Livres
600 232
Membres
683 324

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Affaire Charles Dexter Ward



Description ajoutée par Virgile 2009-01-01T00:00:00+01:00

Résumé

Charles Dexter Ward, jeune étudiant féru d'archéologie, d'histoire et de généalogie, découvre un jour que Joseph Curwen, jugé pour sorcellerie à Salem, est un de ses ancêtres. Curieux de nature, il part à la recherche de son histoire. Dès le début de son enquête, Charles acquiert de prodigieuses connaissances historiques, compensées par une étrange amnésie du temps présent. Il développe en outre un inquiétant mimétisme avec son aïeul. Devant ces répercussions inattendues, le docteur Willett, médecin et ami de la famille Ward, part à son tour en quête.

Afficher en entier

Classement en biblio - 448 lecteurs

extrait

"Maintenant que je suis prêt à parler, je dois reconnaître à ma honte que je n'obtiendrai jamais le triomphe que j'escomptais. A la place du triomphe, j'ai trouvé la terreur"

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre est fantastique dans tous les sens du terme. Fantastique d'abord par son genre, quel bonheur de retrouver cet art au sommet, tout en suggestion, soupçon, crainte (j'étais un peu inquiet chez moi le soir après avoir lu un passage hier). Fantastique par la qualité de l'intrigue, du scénario, de l'évolution des personnages. Fantastique parce que Lovecraft est un merveilleux conteur, qui sait nous captiver, presque nous ensorceler. Ce livre est une enquête, et cette enquête est dangereuse pour la santé mentale des personnages (et pour la notre?). A lire par tous les fans de suspense et de frayeur.

Afficher en entier
Or

On adore ou l'on déteste Lovecraft ! Personnellement je fais plutôt partie de la première catégorie. Ce n'est pas la nouvelle que j'ai préféré, mais elle est tout de même excellente et peut être plus accessible que d'autre.

A conseiller à ceux qui voudraient découvrir Lovecraft tout en douceur !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

« L’affaire Charles Dexter Ward » est une enquête policière menée au travers les siècles sur fond de réincarnation et d’occultisme. Howard Phillips Lovecraft y ouvre une nouvelle voie après Dracula de Bram Stoker, Dr Jekyll et Mr Hyde de Robert Stevenson et Frankenstein de Mary Shelley auxquels d’ailleurs il fait référence dans son roman. La frayeur, l’angoisse et la tension du lecteur ne naissent pas des descriptions de l’auteur, non, car très adroitement, Lovecraft s’exonère de la description de tout monstre ou de toute créature. Il aiguise la curiosité et l’angoisse du lecteur puis au moment crucial le laisse imaginer ce qu’il y aurait à voir. Ainsi, c’est l’imagination du lecteur et sa capacité à s’immerger dans l’intrigue et à s’identifier aux personnages qui donne toute la puissance de cette œuvre. Et c’est bien là le génie de Lovecraft.

Afficher en entier
Or

Y’ai’ ng’ngah, Yog-Sothoth

Un univers sombre et oppressant…

S’il faut en croire la croyance populaire, Joseph Curwen avait fui Salem en 1692 lorsque les persécutions contre les sorciers et sorcières débutèrent car il craignait d’être accusé de pratiquer la magie, en raison de son existence solitaire et de ses expériences chimiques ou alchimiques. Il s’était alors réfugié à Providence, en Nouvelle-Angleterre, le havre de tous les êtres libres, originaux et dissidents. Il s’était installé comme armateur et y était très vite devenu une curiosité locale. Outre le fait qu'il ne semblait pas vieillir, gardant toujours le même aspect d’un homme de trente à trente-cinq ans, une foule de faits bizarres contribuaient à alimenter la croyance populaire : trafic d'esclaves, hurlements et cris prolongés provenant de sa ferme, lumières étranges au cœur de la nuit à ses fenêtres, cargaisons mystérieuses ramenées par ses navires et surtout, de nombreuses disparitions parmi les marins qu'il employait. En 1760, Joseph Curwen était devenu un véritable paria, soupçonné d’alliances avec les démons qui semblaient d’autant plus menaçantes qu’on ne pouvait ni les nommer, ni les comprendre, ni prouver leur existence. Joseph Curwen décéda mystérieusement à Providence en 1771.

Charles Dexter Ward est un jeune homme passionné d’archéologie, d'histoire et de généalogie. Alors qu’il tente de reconstruire l’arbre généalogique de sa famille, il découvre en 1918 parmi ses ancêtres maternels un aïeul jusqu’alors inconnu, un certain Joseph Curwen, venu de Salem, qui avait fait preuve d’une longévité surprenante et était le héros d’étranges histoires. Charles entreprend alors de rechercher systématiquement tout ce qu’il pourrait trouver. Il réussit au-delà de ses plus grands espoirs : des lettres, des mémoires et des journaux intimes, enfouis dans les greniers de Providence et d’autres villes que leurs auteurs avaient jugé inutiles de détruire. C’est en 1921, 150 ans après la mort de son lointain ancêtre Joseph Curwen, qu’il découvre sa tombe. Aiguillonné par son insatiable soif de découvertes, Charles va exhumer les plus noirs secrets de son aïeul. Sa curiosité va le mener dans les abysses de l'horreur.

La disparition de Charles Dexter Ward est l’élément déclencheur du récit. Il est parvenu sans trop que l’on sache comment à s’enfuir d’une maison de santé dans laquelle il était interné.

Nous suivons le Dr Marinus B. Willett, un vieil ami de la famille, alors qu’il mène l'enquête pour comprendre ce qui s’est réellement passé avec Charles. Il l'a mis au monde et n'a jamais cessé depuis lors de surveiller son évolution physique et mentale. Il nous révèle l’histoire de son patient et Spoiler(cliquez pour révéler)sa supposée descente vers la folie.

C’est la première œuvre que je lis de Howard Philips Lovecraft. Cela faisait longtemps que je voulais le faire et je ne suis vraiment pas déçue d’avoir franchi le pas.

Charles Dexter Ward est contaminé par le portrait de son ancêtre. Impossible de ne pas faire le parallèle avec "Le Portrait de Dorian Gray" d’Oscar Wilde, Spoiler(cliquez pour révéler)un tableau maléfique qui représente la corruption d’un individu. En effet, tout débute lorsque Charles découvre le portrait de son trisaïeul Joseph Curwen. Ceci marque le point de départ de sa métamorphose. Sa personnalité bascule peu à peu vers l’occulte plus il avance dans la consultation des vieux manuscrits de son ancêtre. Le lecteur ressent la lente dégradation de Charles.

Spoiler(cliquez pour révéler)Charles a découvert des choses que nul mortel ne devrait connaître;

Spoiler(cliquez pour révéler)il est remonté trop loin dans le passé, et le passé a fini par l’engloutir.

Lovecraft esquisse les pourtours du Mal et laisse l’esprit du lecteur vagabonder...

Il nous entraîne dans une atmosphère d’horreur et de désespoir allant crescendo.

La force de ce récit réside dans ce subtil mélange d’éléments rationnels incontestables et d’interventions diaboliques irrationnelles. Monstres et démons, réalité et fiction, tout s’entremêle pour finalement se confondre… Au risque de perdre la raison, nous aussi, Lovecraft nous entraîne, en digne conteur, dans des mystères qu’il n’est pas sage de creuser : puissances occultes, forces démoniaques, vampirisme, nécromancie…

Au fur et à mesure que l’on s’y enfonce, le récit gagne en puissance. Nous devenons à notre tour captifs, entraînés dans les ténèbres les plus noires sans pouvoir opposer la moindre résistance. On en vient à guetter le dénouement final…

J’ai ressenti au plus profond de moi-même la terreur qu’a dû éprouver le Dr Willett lorsqu’il s’est retrouvé piégé, sans lumière, dans le dédale souterrain sous l’ancienne ferme de Pawtuxet, où Spoiler(cliquez pour révéler)Joseph Curwen a créé des créatures terrifiantes en invoquant des dieux mystérieux résidant à l’extérieur des sphères normales.

Extrait :

Spoiler(cliquez pour révéler)Mais Marinus Bicknell Willett se repentit d’avoir regardé une deuxième fois, car, depuis lors, il n’a plus jamais été le même. Il est difficile d’expliquer comment la seule vue d’un objet tangible, aux dimensions mesurables, a pu bouleverser à ce point un homme habitué au spectacle macabre des salles de dissection. Tout ce que nous pouvons dire, c’est que certaines formes ou entités détiennent un pouvoir de suggestion qui fait entrevoir d’innommables réalités au-delà du monde illusoire où nous nous enfermons. De toute évidence, Willett aperçut une entité de ce genre, car, pendant quelques instants, il fut frappé d’une démence frénétique. Il lâcha sa lampe, et ne prêta pas la moindre attention au grincement des dents qui se refermèrent sur elle au fond du puits. Il se mit à hurler d’une voix suraiguë, méconnaissable, et, incapable de se relever, il rampa désespérément sur les dalles humides d’où montaient de faibles cris qui répondaient aux siens. Il déchira ses mains sur les pierres rugueuses et se meurtrit fréquemment la tête contre les piliers, mais il poursuivit sa route. Ensuite, il reprit lentement conscience et se boucha les oreilles pour ne plus entendre le concert de gémissements lugubres qui avait succédé aux cris. Ruisselant de sueur, dépourvu de tout moyen d’éclairage, accablé par le souvenir d’une effroyable vision, il songeait avec horreur que des douzaines de ces créatures terrifiantes vivaient encore au-dessous de lui, et qu’un des puits était resté ouvert…

Je n’ose même pas imaginer à quoi devaient ressembler ces catacombes 157 ans plus tôt Spoiler(cliquez pour révéler)lorsque les assaillants étaient descendu sous la ferme de Pawtuxet alors en "pleine activité" (1771). Spoiler(cliquez pour révéler)Ces hommes étaient ressortis incapables de parler de ce qu'ils avaient vu ou entendu dans cet enfer souterrain. De cette expédition nocturne il ne reste comme compte rendu écrit que le journal intime d’Eleazar Smith, chef du groupe de réserve du débarcadère, resté à l’air libre.

Extrait :

Spoiler(cliquez pour révéler)Eleazar Smith, chef du groupe du débarcadère, relate dans son journal une marche paisible et une longue attente près de la baie. À un moment donné, il entendit dans le lointain un bruit étouffé de cris, de hurlements et d’explosions ; ensuite un de ses hommes perçut des coups de feu, et, un peu plus tard, Smith lui-même sentit la pulsation de mots formidables au plus haut des airs. Juste avant l’aube apparut un matelot aux yeux hagards, aux vêtements imprégnés d’une odeur hideuse. Il ordonna aux hommes du détachement de regagner leur logis, de ne jamais souffler mot des événements de la nuit, et de ne plus accorder la moindre pensée à celui qui avait été Joseph Curwen. L’aspect du messager suffit à les convaincre de la véracité de ses paroles : bien qu’il fût connu de plusieurs d’entre eux, il avait perdu ou gagné dans son âme une chose qui faisait de lui à tout jamais un être à part. Ils eurent la même impression un peu plus tard quand ils retrouvèrent de vieux amis qui avaient pénétré dans cette zone d’horreur : tous avaient perdu ou gagné une chose impondérable. Ils avaient vu, entendu ou senti une chose interdite aux humains, et ils ne pouvaient l’oublier. Tous gardèrent un sceau de silence sur les lèvres.

Jusqu'au dénouement final, la tension demeure palpable.

Même si j’ai très vite compris ce qui se tramait, les résultats de l’enquête du Dr Willett m’ont surprise !

Un livre à lire de nuit, à la faible lueur d’une bougie…

Afficher en entier
Bronze

HP Lovecraft nous offre une nouvelle horrifique baignant dans l’occultisme morbide.

L’écrivain crée au fur et à mesure de ce conte une atmosphère effrayante, stressante et de folie.

Je ne suis pas spécialement la cible de ce genre de littérature mais j’avoue avoir trembler d’effroi en suivant le docteur Wallet visiter les catacombes.

Afficher en entier
Or

L’école nous a forcé à le lire j’ai mis énormément de temps à vouloir m’y mettre. En effet les livres imposés et plus encore par l’école ne sont généralement pas ma passion.

Or ce livre fut une énorme découverte que j’ai adoré lire. Le style d’écriture aussi bien que l’histoire m’ont tenus en haleine de la moitié du livre jusqu’à la fin.

Afficher en entier
Argent

Premier livre de cet auteur pour moi : j'ai trouvé le style assez journalistique mais ça ne m'a pas dérangée.

J'ai apprécié l'histoire et le twist final m'à bien surprise

Afficher en entier
Diamant

Tout est dans l'atmosphère, hantise à l'état pur, dans ce roman fantastique. Énorme travail de documentation pour la première partie, qui se déroule au 18e siècle.

Dans la seconde, le jeune Charles Dexter, descendant de Curwen se plonge dans les secrets de son aieul.

Son enquête le fait plonger dans la folie et la troisième partie relate comment son médecin cherche à en comprendre les raisons.

Abondance de détails plus ou moins intéressants, selon le type de lecteur. À chacun de voir, mais cela entraîne certaines longueurs qui peuvent lasser.

Ce livre est néanmoins une œuvre majeure de Lovecraft et fait partie d'un tout.

J'ai bien aimé.

Afficher en entier
Pas apprécié

Que je suis heureuse d’avoir fini ce livre! 126 pages de dur labeur! J’ai compris le fil conducteur mais tout m’a semblé si compliqué et ennuyeux à comprendre... Je n’ai pas du tout apprécié...

Afficher en entier
Pas apprécié

Alors...

j'ai véritablement DÉTESTÉ ce livre.

Je ne sais pas vraiment comment expliquer, mais je n'ai pas accroché du tout, et c'est dommage, car l'histoire aurait tout de même pu être intéressante.

Pour moi, on adore ou on déteste HP Lovercraft. Malheureusement, je fais partie de la seconde catégorie.

J'ai eu à lire ce livre dans le cadre des cours, et je pense simplement que ce genre de lecture n'est pas pour moi. En fait, le truc, c'est que, tout le livre, on est complètement perdus, et, ensuite, à la toute toute fin, on commence à comprendre. J'ai trouvé l'écriture trèèèèès longue et vraiment trop descriptive, et ce n'est pas pour moi.

Sinon, si je devais être objective, je dirais que c'est un bon livre, très développé, avec une bonne intrigue. Mais je l'ai trouvé chiant à mourir, dites-vous que je me suis endormie dessus à plusieurs reprises... :)

Afficher en entier
Argent

Un roman qui mêle magie noire, vampires, sorcellerie. Malgré le fait que Lovecraft est un pionner dans ce genre de roman, j'ai toujours du mal avec les récits un peu "ancien".

Je suis toute fois contente de l'avoir découvert.

Afficher en entier
Lu aussi

Étonnamment, j'ai pris pas mal de temps pour lire ce livre qui fait moins de 150 pages Spoiler(cliquez pour révéler)(j'ai recommencé 2 fois) alors que le résumé de la quatrième de couverture était prometteur.

De manière générale, j'ai trouvé les descriptions de l'auteur plutôt nébuleuses.

Ce que j'ai le plus apprécié, par contre, c'est le 5ème chapitre intitulé "Cauchemar et cataclysme" qui explique un peu plus concrètement ce que faisait Joseph Curwen et Charles Dexter Ward comme expériences.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Affaire Charles Dexter Ward

  • France : 2017-02-27 (Français)
  • France : 2020-10-14 - Poche (Français)

Activité récente

Kry00 l'ajoute dans sa biblio or
2022-04-07T14:10:27+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 448
Commentaires 65
extraits 24
Evaluations 122
Note globale 7.69 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode