Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LaBrunette : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Callie & Kayden, Tome 1 : Coïncidence Callie & Kayden, Tome 1 : Coïncidence
Jessica Sorensen   
Ce livre m'a bouleversée... Il m'a émue et remuée. Kayden est frappait par son père, et Callie a vécu la pire horreur qu'une fille peut vivre [spoiler]elle s'est faite violée, à douze ans, lors de sa petite fête d'anniversaire avec tous ses camarades. Dans l'obscurité de sa chambre, sans que personne ne remarque quelque chose. [/spoiler] On connait dès le début l'histoire de Kayden, mais celle de Callie est décrite très subtilement. On comprend ce qu'il lui est arrivé très vite sans savoir si c'est bien cela. En effet, seule les gestes, les émotions et les sensations de Callie nous permettent de comprendre. Et c'est ainsi qu'une douloureuse histoire d'amour naît entre les deux personnages écorchés. [spoiler]J'étais touchée, et je ne sais pas pourquoi par la façon que Callie avait de se protéger. J'étais touchée par ses tremblements, par ses gestes et sentiments. Par ses yeux qui ne quittaient pas la main qui la touchait, par ses lèvres tremblotantes lors d'un baiser. J'ai été touchée par chacun de ses gestes même le plus désespéré lorsqu'elle se fait vomir pour évacuer le mal en elle jusqu'à saigner. Chacun de ses choix et de ses actes m'a émue. Et lorsque enfin elle révèle son secret je n'ai pas pu m'arrêter de pleurer.
La passage que j'ai certainement le plus apprécié, est la façon dont Kayden a consolé Callie après qu'elle ait vu Caleb, l'auteur de tout ce mal encré en elle. J'ai bien cru qu'il n'allait rien faire, pourtant, ce qu'il a fait été bien plus touchant. Après avoir consolé Callie, il a fait ce qu'il avait a faire avec toute la froideur qu'il fallait. Malheureusement son passé la rattrapé lorsque son père l'a ramené de prison et lui a planté un couteau dans le ventre. [/spoiler]
A la fin, je ne pouvais plus m’arrêter de pleurer et j'avais l'impression que l'on avait arraché des pages mais cela ne m'a pas dérangé car j'ai directement commencé le tome 2. Cette histoire a été bouleversante pour moi, et je me suis énormément attachée aux personnages.

par Kiiwako
Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding
Jamie McGuire   
http://leden-des-reves.blogspot.ch/2013/04/beautiful-jamie-mcguire.html

Aaaah! Me revoici, me revoilà pour une petite chronique! Ca va me détendre en cette période d'examen... (si seulement!)
Alors, alors, alors, alors! A Beautiful Wedding... encore un bouquin, même trop petit, qui nous parle de mon coup de coeur? Mais comment vouliez-vous que je passe à côté de ce bijou pur et simple? Alors que Beautiful Disaster vous est enfin accessible (en Français, c'est loin d'avoir tout son charme, je vous l'assure, le simple poulette me rebute...), je continue ma route avec Abby et Travis!

Dans ce petit Spin-off, si on veut, nous découvrons ce qu'il s'est réellement passé à Vegas. Eh oui! Comment s'est passé le mariage si précipité de nos deux héros? Hein? Il fallait que je sache!
Et je ne suis pas du tout déçue du voyage... ouh non!

Dans A Beautiful Wedding, le récit est alterné entre Abby et Travis, ce que j'ai trouvé... exquis. Oui, vraiment! Savoir ce qui motive Abby, comment se sent Travis... tout ça crée une alchimie tout simplement géniale. Surtout que rien n'est rose mais tout est tellement fort, tellement... tellement Beautiful!
L'intensité des sentiments est toujours présente, des deux côtés. Abby qui se demande si elle fait bien, Travis qui n'ose pas croire à sa chance et qui a l'impression qu'Abby va le lâcher parce qu'elle va réaliser qu'elle mérite bien mieux... Jamie McGuire a su me faire tomber amoureuse de Travis une troisième fois, faut le faire!

Alors oui, encore une fois, nos personnages sont loin d'être parfaits. Ils sont bourrés de défauts, et néanmoins perclus de valeurs, d'amour, ils sont entiers. Entiers et avec un caractère bien trempé.

J'ai eu du mal à me détacher du bouquin, les rares fois où je devais m'en décrocher (comme pour aller dormir parce qu'il y avait examen le lendemain AHEUM), ce qui m'a une fois de plus prouvé le pouvoir addictif de cette histoire. Le seul bémol qui n'en est pas vraiment un, ce sont les scènes olé olé auxquelles nous avons droit, puisque moi je m'en passerais bien, comme d'habitude. M'enfin...

146 pages pour retrouver Abby et Travis, 146 pages pour prolonger encore l'histoire et comprendre un peu mieux nos deux personnages, 146 pages de bonheur pour une lectrice comme moi qui aime cette saga! Honnêtement... j'ai rarement vu 24h décrites avec autant de brio et me tenir en haleine aussi bien! J'ai fondu, je me suis inquiétée (tout en connaissant la suite, évidemment), me suis émerveillée, et tout et tout!
Avec ce tome 2.5, Jamie McGuire signe une nouvelle fois un succès chez moi. Ce n'est pas un coup de coeur, juste en dessous, un petit coup de coeur, mais qu'est-ce que j'ai été contente de retrouver mon couple favori pendant quelques pages!

En revanche, en ce qui concerne l'extrait de Red Hill à la fin... très utile! Je ne lirai pas ce livre, j'ai le coeur trop peu accroché pour ceci xD

Enfin bref, un dernier voyage avec les héros de Beautiful, voyage réussi, j'ai été transportée, comme d'habitude, émue et ravie. Bravo, Jamie, et merci, merci, merci.
Ce sera un 19.5/20 pour moi!
Inalia, Tome 1 : Le Prince des Loups Inalia, Tome 1 : Le Prince des Loups
Maud Cordier   
Maud, avec sa douce plume, nous plonge dans un univers où le monde n’est plus ce qu’il est comme nous le connaissons, la nature ayant repris ses droits à tout niveau. Nous ne sommes pas dans un environnement apocalyptique mais seulement une régression dans la condition humaine.

D’un côté nous avons les servantes Sylvia, Christine, Lucie et surtout Pénélope. Pénélope est une amoureuse de la nature qui cherche à comprendre ce que le monde était avant. Toutes les 4 sont de grandes amies qui se soutiennent en toute circonstance.

De l’autre côté nous avons le Roi avec sa Reine, leur 2 fils et leur fille ainsi que la Marquise De Morvan avec ses 2 filles. De ce côté les personnes sont abjectes envers les servantes, imbu de leur personne, usant de leur pouvoir, tous sauf 2 personnes.

Nos évoluons au côté de Pénélope qui va connaître déconvenue, moquerie, amitié inattendue et l’amour.

Ce roman m’a véritablement surprise car j’attendais à ce qu’il soit trop dans le fantastique pour moi, mais pas du tout. Il est savamment dosé entre fantastique et romance. Un délicieux mélange qui a mis mes sens en éveil.

De plus, le côté nature et faune de ce roman est très appréciable, on sent que Maud aime énormément les animaux.

J’ai adoré cette lecture pleine de rebondissement. Et que dire de la fin ? C’est juste grrrrrr. Vivement la suite !!!!!!!!!!!!

par djetnath
Intégrale Stage Dive : Rock + Play + Sing + Slow Intégrale Stage Dive : Rock + Play + Sing + Slow
Kylie Scott   
Très belle histoire d'amour divertissante.

par Mine1205
Kaleb, Tome 1 : Kaleb Kaleb, Tome 1 : Kaleb
Myra Eljundir   
http://wandering-world.skyrock.com/3096284313-Kaleb-Tome-1-Kaleb.html

Sexy. Excitant. Ardent. Intense. Kaleb, c'est une bombe. Si je devais publier un livre, ce serait un roman comme Kaleb que j'aimerai écrire. Ce thème de l'empathie me touche énormément, ainsi que tous les sentiments forts qui y sont traités. Mais, mon dieu, que ce livre est exceptionnel. En achevant la dernière page hier, j'étais juste dans la brume. Une brume qui sonnait comme une claque. J'étais lessivé. Abasourdi. Fasciné. Choqué. Autant de sensations contradictoires provenant directement de ce petit chef-d'œuvre. Je pense que vous le savez, mes attentes pour Kaleb étaient très élevées. Hé bien il n'a pas fait que brillamment les remplir, il les a surpassé comme rarement un livre l'a fait.
La présentation nous informe que nous allons, avec cet ouvrage, passer du côté obscur de la force et être bercés par le Mal. Je ne me doutais pas une seconde à quel point cela allait être vrai, et c'est essentiellement grâce au héros de l'histoire, le fameux Kaleb Helgusson. Il a la beauté des anges et le caractère du diable. Toutes les filles craquent pour lui. Il aime ça. Et il en redemande. Lorsque son don d'empathe va se révéler à lui, il va avoir du mal à comprendre ce qui lui arrive. J'ai adoré découvrir comment ce pouvoir s'est manifesté, ainsi que la façon qu'à Kaleb de l'apprivoiser.
Ce qui est saisissant avec ce roman, c'est la façon qu'à Myra Eljundir de retranscrire les sentiments de ses personnages. On erre entre exaltation, douleur et effroi. Les descriptions sont ultra visuelles et sensorielles. Tout est hyper haletant, comme si on regardait un film dans lequel un tas d'images s'entrechoqueraient, et où la tension irait crescendo. Il y a énormément de scènes où l'auteur maîtrise tellement bien son sujet qu'elle parvient à nous rendre nous-mêmes empathes. Si si, je vous assure. Et je peux également vous certifier que c'est bien la première fois de ma vie que j'ai mal aux dents en lisant un roman. Non non, ne prenez pas ce regard surpris. Vous avez bien lu. Certaines scènes de torture sont juste hyper dures psychologiquement, tellement stressantes et poignantes qu'on ressent le mal physiquement. Et, en grand masochiste reconnu que je suis, j'ai complètement adoré ça. Le plaisir dans la douleur. Une phrase qui résume à la perfection tout le livre.
Comme dit précédemment, tout est vraiment intense dans ce roman. Et en plus de vivre une foultitude de sensations destructrices, Kaleb va devoir apprendre à contrôler son don et à canaliser ses désirs bestiaux. Étrangement, même si ce personnage est le diable en personne, c'est un protagoniste que j'ai appris à aimer. Même si c'est un véritablement monstre, il ressent énormément d'émotions paradoxales en lui durant une bonne partie du livre. Regrets, désolation, amour, joie... On traverse réellement toute une palette forte de sentiments brutaux et tous plus humains les uns que les autres.
Le gros plus de Kaleb dépend aussi des faits réels qui y sont rapportés. Et là... Ô God quoi. J'en suis encore tout retourné ! Myra Eljundir a su détourner avec brio la Peste du XVIIème siècle, ou encore l'explosion du volcan islandais Eyjafjöll. Rien qu'avec ça, j'étais déjà sous le charme. Mais avec tous les autres éléments qui sont entrés en jeu, je n'ai pas seulement été captivé par ce livre. Non, c'était bien plus que ça... Kaleb était devenu une véritable obsession. Un pur bonheur malsain. C'est terriblement excitant de découvrir les émotions des "mauvais" protagonistes. Personnellement, j'ai plus que craqué pour cette idée et pour toutes les sensations addictives qui en découlent.
Pour celles et ceux qui se posent la question, oui, il y a bien une histoire d'amour. Ok, elle est complètement déroutante et diamétralement opposée de toutes celles auxquelles nous sommes habitués, mais elle est bien là. D'ailleurs, c'est cette différence avec les autres qui m'a perturbé et irrémédiablement attiré. L'amour qui rend fou. Qui consume. Qui blesse. Qui tue. Je pense que vous avez commencé à le comprendre : j'adore tout ce qui lie des choses impossibles à unir en apparence. L'amour et la mort. La plaisir et la douleur. Et Kaleb regorge d'oppositions comme celles-ci. De quoi me rendre complètement dingue.
L'intrigue du roman est juste... Indescriptible. Myra Eljundir nous a brodé une histoire extraordinaire. Je n'ai vu AUCUN rebondissement venir. A chaque fois que j'ai essayé de trouver une réponse avant Kaleb, je me trompais, et pas qu'un peu. J'ai souvent dû poser mon livre quelques minutes pour reprendre mes esprits, souffler et me dire "oh chiasse !". Oui oui, j'étais obligé de jurer tant les surprises sont immenses et les révélations imprévisibles et inouïes. Tout dans cet ouvrage est renversant. Incroyable. Inhabituel. Frappant. Unique.
On pénètre véritablement au coeur d'un tourbillon de sensations. Jusqu'à la fin du livre, nous sommes bousculés, poussés en dehors de notre zone de confort, ce qui est juste ensorcelant. Dans les dernières pages, tout s'accélère. Tout devient encore plus saisissant, plus haletant. Chaque ligne nous coupe le souffle et nous déchire le coeur. J'ai refermé le roman avec tout un tas d'émotions encore brûlantes en moi : horreur, passion, choc, surprise, torpeur... Un cocktail mystérieux qui m'a laissé un étrange goût dans la bouche. Mais je sais une chose : j'en veux encore.
En résumé, je ne peux pas vous conseiller ce livre. Ô ça non. Je vais vous forcer à vous le procurer. Kaleb est un ouvrage rare et puissant. Les personnages sont juste extraordinaires, l'intrigue est diaboliquement séduisante, et tout n'est qu'euphories violentes. J'ai adoré ce livre. Attendre la suite s'avère déjà atroce. Je suis comme en manque. A travers ses mots, Myra Eljundir a su toucher mon âme et mes émotions. A me rendre accro. Kaleb est une vraie drogue. C'est tellement mal d'éprouver tant de plaisir. C'est si bon d'être mauvais.

par Jordan
Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir
Susan Ee   
Cette série est sans doutes une des seules que j'arriverai à relire. Elle est tellement géniale.
Penryn est sûrement une des meilleures héroïnes que j'ai pu lire. Elle veut sauver sa famille, mais décide quand même de sauver tout le monde! Sans se plaindre, en plus! C'est génial, non ?^^ Et son histoire avec Raffe tient bien mieux que tout les coups de foudre qu'on peut croiser dans les autres livres. Ils sont partenaires ; ils se font vraiment confiances et elle n'est pas sans arrêts en train de se demander ce qu'il ressent pour elle. Elle est indépendante et intelligente et lui aussi. Ils n'ont pas forcément besoin de l'autre pour survivre. Et ça marche beaucoup mieux que n'importe quelle autre romance, d'après moi.
L'histoire. Elle est parfaite, hein ? Des anges pas vraiment cools, l'Apocalypse, des monstres, et des démons. J'aime! Vraiment très bien. Vraiment vraiment. Mais genre, vraiment beaucoup.
Pourrait-il y avoir une suite? Sur les Watchers, par exemple. Ils sont vraiment cools, eux :D. Et cette fois avec la vraie Apocalypse ? J'imagine déjà ! Ah la la!
Et j'aime beaucoup la couverture, aussi !^^

par Phiness
Angelfall, Tome 2 : Le Règne des anges Angelfall, Tome 2 : Le Règne des anges
Susan Ee   
U-n-e t-u-e-r-i-e ! Je vous jure!
Au début j'étais un peu frustrée de l'absence de Raffe pendant les 3/4 du livre, mais au final, Penryn est tellement attachante, forte et indépendante (encore plus que dans le T1) qu'elle comble parfaitement cette absence!
Bon, mon personnage préféré reste quand Pooky Bear sans hésiter (même si j'ai un petit faible pour les jumeaux qui sont quand même bien trippants)
L'évolution de Paige est vraiment très intéressante (quoique carrément flippante), et j'ai hâte d'en savoir plus dans le prochain tome.
Bref, une histoire bien ficelée, rien ne se passe comme prévu, et ça j'adore!
J'attends la suite avec impatience maintenant.. N'hésitez surtout pas à lire ce livre en tout cas!


par woop15
Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde
Susan Ee   
Attention, ce livre prendra sans doute une place dans votre coeur aux côtés de vos favoris !
Pour ma part cela faisait bien longtemps que je n'avais été aussi envoûtée à la lecture d'un livre, enchaînant la turbo-lecture et me lamentant de ne pouvoir lire la suite dans la foulée.

Les ingrédients de départ vous rappelleront certainement bon nombre de vos lectures : un monde post-apocalyptique, une jeune fille responsable, une mère "incapable", une petite sœur fragile, handicapée, une rencontre improbable avec un être masculin dangereux...

Et pourtant il n'y a rien de cliché dans le développement de cette histoire. Susan Ee, avec un talent incroyable, a su rendre touchants et crédibles ses personnages, saupoudrant le tout d'une touche d'humour bienvenue dans cette aventure pleine d'action dramatique, et de surprises à la fois horribles et réjouissantes.

Le contexte est classique mais assez étonnant : l'apocalypse est venue, avec son lot de cataclysmes et d'anges vengeurs. Ces derniers terrorisent la population survivante, alors que le monde sombre dans le chaos. Les anges sont beaux mais effrayants et chacun craint de les croiser.

Penryn fera bien entendu connaissance d'un de ces anges pour une aventure mouvementée, teintée de romance très débutante et très émouvante, alors qu'elle part à la recherche de sa petite sœur disparue. Ce moteur classique est ici pleinement justifié par le déroulement de l'histoire, tout comme l'évolution des sentiments des deux personnes.

L'ambiance est très réussie, très évocatrice, avec un traitement sans longueurs et sans stéréotypes (je me répète mais arriver à faire du neuf avec du vieux, c'est admirable !).

J'ai particulièrement apprécié comment était justifié le profil psychologique de l'héroïne, ainsi que ses aptitudes physiques inhabituelles. Sa personnalité a été façonnée par celle de sa mère, une mère aimante mais aussi... dangereuse.
Cet abord intelligent et subtil est rare en littérature young adult, où les clichés sont souvent brassés sans complexes (et à mon âge, hélas, cela m'empêche souvent d'apprécier pleinement ma lecture).

Le déroulement de l'intrigue est très riche, nous permettant de découvrir plusieurs aspects des nouvelles organisations sociales (résistance et collaboration pour simplifier) tandis qu'une sinistre opération mystérieuse se dévoile peu à peu en arrière plan...

Le rythme est très soutenu, laissant pourtant la part belle à la psychologie. Plusieurs registres sont utilisés (fantastique, thriller, romance, road-movie) pour un style mi romantique, mi pragmatique, mâtiné d'horreur. Ce mélange étonnant est très réussi.

L'évolution finale du récit a de quoi surprendre, l'auteur sait mélanger les genres avec brio, n'hésitant pas à travailler sur plusieurs registres.
Ce livre se clôture ainsi sur un point d'orgue, promettant une suite qui s'annonce passionnante.

Ce roman américain est initialement un livre auto-édité, qui a été accueilli avec enthousiaste par les lecteurs, et dont les droits ont été rachetés au cinéma, ce qui peut nous faire espérer une traduction très très vite !


par milabette
Au péril de te perdre Au péril de te perdre
Angélique Daniel   
Je ne sais pas par ou commencer ma chronique !! Le premier mot qui me vient à l'esprit , c'est COMPLET . Ce livre, il est totalement complet , cette histoire d'amour qui dure du début à la fin ...toute leurs vies !

Petit mot sur la couverture du roman que j'aime beaucoup. Je trouve le résumé très intéressant. C'est tout à fait mon style de lecture.

J'ai été spoiler sur un groupe facebook que je suis sur la destinée de Jessy, du coup la fin ne m'a pas si surprise que ça.

Je vais commencer pas vous dire que ce livre est une petite merveille , il est magnifique ! J'ai vraiment été conquise. Je suis passé par toutes sorte d'émotions ( Colère , joie , tristesse, rage, rire). J'ai eu souvent la gorge noué et la larme à l’œil. Ce livre nous prend aux tripes mais surtout au cœur ! C'est aussi une superbe leçon de vie. Et une belle leçon d'espoir...

Le thème du sida est très bien abordé, sans tabou , sans détours . L'auteur nous fait voir la maladie d'une autre manière. ( la honte , les préjugés , la peur, la mise à l'écart ... ) .Elle arrive à nous pousser dans nos retranchements. Et tout est vraiment bien mené ! On apprend même des choses ! On voit bien que l'auteur a dût faire beaucoup de recherches.

J'ai noté quelques longueurs et surtout beaucoup de détails qui du coup finisse par nous lasser. Ainsi qu'un peu trop de drame ! Surtout le final , je trouve qu'il n'y avait pas besoin de ça au livre. Malgré tout , il se lit très vite , les pages se tournent à une vitesse folle. c'est bien écrit et cela se lit facilement.

On s'attache très rapidement à nos jeunes ados, Megan et Jessy et toute leur petite troupe. les personnages nous semble tellement réels et accessible. La romance est parfaite , du début à la fin c'est un amour sincère et pur. Leurs lien sont si fort. Dédicace à Nick (personnage secondaire ) que j'ai adoré ! Ils sont tous important au livre.

J'ai vraiment pris plaisir à les voir évoluer et grandir tout au long de leur vie. J'ai aussi apprécié la détermination de Megan dans son combat pour sauver son amour coûte que coûte.

Ce livre je ne peux que vous le conseillez , il ne se raconte pas , il se vit ! Et tant qu'il y a de l'espoir et de l'amour , il y a de la vie !!!!

~Elise~


Intouchable Intouchable
Lanabellia    Jena Rose   
Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé. Une histoire bancale vue et revue. Un beau gosse qui fait tomber toutes les femmes à ses pieds et qui d'un coup se lasse et ne ressent plus de plaisir à ça, il va finir par tomber amoureux de celle qu'il n'aurait jamais du, à savoir sa colocataire, une fille à l'opposé de celles qu'ils convoite en temps normal, une fille fragile au passé torturé et qui ne sort qu'avec des types qui la font souffrir.
En bref, du déja vu et une histoire un peu trop facile. J'ai voulu le lire par curiosité et aussi parce que je pensais que je pourrais aimer en voyant tous les commentaires et toute la pub faite autour de ce livre mais là, j'ai vraiment eu du mal à comprendre pourquoi tant de bruit autour d'une histoire aussi peu originale et déjà vue. Si encore l'écriture avait pu sauver la mise, mais ce n'est pas le cas, c'est lourd et je n'ai eu qu'une envie, le finir au plus vite. J'ai presque failli stopper ma lecture mais je n'aime pas abandonner un livre que j'ai commencé alors j'ai insisté mais non sans mal. Vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout aimé ce livre, je ne sais pas si c'est du au fait que l'histoire soit l'oeuvre de 2 auteures, alors pour ne pas rester sur une mauvaise note et comme je suis une fille un peu maso, je vais essayer de lire "Ne ferme pas ta porte" de Lanabellia et "Vous avez reçu un message" de Jenna Rose. J'espère avoir une bonne surprise et ne pas être aussi déçue qu'avec la lecture d'Intouchable.

par Celine_bt