Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laety77 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Calendar Girl, Tome 1 : Janvier Calendar Girl, Tome 1 : Janvier
Audrey Carlan   
Très sympa à lire mais le mois est peut être un peu survolé. Du coup, je reste sur ma faim.
Mia n'a pas d'autre choix qu'accepter de jouer l'escort pour sauver son père de la mort, et même si c'est un métier que personne ne souhaite faire, elle a quand même le choix de ne pas coucher avec ses clients, ce qui lui va parfaitement puisque c'est un vrai coeur d'artichaut. Évidemment, en tombant sur le type parfait des le premier mois, c'est compliqué. On se demande comment Wes fait pour être encore celibataire. Il est canon, attentif, dominateur, riche, tres famille. Bref, il a tout pour plaire ! Et j'espère qu'ils finiront par se retrouver parce qu'ils sont vraiment trop mignons tous les deux.
Maintenant, Mia va -t-elle rencontrer un homme qui lui fera oublier les sentiments qui sont apparus pour West ? J'espère pas ! Mais il reste 11 mois... ça risque d'être difficile.

par Laety77
Calendar Girl, Tome 9 : Septembre Calendar Girl, Tome 9 : Septembre
Audrey Carlan   
Changement radical d'atmosphère. Entre enlèvement, chantage, tabassage, risque du décès de son père, Mia sombre dans la chaos. Heureusement, son frère est omniprésent et je l'adore un peu plus à chaque page lue. La lueur d'espoir renaît quand même lorsque Wes réapparaît, même dans un sale état, que l'état du père de Mia s'améliore et que Mia est soulagée de sa dette. Mais ce Blaine, quel connard ! J'aimerais le voir crever la bouche ouverte (aurais-je la joie de lire un long chapitre sur le sujet dans un prochain tome ?).
Un tome sombre comme je les aime pour changer de la légèreté des précédents, ça fait du bien et donne une nouvelle orientation pour la fin d'année de Mia. Vivement les retrouvailles avec Wes, qui ne seront sans doute pas simples aux vues des événements vécus.

par Laety77
Calendar Girl, Tome 10 : Octobre Calendar Girl, Tome 10 : Octobre
Audrey Carlan   
C'est un tome difficile de par ce qu'ont vécu Wes et Gina. Je trouve inapproprié les réactions de Mia vis à vis de Gina qui a vécu l'enfer. Tout comme Ginelle dont je n'en peux plus de sa vulgarité.
Des commentaires qui semblent négatifs mais c'est la façon de traiter le retour de Wes qui m'à beaucoup plu. Son retour est émouvant, ses terreurs nocturnes terribles et le remède trouvé par Mia astucieux, même si on se demande si elle va tenir sur la longueur car c'est tout de même éprouvant. Heureuse que Wes finisse par voir un psychologue.

par Laety77
Calendar Girl, Tome 12 : Décembre Calendar Girl, Tome 12 : Décembre
Audrey Carlan   
Tout est bien qui fini bien... pour tout le monde ou presque.
L'apparition de la mère disparue depuis 15 ans est un peu gros. La réaction de Mia est légitime et je m'attendais à bien pire. Mais c'est sans compter sur le compagnon de la mère et de Wes. Wes que l'on retrouve petit à petit, tendre, généreux, amoureux comme jamais. L'homme idéal qu'on ne trouve souvent que dans les livres. ..
Les interactions entre les membres de cette "nouvelle" famille pour Mia sont trop parfaites. On a envie de faire partie du livre et pas du monde réel.
Bref, un bon moment passé en compagnie de Mia et toutes les personnes qui ont gravité autour d'elle. Le "que sont ils devenus" est une bonne fin. Je suis decue que le père de Mia ne profite pas de sa chance de repartir à zéro, bien contente du sort de Blaine et Aaron, tellement contente pour les autres qui ont un avenir radieux. Par contre, j'aurais aimé savoir ce qu'il advient de Gina.
Pour finir, l'épilogue du point de vu de Wes est une très bonne idée et est assez émouvant. Je ne vois pas l'intérêt ni matiere a une suite mais ça reste du domaine due l'auteur. ..

par Laety77
Les Idoles du stade, Tome 1 : La Courbe parfaite Les Idoles du stade, Tome 1 : La Courbe parfaite
Jaci Burton   
Début d'une série addictive. On ne peut que tomber amoureuse d'un homme comme Mickey, quarterback n°1 de l'équipe de San Francisco, super bien foutu et hypermature. L'homme parfait ? Il l'est assurément, non sans être passé par la case "alcoolisme" et passage à vide dans ses jeunes années, puis soutenu par une famille super soudée et attachante. Ça rend le personnage plus réaliste.
Tara pourrait faire peur à Mickey parce qu'elle est mère d'un adolescent. Mais il est dans une phase de transition et il recherche une vie plus calme. Tara représente clairement ce qu'il vise pour la vie future même s'il n'en n'est pas conscient au départ. En plus, il s'entend très bien avec Nathan, le fils de Tara, ce qui devrait lui faciliter les choses.
Mais en tout bonne mère qu'elle est, Tara cherche à protéger son fils et relègue sa vie personnelle au second plan. C'est parfois lassant. On a de la peine pour Mickey, mais il tient bon.
Quant à Liz, l'agent de Mickey, elle tient bien son rôle de fouteuse de merde.
En résumé (après avoir traîné en longueur, une histoire facile à lire, très entraînante, qu'on peut facilement lire d'une traite.

par Laety77
Les Idoles du stade, Tome 9 : Jeu au sol Les Idoles du stade, Tome 9 : Jeu au sol
Jaci Burton   
Très bon tome qui renoue avec une fratrie qui me plaît déjà énormément.
Katrina est une jeune femme qui a connu les responsabilités très tôt et qui ne sait pas réellement s'amuser. Elle a en charge 2 ados qui la rendent chèvre mais qu'elle adore et à qui elle veut donner la meilleure éducation possible, si bien qu'elle s'oublie. Pourtant, lorsqu'elle rencontre Grant, elle sent qu'il de passe quelque chose et ça l'effraie.
Grant est sous le charme de ce top modèle qui le repousse sans cesse, mais il n'est pas du genre à abandonner la partie. C'est un modèle de persévérance qui apprécie en plus le frère et la soeur de Katrina. Pour qu'elle ne lui échappe pas, il prend les devants pour tout sans penser à mal mais c'est ce qui le perd car Katrina aime son indépendance.
J'ai aimé l'esprit de famille de Grant et la façon dont il devient proche des ados parce qu'il les aime vraiment. J'ai aimé la façon dont il s'est comporté avec Katrina en apprenant sa virginité. J'ai aimé la réunion de famille chez les Cassidy. Bref, j'ai tout aimé. Il manquait peut être un peu de rebondissements et des coups de gueule mais c'est finalement une très belle histoire qui se lit facilement. Je la coseille vraiment.

par Laety77
Les Idoles du stade, Tome 4 : La Ligne de touche Les Idoles du stade, Tome 4 : La Ligne de touche
Jaci Burton   
J'ai beaucoup aimé ce tome. Savannah est très sensible, à fleur de peau ; un peu comme Liz mais nettement moins excitée. Et Cole... encore un Riley dont on ne peut que tomber sous le charme. Sa transformation d'homme colérique à la mauvaise réputation en homme idéal est progressive. Il prend sur lui pour changer d'attitude et on comprend finalement pourquoi il ne s'est lié à personne jusqu'à son transfert dans l'équipe de St Louis.
Ils sont touchants et leurs échanges m'ont fait sourire à été nombreuses reprises. Très agréable à lire. J'y reviendrai.

par Laety77
Les Idoles du stade, Tome 6 : Le Tour de chauffe Les Idoles du stade, Tome 6 : Le Tour de chauffe
Jaci Burton   
J'ai l'impression de me répéter, peut être être parce que cette série est additive à souhait. J'ai apprécié le mélange entre la course automobile et la politique bien que je n'aie aucun atome crochu avec l'un ou l'autre de ces domaines. Mais les personnages sont tellement attachants que l'histoire se lit toute seule.
Evelyn est si ambitieuse qu'elle bride sa sexualité jusqu'à sa rencontre avec Gray, dont elle ne peut que tomber sous le charme.
Gray n'est pas si obtu qu'il n'y paraît et se laisse convaincre de participer à la campagne de son père.
Tous deux se laissent progressivement envahir par des sentiments auxquels ils ne s'attendent pas et les non-dits provoquent la rupture.
On retrouve avec joie les amis de fac de Gray, Garrett bien sûr, et Dew et Trevor dont on devine des aventures hautes en couleur avec une Carolina et Haven au caractère bien trempé.

par Laety77
Les Idoles du stade, Tome 5 : La Surface de contact Les Idoles du stade, Tome 5 : La Surface de contact
Jaci Burton   
Ce tome manquait un peu de rebondissements et Garett est beaucoup moins rentre dedans que les précédents mâles des autres tomes mais je l'ai quand même trouvé attachant et à l'écoute des souhaits d'Alicia. La situation n'est pas facile pour elle, sa carrière étant très importante. Mais comme toujours, le charme de notre superbe sportif à raison de ses craintes.
J'ai aimé découvrir les états d'âme du sportif blessé. C'est un état difficile à vivre, d'autant qu'une carrière peut s'arrêter nette à cause d'une blessure et qu'un joueur peut vite être oublié et remplacé s'il quitte le jeu un certain temps.
J'ai adoré là rencontre d'Alicia avec les amis de Garett : ils sont drôles et je sens déjà leur potentiel ; superbe introduction des nouveaux protagonistes dont j'ai hâte de lire les péripéties et dont je ne manquerais pas de tomber sous le charme !

par Laety77
Les Idoles du stade, Tome 8 : Double jeu Les Idoles du stade, Tome 8 : Double jeu
Jaci Burton   
Nouvelles approches dans ce tome avec le lourd sujet du décès et de son retentissement sur Haven, et un sportif professionnel avec 2 casquettes qui cache un lourd secret malgré une apparence décontractée.
On y découvre Haven brisée par le décès de son père 1 an plus tôt, qui se remet doucement en selle grâce à Trevor mais aussi à sa mère qui a demandé de l'aide à celui ci.
Trevor est un sportif solitaire à cause de ce qu'il considère comme un handicap et dont il ne veut parler à personne. Il ne s'autorise donc pas de relation sérieuse sauf qu'avec Haven, c'est plus compliqué.
J'ai aimé cet homme généreux et à l'écoute, avec un ego plus démesuré que les autres sportifs des autres tomes. Il est touchant, attachant, mais intraitable quand on s'approche de trop près son enfance et son secret dont personne ne connait l'existence. J'aurais aimé que ce problème soit abordé avant les quarante dernières pages mais c'est ainsi.

par Laety77