Livres
485 899
Membres
475 627

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ma chronique de blog > https://unelectriceawnderlnd.blogspot.com/2019/12/chronique-lames-vives-1-obedience-ariel.html

J'attendais avec impatience la sortie de ce nouveau roman d'Ariel Holzl, ayant adoré la trilogie des Sœurs Carmines. En plus, il fait parti des 20 sélectionnés du Plib pour cette année ce qui n'a fait que me motiver davantage à me le procurer. Résultat des courses ? Même si mon avis est plus nuancé que celui concernant les pérégrinations de Tristabelle, Merryvère et Dolorine, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier volume fort captivant !

Captivant, ce livre l'est d'ailleurs dès les premières lignes. Etant une grande lectrice de Fantasy, j'ai l'habitude au début lent qui prenne le temps de mettre en place l'univers et les personnages. Autant dire que ce début in medias res m'a fait tout drôle ! Le lecteur est balancé aussi violemment dans l'histoire que Gryff par le Golem (no spoil : c'est carrément la première page du roman).

Ce choix de l'auteur n'est pas sans conséquences car oui, je l'affirme et je le confirme, j'ai été paumée à certains moments. Mais cela ne m'a pas dérangée ? En effet, même si l'intrigue part un peu dans le flou de temps en temps, le lecteur peut toujours se raccrocher aux rebondissements ainsi qu'aux destins captivants des différents personnages, le tout mené par la plume moins marrante mais toujours aussi incisive d'Ariel Holzl. Bref, toujours un véritable plaisir !

J'avais déjà noté, durant ma lecture des Sœurs Carmines, le talent d'Ariel Holzl pour camper ses personnages et autant dire qu'il s'en est servi encore une fois ! Cette histoire met en scène 5 personnages, tous extrêmement différents par leur personnalité mais également car ils sont issus de camps différents. En effet, dans cette histoire, il y a deux camps adverses : les Lames et les Haa'this. A tous ceux qui commencent déjà crier au manichéisme, eh bien sachez qu'il n'est pas de mise dans ce récit ! En effet, l'alternance de points de vue entre nos différents protagonistes les fait tous passer à tour de rôles pour les "gentils" ou les "méchants", les deux peuples ayant chacun été dominants par le passé. Bien-sûr, avec tout ce petit monde, il n'est pas difficile de trouver des chouchous et des... moins chouchous !

J'en attend à chaque fois beaucoup de l'univers et je n'ai encore une fois pas été déçue ! L'univers a, comme ce qui est dit dans la quatrième de couverture, un côté oriental mais encore, je ne trouve pas que cela soit ce qui a été le plus mis en avant. L'aspect dystopique, violent et noir l'est bien plus ! Car l'univers de ce bouquin est loin d'être rempli de l'arc-en-ciel et de licornes à paillettes. On est plus là sur un truc un peu cracra (ma plus belle litote pour dire que par moment, c'est un peu gore et nauséabond).

Mon seul regret à ce niveau reste l'absence de carte. L'univers est plutôt vaste et j'étais un poil perdue par moment ! Une petite carte ne fait jamais de mal à une mouche dans cette situation.

En résumé, un premier tome très prometteur et, au vue du beau cliffhanger que nous offre Ariel Holzl à la fin, le tome 2 s'annonce explosif !

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode