Livres
486 974
Membres
477 572

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« Monsieur Propergol, dit Charles, conduisant à 120 avec sa désinvolture coutumière, je me réjouis de vous connaître. Si je ne me trompe, vous un spécialiste tout à fait extraordinaire.

- Je suis deux spécialistes tout à fait extraordinaires, répondit modestement le professeur. Je suis à la fois chimiste et mathématicien. Je m’occupe des propergols, mais aussi de balistique. Je suis unique.

- Les Américains ont dû vous faire des propositions mirifiques ?

- Mirifiques.

- Et vous avez répondu… ? »

Le professeur prit son air rusé :

« Je leur ai répondu que j’aimais travailler dans la joie et qu’ils étaient trop bonnets de nuit pour moi. Pensez donc ! Une fois, à un congrès, j’ai glissé une grenouille dans la poche de Wernher von Braun et il s’est mis en colère. Et vous voulez que j’aille travailler avec des benêts pareils ?

- papa, dit gravement Choupette, je ne sais pas du tout pourquoi tu éprouves le besoin de te faire passer pour ce que tu n’es pas. Quand les Américains t’ont proposé leurs millions de dollars, tu m’as dit ceci : « Tout ce que je suis, je le dois à la France. Et c’est pour la France que je fais ce que je fais. »

Le professeur rougit comme un petit garçon pris en faute :

« C’était une boutade », assura-t-il.

Afficher en entier

« Ah, si quelque chose d’imprévu… », pensa Choupette.

A ce moment, comme son regard était tombé par hasard sur la fenêtre par où se glissait le sournois crépuscule d’automne, elle aperçut deux pieds qui se balançaient en l’air.

Les deux pieds furent suivis par les deux jambes correspondantes.

Une seconde plus tard, un homme tout entier apparaissait, suspendu par les mains à la gouttière qui courait au-dessus de la fenêtre.

Une seconde encore, et il avait atterri sur le balcon, avec la souplesse d’un chat.

Sans se gêner le moins du monde, il regarda à l’intérieur de la chambre, vit qu’il y avait quelqu’un, tambourina au carreau, fit signe qu’il voulait entrer. Tout cela avec tant de naturel, qu’il aurait semblé ridicule à Choupette de s’effrayer ou même de se montrer prudente. Et puis ne venait-elle pas de réclamer de l’imprévu ?

Elle courut à la fenêtre, ouvrit.

L’inconnu entra, referma lui-même, et, comme s’l était chez lui, tira les doubles rideaux, puis i se tourna vers Choupette, sourit, tendit la main :

« Bonjour. Je m’appelle Langelot ! »

Il était petit de taille, blond de cheveux ; une mèche claire lui barrait le front. Il avait le sourire franc, communicatif, un peu espiègle. Il ne paraissait pas avoir plus de 18 ans.

Machinalement, Choupette lui serra la main, détaillant, non sans quelque surprise, son pull-over noir à col roulé, son pantalon noir, ses chaussures de basketteur. Drôle de tenue pour se promener en ville, en novembre, à six heures du soir !

« Vous, reprit le visiteur, vous êtes Mlle Hedwige Roche-Verger. C’est bien ça ? Joli nom, Hedwige. »

Mlle Hedwige Roche-verger ne put retenir un sourire :

« Contente qu’il vous plaise, dit-elle ironiquement. C’est pour m’annoncer que j’ai un joli nom que vous avez risqué de vous rompre le cou ?

- Si je risquais de me rompre le cou chaque fois que je grimpe quatre étages, répliqua fièrement Langelot, je ne serais pas ici.

- Alors, vous entrez toujours par les fenêtres ?

- Souvent.

- Vous êtes un voleur ?

- Non, pas du tout.

- Quel dommage !

- Pourquoi dommage ?

- Ca m’amuserait tellement de rencontrer un voleur !

- Ca ne vous amuserait pas de rencontrer un agent secret ?

- Oh ! si. Seulement je n’ai aucune chance. Les agents secrets, il y en a des masses au cinéma, mais dans la vie… De toute façon, même si j’en rencontrais un, je ne le saurais pas, puisqu’il serait secret. »

Langelot croisa les bras.

« Eh bien, fit-il, c’est ce qui vous trompe. Vous en avez un devant vous.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode