Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lagerta : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Les Veilleurs de Glargh Les Veilleurs de Glargh
John Lang   
Quel plaisir de retrouver l'univers de Naheulbeuk. Cette aventure arrive à la fois à être plus mature tout en conservant l'humour de la série d'origine... et j'aimerais beaucoup continuer à suivre les aventures de l'Unité Furet

par Remy-12
Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être
Abbi Glines   
Abandon à 40% par KO.

Je crois que je peux m'inscrire dans le Guiness Book des Records, dans la catégorie "roulage de noeil". Je n'ai jamais autant levé les yeux, ni aussi haut, ils ont faillis faire le tour complet et désaxer la Terre… Mais heureusement, il fait toujours aussi beau et chaud en ce bon mois de mai. Ahem. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

La première question qui m'est venue, c'est bon sang mais quel âge a Abbi Glines ? 15 ans ? 16, 17 ? Ah nan, 38 ans d'après Wikipedia, ça aurait pu expliquer tous ces enfantillages et l'intrigue toute moisie qui te donne juste envie d'entrer dans ce bouquin, de tous les flinguer et d'étrangler l'auteur. Oui mais non.

Généralement une plume simple pour moi rime souvent avec efficace, ici la simplicité est juste digne d'un pré-ado ou cela vient de la traduction. Alors J'ai Lu, on ne s'est pas beaucoup foulé, google trad ou bien ? C'est très médiocre mais si les échanges entre les deux persos principaux avaient été un peu plus digne de leurs âges et non pas des dialogues issus de téléréalité, j'aurai passé l'éponge.

Mais non, on se coltine une histoire à deux balles avec un personnage masculin qui se la joue trou du cul qui saute tout ce qui bouge et qui dés le départ est attirée par la douce et pure jeune fille… Au secours, c'est kitsh ! Et vla qu'il balance des petites phrases du genre : ne t'approche pas de moi, je ne suis pas assez bien. Et bla, et bla. Mec, elle veut juste un toit, tu n'es pas si sexy que tu ne le crois.

L'intrigue est inexistante, elle est bidon parce que sa mise en scène est pathétique. Abbi Glines croit que la technique de "je ne termine pas mes phrases comme ça on a du suspens" est une façon de faire. Je ne connais rien de plus agaçant. Tout le monde sait, l'héroïne entend bien des phrases où il manque des bouts et elle ne cherche pas plus que ça à savoir. Je ne compte pas les "mais qu'est ce qu'il entend par là ?". Bah demande, spèce de dinde !

Voilà, je vous donne mon avis à chaud sachant que je n'ai pas terminé, parce que si je le fais, je vais sauter plusieurs chapitres. Je ne sais pas à qui s'adresse ce genre de textes, parce que vu le cul qui est clairement annoncé, je n'ai pas envie de le proposer au moins de 15 ans même avec cette plume et l'intrigue basique. On a déjà lu des jeunesses bien plus développés que ça et ce serait complètement crétin de prendre les ados comme tels.

par LLyza
On regrettera plus tard On regrettera plus tard
Agnès Ledig   
L'histoire commence quand quelqu'un tape à la porte de Valentine en pleine nuit, il s'agit d'Eric Duval et de sa fille de 7 ans, ils sont complètement trempés et Anna-Nina est malade.
Eric se sent très seul et culpabilise beaucoup que sa fille soit tombée malade à cause de la vie qu'ils mènent. En effet, ils vivent dans une roulotte.
Valentine, quant à elle, est institutrice et est très bien entourée par ses amis et voisins.
Eric va rester chez elle le temps qu'il répare sa fameuse roulotte.
Nous allons également rencontrer dans cette histoire Gaël, un collègue de Valentine qu'elle considère comme son frère. Je n'ai pas du tout aimé ce personnage, il trompe sa femme et en parle ouvertement, il s'en fiche complètement tout comme Valentine qui l'accepte aussi. Ce n'est pas du tout un comportement que je cautionne.
J'ai également eu du mal avec Valentine qui a réponse à tout : elle sait tout, fait tout, comme si la journée avait 15h de plus que la normale. Elle pose également beaucoup trop de questions à mon goût et a un jugement sur tout.
Eric a également réponse à tout sur son style de vie, il fait aussi tout parfaitement dans sa roulotte.
Tout est beaucoup trop parfait pour les personnages, j'ai eu énormément de mal avec ça.
De la même manière, Eric et Valentine n'ont aucune complicité, leur relation ne se développe pas, ils se vouvoient alors que pourtant le sexe entre eux arrive vraiment vite.
L'histoire est écrit à la première personne et à deux voix.
En bref, je n'ai pas du tout accroché avec ce livre, les personnages n'ont aucune complicité à mon goût, et savent tout sur tout… J'ai en revanche beaucoup apprécié la plume de l'auteure.

par Elooh-die
La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte
Colleen Oakley   
Wow.
Un roman touchant, poignant, drôle, émouvant et totalement renversant. Ce n'est pas un coup de cœur, faute de la fin qui n'était pas à la hauteur du reste selon moi, mais il se classe parmi mes meilleures lectures.
Ce n'est pas une mais des histoires d'amours. L'histoire d'amour d'une femme singulière pour un homme à la vie légèrement chaotique, l'histoire d'amour d'un père pour son fils en quête de reconstruction, l'histoire d'amour d'une femme que l'on ne peut toucher pour un enfant qu'elle est la seule à pouvoir approcher. Je suis vraiment scotchée d'avoir découvert une histoire aussi forte dans une enveloppe aussi légère.

Ce roman se lit comme on mange des cookies: un, puis deux, puis vient le troisième et sans s'en rendre compte: on a avalé tout le paquet ! Une plume addictive, des personnages drôles et attachants et une histoire qui fait du bien. Je pense que j'ai choisi le bon moment, le bon état d'esprit pour lire ce livre. Car il n'a rien de triste, au contraire, il nous montre la construction d'une vie et la réparation d'une autre. Le processus est surprenant, et très émouvant. J'avoue même avoir lâché quelques larmes à certains passages.

En somme, c'est un livre que je mettrais dans les mains de tous lecteurs voulant s'évader en passant un bon moment sans se laminer le moral avec une histoire triste. Il est truffé d'excellente références littéraires (pour dire, Emily Dickinson y côtoie les X-Men !) et saura toucher toute génération. Un contemporain qui reste dans les règles tout en les contournant par moment, je dis oui à un livre aussi beau qui, je pense, se relis avec plaisir.
La petite bédéthèque des savoirs - Tome 11 : Le féminisme en sept slogans La petite bédéthèque des savoirs - Tome 11 : Le féminisme en sept slogans
Anne-Charlotte Husson    Thomas Mathieu   
Cette Bd m'a énormément servi pour mon tpe sur le sujet. Bien que ce ne soit pas un livre purement destiné pour le scolaire, elle m'a appris plein de choses que je ne savais pas et m'a fait prendre conscience d'inégalités qu'on pense aujourd'hui banals et normal, mais qui ne devraient malheureusement pas l'être.
Je suis une lycéenne et une féministe. Avant de rajouter "comme tout le monde". Puisque n'importe qui l'est. Toutes personnes pensant que les femmes doivent être l'égale des hommes est féministe.
Cette bd m'a énormément servi, à apprendre mieux pour quoi et dans quel but je luttais. Et ça m'a fait prendre conscience de toute l'ampleur que ça représentait, comme par exemple ce n'est pas le féminisme, c'est plutôt un ensemble de féminisme.
Cette bd, elle doit être lu, par une femme, un homme, une fille ou un garcon. Par n'importe qui. Lu et relu et étudié. Puisque que c'est avec ce genre de livre qu'une conscience peut se réveiller. Et quand les mentalités changent, des actions peuvent être alors menées.
La petite bédéthèque des savoirs - Tome 10 : Histoire de la prostitution La petite bédéthèque des savoirs - Tome 10 : Histoire de la prostitution
Agnès Maupré    Laurent De Sutter   
De nos jours, dans la plupart des pays du monde, la prostitution est majoritairement perçue de façon négative. Il fut un temps, cependant, où cette activité que l'on nomme le plus vieux métier du monde était considérée par certaines civilisations comme une pratique vertueuse...

Sans parti-pris ni militantisme, cette bande dessinée esquisse les évolutions historiques qui permettent de mieux comprendre la situation contemporaine des prostitué(e)s.

par LIBRIO64
Le tatouage, Histoire d'une pratique ancestrale Le tatouage, Histoire d'une pratique ancestrale
Alfred    Jérôme Pierrat   
J'ai beaucoup aimé cette lecture. Très simple, les images sont magnifiques et j'ai beaucoup apprécier le côté informatique en plus de l'histoire initial du garde de prison et de son pensionnaire. Si vous avez envie d'en apprendre plus sur le tatouage et ses différents styles, ou tout simplement parce que vous trouver ce livre ravissant, je vous le conseil fortement !
La petite bédéthèque des savoirs, Tome 4 : Le heavy metal, de Black Sabbath au Hellfest La petite bédéthèque des savoirs, Tome 4 : Le heavy metal, de Black Sabbath au Hellfest
Jacques De Pierpont    Hervé Bourhis   
Cerner la communauté métal et les nombreuses tribus qui la composent ; s’y retrouver dans ses multiples sous-genres, du Thrash au Black Metal ; saisir les codes, du signe des cornes au Diabolus In Musica ; comprendre comment le Métal dit satanique coexiste avec un Métal chrétien ; découvrir les variétés qui se sont déployées outre le monde occidental, avec le Métal japonais ou iranien… Voilà en quelques exemples le projet fou que se sont donné les auteurs, véritables passionnés du sujet.

par JulBarrow
La petite bédéthèque des savoirs - Tome 15 : Le rugby. Des origines au jeu moderne. La petite bédéthèque des savoirs - Tome 15 : Le rugby. Des origines au jeu moderne.
Guillaume Bouzard    Olivier Bras   
La légende raconte qu'un jour de 1823, lors d'une partie de football jouée dans la petite ville anglaise de Rugby, Webb Ellis enfreignit la première fois les règles en s'emparant du ballon avec les mains. Cette bande dessinée, la première du genre, revient sur les règles et l'histoire d'un sport à l'esprit unique. Professionnel depuis 1995, le rugby s'est transformé en un jeu moderne, qui ne cesse de séduire un public de plus en plus large.

par Fyerise
La Petite Brune dans la prairie La Petite Brune dans la prairie
Eve Borelli   
Ce livre est génial. Je me suis marrée du début à la fin. Déjà Anna, la narratrice de récit, est un personnage totalement barré. Gentille, mignonne et tout et tout, mais poisseuse au possible. Et puis, plus elle tente de garder sa dignité (ce qui n'est pas évident lol) plus elle s'enfonce. Son truc ? Mentir. Le problème, c'est qu'elle n'est pas crédible pour deux sous. Ce qui donne des scènes hilarantes. (la scène du dîner Macarena - trop, trop bon !).

Et ce qui est encore mieux... c'est que ce roman n'est pas que drôle. Il y a une vraie histoire derrière qui nous tient en haleine jusqu'à la fin. Qui n'est pas cousue de fil blanc et attise notre curiosité tout au long de la lecture. Entre ses personnages mystérieux et cachottiers et une intrigue qui nous mène par le bout du nez, il est impossible de s'ennuyer. C'est un cocktail détonnant qui nous attend et qui surprendra plus d'un ;)

J'ai passé un excellent moment ! C'est drôle, frais, pétillant. L'histoire est bien ficelée et nous captive de bout en bout, et ses personnages sont sensationnels... Alors que demander de plus ?

Avis complet sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/06/la-petite-brune-dans-la-prairie-deve.html

par toutoun