Livres
578 825
Membres
642 576

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Anneau du sorcier, Tome 2 : La Marche des rois



Description ajoutée par YamiShadow 2014-12-19T08:28:17+01:00

Résumé

Accusé d’avoir tenté de tuer le roi MacGil, Thor a été jeté en prison. Grâce à ses pouvoirs, il parvient à s’échapper et trouve le roi avant qu’il ne meure. L’honneur est sauf et il est temps pour Thor de faire face à son destin : il prend la mer avec la Légion pour l’Epreuve des Cent Jours, loin de son aimée, Gwendoline. Pendant ce temps, Gareth – le plus fourbe des fils du roi MacGil – monte sur le trône et met la tête de Thor à prix. Mais Thor a d’autres soucis : à bord du navire de la Légion, il s’apprête à affronter de terribles monstres, derrière le Mur de Pluie…

Afficher en entier

Classement en biblio - 128 lecteurs

extrait

"De nombreux jours passeront avant ton retour. Il est possible qu'on ne se revoie jamais. Je ne saurais te dire ce que je ressens à cette idée. Je ne cesse de penser à toi. Je suis avec toi dans tes voyages, où que tu ailles. Sache que tu tiens mon coeur entre tes mains. Prends-en soin. Pense à moi. Et reviens-moi.

Ton amour,

Gwendolyn"

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Il est bien, mais je suis un peux déçu de la fin. C'est une fin brute qui pour moi serait plus tôt une de chapitre. C'est ni un "happy end" ni un "bad end", vraiment comme une fin de chapitre. Et si non le fait que a chaque chapitre il changeait toujours de personnages m'a également déçu, car pour finir le lecteur c'est tout, mais chaque personnage ignore certaine chose... Personnellement, je préfère quand c'est focaliser sur une seul personne et on suis l'aventure ainsi...

Mais appart ça je trouve que l'histoire est bien.

Afficher en entier
Or

Ce tome permet de mieux comprendre certains personnages et met en place les objectifs de chacun. Ainsi j'ai beaucoup aimé découvrir les points de vu de personnages qui jusqu'a maintenant n'étaient pas encore détaillés.

L'action y est présente et cela nous donne envi de découvrir la suite. Un très bon livre en somme.

Afficher en entier
Lu aussi

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2019/12/17/lanneau-du-sorcier-t-2-la-marche-des-rois/

La Marche des rois est le second tome de la saga de fantasy médiévale, L’Anneau du sorcier. Thor est incarcéré après avoir été accusé de tentative d’assassinat sur le roi. Il parvient à s’échapper, mais le monarque est malgré tout tué dans sa chambre.

Après un premier tome rempli de défauts, celui-ci est un peu meilleur, mais malheureusement pas suffisamment pour faire monter la saga dans mon estime.

Là où les actions s’enchaînaient à une vitesse folle dans La Quête des héros, cette fois, eh bien… Il ne se passe quasiment rien. C’est un tome de transition, qui amorce des rebondissements et des changements pour la suite, mais en l’état, il n’apporte rien de concret. Il se termine beaucoup trop tôt, probablement pour inciter (voire obliger) le lecteur à lire la suite.

L’histoire capte cependant trop peu mon intérêt pour que j’aie envie de continuer. Thor réussit toujours tout, du fait de ses pouvoirs. Il est toujours accompagné par ses animaux, complètement inutiles, et ses amis, passablement en retrait, tandis qu’Argon continue à apparaître et disparaître à sa guise.

L’intrigue de ce tome se concentre surtout au château, où les conseillers, après avoir dédaigné la volonté du roi de voir Gwen lui succéder, le regrettent amèrement en voyant quel piètre souverain est Gareth. Une guerre ouverte se prépare au sein de royaume, mais comme pour tous les éléments de ce tome, il faudra attendre la suite pour que cela se concrétise.

Je n’ai pas compris l’intérêt des scènes avec Erec. Elles n’apportent rien, hormis pour nous dire qu’il lui suffit d’un seul regard pour avoir un coup de foudre et estimer qu’une femme sera celle avec qui il veut passer le restant de ses jours. En plus d’être mièvre, c’est trop abrupte pour paraître crédible.

D’ailleurs, à l’instar du premier tome, tout continue à tomber comme un cheveu sur la soupe. Thor était à peine devenu l’écuyer d’Erec que celui-ci a dû partir, et après avoir tout juste été affecté au service de Kendrick, c’est au tour de Thor lui-même de quitter le château pour les « Cent jours », un événement apparemment capital, mais que personne n’a pris la peine de mentionner au préalable.

Seul Godfrey est plutôt bien traité dans ce roman et bénéficie d’une évolution correcte. C’est cependant trop peu, à la vue des défauts de cette œuvre. Malgré un second tome un peu plus réussi, je ne poursuivrai pas ma lecture pour vérifier si l’histoire continue à s’améliorer par la suite.

Afficher en entier
Or

C'est le top du top j'adore Morgan Rice et ces œuvre surtout celui ci

Afficher en entier
Argent

A la fin du tome précédent Thorgrin était jeté dans un cachot pour tentative d'empoisonnement sur le roi McGil. Il parvient à s'échapper, et aidé par son ami Reece, le fils du roi, il parvient à rejoindre la chambre du roi qui gît sur son lit mourant poignardé par l'amant de son fils aîné Gareth. Le roi absous In-extremis Thorgrin et lui confie le secret de ses origines maternelles. Mais avec Gareth qui monte sur le trône les ennuis du jeune légionnaire ne sont pas terminés.

Ce deuxième tome est plus réaliste que le précédent, le héros n'effectue plus a tout va de grands actes héroïques qui ne cadrait pas avec une jeune garçon de quatorze ans venu pour découvrir le métier des armes. Si certains points se sont améliorés par rapport à l'opus précédent on évolue il faut le dire dans une fantasy trop gentille, un peu fade. En effet, Reece accepte trop facilement d'aider son ami malgré l'accusation portée contre celui-ci, Thorgrin ne tient pas rancune aux mots que lui a adressé la jeune princesse Gwendolyne. Des faits que l'on pourrait certes imputer au jeune âge des protagonistes mais qui reflètent toutefois bien l'orientation jeunesse de la saga, peut être un peu trop poussée dans ce sens.

L' Anneau du Sorcier est une fantasy très simple qui se lit facilement mais qui manque de profondeur sur plusieurs points.Le point fort de la série tient dans la plume fluide de l'auteur qui sait captiver le lectorat par les enchaînements des péripéties et retournements de situation sans pour cela que l'action soit omniprésente, et l'on passe tout de même un bon moment de détente.

Toutefois les personnages n'évoluent guère, leur psychologie reste assez superficielle. On espère qu'avec le temps, il est prévu, dix-sept tomes, ils vont mûrir et faire gagner un peu plus de profondeur au récit. Certains personnages secondaires prennent de l'importance, l'on a plaisir à suivre Erec. Le fait de séparer certains personnages devrait ouvrir des pistes multiples et nous permettre de sortir d'un synopsis un peu trop linéaire.

La romance qui avait débutée au tome précédent se poursuit avec des bas et des hauts, et l'on espère dans un premier temps que le départ des légionnaires pour les Cent Jours fasse que celle-ci soit moins présente car elle n'apporte rien de vraiment intéressant à l'intrigue et que deuxièmement le fait qu'Erec soit parti chercher sa promise ne soit pas l'occasion de nous en servir une autre.

L'alternance des points de vue donne une dynamique excellente du fait que l'on va suivre plus particulière les différents protagonistes, notamment Erec qui doit participer à un tournoi, les légionnaires parti pour leurs épreuves, et bien entendu Gareth qui va poursuivre ses machinations pour se débarrasser de sa famille. A condition bien sur que l'auteur ne se focalise pas uniquement sur le héros. L'on espère que l'univers uniquement axé sur la cour va se développer et nous faire découvrir de nouveaux lieux et que l'action soit plus présente avec le conflit qui se déclare en fin d'opus. Avec également Godfrey qui opère un changement radical en prenant les chose en main pour découvrir la vérité sur l'assassinat de son père le tome suivant devrait se révéler plus diversifié.

Ce deuxième tome, sans atteindre des sommets, se montre un peu plus captivant. Une lecture à conseiller à des pré-adolescents qui veulent découvrir le genre et à des adultes qui ne veulent pas du tout se prendre la tête.

Afficher en entier
Argent

A la fin du tome précédent Thorgrin était jeté dans un cachot pour tentative d'empoisonnement sur le roi McGil. Il parvient à s'échapper, et aidé par son ami Reece, le fils du roi, il parvient à rejoindre la chambre du roi qui gît sur son lit mourant poignardé par l'amant de son fils aîné Gareth. Le roi absous In-extremis Thorgrin et lui confie le secret de ses origines maternelles. Mais avec Gareth qui monte sur le trône les ennuis du jeune légionnaire ne sont pas terminés.

Ce deuxième tome est plus réaliste que le précédent, le héros n'effectue plus a tout va de grands actes héroïques qui ne cadrait pas avec une jeune garçon de quatorze ans venu pour découvrir le métier des armes. Si certains points se sont améliorés par rapport à l'opus précédent on évolue il faut le dire dans une fantasy trop gentille, un peu fade. En effet, Reece accepte trop facilement d'aider son ami malgré l'accusation portée contre celui-ci, Thorgrin ne tient pas rancune aux mots que lui a adressé la jeune princesse Gwendolyne. Des faits que l'on pourrait certes imputer au jeune âge des protagonistes mais qui reflètent toutefois bien l'orientation jeunesse de la saga, peut être un peu trop poussée dans ce sens.

L' Anneau du Sorcier est une fantasy très simple qui se lit facilement mais qui manque de profondeur sur plusieurs points.Le point fort de la série tient dans la plume fluide de l'auteur qui sait captiver le lectorat par les enchaînements des péripéties et retournements de situation sans pour cela que l'action soit omniprésente, et l'on passe tout de même un bon moment de détente.

Toutefois les personnages n'évoluent guère, leur psychologie reste assez superficielle. On espère qu'avec le temps, il est prévu, dix-sept tomes, ils vont mûrir et faire gagner un peu plus de profondeur au récit. Certains personnages secondaires prennent de l'importance, l'on a plaisir à suivre Erec. Le fait de séparer certains personnages devrait ouvrir des pistes multiples et nous permettre de sortir d'un synopsis un peu trop linéaire.

La romance qui avait débutée au tome précédent se poursuit avec des bas et des hauts, et l'on espère dans un premier temps que le départ des légionnaires pour les Cent Jours fasse que celle-ci soit moins présente car elle n'apporte rien de vraiment intéressant à l'intrigue et que deuxièmement le fait qu'Erec soit parti chercher sa promise ne soit pas l'occasion de nous en servir une autre.

L'alternance des points de vue donne une dynamique excellente du fait que l'on va suivre plus particulière les différents protagonistes, notamment Erec qui doit participer à un tournoi, les légionnaires parti pour leurs épreuves, et bien entendu Gareth qui va poursuivre ses machinations pour se débarrasser de sa famille. A condition bien sur que l'auteur ne se focalise pas uniquement sur le héros. L'on espère que l'univers uniquement axé sur la cour va se développer et nous faire découvrir de nouveaux lieux et que l'action soit plus présente avec le conflit qui se déclare en fin d'opus. Avec également Godfrey qui opère un changement radical en prenant les chose en main pour découvrir la vérité sur l'assassinat de son père le tome suivant devrait se révéler plus diversifié.

Ce deuxième tome, sans atteindre des sommets, se montre un peu plus captivant. Une lecture à conseiller à des pré-adolescents qui veulent découvrir le genre et à des adultes qui ne veulent pas du tout se prendre la tête.

Afficher en entier
Bronze

Dans la continuité du premier, il est agréable à lire !

Malgré l'histoire parfois prévisible et un peu candide, on se laisse embarquer dans cette aventure avec Thor et les autres ! Je trouve dommage qu'il soit aussi court, je l'ai fini en très peu de temps et il s'arrête au beau milieu d'une action !

Ce que j'aime c'est surtout la bouffée d'air frais qu'il nous apporte, c'est simple à lire et on va se l'avouer, plutôt addictif !

Afficher en entier
Diamant

Une histoire époustouflante comme à son habitude.

Pas mal de doute, de crainte, ou sein de la famille royal afin de savoir qui à commandité l'assassinat du roi. Qui deviendra roi ? Qui héritera du royaume ? Vous le saurez en le lisant !

De bon moment de romance entre Gwendolyne la fille du légitime roi des MacGil et le jeune Thor.

Le début de la quête des cents jours pour nos valeureux Gris qui commence dans un voyage dangereux mais pleine de suspense.

Que dire de plus.. Je n'ai qu'une envie ! Vivement le prochain tome que je risque de dévorer d'une telle intensité !

Afficher en entier

Date de sortie

L'Anneau du sorcier, Tome 2 : La Marche des rois

  • France : 2015-02-28 (Français)

Activité récente

Gate27 l'ajoute dans sa biblio or
2021-12-14T23:36:03+01:00
Ines_Zi l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-21T11:34:11+02:00

Titres alternatifs

  • L'anneau du sorcier, Tome 2 : La marche des rois - Français
  • The Sorcerer's Ring, Book 2 : A March of Kings - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 128
Commentaires 8
extraits 4
Evaluations 19
Note globale 7.89 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode