Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de laptitebulle : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chroniques des Fleurs d'Opale, Tome 1 : La Candeur de la Rose - Partie 1 Les Chroniques des Fleurs d'Opale, Tome 1 : La Candeur de la Rose - Partie 1
Ielenna   
Je suis mitigée.
S'il ne fallait retenir qu'une chose de ma lecture, ça serait que ce livre témoigne de l'évolution de la plume de l'auteur au cours des dernières années et laisse présager de belles choses pour la suite.

Certains points m'ont gênée. Entre autres, des personnages que j'ai trouvés stéréotypés, des longueurs s'opposant paradoxalement à des scènes trop rapidement expédiées, et une syntaxe bancale qui m'a éjectée de ma lecture à de nombreuses reprise et qui mériterait, à l'avenir, l'intervention d'un correcteur professionnel.

Mais il y a également du bon dans ce livre, notamment un univers riche et travaillé qui porte l'histoire et la rend crédible. C'est, pour moi, LA grande force de cette première partie de tome 1 : bien que le monde soit étranger, on y prend facilement ses marques et on y évolue de manière agréable au fil des légendes qui le parcourent.
Également, j'ai trouvé intéressant cette thématique du rapport à la religion.
Et, malgré leur côté prévisible et leurs répliques trop guindées, les personnages sont attachants. Ils ont ce truc qui les rend tangible.

En bref, cette première partie est pleine de maladresses mais porte les germes d'une saga fascinante. L'évolution entre le début et la fin de ce livre est déjà visible, aussi je ne doute pas que l'auteur saura nous surprendre et nous impressionner pour la suite.
Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un premier roman, qui plus-est écrit il y a de nombreuses années.

par Tiphs
De l'autre côté de l'Eau De l'autre côté de l'Eau
Sarah Clain   
http://les-lectures-de-ice-queen.blogspot.fr/2015/08/de-lautre-cote-de-leau.html

J’ai reçu ce livre en service presse en avant-première grâce aux Éditions Plume Blanche, que je remercie pour leur confiance ! La sortie est donc prévue pour mars 2016 dans la collection Plume d’Azur. Il s’agit d’un one shot de genre Fantasy /Jeunesse.

Enor est un jeune garçon heureux, vivant entouré de ses parents aimants dans la paisible petite ville Préservée, au milieu de la forêt dans des maisons faites d’arbres. Un jour alors qu’il doit partir pour quelque temps effectuer ce qui devait être un simple voyage scolaire avec sa classe, le périple va prendre une allure très inattendue. Un groupe se crée, malgré toutes les différences qui opposent ces enfants : Enor, l’énigmatique Shadrack qui vient tout juste d’arriver au village et ne semble rien connaître de Préservée, l’impétueuse Dihamm, le jeune Oniris à l’apparence plus qu’étrange, ainsi qu’un cinquième jeune garçon intrépide qui les rejoindra en cours de route, vont se retrouver embarqués dans une aventure qui les dépasse. Leurs destins sont inextricablement liés et leurs passés auréolés de mystère. En dépit de la protection des Sages, le danger les guette et une chose est sûre, ils reviendront changés à tout jamais…

Lorsque j’ai commencé la lecture de ce livre, j’ai tout de suite été agréablement surprise par l’imagination de l’auteur. Elle a su créer un véritable monde avec ses propres règles, sa monnaie, son fonctionnement ses légendes, etc.
Je savais qu’il s’agissait d’un titre jeunesse et j’avais un peu peur qu’il soit « trop jeunesse » à mon goût en lisant le début, mais au final l’intrigue se complexifie et s’épaissit au fil des pages et je me suis laissée emporter sans mal par l’histoire.
Petits et grands seront émerveillés par cet univers enchanteur ! J’ai eu l’impression de me plonger dans une sorte de conte, un peu à la manière de Narnia. Car au-delà de cette fabuleuse odyssée, l’auteur nous donne également quelques leçons de vie, notamment à propos de la tolérance et du respect de l’autre à travers le personnage d’Oniris. Elle dénonce aussi la nature de l’Homme à toujours convoiter ce qu’il n’a pas, mais termine tout de même sur une note d’espoir en montrant que tout n’est pas vain et qu’il vaut la peine d’être épargné.

La plume de l’auteur est fluide et agréable. Ses descriptions sont justes et contribuent à nous emmener dans son univers, à nous faire rêver.

En ce qui concerne les personnages, j’ai ma petite préférence pour Shadrack et Enor. Tous deux sont certes différents, mais ont chacun une forme de courage qui leur est propre. Certains protagonistes peuvent paraître agaçants parfois, je pense notamment à Dihamm, mais cela se comprend au final. Ce n’est qu’une enfant et elle a vécu des choses assez difficiles.

L’histoire en elle-même est très bien construite avec juste ce qu’il faut d’action, plein de lieux extraordinaires sortis tout droit de l’imagination de l’auteur, des rebondissements imprévisibles, pas de temps morts à proprement parler, bref pour moi c’est une réussite ! J’avoue que j’ai même très envie de le faire lire à mon fils dans quelques années quand il sera en âge de comprendre. Le seul petit pout "négatif" que je pourrais ajouter c'est que parfois nos héros s'en sortent peut-être un peu trop facilement. Mais ce n'est pas bien grave et ne m'a vraiment pas gênée dans ma lecture.

Enfin, un petit mot sur la couverture. Je ne peux pas vous la montrer, car elle n’a pas été dévoilée par l’éditeur, mais je peux vous dire qu’elle est superbe ! Le choix est judicieux, colle parfaitement à l’intrigue et elle est très bien réalisée !

En résumé, ce roman était une excellente surprise ! Il nous offre un voyage fabuleux dans un univers magique et merveilleux. La plume de l’auteur est agréable et sait nous emporter dans son monde. Malgré le fait qu’il s’agisse d’une histoire visant plutôt un jeune public, je n’ai eu aucun mal à me projeter et j’ai apprécié le fait que certains évènements amènent le lecteur à réfléchir, à retenir une leçon de vie. Un roman qui saura conquérir les cœurs des petits comme des grands lecteurs.

par Ice-Queen
Possédées Possédées
Frédéric Gros   
D"après une histoire vraie, ce livre raconte l'histoire d'un prêtre accusé à tord d'être à l'origine d'une possession satanique des religieuses.
Je n'ai pas été emballé par cette lecture et j'ai trouvé la façon d'écrire difficile.
Je n'ai apprécié que les derniers chapitres où l'auteur donnait plus de vie au roman.

par Tango
L'empreinte L'empreinte
Alexandria Mazarno-Lenesvich   
Cette lecture a été le coup de cœur pressenti dès les premières pages.
Un coup de cœur sublime et douloureux.
À la fois investigation, roman fonctionnel, récit, biographie et polar; il réunit tant de genres qu’il en devient un à lui seul.
Ali est une jeune femme brillante, souvent déchirée entre ses doutes et ses certitudes.
Ricky est un pédophile et un meurtrier.
Jérémy, 6 ans au moment de sa mort, est sa dernière victime.
De milieux, d’âges, et d’endroits différents, rien ne semble les relier.
Alors pourquoi la première s’intéresse de façon si obsessionnelle à l’histoire du second ?
Par la faute des causes directes. Un amas de choix et de faits, décidés ou subis. Et de beaucoup de secrets.
Un besoin vital d’explications, qu’elle trouvera peut-être dans ce miroir déformant.
Dans cette recherche effrénée de réponses, Ali remontera patiemment et minutieusement le fil tenu de la vie de chacun de protagonistes.
Celle de Ricky et la sienne bien sûr, celle de la famille du petit Jérémy, mais aussi celle de leurs proches respectifs.
Nous nous retrouvons donc, de chapitre en chapitre, à différentes époques de la vie de chacun.
Parfois même à des époques où eux-mêmes n’existaient pas encore.
Étape nécessaire pour connaître ces secrets de chacun qui, par la force des causes directes, feront entrer ces trois univers différents en collision.
Aucune histoire n’est aussi simple qu’elle nous paraît, nous le savons tous.
Ce récit nous démontre que chaque acte est le résultat d’une multitude d’autres faits dont nous sommes soit acteurs, soit victimes, mais rarement simples spectateurs.
Plongeant corps et âme dans cette enquête dans l’espoir de trouver des réponses aux questions qu’elle se pose sur Ricky, Ali espère également trouver des raisons aux traumatismes qui la rongent personnellement.
En nous livrant ici ce qui ressemble d’abord à l’autopsie d’un horrible fait divers, elle nous amène à nous reconnaître tous un peu dans l’un ou l’autre des multiples personnes qui ont eu un rapport, de près ou de loin, avec cette affaire.
Et c’est effrayant. Parce qu’hélas, trop vrai.
Un récit ambitieux et parfaitement maîtrisé.
Une lecture magnifique, douloureuse et absolument nécessaire.