, nous donne l'impression de nous révéler un interdit, un grand secret, comme si un ange descendait du ciel pour vous chuchoter à l'oreille le plus horrible de tous secrets... Je ne sais pas comment elle fait pour qu'ils donnent l'impression de vouloir dire quelque chose de si profond, de si vivant et de si réel, quelque chose de tellement plus réel que la réalité, tellement plus réel qu'un livre et bien trop réel pour des personnages de fiction; qu'ils donnent l'impression que le tangible devienne incertain et que l'incertain devienne tangible ... Chaque mots vous heurtent jusqu'à briser vos os, briser vos jambes et vos bras, briser votre esprit, vos pensées, briser vos convictions les plus solides,vous faire fondre et vous figer en même temps, vous transmettre tellement et si peu de choses à la fois, et vous faire
à
chaque
fois
de plus
en plus mal
et vous donnez l'impression de chuter et de voler, d’être bien plus vivant que vous ne l'avez été de toute votre vie ou plus proche de la mort à chaque instant... Vous tombez, toujours plus vite, toujours plus bas, toujours toujours...
Plus profond.
Et ma chute n'a été que plus rapide quand les doutes de Juliette se sont transformés en certitude et qu'elle à été sure[spoiler] que c'était Warner, et pas Adam, le véritable amour de sa vie (désolé de paraître clichée), et qu'elle était certaine [/spoiler] du choix qu'elle allait faire.
On découvre un Warner totalement à l'opposée du 1, et quelques parties de sa vie nous sont révélées. Adam, par contre, est presque [spoiler]pitoyable, par son comportement, ses cris et[/spoiler] méconnaissable. Je crois que l'auteure a choisi la solution de facilité pour le choix de Juliette et même s'il ne me déplaît pas, je l'ai trouvé trop facile à mon gout: le choix de Juliette semble évident.
La fin, quoique plutôt rapide, signe à la perfection ces 3 tomes mais donne l'impression de ne pas être le dernier de la série. (Une adaptation en film est peut être prévue.)
Quoiqu'il en soit, ce dernier tome est une merveille, j'aimerais tellement, dans 1 an, y repenser et ressentir exactement les mêmes sentiments que maintenant, un mélange de déception et de joie, d'avoir fini ce livre et de n'y avoir trouvé dans l'ensemble aucun défaut, et que ce souvenir reste intacte, ce moment où je me rends compte que ce livre restera gravé dans ma mémoire...

"Et j'aimerais, plus que tout, savoir comment immortaliser ces moments pour les revivre à jamais.
Parce que celui-ci
vaut tout l'or du monde."

par Fantalex
Insaisissable, Tome 1.5 : Ne me Résiste pas Insaisissable, Tome 1.5 : Ne me Résiste pas
Tahereh Mafi   
Je suis brisée, littéralement brisée. Par toute cette beauté, toute cette peine, toute cette agonie, cette tristesse, que je n'aurais jamais pu anticiper. Ces sentiments amplifiés à un degré dont je n'aurai même pas pu deviner le quart, le dixième, le millième. J'ai l'impression de devoir faire un énorme trou dans mon coeur, et l'étirer à l'infini, pour avoir une chance d'y placer tout ce que j'ai ressenti. Je n'ai pas envie de m'arrêter d'écrire, j'ai peur de ne jamais pouvoir décrire toutes les émotions qui m'ont traversée, j'ai peur de ne pas partager convenablement avec vous toute cette beauté que j'ai eue l'opportunité d'effleurer pendant un bref un instant, quelques heures pendant lesquels je me suis sentie vide, vide de moi, vide et vidée. Vidée comme Warner, vidée comme Juliette.
Décrire des sentiments de cette manière, me les envoyer en pleine figure, comme un énorme sot d'eau, comme une monstrueuse claque, me faire ressentir une haine horrible, envers le monde, pour ce qu'il leur a fait subir, me donner la chance de comprendre pourquoi. Non pas de justifier, mais de comprendre, de pardonner à Warner, de lui pardonner ce qu'il a fait, parce qu'il est aussi brisé qu'elle.
Et enfin, chapeau à Tahereh Mafi pour cette écriture, pour ce talent, pour ce poème long de 150 pages, merci.


par Dreamer
Delirium, Tome 1 : Delirium Delirium, Tome 1 : Delirium
Lauren Oliver   
Wahou, Wahou et re-Wahou!
Que dire? Un livre magique? Magnifique?
Au début il faut s'accrocher car il y a plein de choses à comprendre: la Procédure, leur mode de vie (au moindre écart de conduite: coups de matraque), la famille de Lena...
Les personnages sont attachants mais je regrette un peu que Grace ne soit pas plus présente... Alex est encore un de ces garcon trop beau et trop parfait =)
Pendant qu'on lis le livre on ne se rends pas compte à quel point on aime et quand on le pose on se dit "Mince, je l'ai déjà fini !!"
Vivement le tome 2 car cette fin nous laisse un peu sur notre faim =)

par Rachel
Si loin de toi Si loin de toi
Tess Sharpe   
Un très, très beau livre, qui m'a touché, émue et fait pleurer.
Un livre qui m'a fait rentrer au cœur de cette histoire incroyable, horriblement attachante et terriblement dur pour ses personnages brisés.
On tourne les pages sans même s'en apercevoir. Tour à tour, on se met à la place de chaque personnage : Sophie, Mina, Trev et tous les autres.
Durant chaque ligne, chaque mot, c'est toujours plus : plus de surprises, plus de tristesse, plus d'espoir.
Parce que ce livre m'a fais prendre conscience de la dureté de la vie.
Parce qu'il nous donne une véritable leçon de vie.
Parce c'est un des meilleurs qu'il m'a été donné de lire.
Je l'ai idolâtré, je l'ai maudit parfois, mais surtout, je le recommande vivement.

par lou73
Le soleil est pour toi Le soleil est pour toi
Jandy Nelson   
Pour moi, ce livre, c'est juste une bombe. Et encore, ce n'est pas lui rendre toute sa superbe.

J'avais lu Le Ciel est partout, et j'ai retrouvé dans Le Soleil est pour toi ce qui m'avait enchanté dans le premier roman de Jandy Nelson, mais j'ai peut-être encore plus aimé celui-ci. La façon dont l'auteure manie les mots me subjugue, ses personnages me rendent dingue, et refermer le livre de temps à autre est à la fois une nécessité (pour ne pas mourir foudroyée par l'émotion) et un déchirement (impossible d'abandonner NoahetJude à leur sort)

Les personnages. Sans doute est-ce le gros point fort du livre. A moins que ce ne soit l'écriture, ou l'humour, ou l'histoire. Oui, mon avis n'est pas parfaitement tranché là-dessus.
Noah, tout d'abord. Incontestablement mon préféré. Parce que j'ai ressenti ses dessins plus que je ne les ais vus, que moi aussi je voudrais avoir le sang qui brille, et que je suis bien contente de ne pas être un cheval (comme ça, ça peut paraitre dénué de sens, mais lisez-le!). Je suis irrémédiablement folle de ce personnage. C'est bien dommage qu'il soit de l'autre bord, et imaginaire, en plus. Il est étrange à souhait, et même si j'ai eu envie de le fracasser contre les murs assez souvent (comme tous les personnages de ce livre, je crois), je l'aime de toutes mes forces.
Jude est merveilleuse aussi. Avec ses fantômes et sa bible étrange, ses superstitions par centaines et son hypocondrie de charmante cinglée. Elle aussi, j'ai parfois eu envie de lui mettre une gifle. Mais c'est tant mieux. Les personnages de ce livre sont tellement humaines, tellement rongés de colère et de jalousie qu'ils font des erreurs à la limite du pardonnable, qu'on a envie de les secouer dans tous les sens, et ça les rend encore plus beau.
Je ne parlerais même pas d'Oscar et encore moins de Brian, qui sont géniaux aussi, à leur manière décalée. Je ne m'étalerais pas non plus sur Benjamin, Granny, Guillermo et Dianna, parce que je n'en finirais jamais, mais j'ai aimé et détesté chaque personnages une paire de fois. Ils valent tous le détour. Mille fois le détour.

Il y a dans la façon d'écrire de Jandy Nelson tellement d'émotions que ça m'a coupé le souffle à plusieurs reprises. J'ai été NoahetJude. J'ai été en colère avec eux, j'ai été triste avec eux, j'ai compris chacun de leur faux pas, je les ai détestés et adorés, je me suis complétement perdue sous le soleil de la Californie, en oubliant un peu de revenir chez moi.
J'ai tellement de choses à dire. Pas assez de mots.

L'histoire est géniale, terriblement humaine. La fin est parfaite, sans doute un peu trop, mais j'étais tellement accrochée aux jumeaux que je n'arrive pas à en vouloir à ce dénouement un peu idyllique.
Il y a eu peu de livres pour me secouer autant que celui-là, je dois dire. Je doute de m'en remettre très vite. Pour vous dire, je me suis réveillée au milieu de la nuit, obsédée par ce qui allait se passer, et je me suis remise à lire pendant trois heures, quitte à abandonner pour ça l'idée d'être concentrée en cours le lendemain.
Je vais m'arrêter là, parce que de toute façon, je n'arriverai pas à rendre ce que j'ai ressenti. Ne passez pas à côté de ce livre, vraiment.

PS: La couverture, le résumé et le titre rendent un effet un peu (plus que ça) mièvre qui ne reflète pas le contenu, de mon point de vue du moins, ne vous arrêtez pas à ça.

par Rid-kaat
Les 100, tome 2 : 21e Jour Les 100, tome 2 : 21e Jour
Kass Morgan   
Quel plaisir de retrouver Clarke, Glass, Wells, Bellamy et l'univers de Kass Morgan.
Si Les 100 avait été une surprise, je peux dire que 21e jour est un petit moment de plaisir. Petit ? Juste parce qu'il se lit trop vite et qu'on en veut plus !
On est tellement pris dans l'histoire qu'on ne se rend pas compte à quel vitesse on tourne les pages. On est juste frustré en tournant cette fameuse dernière page parce qu'il va falloir attendre la suite pour avoir les réponses aux nouvelles questions que nous nous posons ! Ben quoi, ce n'est pas normal de vouloir tout connaître et tout savoir tout de suite ??
On se laisse totalement entraîner par l'alternance des points de vue de nos quatre personnages principaux et autant dire qu'à chaque fois on attend ça avec impatience parce qu'avec eux on découvre la Terre et on suit ce qu'il se passe sur le vaisseau. Mais surtout on découvre leurs émotions, leurs ressentiments, leurs douleurs, leurs doutes et leurs espoirs.
En résumé, un bon moment de lecture qui nous procure ce qu'il faut de question, de révélation et de romance. Manque cependant un peu d'action qui est compensé par l'intrigue qui monte d'un cran, et ce, même si certains événements sont prévisibles.
Et bien sûr, je lirais le tome 3, qui sera le dernier, avec beaucoup de plaisir.

par coco69
My destiny, tome 1 My destiny, tome 1
Stefany Thorne   
Il est très rare que je n'apprécie pas un livre. Pour être exacte, lorsque cela m'arrive, je mets cela sur le compte du style ou du genre de ce livre qui ne me correspond pas, plus que sur la qualité du livre en question. Mais je suis obligée de le dire tout net: j'ai détesté My Destiny ! Je ne comprends pas comment on peut avoir des papillons dans le ventre à la lecture de ce livre ! Sérieusement, les personnages sont caricaturaux (le petit ami violent, l'amoureux parfait, la belle-mère horrible...) et les situations se répètent encore et encore sans progresser d'un pouce ! J'ai déjà détesté des héroïnes mais Hope se place directement en tête de ces héroïnes, elle est insupportable à ne savoir prendre aucune décision ou à en changer toutes les deux minutes et à attendre qu'on décide finalement pour elle !
Rien ne sonnait juste dans cette histoire, des dialogues invraisemblables aux situations téléphonées, je me demande encore comment j'ai pu aller jusqu'au bout (avec une fin qui en prime n'en est pas une et ne termine en rien ce premier tome !) !

Ma critique va sembler très sévère, je l'écris sous le coup de l'énervement et de la déception après avoir fini My Destiny parce que je pense que tous les gens qui ont aimé ce roman n'ont pas compris une chose: l'amour, ce n'est pas ça ! L'amour, c'est être prêt à se battre pour celui ou celle que l'on aime. C'est prendre des décisions parfois difficiles. C'est faire confiance à l'autre. C'est savoir se parler.
Alors passez votre chemin si vous souhaitez lire une véritable et belle histoire d'amour !