Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Emilie52 Or
Note : 8/10
De l'auteur, j'ai lu Yvain ou le Chevalier au Lion, il y a 6 ans. Je n'en garde pratiquement aucun souvenir, à part que je l'avais trouvé vraiment trop long... Mais l'occasion s'est présentée à moi de lire Lancelot ou le Chevalier de la Charrette, et il était bien temps de retenter le coup. J'ai été agréablement surprise par la fluidité du style, et j'aime beaucoup l'ambiance du Moyen-Age, avec l'amour courtois, les preux chevaliers prêts à tout pour leur Dame (c'est tellement romantique !), les chevaliers plus fourbes... Les personnages sont pas mal, même si très manichéens, avec d'un côté le courageux et honorable Lancelot et de l'autre Méléagant le traître. J'ai été auss surprise par l'enchaînement des péripéties, qui arrivent les unes après les autres sans beaucoup de transition. Ce qui est clair, c'est qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer ! C'est un roman type du Moyen-Age, très plaisant à lire quand on connaît les canons de l'époque. J'ai passé un très bon moment de lecture avec Lancelot, je n'ai plus qu'à comparer avec Yvain que je prévois de relire un de ces jours.
Par le Editer
Julie52 Or
Note : 8/10
J'ai un peu moins aimé qu'Yvain ou le Chevalier au Lion, puisque désormais je connaissais l'"univers" de Chrétien de Troyes, mais cela n'en reste pas moins une très bonne lecture. J'ai enfin pu découvrir l'histoire de Lancelot, que je ne connaissais pas. J'ai l'impression qu'il y avait un rebondissement à chaque page, mais c'est normal étant donné que l'histoire était avant tout racontée : il fallait bien retenir l'attention de l'auditoire... La traduction est très fluide, les vers s'enchaîne avec rapidité ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas. Je n'ai pas été perdue dans toutes ces actions. J'adore cet "univers", avec les chevaliers (preux ou pas preux d'ailleurs), ces difficultés comme le Pont de l'Epée, les demoiselles et les Dames des chevaliers. C'est tellement différent ! J'aimerais beaucoup étudier ce livre un jour, ça doit être très intéressant. Comme Yvain, Lancelot me donne encore plus envie de découvrir la littérature du Moyen-Âge.
Par le Editer
SamBouquine Argent
Note : 7/10
Un très beau voyage dans le temps, et une prose qui m'a donnée envie de découvrir les autres romans de Chrétien de Toyes.
On y suis les aventures de Lancelot qui est tout de même sacrement tenace, et essuira toutes les épreuves pour retrouver la dame de ses pensées.
Par le Editer
fantastique27 Lu aussi
Note : 5/10
Si le mythe est magnifique, la rédaction m'a surprise. Finalement, ce n'est pas un hasard si ces histoires étaient faites pour être contées et non écrites. Malgré tout, c'est un pilier, une pierre apportée à l'édifice de la littérature et qui témoigne de son évolution jusqu'à celle que nous connaissons et que nous aimons tant.
Par le Editer
Limeria Pas apprécié
Note : 3/10
Une déception. Je l'ai commencé il y a un mois et je viens à peine de le finir. J'ai hésité à m'arrêter plusieurs fois. Heureusement que je suis tenace !
Ce livre est ennuyeux, plein de rebondissements inutiles et difficile à suivre. Yvain ou le chevalier au lion était plus agréable à lire.
C'est pour cela que ce livre a l'honneur d'être le premier et le seul (pour l'instant) dans l'étagère "pas apprécié" !
Je le déconseille mais bonne lecture quand même !
Par le Editer
Zelina Or
Note : 9/10
Excellent !
La belle plume de Chrétiens de Troyes m'a, encore une fois, transportée à l'époque des chevaliers, des fées et des damoiselle. A la cour du Roi Arthur, tout est possible ! Quel sensibilité ! Quelle finesse !


Le jour de l’Ascension, pendant le festin du Roi Arthur, surgit un chevalier qui se vante de tenir captif dans son royaume des sujets d’Arthur. C’est Mélagore, le fils du roi de Gorre Bademagu. Il demande qu’un chevalier lui apporte la reine et le combatte pour délivrer ces prisonniers....
Spoiler(cliquez pour révéler)
Keu relève le défi mais perd. Méléagore enlève la reine. Gauvain se lance à sa poursuite et croise en chemin un autre chevalier, à qui il prête un cheval, car il a tant galopé que le sien est mort de fatigue. Gauvain suit ce chevalier (c’est Lancelot, même si son nom n’est pas précisé) et le voit monter dans une charrette d’infamie conduit par un nain, celui-ci lui ayant promis qu’il le conduirait à la reine s’il montait. Gauvain préfère les suivre à cheval.
Ils dorment au château de la Lance Enflammée, où Lancelot dort dans un lit interdit, relevant ainsi un défi dont nul n’était sorti vainqueur.
Au matin, les deux chevaliers se séparent pour rejoindre le royaume de Gorre : Gauvain empruntera le Pont de l’Eau, Lancelot le Pont de l’Epée.
Lancelot est accueilli pour la nuit par une jeune femme, à condition qu’il partage son lit. Pour s’assurer qu’il tiendra parole, elle simule même une tentative de viol ! Lancelot triomphe de ses chevaliers, mais devant son peu de désir à partager le même lit qu’elle, la demoiselle préfère finalement le laisser finir la nuit seul.
Cependant, elle part avec lui le lendemain. Croisant son prétendant en chemin, elle lui demande de le combattre. Le père du prétendant refuse et les deux hommes les suivent de loin. Ils parviennent au Cimetière futur (où se trouvent les tombes destinées à recevoir les corps des chevaliers après leur mort.). Lancelot force sa propre tombe et se désigne ainsi comme le sauveur des prisonniers de Gorre. La jeune fille le quitte alors, et les deux hommes qui le suivent font demi-tour en comprenant qui il est.
Il est accueilli par la famille d’un chevalier (2 filles, sa femme, 5 fils). Deux de ces fils l’accompagneront le lendemain. Ils traversent une bretèche (le Passage des pierres) après avoir triomphé d’un chevalier et de ses soldats. Ils rencontrent alors un seigneur, qui les invite à passer la nuit chez lui. Mais en chemin, il est averti que les gens de Logres ont lancé une révolte contre ceux de Gorre, ayant entendu parler du mystérieux sauveur. Le seigneur se précipite pour rejoindre les révoltés, abandonnant Lancelot et les deux jeunes hommes qui tentent de le suivre. Mais ces-derniers se retrouvent pris au piège dans un château, car les portes se sont refermées derrière et devant eux : ils peuvent en sortir grâce au secours d’une fée, qui a élevé Lancelot dans son enfance et lui a donné un anneau magique.
Lancelot aide les révoltés à gagner la bataille. Il croise le chemin d’un chevalier Orgueilleux, à qui il coupe la tête sur la demande d’une jeune fille.
Lancelot passe le Pont de l’Epée avec succès, mais il se mutile pieds et mains au passage. Il est accueilli courtoisement par Bademagu, mais très mal par Méléagant qui le défie. Lancelot triomphe sous les yeux de la reine, qui prononce pour la première fois son nom. Il va trouver Keu et Guenièvre, néanmoins cette dernière ne lui adresse pas un regard.
Le lendemain, Lancelot se lance à la recherche de Gauvain, qui est tombé du Pont de l’Eau. Mais des vassaux de Bademagu, croyant que c’est un ennemi de leur roi, le capture. Guenièvre le croit mort et s’en veut de l’avoir repoussé : elle se laisse dépérir. Lancelot croit qu’elle est morte elle aussi. Ils finissent par se retrouver quand ses geôliers le porte devant le roi, qui le libère.
Les amants passent la nuit ensemble. Pour pouvoir rentrer dans la chambre, Lancelot a dû couper les barreaux de la fenêtre, et il s’est fait mal aux mains. Le matin, en voyant les draps tachés de sang, Méléagant pense que c’est Keu qui a dormi avec la reine, car ses blessures avaient saignées dans la nuit. Il défie le sénéchal, qui cède sa place à Lancelot. Le roi ne veut plus qu’on se batte. Pour trouver un accord avec son père, Méléagant exige qu’on reporte le combat dans une année.
Lancelot repart chercher Gauvain, mais il tombe dans un piège : il suit un nain qui avait été envoyé par Méléagant. Il se retrouve enfermé dans la tour du sénéchal du prince et de sa femme.
Les hommes qui avaient accompagnés Lancelot retrouvent enfin Gauvain et retournent au château. Ils y reçoivent une lettre de Lancelot, leur disant qu’il les attend chez Arthur. Tous les prisonniers du royaume de Gorre (dont Gauvain, Keu et Guenièvre) retournent à la cour de leur roi, mais le chevalier de la charette n’y est pas : la lettre n’était qu’un mensonge.
Peu de temps après, alors qu’on est toujours sans nouvelles de Lancelot, les dames de Pis et de Pomeglas organisent un tournoi. La rumeur en est parvenu à Lancelot, qui prit la femme du sénéchal de le laisser y aller, lui promettant qu’il reviendra après. Elle accepte.
Personne ne reconnaît Lancelot, mis à part la reine qui, pour s’assurer de son identité et de son amour, lui fait donner le pire ou le meilleur de lui-même. Mais Lancelot tient se promesse et, le tournoi terminé, retourne en prison. Méléagant, qui a eu peur qu’il ne lui échappe, le fait murer. Sa sœur, qui le soupçonne d’être pour quelque chose dans la disparition de Lancelot, se lance à la recherche de celui-ci. L’ayant retrouvé, elle le libère : c’était elle qui lui avait demandé la tête de l’Orgueilleux, et c’est ainsi qu’elle lui rembourse sa dette.
Lancelot arrive à temps chez Arthur pour combattre Méléagant dans le défi qu’il lui avait lancé un an auparavant (Gauvain s’apprêtait à prendre sa place). Il triomphe et tue son ennemi


Par le Editer
Un aspect de l'histoire de l'amant des reines et des fées, un des plus terrestres et non des moins intéressants. Le chevalier de la charrette est un personnage plus complexe qu'il n'y parait ...
Par le Editer
Idril57 Or
Note : 9/10
Très beau récit de médiéval courtois, dont la construction épisodique est intéressante à étudier.
Par le Editer
Artemis67 Pas apprécié
Note : 5/10
Je n'est pas appréciée ce livre il est trop compliqué quand on est au collège. Il y a des phrases que je n'est pas comprise. Il est très long à lire. Ce livre n'étais pas vraiment captivant mais j'étais obligée de le lire.
Par le Editer
Une belle histoire d'aventure et d'amour, qui montre jusqu'où est capable un homme amoureux pour celle qu'il aime ! En plus, j'ai toujours aimé les romans de chevalerie !

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.