Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ladypasspartou : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Contrats, glaçons et coup de foudre Contrats, glaçons et coup de foudre
Esther Jules   
Agréable : Mirabelle a bossé dur pour avoir sa promotion et pourvoir être l’assistante d'Adam Szelski, reconnu pour ses compétences et son professionnalisme. Mais rien ne se passe comme prévu quand son collègue lui met des bâtons dans les roues et aggrave son cas auprès d’Adam qui est persuadé qu’elle a eu le poste avec une promotion canapé. Voulant la virer, il lui demande beaucoup mais elle arrive toujours à réaliser le travail demandé mais ce qui le rend encore plus fou c’est l’attirance qu’exerce sur lui Mirabelle… Une nouvelle courte, sympa et sensuelle qui nous fait passer un bon moment. Idéal pour cette période d’été : une lecture sans prise de tête.

par Folize
Sous un même toit, Tome 1 : Un peu rouillé Sous un même toit, Tome 1 : Un peu rouillé
Agathe Prudent   
Une lecture rapide et sympathique, bien que j'ai trouvé que les évènements étaient trop précipités à mon goût.
Love At First Sight Love At First Sight
Amélie C. Astier   
Moi j'ai adoré! Les personnages sont hyper attachants. Les sentiments des uns et des autres sont superbement décrits. Le scénario est parfait. Pas de longueurs, que des suites logiques et plein de bons dans la poitrine au fil de la lecture. L'histoire est pourtant simple mais c'est tellement bien écrit! C'est vraiment un gros coup de cœur. Juste une petite chose qui m'a un peu dérangée, les fautes d'orthographe. Et oui, les traductions ne sont jamais parfaites.

par Domay
Eleanor & Park Eleanor & Park
Rainbow Rowell   
http://wandering-world.skyrock.com/3219430089-ELEANOR-&-PARK.html

