Livres
472 401
Membres
444 858

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lady Mechanika, Tome 1 : Le Mystère du corps mécanique



Description ajoutée par bourguip 2019-10-02T18:25:17+02:00

Résumé

Les gazettes l'ont surnommée "Lady Mechanika", unique survivante des horribles expérimentations d'un savant fou, à qui elle doit ses bras et jambes mécaniques.

Sans le moindre souvenir de son existence précédant ces tristes événements, lady Mechanika a su se bâtir une nouvelle vie, en tant qu'aventurière et détective privé. Ainsi ses capacités surhumaines lui permettent-elles de résoudre des affaires que les autorités ne sauraient ou ne voudraient prendre en charge. Et sans cesse, elle tente de percer le voile épais de ses origines.

Lady Mechanika, nouvelle pépite de Joe Benitez se déroule dans une version fictive de l'Angleterre victorienne, à une époque où magie et superstition se heurtent à de nouvelles découvertes scientifiques.

C'est aussi l'histoire d'une jeune femme obsédée par la recherche de son passé, aux prises avec une enquête où se mêlent progrès scientifique et sorcellerie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 162 lecteurs

Extrait

Elle va en rester comme deux ronds de flan de te voir ici en chair et en...Euh...en métal. Je suppose.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

De magnifiques illustrations, une histoire incroyable et des personnages qui en jettent, voila de quoi est faite cette histoire, j'ai totalement accrochée et je lirai la suite avec grand plaisir

Afficher en entier
Bronze

Un premier tome engageant et qui me permets de me faire une impression plus positive des comics.

Les dessins sont excellents et les couleurs superbes !

Afficher en entier
Or

Première fois que je lis du steampunk et je ne suis pas déçue ! J'aime beaucoup l'histoire et cette lady Mechanika m'intrigue beaucoup. Hâte de me plonger dans la suite !

Afficher en entier
Diamant

Lady Mechanika est une excellente découverte !

On est plongé dans une Angleterre de l'ère victorienne avec le style vestimentaire steampunk qui apporte un style graphique magnifique.

A part un scénario très bien ficelé, les graphismes sont vraiment la touche en plus qui fait de ce comic, une véritable pépite !

Afficher en entier
Argent

Une belle découverte ! Bien que ce ne soit pas un coup de coeur. J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire et il m'a manqué un je-ne-sais-quoi pour vraiment m'attacher à Lady Mechanika, un manque qui je pense pourra être comblé en continuant la série et en suivant ses aventures. J'ai particulièrement apprécié les décors et le dessin des personnages, la succession d'actions et l'enquête font que l'on ne s'ennui pas une seconde. La fin du tome donne envie de connaître la suite, sans avoir de gros cliffhanger ce qui est très agréable.

En conclusion, ce tome offre de l'actions, une héroïne baddass, et un bel univers steampunk que j'aurai plaisir à suivre...

Afficher en entier
Diamant

Ce comic est parfait ! Les dessins au style steampunk sont magnifiques, l'histoire est géniale et captivante, les personnages sont tous intéressants, il y a de l'action et c'est addictif. ! Cette pépite est une pièce de collection à avoir dans sa bibliothèque ~

Afficher en entier
Lu aussi

Il parait qu'il ne fait pas juger un livre à sa couverture, mais franchement le design du personnage principal m'horripile un peu. On sent un grand féministe dans l'âme derrière ces proportions tellement réalistes ! Dans les dialogues aussi pertinents que "on ne peut pas affronter des bandits sous une montagne de froufrous" (mais on peut visiblement le faire les nichons à moitié à l'air). Sans oublier, clou du spectacle, la petite préface où l'auteur-dessinateur annonce avoir voulu créer une héroïne "forte et sexy, mais qui n'ait jamais besoin d'user de ses charmes pour parvenir à ses fins", grand seigneur, vraiment. Cette façon de se faire passer pour une personne de bon gout alors qu'on a juste envie de répondre "encore heureux"...

Doublement dommage car, d'une part, que ce soit Lady Mechanika ou les autres personnages féminins (le Commandant Winter et Madame Divinité notamment), elles n'avaient pas du tout besoin de cela pour être des personnages puissants et badass. Tout est fait pour qu'elles imposent le respect dès leur première apparition. Et d'autre part, je ne remets pas du tout en cause le talent de l'auteur en disant cela. Au contraire, même si son style n'est pas reconnaissable entre 1000, on sent tout de même un vrai sens du détail dans les personnages et dans leurs habillements ; le tout ayant été superbement mis en valeur par le coloriste. L'univers steampunk est bien exploité, correspond à l'air du temps et dégage étonnement une certaine modernité. Et c'est justement pour cela que c'est gonflant de voir l'auteur tomber dans une misogynie facile, hors de propos, et surtout ringarde, digne d'un mauvais roman SF des années 70.

Toujours sur les aspects visuels, j'ai trouvé que si le paquet avait été mis sur les personnages, les arrières plans avaient été un peu délaissés. Ou en tout cas pas exploités autant qu'ils peuvent l'être à mon sens dans une BD steampunk. Les phases d'action et les combats sont un peu brouillons, on ne comprend pas trop ce qu'il s'y passe. Mais je salue une fois de plus le travail d'édition très soigné de Glénat.

Passons au fond : l'intrigue est moyenne. Ni bonne, ni mauvaise. On y trouve des éléments intéressants, bien sûr que le passé de Lady Mechanika interpelle. Mais on n'a rien inventé. J'ai trouvé ça trop classique, trop déjà vu. Honnêtement, vous changez l'univers steampunk pour un univers contemporain, ainsi que deux ou trois détails, et vous avez la même histoire que Wolverine ! L'aspect enquête amène cependant un petit truc intéressant. Du suspense et un vrai liant à l'intrigue, ainsi qu'une bonne excuse pour nous emmener sur des terrains inattendus, et pour le coup, originaux (l'univers du cirque ou la culture Roms par exemple).

Les personnages sont quant à eux un peu fades, pas à la hauteur de leur visuel. La faute, je pense, principalement à un scénario trop bavard (certaines planches sont justes couvertes de bulles de dialogue), Lady Mechanika semble bien trop froide pour être attachante. Ça manque cruellement d'émotions et d'empathie dans les passages supposés fort de l'intrigue ; alors qu'il y a pourtant matière à venir nous toucher.

Bref, vous l'aurez compris, ce n'est vraiment pas un coup de cœur pour moi. C'est au contraire plutôt le genre de livre que je suis contente d'avoir emprunté en bibliothèque et non acheté. Peut-être pour cette même raison, je pense laisser sa chance au tome 2, pour me faire un avis définitif. J'avoue que "quelque chose" que je n'arrive pas vraiment à identifier m'a interpellé et me rend tout de même curieuse de la suite.

Afficher en entier
Diamant

Avec ses graphismes détaillés et élégants ainsi que les belles couleurs travaillées par P. Steigerwald, Joe Benitez nous propose une aventure steampunk sombre et palpitante. Les choix de cadrage et le scénario bien équilibré entre action et révélations rendent la lecture addictive. De plus, sa détective Lady Mechanika est captivante : forte, pleine de ressources et mystérieuse, son histoire nous fascine. Le tout conjugué à l’atmosphère mêlant technologie et spiritisme qui fonctionne très bien, ce comics offre une expérience steampunk de très bonne qualité. Vite la suite !

Afficher en entier
Argent

Il y a des comics qui vous tapent dans l'oeil par leur magnifique couverture, promesse de tout un tas de belles illustrations à l'intérieur, et qui vous trompent dans vos espoirs car ce n'est pas le même artiste qui s'est occupé des covers et des planches.

Et bien, soyez rassuré, Lady Mechanika ne vous décevra pas sur ce point, puisque c'est le style maîtrisé et plantureux de Joe Benitez que vous retrouverez absolument partout.

C'est d'ailleurs le gros point fort de ce premier tome, avec les mises en couleurs riches en motifs et en textures très soignés et élégants de Peter Steigerwald.

Il met en place une ambiance et des visuels steampunk très réussis tout en posant les fondations d'une grande enquête doublée d'une quête identitaire. L'appât est bougrement attirant mais ce premier jet est malheureusement affreusement bavard pour finalement ne pas nous en dire tant que ça. Un rien lourd et frustrant pour celui qui n'aurait pas immédiatement le second tome sous la main.

Afficher en entier
Argent

C'est la 2ème BD que je lis de toute ma vie. Autant dire que ce n'est pas mon genre de prédilection, mais j'ai été séduite par le graphisme de Lady Mechanika. L'histoire est sympatique, le tout dans un style enlevé. J'ai aimé le coté Steampunk, mais le plus, ce sont les dessins par lesquels, j'ai vraiment été séduite. Avant tout un bel objet.

Afficher en entier

Date de sortie

Lady Mechanika, Tome 1 : Le Mystère du corps mécanique

  • France : 2016-11-02 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 162
Commentaires 33
Extraits 6
Evaluations 62
Note globale 7.9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode