Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lapatou : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
No Love, No Limits No Love, No Limits
Mag Maury   
Je viens de terminer ce roman et il est époustouflant !!!
c'est un diamant ! je suis véritablement emballé je l'avoue mais il est tellement juste ! Même si on se doute de la fin cela reste un des meilleurs livres que j'ai lu ! J'adore la personnalités de nos héros : Marie avec sa fragilité et cette timidité mais surtout avec sa répartie et Lucas j'ai adoré son humour et il est beau gosse d'après Marie ^^
ON s'amuse bcp à lire leurs échanges et cela est très divertissant je le recommande chaudement !
Et j'espère qu'il y aura une suite, j'ai envi de découvrir l'histoire de Sam et Aurélie mais aussi de June, et de Terrence avec cette fameuse journaliste... je croise les doigts !

par colombia
Entre nous, Tome 1 : Indomptable Entre nous, Tome 1 : Indomptable
Julie Carpi   
Lilie donne son avis :
dans ce livre, nous faisons connaissance avec Nella, une jeune femme qui réalise son rêve d’intégrer une école d’éditrice. Nous découvrons également sa meilleure amie Laurie, ses sœurs Eryn, Emily et Lucie ainsi que Nathan et Brice, deux jeunes joueurs qui évoluent dans le club de football dont le père de Laurie est entraineur. Brice et Nella ont une relation qui semble ambiguë et au cours d’une soirée, ils s’embrassent. Nella est déstabilisée par ce baiser, d’autant plus qu’elle aperçoit quelques minutes après Brice en compagnie d’une très jolie jeune femme.

Ils se retrouvent cinq ans plus tard au cours d’un séjour en Ardèche qui sera le théâtre du mariage de Nathan et Emily. Brice et Nella ne se sont pas revus depuis le « fameux » baiser. Nella appréhende ces retrouvailles. Depuis cette soirée, elle a brillamment réussi ses études et est devenue éditrice à Paris. Brice, pour sa part, joue au football en Angleterre en compagnie de Nathan et il est devenu une super star du ballon rond. Ces retrouvailles s’annoncent agitées et palpitantes surtout qu’ils vont devoir se côtoyer durant une semaine, les mariés ayant insisté pour que tous leurs amis et proches se retrouvent entre eux afin de terminer ensemble les préparatifs et fêter la fin de leurs vies de célibataires.

J’ai adoré ce roman et je remercie encore une fois Something Else Editions de m’avoir permis de le découvrir. Nella est une jeune femme moderne comme on les aime : forte, indépendante et qui a les épaules assez larges pour mener ses combats seule. Elle s’est forgé ce caractère suite à un drame vécu dans sa jeunesse et qui l’a rendue méfiante vis-à-vis de l’amour. Suite à ce drame, elle a grandi avec sa grand-mère Nana et son frère, qui est maintenant dans l’armée.

Sa relation particulière avec Brice est touchante car ce dernier va tout faire pour la rassurer et tout tenter pour la conquérir. Je ne veux pas vous spoiler donc je n’irai pas plus loin dans les détails mais ce que je peux vous dire, c’est que ce livre vous embarquera dans une farandole d’émotions qui ne peuvent pas vous laisser insensible. En arrivant à la fin, on n’a qu’une hâte, découvrir la suite des aventures de Nella et Brice !
Survivre à l'apocalypse avec l'homme que l'on hait Survivre à l'apocalypse avec l'homme que l'on hait
Kimberley Kapita   
J'ai adoré se roman, je n'ai pas pu le lâché avant la fin. Je déplore seulement que la deuxième partie du roman se passe un peu trop vite à mon goût. Plusieurs personnages ont été mis de côté sans savoir se qui leurs ai arrivé. J'en aurait fait au moins 2 romans. J'aime bien Emma mais elle pleure un peu trop souvent, je l'aurait fait un peu plus forte, même si je la comprend, vu leur situation.

par lapatou
Alberta Road, tome 1 : Le jour où tu es revenu Alberta Road, tome 1 : Le jour où tu es revenu
Mychele S.   
Becca est une cow-girl dans l’âme . Elle ne connait que la vie dans son ranch . Et elle n’en changerait pas pour tout l’or du monde . Pourtant le jour où son petit ami a décidé de quitter le Ranch pour d’autres horizons et vivre de sa passion qu’est le Rodéo, elle n’a pas hésité une seconde . Sa vie au Ranch, n’a pas fait le poids devant l’amour de sa vie.

Mais un matin au réveil, Becca découvre la disparition de Will . Une disparition qu’elle a vécue comme une trahison .

Des années plus tard, Will est de retour . Et avec lui, toutes les souffrances enfouies en elle. Becca n’en démorde pas et a décidé de lui rendre la monnaie de sa pièce au centuple. La rage au cœur, et la rancune tenace, elle va lui faire payer toutes ces années d’absence .

Will, essaiera de comprendre la colère de celle qui a toujours régné sur son cœur . Hélas, Becca est têtue et ne lâchera pas le morceau . Hors de question qu’elle lui avoue son secret et ce sentiment de culpabilité qui déchire ses entrailles . Malgré son besoin de mettre du baume sur les épreuves qu’elle a vécues . Son besoin de ses bras forts, musclés et réconfortants . Son envie de respirer son odeur qui lui manque . Son envie de retomber encore amoureuse . Le désir de regarder vers l’avenir ensemble . Mais elle ne peut plus se laisser aller à de tels sentiments sans passer par la case aveu .

Will devrait de chercher les indices de la cause de cette amertume qui fait barrage à toutes tentatives de réconciliation .

Becca, accordera t-elle une deuxième chance à l’homme qu’elle aime et déteste en même temps ? Will, réussira t-il à reconquérir le cœur de sa dulcinée ? Lui pardonnera t-il de lui avoir cacher un bout de lui ? Se donneront -ils la chance d’un happy end ?

Le jour où tu es revenu est une romance riche en douceur malgré la vie rude des ranchers . Une bouffée d’air au milieu de cette nouvelle tendance de New Romance ou New adulte où le sexe et le passé sombre et trouble des protagonistes pré – dominent .

Une romance au milieu d’un décor que j’affectionne beaucoup . Balades dans de vastes plaines, des cow-boys sexy, et une intrigue émouvante .

Une romance sans aucune mièvrerie qui va vous embarquer immédiatement pour Alberta Road comme si vous y étiez . Rudesse de la vie, du climat et douceur de l’amour feront bon ménage .

La plume de l’auteur est un régal . Les mots sont simples et sans prétention . Mais ils sonnaient justes, sincères et pleins de sensibilité . Les protagonistes sont très attachants qu’on ne peut s’empêcher de s’y attacher ou carrément les adopter . Les dialogues piquants et addictifs. Bref, à aucun moment, je ne me suis ennuyée .

Merci à Mychele S. pour cette belle et exquise chevauchée qui m’a fait tout doucement chavirer !

Je vous invite à la consommer et sans modération .

Mya
Bella Bella
Julie Christol   
Comme à son habitude, Julie Christol m'a embarqué avec son histoire. Elle a ce truc pour aborder des thèmes qui déjà m'interpellent et pour proposer des histoires qui vous capturent et vous tiennent en haleine tout du long. Si l'héroïne a quelques similitudes avec celle de son autre roman Mauvais garçon, elles n'ont toutefois aucunement le même vécu et elles sont bien différentes. Nous retrouvons toutefois de personnages féminins forts qui ont été fragilisées par un passé difficile et qui attirent la sympathie.

Son héroïne, Hope est une jeune femme qui vit une situation difficile et elle n'a jamais trouvé de porte de sortie pour s'en échapper. Elle vit dans une ferme isolée et son compagnon est souvent absent, nous découvrons assez rapidement que ses absences ont tendance à soulager Hope, qui aime être seule, ou plus précisément sans lui. Lorsque la ferme voisine de la sienne est de nouveau occupée, elle n'hésite pas une seule seconde et court se présenter à son nouvel occupant. Mais celui-ci lui réserve un accueil peu avenant, voir limite agressif. Hope est quelqu'un de très jovial, de belle humeur quand elle se présente à lui, elle va prendre cela sur le ton de la rigolade vis à vis de cet homme bien grincheux, qui peut aussi par moment l'effrayer.

Les héros masculins dont elle va faire la connaissance appartiennent à la mafia italienne, on ressent leur toute puissance mais aussi cette aura de secret et de confidentialité autour de leurs actes. C'est ainsi qu'elle va parfois être effrayée par certaines attitudes et réactions. Mais cet état de fait est assez peu développé dans le récit, il reste toutefois utile pour évoquer et justifier les engagements et l'importance de la famille pour ces hommes. J'aurai bien aimé que cela soit plus utilisé pour l'histoire, la mafia permettant tellement de possibilités, mais l'on comprend pourquoi l'auteure a souhaité les placer ainsi comme membre de la mafia italienne. Ces hommes sont donc des hommes de pouvoirs, de ceux qui ne dérogent pas aux règles imposées par eux-même dans leur monde et qui les imposent à ceux qui les côtoient. Leur position fait d'eux, qu'ils sont parfois approchés pour de mauvaises raisons, c'est pourquoi ils sont méfiants quand quelqu'un tente de communiquer avec eux. Hope va être confrontée à cet état de fait, et si elle finit par amadouer le père Gino qui habite dans la ferme, le fils Antonio qui lui rend souvent visite est plus dur à convaincre.

Hope reste très silencieuse quand on lui pose des questions sur sa vie de tous les jours, beaucoup de questions restent ainsi sans réponse. C'est au contact de Gino que nous allons pouvoir découvrir qui elle est, sa véritable personnalité. Ce qu'elle cache devient toutefois très rapidement une évidence pour Gino, mais il a la délicatesse de ne pas insister lorsqu'elle se referme sur elle ou quand elle décide de partir précipitamment. Hop est prisonnière de sa vie, ses libertés sont contrôlées par son compagnon, Brett qui dirige tout dans sa vie. Durant ses absences, elle essaye de faire ce qu'elle veut, avec ce qu'elle a, c'est à dire pas grand chose. Ses moments passés avec Gino lui apportent beaucoup, une fois déridé celui-ci s'ouvre un peu plus à elle et apprécie lui aussi ses visites, leurs balades et leurs conversations. L'attitude de son fils sera plus ambigüe, il est à la fois attiré par le charme de la Bella Hope, mais il se méfie et souhaiterait qu'elle se retire de la vie de son père, ne sachant pas réellement ce qu'elle attend d'eux.

Le récit va nous permettre de suivre ces trois personnages qui vont au fil des pages, apprendre à se connaitre. Hope reste ce personnage gentil, serviable et très agréable, son charme est certain même si elle n'en a pas conscience. Elle a été conditionnée pour ne pas plaire et être celle que Brett veut, soumise et sans possibilité de s'exprimer et de vivre comme elle l'entend. Nous découvrons alors toute l'ampleur de cette vie qu'elle mène auprès de lui, un enfer qui dure depuis bien trop longtemps. Mais c'est cet enfer qui a forgé son caractère mais aussi ses réactions de soumise qui ne croit plus en elle. Cette rencontre avec cette famille va alors changer bien des choses, mais s'ils souhaitent ne pas s'impliquer, les sentiments créent un conflit supplémentaire et il devient difficile de faire les bons choix. Hope va entrevoir l'espoir que sa vie puisse changer mais va vite se rendre compte qu'Antonio a pris des engagements ailleurs et qu'il tient à les respecter.

Avec cette histoire, on se laisse très vite embarquer par Hope, qui a connu une vie si difficile. Nous comprenons alors son ressenti sur le peu d'espoir de s'en sortir et si cette famille parait être la solution toute trouvée, cela s'avère être un peu plus compliquée qu'il n'y parait. Les tenants et les aboutissants des conséquences de cette rencontre pourraient changer bien des choses. Tandis que Gino, bien qu'ancien chef de la mafia, nous attendrit avec sa gentillesse et sa bienséance, nous tombons sous le charme du ténébreux Antonio. Hope ne résistera pas longtemps avant de tomber amoureuse de lui, cela se comprend même si elle sait que jamais elle n'aura la chance d'avoir un homme comme lui qui l'aime. Cette jeune femme va connaitre bien des mésaventures auprès de cet homme avec qui elle vit, mais c'est aussi beaucoup de peine quand au peu d'espoir qu'elle a pu avoir au contact de Gino et Antonio. De multiples émotions vont l'assaillir tout au long du récit et le lecteur va alors éprouver lui même cet amoncellement de sentiments, passant de la peur à la colère, de la tristesse à la joie.

Un roman qui aborde le thème de la maltraitance et au delà de cela, des conditions de vie de ces femmes qui n'ont plus d'échappatoire pour s'en sortir. Le récit est rythmé par les rebondissements dans la vie de Hope, sa position est plus que délicate et elle ne voit pas comment elle pourrait s'en sortir. Le fait que nous ayons le pont de vue de plusieurs narrateurs nous permet aussi de comprendre pourquoi les hommes de cette famille italienne agissent de telle ou telle façon. Même si nous ne sommes pas forcément tout le temps en accord avec leurs décisions, elles restent compréhensibles même si parfois, j'aurai bien secoué Antonio face au fait qu'il soit si buté face à ce qu'il ressent.

Chronique sur le blog :
http://www.livresavie.com/bella-de-julie-christol/

par Beliwei
Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe
Jeaniene Frost   
WOW ! Je suis carrément époustouflée ! Ce livre est tout simplement fantastique ! Les scènes sont chaudes, et la relation entre Bones et Cat (Chaton, comme il l'appelle) est super romantique. A la fin, j'en demandais encore plus. J'ai vraiment hâte de découvrir le deuxième tome, car la fin est vraiment en suspens. Pleins de questions chamboulent notre tête et on a réellement peur pour l'avenir des 2 personnages. Ce livre est un must-have si on veut vraiment de l'aventure, de l'amour et des rebondissements.
Chasseuse de la nuit, Tome 2 : Un pied dans la tombe Chasseuse de la nuit, Tome 2 : Un pied dans la tombe
Jeaniene Frost   
cette série fait partie de mes préfères
après avoir lu le tome 1 mainte et mainte fois j'ai dévorée le tome 2
j'adore la relation entre Cat et Bones et quelle répartie ils ont.
vivement la suite

par natha
Chasseuse de la nuit, Tome 3 : Froid comme une tombe Chasseuse de la nuit, Tome 3 : Froid comme une tombe
Jeaniene Frost   
C'est une bombe atomique......
Préparez vous à dévorer ce livre mots par mots, lignes par lignes, pages par pages. vous passerz par toutes les émotions:
humour, grâce aux caractères bien trempés de Bones et Cat.
émotions et larmes aux yeux pour certains passages.
Actions,intrigues et suspense à gogo.
Passions, "ah...Bones quand tu nous tiens..."
C'est vraiment ma saga préférée, ce tome est à la hauteur des deux premiers voir mieux.
Comme les autres fois il y a un extrait du prochain tome, et là, accrochez vous, il a l'air encore mieux que les premiers livres. Sortie prévue en janvier 2011.
OUF, pas trop à attendre............

par Adèle
Chasseuse de la Nuit, Tome 4 : Creuser sa Tombe Chasseuse de la Nuit, Tome 4 : Creuser sa Tombe
Jeaniene Frost   
OMG,OMG,OMG,
Ce livre est apocalyptique.
Préparez vous à retenir votre souffle de très nombreuses fois.

Ce tome est beaucoup plus centré sur les émotions. Cat découvre qu'elle est déjà mariée à un vampire très puissant, ce qui, vous devez vous en douter, provoque beaucoup de conflits entre elle et Bones.
Leur couple est mis à rudes épreuves, Bones étant très jaloux, les engueulades sont nombreuses. Le coeur serré dans un étau, vous lisez les pages comme si votre vie en dépendait.

Ce tome est à la hauteur de ce que j'attendais.
Comme le dit si bien Cat:"Guerre ouverte, feux à volonté"
Les répliques de Cat et Bones sont toujours aussi délicieuses, beaucoup d'humour noir...

Bones est toujours aussi passionné...jaloux...caractériel... C'est Bones dans toute sa splendeur.
Quant à Cat, alors là, je ne veux pas spoiler, mais elle nous réserve de nombreuses surprises... des pouvoirs...des.... ce qui nous promet beaucoup d'actions et de rebondissements dans les prochains tomes.
Le personnages de Vlad est très présent, il devient de plus en plus intéressant. Il devrait être un personnage important pour la suite.

Bref, FONCEZ.........


par Adèle
Les Insurgés, Tome 1 : Conquête Les Insurgés, Tome 1 : Conquête
Elle Kennedy   
Quelle arnaque ! C’est rare que j’écrive un avis négatif sur un livre, car d’habitude, je préfère passer au silence mes déceptions livresques en considération du travail fourni par les auteurs, mais là, vu le matraquage médiatique à propos de ce bouquin (il a bien fait le tour des book hauls sur youtube, notamment….), je me sens obligée d’intervenir si vous partagez les mêmes goûts que moi en matière de littérature ! Alors ok, j’ai abandonné ma lecture assez rapidement pour juger en tout impartialité mais dès le début, le côté sexuel et malsain ne m’a pas plu et je ne me voyais vraiment pas me forcer à aller jusqu’à la fin du livre (y’a pas mieux pour se provoquer une panne livresque en faisant ça ! Et vu le nombre de bouquins qui existent, je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps avec un livre qui ne me plait pas dès le début !)….J’ai définitivement arrêté de laisser une chance à l’auteure américaine Elle Kennedy à partir du moment où elle met en scène son héroïne dans une baignoire et qu’elle précise qu’elle a le sexe totalement épilé….WTF !!!!! Nous nous trouvons dans un monde post-apocalyptique, il n’y a plus de règles, plus de lois, les gens s’entretuent pour survivre, et mademoiselle a le temps d’aller chez l’esthéticienne pour se faire épiler le sexe ?!!!!! Elle l’a trouvée où sa p*tain d’esthéticienne ? Et si elle s’épile au rasoir, elle a fait comment pour être lisse ? Car pour couronner le tout, il est précisé que cela fait une semaine qu’elle ne s’est pas lavée, depuis sa fuite, son errance à travers les routes…..Mais non, elle a le sexe bien épilé et rien ne repousse…..OK ok ok…..Là, je me suis vraiment dit que l’auteure se foutait de ma gueule ! On a l’impression d’être dans un porno et que tous les moyens sont bons pour mettre en scène les personnages dans des situations lubriques et salaces ! (je ne vous parle pas du passage où notre belle Hudson -au sexe épilé- retire héroïquement son t-shirt (ou débardeur échancré ?) et se retrouve en soutif devant un groupe de mâles virils - avec les yeux qui leur sortent de la tête -et le zizi qui pointe à la braguette - (car en plus, Mademoiselle a une poitrine impressionnante, bien entendu) et tout ça pour quoi ? Pour se servir de son vêtement pour stopper le sang qui coule de la blessure de l’un de ces mecs qu’elle vient de rencontrer…..Purée !!!!!!!!! Même les films érotiques du dimanche soir sur M6 n’auraient pas osé nous mettre ce genre de cliché !!! Purée, je suis vraiment énervée !!!!!!!! Et pourtant, l’idée de départ était plutôt bonne avec ce monde de chaos et notre héroïne qui est la sœur du chef des Souverains (le souverain des souverains, finalement, non ?....) et qui fuit le « royaume » pour éviter un mariage forcé et se retrouve dans le groupe adverse des Insurgés et tombe « sous le charme » du chef, Connor, qui ignore qu’elle est la sœur de son adversaire…..Les opposés s’attirent, des drames et des trahisons à venir, oui, tout était mis en œuvre pour que j’adhère à cette lecture mais voilà, les personnages masculins sont vraiment trop vulgaires (dans leurs paroles et dans leurs actes) et comme les Insurgés vivent au jour le jour, c’est partouze à tout va pour profiter de la vie comme s’ils allaient mourir demain….Pitié !!!.....Même un groupe de bonobos en chaleur serait choqué par leur attitude ! Connor, le personnage masculin principal, était beaucoup moins porté sur le sexe que ses compagnons d’arme (au moment où je me suis arrêtée dans ma lecture, je précise...), mais voilà, sa façon d’agir avec Hudson, l’héroïne, ne m’a vraiment pas plu…..Oui, je me suis arrêtée à la scène de la baignoire (quand il rentre d’un coup, et la mâte sans vergogne, sale cochon !)….Oui, je me suis arrêtée là car j’ai tout de suite pressenti que cela n’allait aller qu’en empirant…..Et j’ai eu raison car dans d’autres avis que j’ai lus par la suite, notamment ici sur Booknode, apparemment, il va aussi y avoir des scènes de masturbation en public, des plans à trois etc….Bref, que du romantisme et de la distinction dans ce bouquin !......Je n’ai lu qu’un seul livre de l’auteure Elle Kennedy, c’est The deal et je compte continuer cette saga New adult mais pour ce qui est des Insurgés, non merci, je passe mon tour ! Trop vulgos pour moi ! Mrs Kennedy, vous m’avez déçue sur ce coup-là !

par viedefun