Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laghertita : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La Rose et l'Armure, Tome 1 : Le Conquerant La Rose et l'Armure, Tome 1 : Le Conquerant
Heather Grothaus   
Je me demande pourquoi on propose un magnifique Highlander sur une couverture d’un roman dans lequel il n’est nulle question de porteur de kilt vigoureux ??? !!! Voici bien la première énigme ! En tout cas, c’est réussi, j’avais tablé sur un superbe moment en Écosse à cause de la couverture alléchante et je me suis retrouvée en Angleterre au XIème siècle avec un Anglo-Normand et une Anglo-Ecossaise ! Je me suis sentie flouée ! Où sont les jupettes à carreaux ?????

La suite ici :
http://lune-et-plume.fr/le-conquerant-de-heather-grothaus/
Les Héros, Tome 2 : Au cœur de la tourmente Les Héros, Tome 2 : Au cœur de la tourmente
Suzanne Enoch   
L’histoire aurait pu être sympathique, mais j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, trop de longueur, qui n’apporte rien. Des situations, des revirements bien trop rapides par moment qui arrivent sans aucune logique. Les meilleurs moments pour moi ont été les passages avec Connell, les interactions avec ses frères ou avec Marjorie. Quand à la trame de fond que l’on suit depuis le premier tome une fois de plus c’est réglé bien trop rapidement, il suffit que Marjorie confronte le chef de clan Maxwell pour qu’en deux minutes la situation soit réglée. Gabriel comme dans le premier tome paraît distant pourtant Marjorie est sa sœur. Pour ma part ce n’est vraiment pas la meilleure saga de Suzanne ENOCH.

par tyka
Mon coloc, mes désirs et moi Mon coloc, mes désirs et moi
Lena Jung   
Je tiens tout d’abord à remercier les « Éditions Addictives » pour m’avoir fait découvrir ce livre et pour leur confiance. Un titre intriguant pour qui, comme moi, aime les romans mettant en scène des colocataires. Je me suis laissée emporter dès les première lignes, car l’histoire de Lori et Andreas est prenant et tellement addictive que, plus on tourne les pages, plus on a envie de connaître la suite (et puis, avouons-le, on a envie de savoir si nos deux protagonistes vont céder à la tentation). Le récit est rythmé, bourré d’humour, plein d’émotions et de rebondissements. Dans ce livre, nous sommes projetés dans la jolie ville d’Hambourg, en Allemagne. C’est la première fois que je lis une histoire qui se déroule autre part qu’en France, aux Etats-Unis ou en Angleterre ; et je dois avouer que, pour le coup, c’est complètement dépaysant. Alors Merci Lena Jung de m’avoir fait voyager. Lori est une jeune femme enthousiaste, charmante, honnête et déterminée, mais qui se pose aussi beaucoup trop de questions avant d’agir. Andreas est sexy, ne mâche pas ses mots, sexy, solitaire, passionné, sexy (oups je crois que je l’ai déjà dit). La plume de l'auteure est fluide, agréable, entraînante. Certaines punchline sont tout bonnement savoureuses et nous laissent un petit sourire en coin tout au long de notre lecture qui est remplie d'amour et de rire. Ce fut un excellent moment de lecture que je vous recommande. À lire ! À dévorer !
#Virginie
Drive Me Crazy Drive Me Crazy
Ève Souliac   
À contre-courant des avis, je n’ai pas su apprécier l’histoire ni les personnages trop fades, sans profondeur. J’ai trouvé les dialogues dignes d’adolescents, et non d’adultes. Un peu c’est sympa, mais cette énergie loufoque de l’héroïne m’a vite agacée. Quant au scénario, prévisible, piétine, trop de redondances et sert les clichés traditionnels éculés. (Meilleure copine, gay, héros qui collectionne les femmes etc..)
Néanmoins, je concède quelques bonnes réflexions.

En bref, une romance qui n’est pas pour moi mais qui plaît à d’autres. C’est bien l’essentiel.
Bonne lecture.
Les Sœurs Douglas, Tome 1 : La Prisonnière des Highlands Les Sœurs Douglas, Tome 1 : La Prisonnière des Highlands
Margaret Mallory   
Une petite déception avec ce livre. L'histoire est simple, David Hume, le seigneur de Wedderburn, s'empare du château de son ennemi et prend sa veuve, Alyson, pour épouse. Le roman est prévisible.
Alyson, marié à 13 ans n'a jamais eu la vie facile avec son défunt époux. Un homme violent qui ne l'a jamais respecté et qui lui a fait vivre l'enfer. David, est un homme assoiffé de vengeance, fier qui cache au fond de lui une certaine tendresse. La rencontre entre les deux est le début d'une belle romance, très simple et rapide. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et à entrer totalement dans l'histoire malgré la rapidité de lecture.
L'écriture est fluide, mais je n'ai pas accroché. Certaines incohérences m'ont bloqués dans ma lecture.
Par contre, je tiens à souligner la qualité des notes de l'auteur à la fin du roman et le fait que l'histoire soit inspirée de personnages réels.

par Mallow6
Extreme Lovers Extreme Lovers
Chloe Wilkox   
J’ai attendu d’avoir les 4 tomes de la saison 1 pour me lancé dans la lecture. Une écriture fluide mais pas assez addictif pour moi. Une histoire composée de 4 tomes dans la première saison.
Aaron dit « Hell » est un homme de type Bad boy. Un skateur de renom avec beaucoup de femmes qui lui tournent autour. Mais lors d’une soirée, il tombe sous le charme de Kim dès le premier regard, une jeune femme énigmatique.
Kim est une femme qui a la danse dans la peau. Lors d’une fête d’étudiants, elle montre ses démonstrations de son talent de danseuse. Elle a un petit ami qu’elle quitte assez rapidement sans le moindre état d’âmes
Cependant, la fin m’a laissé voir un rebondissement et un suspense … Enfin ça bouge un peu. À voir avec le tome 2…
Le défi du play-boy Le défi du play-boy
Nicola Marsh   
Abby Prendigast aime son travail et apprécie énormément son patron, Remy Tanner, avec qui elle s’entend à merveille. Suite à un petit accident qui va tenir éloigner Remy de son lieu de travail, il va faire appel à son jeune frère, Tanner. Homme d’affaires confirmé, Tanner est aussi beau qu’il est arrogant et sa réputation de coureur de jupons le précède. Il est partout en terrain conquis, comportement qui irrite Abby, et surtout la déstabilise. Pourquoi est elle autant perturbée par la présence de Tanner ? Les réactions bravaches de la jeune femme vont attiser l’attrait qu’il a pour elle et son esprit de conquête va être exacerbé… Cette collaboration temporaire risque d’être plus mouvementée que prévue !
Ayant lu la quatrième de couverture (une fois n’est pas coutume ^^) je m’attendais, en commençant ma lecture, à une énième version d’une romance entre un homme d’affaires et son assistante. Et bien j’ai été agréablement surprise, car Nicola Marsh nous narre ici une histoire bien plus originale ! Abby travaille avec Remy depuis presque un an et leur binôme fonctionne bien, les affaires prospèrent et Abby s’épanoui dans son métier. Lorsque Remy se retrouve dans l’impossibilité d’aller travailler, il va faire appel à son jeune frère Tanner pour aider Abby dans sa tache. Entre les deux jeunes gens, la tension est palpable dès leur première rencontre. Il représente le genre d’hommes qu’elle fuit, pourtant elle se sent déstabiliser en sa présence. Lui, bizarrement, est attiré par la froideur et les remarques acerbes d’Abby. Ils vont devoir travailler un mois ensemble, et rapidement les rapports entre les deux jeunes gens vont déraper. Réussiront ils à allier travail et plaisir sans y laisser des plumes ? Je pense que mon avis ne va pas être très long car tout le plaisir de ce roman réside dans la découverte de l’histoire, de ses protagonistes complexes et de leurs univers. Nicola Marsh nous emmène à Sydney en Australie, et nous plonge dans la vie d’Abby. Très rapidement nous faisons connaissance avec cette jeune femme qui a un parcours atypique et qui force le respect. Puis arrive Tanner et les choses se corsent ! Un jeu va se mettre en place entre eux, ils se prennent leur attraction réciproque en pleine face et peinent pour la gérer. J’ai aimé que les deux protagonistes ne soient pas aussi prévisibles que l’on pourrait croire au premier abord, que l’auteur les creuse un peu plus. Les chapitres sont courts, cela donne du rythme au récit. De plus, Nicola Marsh donne la voix, en alternance, à ses deux personnages. Cela nous place plus près d’eux et nous aide à découvrir leurs sentiments et leurs émotions au fur et à mesure du développement de leur idylle. J’ai aimé les voir céder à leurs pulsions, purement physique au début, les scènes de sexe sont torrides et passionnées, pleines de fougue montrant leur fascination réciproque. J’ai aimé les voir douter, se cacher derrière leurs carapaces et des excuses, les voir évoluer au contact l’un de l’autre.
J’ai beaucoup aimé le personnage d’Abby. J’ai aimé son caractère indépendant, sa force et sa détermination. Elle est a un tournant de sa vie, qu’elle a repris en main de puis peu, elle sait ce qu’elle veut faire de son existence et se donne tous les moyens pour y arriver. Son passé n’est pas de plus simple, il l’a conditionné mais elle veut sortir coûte que coûte de son carcan. Elle tente de panser les blessures qu’elle garde de cette période et pour elle, Tanner semble être un super remède… elle ne pensait pas devenir accro ^^^J’ai aimé sa franchise et ses réparties bien senties !
Tanner est beau, sexy, doué et tatoué …miam ! Il est le prototype du mec que l’on adore détesté. Mais sous son arrogance se cache des maux, qu’il traine comme des boulets et qui l’entravent. J’ai aimé découvrir son histoire petit à petit et apprendre à connaitre le vrai Tanner, le gentil garçon qui se cache sous l’encre de ses tatouages. Son manque de courage, face à la situation qu’il rencontre avec Abby, est émouvant, on a envie de lui faire un câlin pour le réconforter … Heureusement qu’Abby a du courage pour deux

par BeaMars
Save me - Catch and Shoot Save me - Catch and Shoot
Iris Julliard   
Un grand merci particulier à mon partenaire Editions Addictives pour leur confiance et l'envoi de ce beau service presse. Un roman que j'attendais depuis longtemps pour pouvoir le découvrir en papier. C'est maintenant chose faite et l'attente n'a été que meilleure car j'ai passé un excellent moment avec Catch & Shoot, ce roman est une belle pépite où tout est réuni pour nous transporter dans l'histoire des personnages. Autant d'éléments qui en font une histoire aussi belle que complexe avec le passé et les traumatismes qui sont traités avec finesse par l'auteure. Nous découvrons dès le prologue l'accident de Apolline lors d'un match de basket qui va tourner au fiasco à cause de l'alarme incendie déclencher, cela ne sera pas une simple erreur car Apolline va être victime d'un malaise où elle est convaincue qu'une personna l'a intentionnellement poussé et laissé inerte. Hors l'homme qui va lui porter secours ne sera personne d'autre que Keagan son Héro mais ça il compte bien le garder pour lui, ce sera son petit secret mais jusqu'à quand...? Cinq années plus tard Apolline a fait du chemin dans sa vie professionnelle et personnelle aussi mais ce traumatisme la hante toujours, elle aimerai retrouver la ou les personnes personnes responsable, elle va faire appel à.un détective. Quand l'annonce jaillira, sera t'elle prête à connaître toute la vérité?
Pourquoi Keagan tient tant à ne pas être cité ou félicité par son geste? Tant de questions que l'on se pose au cours du récit et je peux vous dire que vous êtes loin de vos peines. J'ai trouvé le roman remarquablement bien construit, sans fausse note pour moi c'est un carton plein, bravo. J'ai adoré me trouver dans l'univers du basket, je me suis sentie très à l'aise avec cette ambiance, on s'y voit totalement tant cest bien décrit et le vocabulaire est juste et précis. Iris Julliard a une très belle plume, elle a un sacré talent pour l'écriture, chaque phrase est bien placé et les mots sont adéquat aux situations pour nous faire ressentir toutes les émotions et sensations évoquées, on vibre vraiment avec eux et c'est hyper addictif. J'ai une fois encore dévoré un roman purement prenant au possible avec lequel on passe par beaucoup de phases niveau ressentis, une histoire rondement menée du début à la fin. J'ai vraiment apprécié que l'on ai certaines réponses à la toute fin, c'est ce qui attise encore plus notre curiosité et notre soif de connaître tous les tenants et aboutissants de ce récit.
Je n'ai plus qu'une chose à vous recommander c'est de vous procurer ce roman, cette belle pépite de ce pas.

● NOTE: 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐
❤ COUP DE COEUR ❤
Soy Soy
Chrys Galia   
Encore un énorme merci à Librinova pour m’avoir encore envoyé un service presse. Ils m’avaient déjà fait découvrir Chrys Galia dans un précédent SP qui était « l’ombre du passé » et que j’avais adorée.

L’histoire est celle de Yohann un jeune mannequin pour la marque SoY. Il a tout ce qu’il faut dans la vie, sauf qu’il s’ennuie, il lui manque un truc. Un jour lors d’une émission de télé-réalité, qui a pour but de dévoiler le passé de personnalité connue, il va retrouver son seul et unique amour d’adolescence, Sofia. A partir de là tout va changer pour lui. Quelques années plus tôt, elle l’avait quitté, elle était partie du jour au lendemain, sans qu’il ne sache pourquoi, maintenant qu’il l’a retrouvé, il compte bien la garder près d’elle. Sauf qu’il n’est pas préparé aux révélations que Sofia pourrait lui faire.

Dès les premières lignes on rentre tout de suite dans la peau de Yohann. Ce qu’est sa vie au quotidien de mannequin renommé pour une marque très connue. On comprend tout de suite qu’il s’ennuie dans sa vie et on arrive facilement à se mettre à sa place.

La fin est plus ou moins prévisible, mais on aime tous les happy ends et même si on voit tout cela venir, elle nous fait sourire et nous rend heureux. J

Yohann est un jeune mannequin pour la marque Soy. Il s’ennuie de plus en plus dans son boulot et cherche par tous les moyens de se stimuler. Le seul moyen qu’il est trouvé pour le moment, est d’enchainer les conquêtes les unes après les autres. Ce n’est pas le genre de Yohann a se posé, en même temps, comment pourrait-il trouver le temps, vu qu’il est trop occupé avec son travail. Il cherche désespérément à remplir ce trou béant qu’il a dans sa vie et qui fait qu’il s’ennuie.

Sofia, elle, est la PDG et créatrice des vêtements de la marque Soy. C’est une jeune femme un peu fermée et qui préfère rester en retrait et ne pas trop se montrer. On comprend beaucoup mieux cela, quand on se rend compte de tous les secrets qu’elle garde.

Le style d’écriture est assez descriptif et facile à lire.

En conclusion, c’est une histoire d’amour mignonne comme tout. Qui aborde divers sujet intéressant. Il ne m’a pas autant plus que l’ombre du passé, mais la plume de Chrys Galia est vraiment jolie à lire. Hâte de pouvoir lire ses autres romans.

>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/06/16/soy/
Mariages de convenance, Tome 1 : Noces hâtives Mariages de convenance, Tome 1 : Noces hâtives
Anne Gracie   
Une petite bulle de fraicheur, sans aucune prise de tête, ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un aventures & passions. Ou le couple principale ne se déchire pas ne se prend pas la tête pour des broutilles. Le mariage qui commence comme un arrangement plutôt pratique pour Cal et Emmaline se transforme au fil des pages en amour. Emmaline est juste agréable, facile à vivre qui sait que se qu’elle veut et ne se laisse pas faire. Je l’ai trouvé parfaite pour rendre la confiance aux trois filles elle s’est les prendre. Les comprends et leur redonne confiance en elle. Elle a un optimisme sans faille. Quand à Cal qui ne sait pas s’exprimer sans donner des ordres lui aussi s’attache à cette jeune femme et par ce biais il apprend à s’ouvrir auprès de ses sœurs et sa nièce qu’il ne connait pas. Les joutes verbales entre Emmaline et tante Agatha sont juste subtiles et nous laisse un petit sourire aux lèvres. Un petit rayon de soleil qui arrive à réunir une famille sa famille. Très bon moment de lecture.

par tyka