Livres
478 118
Membres
459 486

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ladies & Rebelles, Tome 1 : Un époux à séduire



Description ajoutée par lillou 2013-08-02T20:36:36+02:00

Résumé

Angleterre, 1815

Depuis que son mari l’a quittée au lendemain de leurs noces, Emily Longsley, comtesse de Folbroke, vit seule dans leur château du Derbyshire. Malgré sa colère, elle a d’abord patienté, refusant d’écouter les ragots faisant état des infidélités de son époux dans la capitale. Mais, après trois ans passés à l’attendre, elle n’en peut plus. Elle veut avoir des enfants et exige une confrontation. Lorsqu’elle arrive à Londres, cependant, et parvient à retrouver le comte dans l’un des tripots mal famés qu’il a pris l’habitude de fréquenter, ce dernier ne la reconnaît pas, et elle découvre avec stupeur ce qu’il a voulu lui cacher : il a perdu la vue et refuse d’être un fardeau dans la vie de son épouse. Une idée folle naît alors dans l’esprit d’Emily : puisqu’il ne veut plus d’une épouse, elle lui cachera qui elle est et deviendra sa maîtresse.

Afficher en entier

Classement en biblio - 68 lecteurs

Extrait

— Ne le comprenez-vous pas ? Elle ne souhaite pas votre compagnie !

Une canne au pommeau d’argent s’abattit sur la tête de l’un des hommes et sur la main tendue d’un autre. Ils laissèrent échapper des cris de douleur sous les rires moqueurs de leurs compagnons.

Emily noua ses bras autour de la taille de son ange gardien et dut se faire violence pour ne pas lui sauter au cou.

Elle avait reconnu la voix de son mari. Jamais elle n’avait éprouvé autant de gratitude à son égard qu’en cet instant.

— Et tu crois qu’elle préfère la tienne ? demanda une voix avinée.

Tout le monde éclata de rire.

— Comment pourrait-elle résister ? répliqua Adrian. Je suis le seul gentilhomme de cette assemblée.

Regain de rires.

— J’ajoute que cette dame a du goût, puisqu’elle vous a tous éconduits.

On s’esclaffa de plus belle.

Etait-ce pour rire d’Adrian ou parce qu’il l’avait qualifiée de « dame » ?

Elle se demanda un instant si son mari allait se contenter de paroles pour répondre aux insultes de ces hommes à l’égard de sa femme. Elle n’eut pas le temps de s’interroger davantage, car il la fit se tourner vers lui pour la regarder.

Il avait changé, bien sûr, mais pas au point qu’elle ne le reconnaisse pas.

Son manteau était de bonne qualité, mais froissé et sale ; sa cravate était tachée et ses cheveux avaient besoin d’un sérieux coup de peigne.

Mais quels merveilleux yeux bleus ! Ils l’effleurèrent d’ailleurs à peine… Il arborait ce sourire canaille qu’il adressait plus souvent aux autres femmes qu’à la sienne.

Il était toujours aussi robuste, si musculeux qu’elle avait l’impression d’être sans défense dans ses bras, craignant d’être écrasée et en même temps rassurée par sa force.

A le sentir si proche, elle se sentit faiblir et oublia soudain sa détermination à le ramener avec eux. Elle n’avait plus envie que d’une chose, se perdre dans la chaleur de son corps. Le monde extérieur n’avait plus d’importance ; elle était avec Adrian.

Il l’embrassa.

La surprise lui coupa le souffle. Elle s’était préparée à un accueil un peu froid, à l’expression contrite de celui qui dit : « Bonjour » en réfléchissant au moyen le plus rapide de dire : « Au revoir ».

Au lieu de cela, il l’embrassait. Vraiment. Une sensation qu’elle n’avait jamais éprouvée auparavant. Il avait un goût de tabac et de whisky ; il sentait la sueur, et une barbe de plusieurs jours rendait ses joues rugueuses.

Des impressions contradictoires l’assaillirent : plaisir et inconfort, joie et rancœur pour avoir été abandonnée.

Par le passé, ses baisers avaient été sans intérêt, prudents, convenables et incapables d’éveiller en elle la moindre émotion ou sensation. Elle aurait voulu pouvoir dire le contraire, mais elle n’avait pas aimé être embrassée par son mari.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un roman qui intéresse dès que l'on voit la couverture et le résumé, et qui ne déçoit pas.

C'est vraiment un livre très bien écrit, et l'histoire nous permet d'être vraiment ancré dans cette période et de ne pas en sortir.

Les personnages sont très attachants, et ont se sent très proche d'eux.

Un grand plaisir à lire!

Afficher en entier
Or

Une couverture assez classique pour un harlequin historique.

Un résumé très intéressant qui donne envie de lire cette histoire

J'ai aimé les deux persnnages principaux j'ai aimé cette histoire et la plume de l'auteur très bon moment de lecture

Afficher en entier
Bronze

Un bon livre qui se lit assez rapidement tout en restant agréable, et qui nous plonge dans les tréfonds de l'Angleterre d'autrefois.

Afficher en entier
Pas apprécié

inintéressant au possible, Adrian est insupportable, Emily ça passe encore mais tout juste, on se demande ce que viennent faire Rupert et David (de la figuration peut être ?) dans l'histoire. on passe d'un homme alcoolique et suicidaire qui ne se soucie pas de sa femme à un homme plein d'entrain fou amoureux ... bref une romance ratée en ce qui me concerne

Afficher en entier
Argent

J'ai bien aimé ce roman qui change des éternelles rencontres entre les personnages. A lire

Afficher en entier
Lu aussi

http://leslecturesdeveralice.blogspot

Allons à l'essentiel : cette histoire d'amour est un joli ratage. Pourtant, le point de départ était porteur, mais les personnages, froids et assez vindicatifs, finalement, voire carrément rancuniers, m'ont assez vite hérissée.

Alambiquée, l'histoire ne m'a certes pas fait rêver. Accumulation de mensonges et adultère, rien de très glamour, à l'opposé d'un quelconque sentiment amoureux.

Quelques points positifs tout de même : j'ai trouvé les scènes sensuelles originales, l'écriture honnête et sans lourdeur, quoique le scénario s'embrouille en cours de route. L'auteur ne semble en tout état de cause pas éprouver beaucoup de sympathie pour ses héros.

Mission accomplie... C'est un sentiment partagé.

-> Mon avis est plus développé sur mon blog.

Afficher en entier
Lu aussi

Le style de Christine Merill me plait mais ce tome n'est pas mon préféré de sa série "Ladies et rebelles". Ca se laisse lire facilement comme tous les romans sentimentaux mais bon, j'ai trouvé l'histoire un peu tirée par les cheveux. Je me suis moins attaché à ces personnage que dans son roman "La duchesse insoumise". Mais ça reste toujours facile et agréable à lire.

Afficher en entier
Argent

Emily, l'épouse délaissée, décide de prendre sa vie en main et quitte son château pour retrouver son mari.

Elle veut tenter de le faire rentrer avec elle ou au moins être fixé sur les raisons de son indifférence. Elle veut savoir !!!!

Elle le retrouve alcoolique, avec des tendances suicidaires et pratiquement aveugle....

Il la sauve alors d'un mauvais pas mais sans jamais se douter de son identité. Elle décide finalement de devenir sa maitresse et de le sauver de lui même, sachant que de son épouse il n'acceptera jamais .

L'histoire est parsemé de petits rebondissements qui font glisser les événements tout naturellement. Les personnages sont attachant et évoluent progressivement. Les quiproquos amène de l'humour au récit.

Et il s'agit bien d'un Harlequin, les scène sensuelles sont bien écrite, il y a quelques passages très chauds et beaucoup de sentiments....

Afficher en entier
Lu aussi

Une histoire d'amour bien écrite et pleine d'imagination.

Afficher en entier

Date de sortie

Ladies & Rebelles, Tome 1 : Un époux à séduire

  • France : 2013-10-01 - Poche (Français)

Activité récente

Paper l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-25T23:06:58+02:00
Gila l'ajoute dans sa biblio or
2016-09-18T00:59:11+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 68
Commentaires 9
Extraits 2
Evaluations 15
Note globale 7.07 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode