Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ladyarfeiniel : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chasseurs d'Âmes, Tome 1 : Destinés Les Chasseurs d'Âmes, Tome 1 : Destinés
Alyson Noël   
http://wandering-world.skyrock.com/3145396800-Les-Chasseurs-d-Ames-Tome-1-Destines.html

J'attendais, avec la saga Les Chasseurs d'Âmes, de découvrir Alyson Noël sous un nouveau jour. Je comptais énormément sur Destinés pour changer ma vision de son écriture et de ses histoires en général. Malheureusement, aucune de mes attentes ne s'est vue être comblée. Destinés reste dans la même veine que la précédente série de l'auteure, Éternels, de par de nombreux aspects : c'est un récit très moyen, avec énormément de longueurs, un monde qui pourrait être intéressant mais beaucoup trop complexe, des personnages auxquels on ne s'attache pas, et des rebondissements beaucoup trop simplistes.
Un peu à l'image de Ever dans Éternels, j'ai beaucoup aimé le personnage de Daire dans Destinés... Du moins au début. En effet, les premiers chapitres sont, malgré tout, très sympathiques. J'ai bien aimé découvrir l'héroïne principale, sa vie faite de voyages, de rencontres avec des grandes stars du cinéma, et tous les éléments surnaturels auxquels elle doit faire face pratiquement quotidiennement. Ses visions - enfin, ses cauchemars - peuplées de têtes coupées, d'étranges lumières blanches et de corbeaux m'ont, au départ, beaucoup plu. Pour tout vous dire, j'étais même plutôt confiant quant à la suite de l'histoire. Je me disais que si le rythme restait le même, je pourrais bien reconsidérer mon jugement sur Alyson Noël. Daire m'a semblé être très intelligente, humble, sûre d'elle tout en laissant transparaître ses failles, et très amusante à suivre.
Par ailleurs, j'ai également beaucoup apprécié, et ce tout au long du livre, sa relation avec sa mère, Jennika et le lien très puissant avec sa grand-mère, Paloma. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais Daire a su me toucher à chaque dialogue avec Jennika. Il y a beaucoup de non-dits entre elles, et chaque mot est lourd de sens. Même si Daire reste très enquiquinante et lourde par moment, elle et Jennika m'ont touché. Même chose avec Paloma, d'ailleurs. Cette grand-mère m'a fait sourire et m'a ému, et j'adorerais que les miennes me racontent de telles légendes et histoires qui s'avéreraient, en fait, être vraies...
En parlant de l'univers, j'en profite pour vous dire que, lui aussi, il m'a plu dans les premières pages. En effet, les premières révélations sont assez intéressantes pour nous donner envie d'en savoir plus, et d'aller encore plus loin dans notre lecture. Le monde chamanique décrit par Alyson Noël est vraiment intrigant au premier abord, et je me suis dit qu'il était beaucoup plus passionnant que celui des immortels dans Éternels. Bref, au départ, l'histoire avait l'air tout de même assez convaincante. Sauf qu'il y a un gros "mais"...
Voyez-vous, Alyson Noël n'a pas hésité à emprunter un chemin très dangereux, et qui est complétement rébarbatif à mes yeux : celui des longues descriptions. Attention, je ne suis pas du tout en train de dire qu'il me faut des romans qui ne contiennent que des dialogues mais, là, un peu plus d'échanges n'auraient pas été de trop. L'auteure nous offre des pages entières sans aucun tiret ni aucune parole. Pour tout vous dire, je crois qu'il n'y a pas une page pour laquelle je n'ai pas sauté quelques paragraphes. L'intrigue stagne beaucoup, et on tourne rapidement en rond : Daire qui est perdue, Daire qui retrouve force et courage, Daire qui a peur, Daire qui est sûre d'elle, Daire qui est perdue, Daire qui retrouve force et courage... Bref, très rapidement, on s'ennuie. Pire encore, j'ai totalement perdu l'attachement qui avait vu le jour avec elle. A la fin du livre, je me fichais complètement de ce qui pouvait lui arriver. Ses réactions deviennent de plus en plus enfantines et imprévisibles. Même dans ses démonstrations de courage et d'amour, elle s'est mise à m'agacer.
Et c'est loin d'être tout ! Niveau coups de théâtre, ce livre est une énorme blague ambulante. Les rebondissements sont beaucoup trop simples, et nos questions trouvent leurs réponses bien trop facilement. Devant toutes les facilités que l'auteure s'est accordée, je suis resté complètement sur les fesses. Et vas-y que je fais découvrir toute l'histoire à des personnages secondaires en un claquement de doigt, que Daire et ses prétendants amoureux se connaissent et se parlent comme si tout était normal, et que les révélations coulaient de source. Non non non et non ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ? A ce compte-là, l'auteure n'avait qu'à nous écrire chaque mystère sous forme d'une question et à nous écrire la réponse juste après. Tous les bons éléments qui nous sont offerts au départ se voient être réduits à l'état de simples faits divers, comme si tout était normal et allait de soi. Bref, grosse déception de ce côté-là.
C'est sans parler de la romance, qui m'a juste semblé grotesque et illogique. Voyez-vous, Daire rêve sans cesse de deux beaux jeunes hommes, l'un gentil et l'autre méchant. Et elle se demande sans arrêt si elle pourra vraiment faire confiance au gentil lorsqu'elle le rencontrera. Au secours. Ils vont donc tous les trois se rencontrer, comme ça, pouf, et les sentiments de chacun vont s'enflammer... Non mais oh, on va où là ? L'histoire d'amour entre Dace et Daire ne m'a pas touché du tout, et j'ai trouvé que leur relation se mettait en place d'une manière bien trop brusque et rapide pour être cohérente et convaincante. C'est du grand n'importe quoi. Concernant Cade, le frère de Dace, ce n'est guère mieux. Un coup Daire joue avec lui, puis l'autre elle le déteste. Puis il ne m'a pas semblé si effrayant ou méchant que ça... Tsssssst, je me rends-compte en écrivant mon avis que j'ai vraiment détesté ces protagonistes, ainsi que l'horrible romance entre Daire et Dace.
La conclusion de Destinés m'a totalement perdu, et je dois bien avouer que je n'y ai pratiquement rien compris. Tout ça pour ça ? Je pensais que les enjeux étaient quand même beaucoup plus grands... Là, j'ai l'impression que l'auteure a tout fait pour en rajouter un maximum et pour faire passer Daire pour une martyre, alors qu'en fait la fin de l'intrigue est toute bête. Puis les dernières lignes m'ont laissé un goût étrange dans la bouche, comme si je comprenais seulement maintenant que, en fait, l'histoire était réservée à de plus jeunes lecteurs que moi. Je ne saurai pas décrire exactement cette sensation, mais je crois qu'elle s'avère être vraie. Destinés n'était absolument pas fait pour moi.
En résumé, ce premier tome de la saga Les Chasseurs d'Âmes m'a totalement déplu, et je ne pense vraiment pas en lire la suite. Même si, au départ, l'histoire est prenante et pose de bonnes bases pour la suite de l'intrigue, le rythme et l'ambiance prennent rapidement une toute autre tournure, et nous plongeons au cœur d'une histoire bien trop simpliste et bien trop brouillon. Alyson Noël nous livre un univers charmant au premier abord, mais qui devient bien trop complexe et dont toutes les explications ne nous sont pas fournies. Par ailleurs, l'espèce de triangle amoureux entre Daire, Dace et Cade ne m'a pas convaincu du tout. Une lecture qui ne m'aura malheureusement pas permis de revoir mon point de vue sur les écrits de cette auteure qu'il va me falloir, je pense, éviter à partir de maintenant. Je conseillerai ce roman à de plus jeunes lecteurs comme dit précédemment, parce que pour du YA, c'est vraiment très très moyen.

par Jordan
Les Chasseurs d'Âmes, Tome 4 : Horizon Les Chasseurs d'Âmes, Tome 4 : Horizon
Alyson Noël   
Me revoilà avec le dernier tome de la saga "Les chasseurs d'âmes" et je confirme que cette saga est fantastique et Magique. Elle a su garder son rythme durant les 4 tomes, nous plongeant tour à tour dans la noirceur, la douceur, le doute, la peur, la tristesse, l'espoir et l'amour.
Avec "Horizon" pas le temps de s'ennuyer et de souffler. Tout s'enchaîne et ce pour notre plus grand bonheur. Sans compter que l'histoire est captivante, envoûtante et innovante.
J'ai vraiment apprécié voyager dans l'univers crée par Alyson Noël qui allie la mythologie chamanique, les démons, les chasseurs, et les animaux totems.
Je n'ai donc aucun regret d'avoir tenté l'aventure "Les chasseurs d'âmes".
Tout comme les tomes précédents, Horizon se compose de trois parties, avec à chaque fois les points de vue de différents personnages.

La 1ère partie est la plus douce et la moins intense.
On y retrouve Daire six mois après le décès de sa grand-mère, et elle a encore du mal à l'accepter. Elle s'est coupée de ses amies mais heureusement Dace la soutient et ils vivent un bonheur parfait puisque les Richter sont aux abonnés absent depuis l'incendie du Terrier du Lapin.
Mais Daire va devoir faire son deuil et accepter d'être la dernière chasseuse, tout comme elle va devoir affronter son destin et tenter de supprimer une bonne fois pour toute le clan des Richter.
Dace quant à lui tente tant bien que mal de maîtriser la créature qui sommeil en lui. Mais les révélations qui vont lui être faites vont tout changer. Aura-t-il la force de combattre le mal qui sommeil en lui ? Que doit-il faire pour sauver Daire ?

Dans la 2ème partie, l'intensité monte d'un cran avec le retour des Richters. De plus, ils comptent parmi eux un nouvel allié ... Dace ! Sa part de ténèbres a finalement été plus forte que la lumière. Il a accepté sa destiné et fui ceux qu'il aimait afin de les sauver. Le démon qui sommeil en lui est prêt à prendre le dessus. Mais parviendra-t-il à le maîtriser assez longtemps pour mettre à exécution son plan ?
Daire ne croit pas que Dace puisse l'abandonner. Ne lui disait-il pas que l'amour était plus fort que tout ? Alors si lui ni croit plus, elle y croira et se battra pour deux !
L'heure du combat approche, Daire et ses amis se prépare au chaos, mais pour ce faire ils vont devoir se jeter dans la gueule du loup ... Le Terrier du lapin !!

La troisième partie porte très bien son titre ... Requiem, et c'est là que tout se joue. La pression est forte et le doute persistant.
Le bien et le mal s'affronte ...
Les pertes vont être lourdes ...
La prophétie se réalisera-t-elle ?
Dace parviendra-t-il à prendre le dessus sur le démon qui l'habite ?
L'amour peut-il vraiment être plus fort que le mal ?

En résumé, un final qui clôture parfaitement bien cette saga et qui va crescendo. Nous avons toutes les réponses à nos questions et Alyson Noël va même jusqu'à insuffler une part d'appréhension et de doute à la toute fin.
Quoi qu'il en soit, on referme ce livre satisfait par ce qu'on y a lu et découvert.
Et les couvertures sont sublimes tout comme les pages des chapitres et les titres des différentes parties. Se sont de très beaux livres.

par coco69
Les Chasseurs d'Âmes, Tome 3 : Mystique Les Chasseurs d'Âmes, Tome 3 : Mystique
Alyson Noël   
J'ai moins aimé ce tome là... On rencontre des personnages qui connaissent Daire mais on en reste là (je pense qu'on aura un aperçu plus approfondi dans le prochain tome.. Enfin j'espère).
Pareil, on découvre le Monde Supérieur mais au final, quand on y repense on n'a pas de description, on reste cantonné à une pièce.
On retrouve donc des personnages qu'on adore, Daire, Lita, Xotichl, Dace ...
Il y a un peu de suspense tout de même. J'ai apprécié ma lecture, puisque je l'ai lu assez rapidement. Mais globalement je reste déçue par rapport aux tomes précédents. A voir dans le dernier tome..

par popop
Les Chasseurs d'Âmes, Tome 2 : Écho Les Chasseurs d'Âmes, Tome 2 : Écho
Alyson Noël   
Il y a de ces livres où on a du mal à se mettre dedans pour au final se rendre compte que les pages se tournent d'elles même, et qu'on ne peut plus le lâcher car on veut absolument savoir comment ça va se finir. Et bien ce tome 2 fait parti de ces livres !
J'ai encore passé un agréable moment avec ce livre qui est placé sous le signe de la romance, et même si certains passages m'ont paru longs, ou que par moment j'ai eu l'impression que ça partait dans tous les sens, l'univers créé par Alyson Noël est captivant ! Les animaux totem, la magie, le monde souterrain, l'amour entre Daire et Dace ... bref tout vous tient en haleine. Et pour changer, dans ce tome, nous avons les points de vue de Daire et de Dace.
En tout cas, j'apprécie énormément le plume de l'auteur qui je trouve douce et poétique.

par coco69
Trilogie des Trylles, Tome 1 : Échangée Trilogie des Trylles, Tome 1 : Échangée
Amanda Hocking   
Ce premier tome met en place ce nouvel univers sans qu'on ressente de longueurs pour autant. Wendy est un personnage très attachant, la mythologie est assez prenante et Finn tout simplement délicieux :)

par So86
Trilogie des Trylles, Tome 2 : Indécise Trilogie des Trylles, Tome 2 : Indécise
Amanda Hocking   
Ce roman porte très bien son titre ; parce qu'indécise, Wendy l'est vraiment. A tel point que j'étais comme Finn à un moment : complètement larguée par ces changements constants d'humeur et d'avis. Et, associé au fait qu'il ne se passe rien dans ce second tome, j'aurais pu abandonner cette lecture. Heureusement qu'un certain personnage, à savoir Loki, est présent. C'est lui qui donne tout son intérêt à ce roman ! J'espère qu'il sera encore plus présent dans le dernier volume.
En résumé, ce second tome de la trilogie des Trylles manque cruellement de substance, mais demeure néanmoins intéressant grâce à Loki.

par Panthera
Trilogie des Trylles, Tome 3 : Royale Trilogie des Trylles, Tome 3 : Royale
Amanda Hocking   
Je crois que je suis tombée totalement amoureuse de la trilogie des Trylles (et en particulier de Loki, oui je l'admets) et j'ai dévoré les trois livres en quatre jours, tellement absorbée dans l'histoire que c'était presque une question de vie ou de mort de savoir la suite (non, non, je vous assure, je n'ai aucun problème ;)
Wendy est forte, courageuse, attachante et généreuse, mais elle a aussi ses petits défauts qui la rendent proche de nous...
Mon personnage préféré, c'est Loki, même si j'aime beaucoup les autres (mais Finn m'a un peu déçue, même s'il a mérité sa fin heureuse... comme Willa, Matt, Tove...) parce qu'il est adorable, romantique, courageux (oui, lui aussi) bref, mon nouveau book crush !
Il y a de l'action, du suspense, de l'amour, de l'amitié, des rebondissements et l'écriture est fluide, agréable.
Bref, le meilleur des trois tomes à mon goût, de peu mais bon ;)

par LilaJune
La vie rêvée d'Ève, Tome 1 : La fuite La vie rêvée d'Ève, Tome 1 : La fuite
Anna Carey   
http://wandering-world.skyrock.com/3055007211-Eve-Tome-1-Eve.html

J'attendais de lire Eve depuis très longtemps. Comme c'est un roman purement dystopique, j'avais déjà craqué rien qu'en lisant le résumé. Maintenant que j'ai lu le livre, je dois bien avouer que je suis complètement sous le charme de cette fabuleuse histoire. Dès le début, nous sommes entraînés dans l'univers impitoyable et saisissant de l'ouvrage. Pas de longueurs, pas de problèmes particuliers, Eve est vraiment très intéressant et prenant. Il y a quelques fausses notes, mais elles ne m'empêcheront en rien de m'empresser sur la suite !
Au début, nous rencontrons Eve, dix-huit ans, jeune femme modèle dans son École réservée exclusivement aux filles. Le premier chapitre nous fait pénétrer dans la dernière soirée qu'elle va passer dans son lieu de vie. En effet, le lendemain, Eve va devoir quitter l'École et pénétrer dans la Ville de Sable, un lieu merveilleux où elle aura un travail, un mari, des enfants, et une vie parfaite.
Vous voyez déjà l'aspect dystopique ? Attendez, ce n'est pas fini. Dans son École, seules des filles sont acceptées. Pourquoi ? Tout simplement car les hommes sont considérés comme horribles. Ceux en dehors de la Ville de Sable, bien sûr. Des centaines de filles âgées de trois à dix-huit ont appris à éviter les êtres masculins et à combattre leurs mensonges et leurs promesses. Eve et sa meilleure amie, Pip, ont toujours été les meilleures à tous les niveaux. Mais c'est en particulier Eve qui excelle dans toutes les matières. C'est pourquoi elle a été choisie pour donner un discours lors de la grande cérémonie avant son départ. Sauf que tout va être chamboulé par Arden, la rebelle de l'École.
En tant que meneuse et meilleure élève, Eve doit empêcher le moindre débordement. C'est pourquoi elle va suivre Arden lorsque celle-ci va tenter de s'enfuir de l'École. Arden va lui offrir la vérité sur ce qui l'attend. Et Eve ne s'en remettra pas. Au départ, même si elle ne croit pas aux révélations d'Arden, elle va la suivre. Arden va lui montrer l'atrocité de ce qui l'attend derrière les Murs de l'École et dans la Ville de Sable. Elles vont donc s'enfuir. Seules. A la merci des ténèbres qui se bousculent à l'extérieur de l'École.
Commence alors un long voyage pour trouver un lieu où se cacher, se nourrir, et se protéger. En chemin, Eve et Arden vont rencontrer Caleb, un jeune homme de leur âge qui vit avec d'autres garçons dans des tunnels. A partir de là, l'histoire prend un tournant passionnant. Le côté dystopique est très marqué, ce qui m'a vraiment plu. On nous dépeint un monde en pleine perdition, où la population a été décimée il y a seize ans par une maladie mortelle dont quatre-vingt dix-huit pour cent des humains sont morts.
Eve est une héroïne touchante et émouvante, qui est la fois innocente par son manque de savoir et totalement décidée à se battre pour sa liberté. J'ai adoré voyager à ses côtés. Elle est forte, aussi bien mentalement que physiquement, et tous les instants passés avec elle m'ont comblé. De même, Arden est vraiment une personne adorable. J'ai eu un peu de mal au départ, mais passées les quarante pages, j'ai commencé à bien accrocher avec elle.
Caleb et sa bande paraissent froids au premier abord, mais on découvre que cela n'est qu'une façade pour se défendre. D'ailleurs, c'est là un des éléments clés de l'histoire. Quand on doit se protéger, se battre constamment contre la mort, est-il réellement possible de laisser parler ses sentiments ? C'est ce que vont tenter de découvrir Eve et Caleb lorsqu'ils vont se rapprocher.
Comme je l'ai dit au début de ma chronique, il y a aussi quelques faux pas. J'ai trouvé que, parfois, l'auteure choisissait la facilité. Certains problèmes se règlent trop facilement, quelques personnages ne sont pas suffisamment utilisés, et je me demande vraiment ce qu'il va advenir pour quelques-uns d'entre eux. Mais bon, à côté de ça, Anna Carey nous offre un monde vraiment époustouflant et très très intriguant.
D'ailleurs, elle possède un style d'écriture vraiment plaisant ! Les pages nous glissent extrêmement facilement entre les mains tant on est ancré dans l'intrigue. Les mots forment autour de nous une atmosphère envoûtante, voilà ici un point fort du roman. L'univers dystopique est décrit à la perfection, vraiment. Pour les fans du genre, comme moi, vous ne serez pas déçus !
Le côté romance est présent, mais au second plan. La passion entre Eve et Caleb est légèrement moins impressionnante que celles dans les autres romans que j'ai lu. Ceci peut aussi être considéré comme un moins, bien que cela ne m'ait pas spécialement dérangé. Nous avons tout de même droit à des moments tendres et durant lesquels nous pouvons respirer et baisser notre garde avant d'être à nouveau aspirés dans la tornade d'action et de rebondissements qu'est Eve.
La deuxième moitié du roman se dévore à une vitesse phénoménale ! Le roman est ( trop ! ) court et aucun moment de répit ne nous est laissé. A la fin, mon coeur a fait des tas de bonds dans ma poitrine. Je me demande encore comment il a fait pour tenir le coup. Les dernières pages nous laissent totalement haletants et nous coupent le souffle. J'ai adoré le personnage d'Eve, son histoire, son monde, ses rencontres, sa force et sa détermination. Malgré les quelques bémols que possède le roman, je sais que je peux foncer tête baissée sur la suite qui, j'en suis sûr, sera aussi fascinante que ce premier opus.

par Jordan
La Vie Rêvée d'Ève, Tome 2 : Le Choix La Vie Rêvée d'Ève, Tome 2 : Le Choix
Anna Carey   
http://wandering-world.skyrock.com/3118957853-Eve-Tome-2-Once.html

Ouaw ! Quel roman ! Quelle histoire ! On m'avait bien prévenu que Once allait être encore plus prenant et plus saisissant que son prédécesseur, Eve. Je dois bien avouer que maintenant que j'ai terminé le roman, ces allégations se révèlent plus qu'exactes ! Once est un récit chargé d'émotions et d'action. On retrouve des personnages touchants et émouvants au plus haut point, qui m'avait énormément manqué ! Eve est une héroïne forte et au caractère vif et bien tranché, ce qui nous permet de voyager derrière le regard d'une personne déterminée et courageuse, chose qui m'a énormément plu. Seul petit bémol : un peu à la manière de Eve, Once m'a semblé manquer d'un petit quelque chose qui change tout. J'ai trouvé qu'on restait un peu trop en surface, certaines fois. Malgré cela, Once s'avère être une lecture passionnante et intense !
J'attendais avec une impatience difficilement vivable de découvrir la suite des aventures de notre jeune et attendrissante héroïne, Eve. Après la fin à couper le souffle du premier tome, savoir ce qui l'attendait était devenu quasiment un besoin. Maintenant que c'est chose faite, je dois reconnaître que je ne suis pas du tout ( mais pas du tout ! ) déçu du chemin qu'a décidé de prendre Anna Carey ! Dès le départ, nous pénétrons dans cette mystérieuse contrée qu'est Califia, ce monde dans lequel seules les femmes ont le droit de vivre. On sent bien, rien qu'avec les premières pages, qu'Eve n'est pas aussi à l'aise dans ce lieu qu'elle voudrait le laisser paraître. Elle ne prévoit pas d'y passer sa vie, et ça se voit. Très vite, on comprend qu'Eve a des tonnes de projets, et rester habiter à Califia n'en fait absolument pas parti. Elle va devoir s'enfuir, et vite.
Nous sommes immédiatement plongés au cœur de l'intrigue, et j'ai adoré ça ! Très, trèèèèès, très vite, les premiers rebondissements se mettent en place. Nouveaux personnages qui se dévoilent, anciens qui réapparaissent sans qu'on s'y attende le moins du monde... Bref, rien qu'en cinq chapitres, l'auteure nous en fait voir de toutes les couleurs ! Et encore, ce n'est qu'un ( minuscule ) aperçu de ce qui nous attend ! En effet, comme dit plus haut, Once est un roman gorgé d'adrénaline et de surprises. Les coups de théâtre sont vraiment très nombreux, et tous plus fous et ravageurs les uns que les autres. Mon cœur a connu énormément de poussées de stresse et d'inquiétude ! Et je ne vous parle pas de mes doigts qui... N'ont quasiment plus d'ongles. Once nous projette dans un univers plein de trahisons, de mensonges, de faux-semblants et de personnages dangereux. A qui Eve peut-elle se fier ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu'un ? Autant de questions qui restent en suspens tout au long de notre lecture, et qui rend cette dernière excitante et complètement captivante.
Par ailleurs, certaines des révélations qui nous sont faites dans cet opus sont justes... EXPLOSIVES ! Purée ! Je n'aurai jamais pu penser que la vie d'Eve prendrait à tel tournant ! Je suis resté ébahi à plus d'une reprises, ça je peux vous le garantir ! Les nouveautés sur son passé et son avenir m'ont vraiment pris aux tripes et laissé sur les fesses ! Ce second tome ne sert pas seulement de transition, il nous offre de véritables dévoilements et informations qui nous promettent un troisième tome époustouflant !
Hormis l'action, le côté romance est également très bien mis en avant dans Once. Je ne vous dirai ni comment ni grâce à qui, mais Caleb va faire son grand retour dans ce roman. Et, évidemment, ni nous lecteurs, ni Eve, n'allons en ressortir indemnes. Purée, quelle romance ! Ici, on dépasse les barrières installées dans Eve. On les dépasse et on les repousse tellement, tellement, plus loin. Eve et Caleb m'ont fait rêver, c'est tout aussi simple que ça. Chaque retrouvailles est exaltante, chaque baiser ardent, chaque caresse envoûtante... J'ai vibré et frémi à chaque instant que ces deux-là ont pu s'offrir. Leur amour suinte de chaque page, et c'est merveilleux.
Un des aspects le plus délicieux de cette histoire est basé dans la nouvelle existence d'Eve. En effet, grâce à toutes les nouveautés qui l'attendent, une espèce de triangle amoureux malsain va voir le jour. Même si on sait d'avance que tout est perdu pour le ( ou la ? ) troisième prétendant(e), j'ai beaucoup aimé découvrir où allait nous emmener l'auteure grâce à ce bouleversement. Franchement, tout dans ce tome est fait pour que nous soyons aspirés corps et âme dans l'histoire. Tout est logique, bien défini, propre et fluide. Et j'ai complètement succombé pour chaque rebondissement ! Haaaaaaaaa, j'en veux encore !!!
Malheureusement, il manque cette toute petite étincelle à Once pour en faire un coup de cœur. J'ai trouvé que nous restions en surface à trop de reprises. Certains sujets sont abordés avec un peu trop de rapidité. De même que d'autres ne sont pas assez approfondis. Pire encore, l'auteure ne s'embêtent pas avec les raccourcis. Au contraire, elle créée des routes encore plus longues pour nous embarquer là où elle le désire. Il y a certaines longueurs. Pas désagréables ni dérangeantes, mais on sent bien quelles sont là. J'ai un peu eu l'impression de tourner en rond à certains moments, voilà tout.
Malgré ce bémol vraiment minime, Once est une lecture efficace et palpitante, qui m'a permis de replonger dans un univers dur et fascinant qui m'avait manqué. Nous retrouvons Eve, une héroïne forte et vraiment géniale à redécouvrir, et nous pénétrons à nouveau au cœur d'une histoire d'amour dévastatrice et intense, chargée de passion et de sentiments ardents. L'action ne manque absolument pas, ce qui nous permet de tourner les pages sans nous en rendre réellement compte. Une fois lancés, difficile de s'arrêter. Les retournements de situation ne manqueront pas de vous épater et de vous couper le souffle. La fin du livre m'a juste tué, et je crois qu'il va me falloir un peu de temps pour réaliser tout ce qu'il se passe dans les ultimes pages. J'attends désormais avec une nouvelle impatience de lire le troisième et dernier tome, Rise, dont il me tarde de connaître les surprises et les secrets qui seront, à coup sûr, aussi destructeurs et poignants que ceux qui composent le fabuleux roman qu'est Once.

par Jordan
La Vie Rêvée d'Ève, Tome 3 : Rise La Vie Rêvée d'Ève, Tome 3 : Rise
Anna Carey   
http://wandering-world.skyrock.com/3162557954-Eve-Tome-3-Rise.html

RISE clôt la trilogie EVE d'une manière parfaitement inattendue. Les évènements haletants et à couper le souffle s'enchaînent, les morts se multiplient, les prises de conscience pour Eve ne font que nous abasourdir, et l'ambiance est définitivement chaotique. C'est la fin. Tout se joue maintenant. J'ai été absorbé par l'intrigue de la première à la dernière ligne. Tout est mis en place pour nous rendre accros et nous donner envie d'en lire toujours et encore plus. Le suspense est ultra prenant, les surprises et les révélations bouleversantes, et nos adieux à Eve complètement renversants. Si j'ai vraiment beaucoup apprécié ce tome, je ne peux pas en dire autant de la toute fin de celui-ci. En effet, la conclusion du roman - et de la saga - a beau répondre à toutes nos questions, la fin reste très ouverte car elle apporte tout un tas de nouveaux questionnements. Et les fins comme celle-là, avec moi, ça ne passe pas. Malgré ça, je garderai un très très bon souvenir de cette trilogie dystopique qui, je l'espère, paraîtra prochainement chez nous !
Dès les premières pages, le ton est donné : c'est l'heure de la révolte, l'heure de régler ses comptes et de prendre des décisions qui vont tout changer. Nous retrouvons une Eve plus forte et déterminée que jamais, chose qui m'a énormément plu. Quand je repense à la Eve du premier tome, je me dis que les choses ont bien changé pour elle. Sa personnalité a totalement été modifiée. Nous voyageons désormais aux côté d'une héroïne forte et dévastée de l'intérieur, deux éléments qui vont lui permettre d'allumer l'étincelle de la rébellion qui va enflammer la Ville de Sable et tout faire basculer. J'ai adoooooooré Eve dans ce troisième volet. Vraiment. Elle prend les bonnes décisions, sait ce qui est bien pour elle ou pour les autres, et ne se laisse pas démonter par la première épreuve à laquelle elle est confrontée. Son caractère plus mature et beaucoup plus endurci qu'auparavant m'a tout simplement captivé. Son courage et sa détermination suintent de chaque page, et c'est grisant.
RISE nous permet aussi de redécouvrir les personnages secondaires du premier et du second volume. Ainsi, on comprend que ce troisième opus marque vraiment un tournant dans l'histoire. Deux mondes s'entrechoquent pour l'affrontement final. J'ai adoooooooré cette sensation !!! Et j'ai encore plus craqué pour le fait que nous retrouvons Pip, Clara, Charles, Moss, Arden, Silas et Benny. Tout ce beau monde m'avait manqué, et tous les sentiments qu'ils inspirent à Eve également. Notre héroïne leur est dévouée, et c'est tout simplement génial. Amitié, pertes, retrouvailles et déchirements ne cessent de se mêler et se démêler dans ce roman. Car oui, les morts et les adieux sont nombreux avec RISE. J'ai senti mon cœur se serrer à de très nombreuses reprises devant les choix déchirants qu'a fait l'auteure. Les pertes ne cessent de se multiplier de la première à la dernière ligne. Les méchants meurent, mais les gentils aussi. Nous découvrons donc un monde fait d'injustices et de larmes, de courage et de survie, qui m'a complètement pris aux tripes. L'ambiance de ce volet est bien plus sombre et apocalyptique que celle des deux précédents tomes. Et c'est tellement excitant !
Bien évidemment, ce climat découle essentiellement d'une chose : les rebondissements. Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! En 40 pages seulement, mon cœur avait déjà explosé. Dès les premiers chapitres, nous sommes comme noyés dans un torrent de renversements de situation juste explosifs. Les surprises sont passionnantes, prenantes au possible, et totalement inattendues. On en voit réellement de toutes les couleurs avec RISE. On a peine le temps de reprendre notre souffle qu'un nouveau bouleversement se manifeste. Et nous achève, une fois de plus. Il y a de nombreux retournements de situation que je n'avais pas vu venir, et qui vont modifier la vie d'Eve - aussi bien psychologiquement que physiquement - d'une manière incroyable. Anna Carey m'a vraiment surpris au plus haut point. Il y a beaucoup de moments à la fois tragiques, émouvants et poignants. Une guerre est en cours, et les deux camps vont en pâtir. C'est angoissant, c'est dangereux, c'est électrisant, et c'est tellement, tellement, addictif.
Comme vous pouvez le constater, j'ai été subjugué par énormément d'éléments. Si, à première vue, tout semble être parfait dans RISE, ce n'est pas vraiment le cas. Tout d'abord, j'ai noté une chose assez dérangeante au niveau des rebondissements : ils sont, certes, omniprésents et ultra saisissants, mais l'auteure les fait surgir un peu n'importe comment. C'est comme si elle n'avait pas su comment les faire se manifester et les avait placé un peu au hasard, histoire de dire qu'ils étaient là. J'ai eu le sentiment que l'histoire était trop fractionnée, trop découpée. Je m'explique. En fait, il se passe quelque chose, on en comprend les conséquences, on respire, et ça recommence. C'est trop ponctuel, trop "coupé". J'ai eu l'impression que l'auteure nous racontait en fait une suite d'évènements bouleversants parce qu'ils devaient être présents, même si cela ne semblait ni naturel ni logique. C'est dommage car, dès lors, la sensation haletante qu'engendrent les rebondissements perd de son charme.
Même chose avec la fin du roman. Comme dit plus haut, la conclusion m'a beaucoup plu car elle nous livre toutes les réponses à nos questions. On en comprend plus sur la vie d'Eve, sur le monde dystopique qui l'entoure, et sur le futur de la Ville de Sable. Là, tout va bien. Mais l'ultime chapitre vient tout bouleverser en nous livrant un dernier - et énorme - retournement de situation, duquel déborde de nouvelles interrogations. Haaaaa, quelle frustration !!! Je ne vois pas pourquoi Anna Carey a décidé de nous faire ça ! Surtout que cette surprise concerne l'un des aspects qui m'avait le plus plu dans la trilogie. C'est vraiment dommage, car le superbe souvenir que je vais garder de la saga sera entaché par cette fin un peu brouillon, qui ne m'a que partiellement convaincu.
En résumé, RISE est un dernier tome prenant et gorgé d'adrénaline, dont l'ambiance change radicalement de EVE et de ONCE, car elle bien plus noire et chaotique. Nous retrouvons une Eve attachante et courageuse, à la personnalité déterminée et plus mûre que précédemment, chose pour laquelle j'ai complètement craqué. Les rebondissements nous coupent le souffle et nous prennent aux tripes, tandis que les révélations et les surprises sont tout simplement déchirantes et saisissantes. On en voit vraiment de toutes les couleurs avec ce roman ! Seul bémol : les retournements de situation peuvent sembler trop "brutes" et trop ponctuels, ce qui m'a gêné. La fin nous laisse également un goût amer dans la bouche, car, même si nous sommes satisfaits, trop de nouvelles questions germent dans notre esprit pour l'être totalement. Malgré tout, et comme dit précédemment, je conserverai un très bon souvenir de cette trilogie explosive et attirante, que je recommande à tous les amateurs de dystopies !

par Jordan