Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lapommequirougit : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Autre-Monde, Tome 2 : Malronce Autre-Monde, Tome 2 : Malronce
Maxime Chattam   
Un livre trés prenant qui répond à certaine questions du 1er tome, mais qui en ouvre encore autant... J'adore l'idée de l'auteur de ne pas faire un groupe de méchant et un groupe de gentil, mais de scinder le société en 2 parties distinctes: les enfants et les adultes, mais on apprend que le blanc, n'est pas tout blanc et le noir tout noir, il y a des "traîtres" des 2 côtés... Seul bémol: un personnage va me manquer, mais qui sait, dans ce monde pleins de surprises (bonnes ou mauvaises) on va peut-être le retrouver, je l'espére en tout cas...

par siegrid
Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise Les Filles au chocolat, Tome 1 : Cœur cerise
Cathy Cassidy   
Nous suivons dans ce roman, l’histoire de Cherry, une fille qui vit seule avec son père, mais plus pour longtemps. Son père, à retrouver l’amour avec une femme qui a quatre filles. C’est alors que nous allons suivre les petites péripéties de cette famille recomposée à travers le regard de Cherry.

Dès le début on nous le fait souvent remarquer que Cherry est une petite fille pleine d’imagination, au point qu’elle se sent obligé de mentir pour se faire accepter. Sans doute lié à un grand manque de confiance en elle. On va tout simplement suivre les péripéties mignonnes et simples d’une adolescente, ses amours, ses rivalités, ses amis…

avis entier : https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/02/27/coeur-cerise-les-filles-au-chocolat-1/
Bakuman, Tome 1 Bakuman, Tome 1
Tsugumi Ōba    Takeshi Obata   
Après mainte et mainte recommandation de mes amis, je me suis essayée à Bakuman.

Nous suivons l’histoire de Mashiro un jeune garçon, qui vit sa vie tranquillement, jusqu’au jour où le premier de la classe, Takagi, va lui demander de collaborer pour qu’ils deviennent à eux deux mangaka.

Dès les premières lignes, nous voyons à travers Mashiro la difficulté qu’est de devenir mangaka reconnu. On aborde les divers aspects du métier et combien il faut des fois travailler dur pendant des années pour être à peine reconnu et ne presque rien gagner pour pouvoir vivre malgré tout.

La fin nous laisse dans l’attente. On trépigne d’impatience comme les deux personnages principaux. Cela nous met en stress pour les personnages.

Mashiro est un jeune garçon qui aime beaucoup dessiner et qui est amoureux d’une fille de sa classe. Lorsque celle-ci lui promet qu’ils pourront être ensemble s’il devient un vrai mangaka, il n’hésite plus une seconde et se lance. Or il hésite à se lancer, car son oncle, qui est mort, était lui un mangaka qui n’a jamais vraiment beaucoup percer et est mort à la tâcher d’épuisement.

Takagi lui est le meilleur élève de sa classe. Malgré ses notes excellentes, il rêve d’autre chose. Il veut devenir mangaka.

Le style de dessin est un peu vieux, vu que le manga se fait vieillissant, mais cela reste sympathique.

En conclusion, c’était une bonne première introduction à l’univers du manga et j’ai hâte de voir ce que la fin que j’ai vue, va nous annoncer par la suite.

>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/04/17/bakuman-1/
Hacker, Tome 1 : Dangereuses affinités Hacker, Tome 1 : Dangereuses affinités
Meredith Wild   
Je suis encore toute retournée de cette histoire. Hacker est l’histoire d’Erica, une jeune femme tout juste diplômé de Harvard et qui a créé son propre réseau social de mode. De l’autre il a le terriblement sexy Blake, un ancien hacker, un homme séduisant, qui n’a pas l’habitude de demander, ni même de se laisser aller tout simplement.

Je trouve que l’histoire entre les deux personnages est intense. Chacun on leur secret concernant leur passé. Ce qui nous donne encore plus envie de lire pour savoir le moindre de leur mystère.
Isabellae, tome 1 : L'homme-nuit Isabellae, tome 1 : L'homme-nuit
Gabor    Raule   
En parcourant le rayon bande-dessinée de la bibliothèque, je suis tombée sur celui-là. Il m’a direct attiré par sa couverture. Je n’ai même pas cherché à savoir le résumé, je me suis lancée dans sa lecture. Ce fut alors une belle découverte.

Nous suivons l’histoire de Isabellae, une guerrière qui cherche sa soeur depuis plusieurs années. En effet, leurs parents sont morts et depuis ce jour, elles ont été séparées l’une de l’autre. Isabellae n’a de cesse de vouloir la retrouver quitte à devoir tuer.

Dès les premières pages j’ai été intriguée, puis ensuite agréablement surprise. C’est un univers que je ne lis pas souvent en bande-dessinée. Je me suis accrochée aux personnages d’Isabellae et j’avais envie de continuer l’aventure à chaque page avec elle, pour l’aider à retrouver sa soeur.

La fin est intéressante et frustrante en même temps. Cela nous donne encore plus envie de lire la suite, pour enlever ce sentiment de frustration.

Isabellae est une jeune fille avec un fort tempérament. Elle n’hésite pas à tuer si elle doit le faire. En effet, étant plus jeune, son père lui a de nombreuse fois apprise comment se battre, comment être fourbe. C’est un personnage très solitaire, qui aimerait combler cette solitude en retrouvant sa soeur.

Le style de dessin est simple et compliqué en même temps. Il y a des scènes parfois sanglante et pourtant cela ne me faisait pas vraiment peur (pourtant je suis très sensible à ce genre d’image). Le but premier de l’histoire n’est pas d’effrayer avec des scènes sanglante, ces scènes sont là pour l’histoire, pas pour apeurer le lecteur et j’ai beaucoup aimé que cela se répercute dans le style de dessin.

En conclusion, c’est une histoire sympathique qui se laisse lire sans problème. Je serai bien curieuse de découvrir la suite de l’histoire d’Isabellae.

>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/04/05/lhomme-nuit-isabellae-1/
Chine lubrique : Episode 1 Chine lubrique : Episode 1
Blanche De Saint-Cyr   
>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/11/09/chine-lubrique-1/

Je réfléchis, mais j’ai vraiment du mal à trouver mes mots sur ce premier épisode que je viens de lire. Non pas qu’il ne m’a pas déplu, au contraire, j’ai aimé ma lecture, plus que je ne l’aurais cru. Mais cette histoire est difficile à décrire. Comment dire, une histoire intéressante, captivante, qui attise ma curiosité et en même temps j’ai quand même une certaine appréhension qui reste. Etant donné que ce sont des épisodes, c’est assez court aller et donc pas assez long pour avoir un avis définitif. Mais l’avis sur le deuxième épisode viendra plus tard, d’ici là mon avis sera un peu plus concret.

Nous nous retrouvons donc au neuvième siècle. Liù, le personnage principal est une esclave du roi de naissance. Sa mère était une esclave également, cette dernière tomba enceinte sans qu’on ne sache de qui, finalement le roi la garda et décida d’élever sa fille, ainsi elle pourra être modelée à la façon qui plaît du roi. Ainsi, Liù a le droit à une grande confiance de la part du roi. Cette dernière étant très jeune, commence à avoir ces hormones qui jouent d’elle, mais elle n’est qu’une esclave et doit rester à sa place. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de craquer pour le deuxième fils du roi : Calaf. Elle sait pourtant que c’est une histoire impossible et qu’elle devrait calmer ses ardeurs, mais c’est plus fort qu’elle. De l’autre, Ping, le premier fils et le futur héritier, est un homme lubrique, qui aime lézarder et organiser des orgies avec pleins d’esclaves qu’il choisit, or il veut faire de Liù, le plat principal de son orgie. Tout cela en plein milieu d’une négociation avec un autre peuple, pour éviter que la guerre ait lieu.

Un premier épisode court et qui comporte pourtant beaucoup de choses. Liù se retrouvera au chevet de Calaf, sous ordre du roi, car on aura attenté à la vie de ce dernier. Mais alors, cette dernière qui a déjà du mal à se contenir le peu de fois où elle croise Calaf, comment arrivera-t-elle à ne pas craquer alors qu’elle devra veiller sur lui jour et nuit sans le lâcher ?

C’est une histoire vraiment intéressante et qui a du potentiel. Ce premier épisode se termine sur un événement vraiment intéressant et j’ai hâte de voir ce que donnera la suite.

En conclusion, chine lubrique est une histoire intrigante et assez courte. Je ne sais pas ce que donnera la suite, mais je sens que cela va dans le bon sens. Une romance mignonne plongée en plein milieu d’une guerre. Un point de vue intéressant et plaisant à lire.
Chine lubrique : Episode 2 Chine lubrique : Episode 2
Blanche De Saint-Cyr   
>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/11/14/chine-lubrique-2/

Attention, risque de spoiler sur l‘épisode précédent !

Je suis partagé sur cet épisode. L’histoire est sympa, mais je ne la trouve pas aussi prenante que le premier. Dans ce dernier, suite à l’attaque du palais, Liù fuit avec son maitre pour le protéger. Or n’ayant rien pour payer elle va se retrouver à vendre son corps pour pouvoir gagner de l’argent et ainsi se nourrir elle et son maître.