ELEANOR & PARK est une lecture passionnante et hyper touchante. C’est un roman qui nous met à fleur de peau et nous fait traverser tout un tas d’émotions. On passe de la nostalgie à la joie, de la mélancolie à la tristesse, du plaisir à la colère en quelques pages seulement. Eleanor et Park m’ont, eux, complètement ébloui. Ils font partie de ces héros que vous ne voulez pas quitter. Genre, du tout. En refermant le livre, j’ai soudainement réalisé qu’ils allaient me manquer, et ça m’a fait mal. Malgré tout, ELEANOR & PARK n’est pas la claque que j’attendais. Si l’intrigue est ultra émouvante et que l’écriture de l’auteure est juste saisissante, j’ai mis pas mal de temps à rentrer pleinement dans le récit. De plus, si, une fois vraiment conquis par l’histoire, j’ai adoré l’évolution des protagonistes et voir jusqu’où Rainbow Rowell allait les emmener, je dois bien reconnaître que la toute fin du roman m’a carrément pris au dépourvu… Dans le mauvais sens du terme. La conclusion est tellement frustrante qu’elle me dégoûte presque de ma lecture. J’ai eu envie de balancer mon livre et de hurler à l’auteure que sa décision était illogique au possible. Je garde donc un goût un peu amer concernant la fin de ce récit. Néanmoins, rien que pour la romance entre Park et Eleanor, qui est tellement époustouflante et remarquable, il faut absolument que vous alliez vous procurer ce roman.
Comme dit précédemment, j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’intrigue. La narration à la troisième personne pour les deux personnages ne m’a pas vraiment aidé, d’ailleurs. Je n’ai pas vraiment saisi pourquoi Rainbow Rowell avait opté pour ce genre de point de vue. Je pense que si le roman avait été écrit à la première personne, j’aurais pu encore plus m’attacher au héros ou bien, du moins, m’identifier à eux plus rapidement. Au fil des premiers chapitres, on découvre Eleanor et Park, leurs personnalités, leurs modes de vie, leurs entourages familiaux, leurs façons d’appréhender l’existence. Si, au départ, je ne me suis pas trop senti concerné par ce qu’ils éprouvaient ou expérimentaient, j’ai tout de même eu le déclic assez rapidement. Et là… BOUM. Eleanor et Park sont loin, très loin, d’être des héros normaux. Ils sont décalés, étranges, spéciaux, dans leur bulle… Et irrésistibles. Sincèrement. C’est le genre de protagonistes que j’aimerais rencontrer à chacune de mes lectures. Ils sont tellement, tellement, tellement adorables et touchants, c’est juste prodigieux. Il y a quelque chose chez eux d’irrémédiablement humain et captivant, d’irrémédiablement fragile et imparfait, d’irrémédiablement émouvant et renversant. Une fois qu’on s’attache à eux, on n’a plus aucune envie de les quitter.
Si Park et Eleanor nous paraissent aussi profonds et réels, c’est grâce à la plume de l’auteure. Sincèrement, je crois que je peux compter sur les doigts d’une seule main les écrivains qui prennent le temps d’aussi bien retranscrire leurs héros. Le cadre familial est juste décrit à la perfection. Je n’ai pas peiné une seule seconde à me représenter les personnages et leurs habitudes, leurs attentes, leurs relations avec leurs parents, leurs frères ou leurs sœurs, leurs désirs, leurs souvenirs. J’aime TELLEMENT quand tout est fluide à ce point et que ça paraît aussi naturel. Rien que pour cela, ELEANOR & PARK est fabuleux. On sent bien que l’auteure a voulu leur conférer un côté hyper réaliste, hyper clair, hyper précis. C’est juste top. Sincèrement.
Cependant, je me dois de reconnaître une chose : si j’ai adoré ELEANOR & PARK, j’ai eu un énorme souci avec leur romance (seulement au départ, merci seigneur de la lecture). Alors oui, Eleanor et Park sont des exclus. Oui, ils sont bizarres et spéciaux et étranges et mis de côté et victimes de moqueries. D’accord, c’est affreux. Mais est-ce une bonne raison pour s’attacher aussi rapidement à la seule personne qui semble leur correspondre ? Je veux dire, évidemment que c’est une bonne raison. C’est même une excellente raison mais, là, c’est trop. Trop vite. Trop d’un coup. Trop, trop, beaucoup trop. Je n’ai pas cru une seule seconde à leur amour instantané. Genre, aucun sentiment n’était présent à un moment et hop, celui d’après l’autre personne représente le monde entier. Non. Sérieusement, non. J’ai trouvé que les choses étaient bien trop précipitées, bien trop simples, bien trop irréalisables. C’est dommage car sans ce bémol, tout aurait été parfait.
Je m’explique : une fois ce défaut oublié et leur relation complètement mise en place, Eleanor et Park, qui étaient déjà magnifiques, deviennent inoubliables. Leur histoire d’amour m’a pulvérisé, m’a enchanté, m’a fait frissonner, m’a coupé le souffle, m’a donné envie de pleuré, m’a déchiré et m’a anéanti. J’ai été désintégré par la passion qui unit ces deux héros, c’est aussi simple que ça. L’histoire d’Eleanor, que nous découvrons au fil des pages et qui m’a ému aux larmes, ne fait que rendre son attachement pour Park encore plus légitime et poignant. Park, lui, est tellement amoureux et dingue d’Eleanor que même les plus belles histoires d’amour feraient mieux de se cacher tant elles manquent d’intensité à côté de celle qui voit le jour entre nos deux héros. Rainbow Rowell écrit des passages qui ont carrément fait naître des papillons aux creux de mon estomac. C’est puissant. C’est épatant. C’est incroyable. Ouaw. Juste ouaw ♥
Je m’étais pensé sauvé jusqu’à la fin et, malheureusement, je me suis trompé. Si, à partir du moment où je suis enfin rentré dans l’histoire et où j’ai oublié mon problème concernant la rapidité avec laquelle se met en place les sentiments entre Eleanor et Park, tout était juste parfait et sensationnel, j’ai vite déchanté en découvrant les ultimes pages du roman. Et quand je dis les ultimes, c’est quelque chose comme les vingt dernières pages. En effet, plus je me rapprochais de la fin du roman, plus tout devenait épatant et formidable. J’ai été anéanti, consumé, pris aux tripes et complètement dévasté. Tout était sincèrement maîtrisé à la perfection. Les émotions devenaient encore plus brutes, plus intenses, plus fortes. Sauf que l’auteure a alors décidé d’emprunter la pire des voies possibles. Alors que nous avons droit à des révélations fracassantes, Rainbow Rowell en profite pour nous délivrer une conclusion HYPER ouverte et totalement incompréhensible. Cette fin est ultra frustrante et ultra rageante. Je ne comprends pas. Je ne comprends absolument pas. Qu’est-ce qui a pu passer par la tête de l’auteure pour nous écrire ça, en vrai ? Je suis tellement en colère et tellement déçu par cette fin que j’en hurlerais, là, tout de suite. Je suis tellement désolé pour Park, tellement désolé pour Eleanor. C’est juste horrible. Après, je me dis que si je ressens cela, c’est parce que je me suis réellement attaché aux héros. Mais ça ne me console qu’en partie. Ils ne méritaient pas une telle conclusion. Nos nerfs, nos émotions, et nous, non plus.
En résumé, ELEANOR & PARK est une lecture bouleversante, éprouvante et extrêmement touchante. Nous faisons la rencontre de deux protagonistes hors du commun et tellement, tellement adorables. Si j’ai eu du mal avec eux au départ, tout s’est rapidement arrangé. Même chose concernant leur relation qui m’a semblé beaucoup trop précipitée et trop peu approfondie au début. Une fois ce problème réglé, nous vibrons avec les personnages. Leur histoire nous bouleverse, nous coupe le souffle et nous pulvérise le cœur. Néanmoins, la conclusion – beaucoup trop ouverte à mon goût – me paraît complètement à côté de la plaque et ne correspond absolument pas au récit. Je reste sur ma faim et je déteste ça. ELEANOR & PARK est un roman irrésistible et inoubliable, que je vous recommande même malgré l’horrible fin qu’il possède. Ne pas rencontrer Eleanor et Park serait extrêmement regrettable, je vous le promets. Ils sont tellement parfaits et adorables, c’est fou… Tout comme leur histoire, en fait. Laissez-vous tenter, vous ne serez pas déçus.

par Jordan
Mariage à Durée Déterminée Mariage à Durée Déterminée
Christine Bell   
Evidemment, tout le monde sait de quoi parle ce roman et comment il se termine, rien qu'en regardant la couverture ...
Oui, c'est avant tout autre chose, une histoire romantique, et alors ?
Quel mal y a-t-il à vouloir se changer les idées en lisant un livre sentimental ? Aucun. Et je ne m'en cache pas : j'ai dévoré ce roman du début à la fin !
Emportée par l'histoire d'amour d'Owen et Lindy, je n'ai pas vu le temps passé et s'est avec regret que je l'ai refermé.
J'ai beaucoup aimé lire leurs deux points de vue, complètement différents, mais pourtant si semblables. Les passages d'Owen, sont ceux, qui m'ont le plus passionné.
Lindy, elle, est vraiment unique et elle m'a beaucoup fait rire de sa gaucherie et de son sens de l'humour (pas toujours marrant, je l'accorde) face à certaines situations. Dès le premier chapitre, je me suis prise d'affection pour cette jeune trentenaire aux 7 chiots, qui a un cœur grand comme ça ...
La seule chose que je regrette, et que la scène "d'action" finale eut été trop rapide et qu'il n'y est pas eu de retournement de situation ; qui m'est donnée des frissons voire fait verser un peu de larmes.

Hormis ce détail, je recommande chaudement ce roman, car c'est un petit bijou de romantisme.

par Avalon
Blood Of Silence, Tome 5 : Nirvana Blood Of Silence, Tome 5 : Nirvana
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-9P6

{Marina}

À chaque nouveau tome de la série Blood Of Silence, je n’ai qu’une envie : trouver une île déserte où personne ne pourra venir interrompre ma lecture. Je ne l’ai trouvée pour pouvoir lire Nirvana, mais personne n’a réussi à me sortir de mon livre pour autant. Encore une fois Maryrhage et Amheliie m’ont emmené loin de mon monde pour me plonger dans celui de mes bikers préférés.

[...]

De tous les membres des Blood, Nirvana est sûrement celui dont le passé et l’éducation reçue, rend son appartenance au sein d’un MC la plus improbable… Et en même temps, la plus évidente…. C’est sûrement pour cela que le Road Captain a une vision de la vie en décalage avec ses frères, tout en étant à l’aise dans cette vie en communauté…

De Nirvana, j’aime... son prénom (je kiffe Nirvana) ! Mais surtout sa personnalité.
Il est profondément gentil sans que cela fasse de lui une lavette… Il donne l’impression d’être déconnecté, alors qu’il est toujours attentif à ce qui l’entoure… Et j’ai adoré découvrir le chemin qu’il a parcouru pour devenir le Nir que l’on connaît.

Sky m’a beaucoup émue… Même si je n’ai pas toujours adhéré à ses réactions, il m’a été impossible de juger cette femme qui a un tel regard bienveillant sur les autres.

Dans ce 5ème tome, où les Blood Of Silence connaissent des moments compliqués et sombres, le couple de Nirvana et Sky fait l’effet d’un rayon de soleil… Maryrhage & Amheliie y ont instillé beaucoup de sentiments… et énormément de suspense.
Et c’est l’intrigue qui tourne autour des affaires du club qui m’a le plus captivée.
J’ai adoré ce couple, j’ai adoré ces héros, mais le côté romance m’a moins transporté que la partie d’échec qui se jouait pour les Blood Of Silence.

C’était touchant et très sensuel… mais, pour une fois, ce n’est pas ce qui a accroché ma lecture ! D’autant que la fin laisse présager d’autres ennuis pour les Blood… Des ennuis qu’ils me tardent de découvrir pour y plonger avec eux !
Blood Of Silence, Tome 2 : Liam Blood Of Silence, Tome 2 : Liam
Mary Matthews    Amélie C. Astier   
J'ai vécu cette romance en deux étapes.
La première partie est de celle qui nous met les papillons dans le ventre. Rien de plus beau et attendrissant qu'un amour naissant. Le monde qui entoure Gina et Liam est peut-être sombre et dangereux, mais dans leur bulle, c'est le bonheur. Ils sont touchants, émouvants et leur amour est juste sublime... pur et sincère ! ça fait rêver et on se sent bien...Vraiment bien...
On s'imagine déjà leur avenir, qui certes sera compliqué vu l'appartenance de Liam au Blood, mais notre cœur est rempli d'espoir pour eux. Bon, après, quand on voit le nombre de pages du roman (presque 500 pages tout de même), on se dit que... oui, c'est beau tout ça, mais à moins qu'ils ne décident de repeupler toute la terre de leurs rejetons... y'a comme qui dirait, anguille sous roche !

Puis vient la phase numéro deux de ce récit, et non, ce n'était pas une anguille mais plutôt un train à grande vitesse ! qui nous percute de plein fouet et nous laisse dans un état second, hébétés, assommés... C'est le choc ! Et ça fait mal ! Tellement, qu'il m'a fallu quelques heures de pause pour me remettre de ce rebondissement.
Après cet énorme bouleversement, l'histoire prend une tournure encore plus intimiste qu'elle ne l'était auparavant. Page après page, c'est un vrai combat qui se déroule, une lutte acharnée où nos deux héros essayent de se reconstruire. Les auteures, Maryrhage et Amheliie, ont fait preuve de beaucoup de psychologie, les sentiments sont décrits avec justesse et beaucoup de profondeur. On fond véritablement pour ce magnifique couple. On rit, on pleure, on souffre, on aime avec eux.

Le premier volet de Blood Of Silence était un coup de cœur et il en va de même pour celui-ci ! Je dirais même que techniquement parlant, celui-ci est mieux. Plus abouti, plus travaillé aussi. Il reste quelques coquilles mais beaucoup moins nombreuses que dans le précédent tome. Après, il est vrai aussi, que je ne peux parler que pour les 100 premières pages, car, passé ce stade, je n'ai plus regardé l'écriture, l'orthographe ou les tournures de phrases... Je ne voyais même plus les mots ! tout n'était qu'émotions !

En bref ? Une magnifique histoire d'amour !

Avis complet sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/09/blood-of-silence-t2-liam-de-amheliie.html

par toutoun
Rock Me, Tome 3 : Teach Me Rock Me, Tome 3 : Teach Me
Anna Wayne   
Bof : Ivy vient de quitter son fiancé qu’elle a trouvé au lit avec son assistante. Elle est enseignante et aime son métier. Pendant son cours le directeur entre dans sa classe et lui demande de venir avec Matthew, 6 ans, un de ses élèves préférés. C’est comme cela qu’il apprend que ses parents sont morts et que son oncle va venir le chercher. Ivy ne laisse pas le petit garçon qui s’est renfermé sur lui-même. Son oncle est le célèbre chanteur d’un groupe de rock, Damon. Il est décidé à avoir la garde de son neveu mais n’a aucune expérience et son métier l’oblige à parcourir le monde. Il demande donc à Ivy de venir vivre avec eux pour s’occuper de lui, ce qu’elle accepte puisque plus rien ne la retient... L’idée était sympa mais mal exploitée, encore une fois la romance va trop vite, c’est trop simple, trop facile et la fin vite expédiée.

par Folize
Toute à toi - Volume 6 Toute à toi - Volume 6
Anna Chastel   
Bonne histoire d'amour...malgré le fait que ça ressemble beaucoup à d'autres séries que j'ai lu. Mila et Timothy sont vraiment attachant.

par latosca
Blood Of Silence, Tome 3 : Sean Blood Of Silence, Tome 3 : Sean
Mary Matthews    Amélie C. Astier   
Je pensais qu'il serait difficile de faire mieux que le tome 2... Est pourtant le tome 3 est géant !
(T'inquiète Liam, tu restes mon préféré pour l'instant :P )

Dans ce tome on retrouve tous nos blood chéris, enfin réunis avec la sortie de prison des jumeaux. D'ailleurs ils vont devoir s'acclimater parce que les environs ont changés pendant leur absence... Notamment avec la présence d'un nouveau MC celui des Hells, dont la VP ne va pas laisser indifférente l'ombrageux Sean ! Une grande première en dehors de son frère !

J'aime leur histoire d'amour, parce qu elle est loin d'être rose. Ils se désirent, se déchirent, mais finissent toujours par revenir l'un vers l'autre en ravalant leur fierté à tour de rôles. Lemon est un personnage haut en couleur, elle est une femme qui s'assume et n'est pas prête de se faire marcher dessus... Sean devra composer avec.

A un moment j'ai eu envie de l'étriper. Quel con ! Mais il parvient à combattre ses démons, ni rhymes ni Lemon ne vont le laisser tomber. Et peu à peu il va s'ouvrir et combler ses erreurs. Il va se rattraper merveilleusement bien et on tombe amoureuse de lui dans THE scène de la fin (qui m'a bien fait flippé avant que ça s'arrange !). C'est obligé :)

J'ai aimé comme toujours les moments famille ! Ils sont importants et tellement touchants. J'ai aimé Liam et sa Gina, H qui joue les gros durs alors que c'est un gros nounours à l'intérieur. Les filles et leur caractère bien trempée... Et le fait que rien ne vienne séparer les jumeaux, au contraire ;)

Maintenant j'attends le tome 4 impatience pour voir quand est ce que Klax va enfin se sortir la tête du cul ! Non mais je vous jure, c'est tellement évident et il ne voit rien ! Lol

Par contre... Cette fin ! WTF ! C'est pas juste, c'est trop horrible de nous laisser sur ça...

par mounsch
  • aller en page :
  • 1
  • 2