On n’apprend pas grand-chose dans cet épisode sur ce qui se passe dans l’histoire. On ne sait pas où se trouve Calaf, le roi lui est devenu aveugle. On ne parle majoritairement que de Liù et de ses parties de jambes en l’air pour pouvoir survivre.

Non pas que les scènes érotiques soient mauvaises, au contraire elles sont très bien écrites. Sauf que je trouve que sur cet épisode il y en avait un peu trop, voir que ça. Au final je n’ai pas trop compris l’intérêt de cet épisode à part montré que Liù et son maître avait des difficultés pour survivre.

Il n’empêche que la fin annonce un début d’avancement dans l’intrigue et l’histoire et que je me demande bien ce qui se passera dans le prochain épisode. Car il est vrai que l’érotisme c’est bien, mais il ne faut pas que ce soit la seule contenance du récit, sinon on finit par ne plus trop en comprendre le sens et on perd les lecteurs.

En conclusion, chine lubrique n’est pas mauvais en elle-même, mais cet épisode était un peu trop stagnant à mon goût au niveau de l’avancement de l’histoire. J’aurais aimé qu’on ait de nouveau indice sur la suite de l’histoire, à part celle que nous avons à la toute fin. J’espère que les prochains épisodes seront moins axés érotisme (même si je ne dis pas non à cela) et qu’on avancera dans l’histoire.
N'oublie pas mon petit soulier N'oublie pas mon petit soulier
Nadia Lakhdari King   
https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/11/28/noublie-pas-mon-petit-soulier/

Allez ! On commence à se plonger dans l’ambiance de Noël avec mon premier roman du genre de l’année.
Au croisement de nos vies Au croisement de nos vies
T.K. Leigh   
https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/12/29/au-croisement-de-nos-vies/

Merci à Netgalley et aux éditions MxM Bookmark pour leur confiance

Nous découvrons ici l’histoire de Baylee. Elle vient récemment de divorcer de son mari, car ce dernier la trompait depuis plusieurs années avec sa meilleure amie. Ainsi elle décide de partir loin, pour recommencer à zéro et s’en va en Californie.

Dès le début elle va se faire remarquer. Ayant un chien, elle décide de le promener. Sauf que ce dernier s’en va comme un fou essayé de se faire une chienne. En essayant de le faire arrêter elle donne un coup de coude au propriétaire qui se met alors à saigner du nez. Une rencontre bien mouvementée. Cet homme n’est qu’autre que Bastian, un producteur de films. Elle va penser dans un premier temps qu’il la drague, pour se rendre compte qu’il ne veut que de l’amitié et pourquoi pas après tout. Sauf qu’en apprenant à le connaître, en discutant avec lui, elle se rend compte qu’elle tombe réellement amoureuse.

Pour cette histoire je suis partagée. J’ai en effet bien aimé ma lecture, mais il y a certains moments où le personnage de Baylee m’agaçait. J’avais envie de rentrer dans le lire et de lui mettre une bonne claque pour qu’elle ait les idées en place. Voir la secouer comme un cocotier.

A part cela, j’ai bien aimé l’histoire et j’étais curieuse de découvrir la suite et de voir quelle tournure cela allait prendre. Il y a des moments assez marrants. Les personnages secondaires sont bien sympathiques et on arrive facilement à s’y attacher.

En conclusion, même si Baylee est parfois agaçante, l’histoire est en soi sympathique et agréable à lire. On y passe un bon moment et les personnages secondaires sont attachants.
13 Minutes 13 Minutes
Sarah Pinborough   
https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/12/19/13-minutes/

Merci à Netgalley et aux éditions Castelmore pour leur confiance

Une histoire qui vous surprend sans cesse. Quand vous penser que vous savez tout, ce n’est pas encore fini !

Natasha va être retrouvée dans l’eau glacée par un passant. Les médecins vont même jusqu’à dire qu’elle est morte pendant treize minutes. Sauf que cette dernière en se réveillant est amnésique et ne sait pas comment elle a pu se retrouver dans cette rivière. S’essuie alors la poursuite à diverses questions. Quelqu’un l’a-t-elle volontairement laissé pour morte ?

Nous suivons le point de vue de différentes personnes. Un coup celle de Becca, l’ancienne meilleure amie de Natasha. Un coup celui du personnage principal, mais également à travers divers rapports de police. C’est une véritable enquête que nous suivons là.

Il est vrai que par moments je me suis un peu ennuyé et que je me sentais obligé de sauter quelques pages, car je trouvais certains passages un peu inutiles dans l’histoire. En revanche, j’aime beaucoup les divers retournements de situation que nous retrouvons. Quand nous pensons avoir tout appris, nous découvrons de nouvelle chose, de nouvelle preuve !

En conclusion, 13 minutes ne sont pas extraordinaires, mais se laissent lire. On y passe un bon petit moment et on est agréablement surpris.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3