Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laptitelectrice : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
7 secondes 7 secondes
Tom Easton   
En gros, Un ouvrage unique, qu'il faut plus voir comme une chasse à l'homme dans un environnement dystopique que comme une dystopie classique, du moins comme on en voit souvent ces temps-ci. En moins de 400 pages, l'auteur nous fait voyager et nous tient en haleine à chaque page, à la manière d'un thriller bien mené, jusqu'au dénouement final qui est littéralement explosif. Je conseille réellement cet ouvrage, qui est non seulement original de part son concept et son univers, mais qui est également bien écrit, bien mené et qui comme j'aime, contient assez de suspens pour deux vies. OK, j'aurais aimé plus de développement de l'univers et une fin plus complète, mais tout de même... Je recommande !

http://imanbooks.blogspot.fr/2016/03/7-secondes.html

par Aluna
A Silent Voice, Tome 3 A Silent Voice, Tome 3
Yoshitoki Oima   
Encore un superbe tome !
J'aime vraiment l'évolution de l'histoire et la façon dont les personnages tentent d'évoluer au delà de leur passé ou limite.

Dans ce tome, Shoya tente de renouer avec des anciens camarades de classe afin de rendre à Shoko le passé qu'il lui a volé.
C'est sur que si l'on regarde 2 tomes en arrière, ce personnage à totalement changé. Lui même hais la personne qu'il était en CM2.
Lui et Shoko se rapproche doucement l'un de l'autre, ne sachant pas forcément comment s'aborder mutuellement. Ce qui créer quelques moments comiques, notamment sur la fin d'ailleurs ^^ !

Etant en fac de langue, j'avoue être maintenant intéressée par la langue des signes grâce à ce titre. Il y a beau ne pas avoir de mot, la langue des signes est aussi importante qu'une autre.

Bref en tout cas, j'ai hâte d'avoir le tome 4 en main !

par Rukia05
Ajin, Tome 1 Ajin, Tome 1
Gamon Sakurai    Tsuina Miura   
Mon avis sur : http://www.bookkyuden.com/pages/la-bibliotheque/les-livres/titre/a-d/a-b/a/ajin-tome-1.html

Ce tome aurait pu faire mieux, surtout au niveau de la qualité des graphismes qui est très inégale et qui donne une impression d’une œuvre brouillonne.

Ce sentiment est d’autant plus renforcé qu’il arrive que l’on perde le fil de l’intrigue, et notamment de l’interlocuteur. De plus, l’histoire et les personnages donnent un effet de déjà vu.

Cependant, l’intérêt est porté sur l’envie de découvrir les origines des Ajins. Il pousse, malgré l’énoncé de tous ces points faibles, à avancer plus loin dans cette série qui semble avoir un plus grand potentiel.

par choupie-s
Libby Lomax, Tome 1 : Audrey Hepburn, la vie et moi Libby Lomax, Tome 1 : Audrey Hepburn, la vie et moi
Lucy Holliday   
J'ai tourné les pages sans m'en rendre compte, j'ai littéralement dévoré l'histoire, drôle, un humour décapant, l'histoire est prenante, les personnages sont bien travaillé et intéressant. Il ne fait aucun doute que je vais lire la suite. Je vous le conseil, sans aucune hésitation, après une journée pénible ; le livre va vous donner le sourire.

par cindy03
Angor Angor
Franck Thilliez   
http://story-of-books.blogspot.com/2014/10/chronique-angor-de-franck-thilliez.html

20/20
Coup de coeur

Une femme est retrouvée presque aveugle sous un arbre déraciné par l'orage, elle était séquestrée depuis au moins un an et met au jour une bien sinistre et énigmatique affaire. Franck Sharko et les autres membres de son équipe sont mis sur cette affaire et vont devoir en découvrir toutes les ficelles afin de démasquer les coupables et leurs motivations.
Dans le nord de la France, une autre personne se lance un peu malgré elle sur cette affaire. Camille Thibault, gendarme et récemment greffée du coeur, est à la poursuite de son donneur, obnubilée par l'envie de découvrir l'identité de celui-ci. Mais elle n'est pas au bout de ses surprises.
Franck, Lucie, Camille et les autres se lancent à la poursuite d'êtres abominables, presque démoniaques... et vont mettre leur vie en jeu pour les arrêter.

Un nouveau roman de Franck Thilliez est à coup sûr un petit évènement pour moi, et celui-ci n'échappe pas à la règle et m'a encore une fois conquise de bout en bout. Encore un immense coup de coeur pour une oeuvre du maître du thriller qui a réussi à m'épater (encore) par de nombreux aspects de ce superbe roman. Je vous ai assez fait mijoter, je vous explique maintenant pourquoi ce roman est magnifique (et aussi pourquoi vous devez lire TOUS les romans de Franck Thilliez (comment ça on dirait une fan hystérique?)).

La mise en place est simplement parfaite pour ce type de romans, ni trop longue ni trop courte, elle est accrocheuse et vraiment très efficace. Le ton est donné et le lecteur plonge immédiatement et irrémédiablement dans le piège de ce roman. Impossible de décrocher, les 600 pages se dévorent à la vitesse de l'éclair. On retrouve avec plaisir Lucie et Sharko et on découvre par la même occasion Camille, des personnages qui vont suivre la même route et la même enquête en parallèle. Cette méthode est très intéressante car elle permet au lecteur de connaître tous les éléments et de suivre l'intégralité de l'enquête, les routes prises par les personnages et les pistes suivies, sans jamais se sentir mis à l'écart.

L'un des points cruciaux et extrêmement important dans ce roman, c'est l'écriture de l'auteur. Franck Thilliez possède vraiment une plume ultra agréable et capable de faire ressentir toutes sortes d'émotions au lecteur, capable de raconter une scène d'action très bien rythmée, de nous faire passer du rire aux larmes, de nous faire frémir et de nous glacer le sang. Une écriture unique, vivante, tellement parfaite en un mot. De plus, l'auteur possède un talent unique pour rendre accessible au commun des mortels une science parfois complexe et pour ça chapeau. Une plume complète et complexe qui ravira à n'en pas douter les amoureux du genre.

Dans cette quatrième enquête réunissant Lucie et Franck, l'auteur réussit à ne pas tomber dans le piège du répétitif au niveau de ses personnages. En effet, Lucie et Franck sont des personnages très denses et très complexes, approfondis et connus depuis de nombreux tomes, néanmoins, ici rien n'est laissé au hasard, tant dans l'intrigue que pour les personnages. En effet, on découvre ici une nouvelle facette de nos deux personnages centraux, avec de nouvelles responsabilités et une complicité sublimée, on redécouvre ces personnages et on ne peut que les aimer, les comprendre et se sentir proche d'eux du début à la fin.
Franck Thilliez nous fait aussi découvrir un nouveau personnage: Camille Thibault, jeune gendarme et obnubilée par le fait de connaitre l'identité de celui qui lui permet de vivre, celui dont le coeur bat dans sa poitrine. Un personnage qui fait sa première apparition dans ce roman, et pourtant c'est un personnage que l'on a l'impression de connaître très rapidement et de comprendre. Un personnage là aussi très dense et humain, avec son caractère et surtout un personnage pour lequel on ressent de l'empathie et qui apporte vraiment beaucoup au récit.
Ici, l'auteur approfondit aussi encore plus les coéquipiers de Lucie et Franck. Surtout Nicolas Bellanger qui prend vraiment de la profondeur et qui devient réellement un personnage à part entière, duquel on se sent proche et dont le sort nous importe de plus en plus.
Vraiment du beau travail de la part de Franck Thilliez qui ne faillit à aucun moment, réussissant à rendre ses personnages tout autant captivants que l'intrigue et l'enquête en elle-même. On vibre vraiment avec les personnages et c'est un aspect non négligeable du roman, un point qui le rend encore meilleur.

L'intrigue est vraiment extrêmement bien menée, tout est très bien ficelé et encore une fois avec Franck Thilliez rien n'est laissé au hasard. L'enquête est vraiment ultra prenante et palpitante, chaque découverte est bien amenée et apporte quelque chose de plus à l'enquête, nous plongeant, ainsi que les personnages, toujours un peu plus dans l'esprit tordu de ceux que nous traquons et nous amenant toujours plus près de l'horreur à l'état pur. Autant vous dire que l'action est au rendez-vous et qu'il vous sera impossible de vous ennuyer un seul instant. Les rebondissements sont juste géniaux, l'auteur parvient à toujours se renouveler et à apporter de nouveaux éléments aux bons moments, le tout sans jamais perdre son lecteur en route, ce qui était vraiment un pari risqué vu la complexité de l'intrigue. L'action va donc crescendo, tout comme l'horreur des crimes perpétré par ces démons qui n'ont plus rien d'humain. Tout s'accélère, les personnages prennent de plus en plus de risques et avancent en écoutant leur coeur, jusqu'à la fin, à la hauteur de tout le roman.

La fin est vraiment à la hauteur. Palpitante, rythmée, sans aucun faux pas de la part de l'auteur. C'est une fin vraiment parfaite, qui clôt à merveille cette enquête mais qui parvient aussi à laisser planer de nombreuses questions, qui laisse ouvertes de nombreuses portes et qui nous laisse donc bouche bée avec l'envie de connaître sur-le-champ la suite des aventures de Lucie, Franck et tous les autres. Une fin parfaite donc, qui nous donne des réponses à nos questions mais nous offre aussi de nombreuses interrogations quant à la suite possible de l'histoire.

Les +: l'intrigue extrêmement bien ficelée, l'écriture parfaite, superbe, magnifique de Franck Thilliez, les personnages humains, approfondis, touchants, la fin palpitante, .....
Les -: ///

C'est encore un chef d'oeuvre que nous offre Franck Thilliez avec ce nouveau roman. Sans aucune fausse note, l'auteur nous livre un concentré de tout ce que l'on aime dans un thriller. Une intrigue et une enquête parfaites, qui ne laissent aucune place au hasard, un rythme toujours plus soutenu qui tient le lecteur en haleine pendant les 600 pages. 600 pages qui se dévorent très rapidement, l'auteur maîtrisant absolument tout, les personnages, l'action, les rebondissements, tout est parfait et l'écriture de l'auteur apporte la touche finale, décrivant tout à merveille, réussissant à nous faire frémir mais aussi à nous plonger dans le quotidien de personnages toujours plus touchants et humains. La fin ne gâche rien au plaisir et est vraiment à la hauteur, annonçant une prochaine aventure de Lucie, Franck et tous les autres dans la même veine que celle-ci, qu'il me tarde déjà de découvrir.
Merci à Franck Thilliez pour ces histoires toujours aussi parfaites.

par MelM
Angel sanctuary, tome 1 Angel sanctuary, tome 1
Kaori Yuki   
Je l'ai lu il y a quelques années, il faut avouer qu ce tome n'est pas le meilleur de la saga, mais la série en entier vaut le détour. Le dessin s'améliore de tome en tome et le récit également. Quand à l'amour de sétsuna pour sa sour, j'avoue c'est bizarre mais n'oubliez pas que c'est une histoire et pas la réalité et puis je trouve qu'il est plutôt pur pour un inceste XD) on n'arrive pas à leur en vouloir. En tout cas ne vous attardez pas la dessus. A ne pas mettre entre toutes les mains cependant, à cause de la violence et de thèmes abordés.

par lilouo
Avant toi Avant toi
Jojo Moyes   
Un vrai coup de cœur .
Un livre d'une rare beauté, magique, déchirant et un véritable choc émotionnel...
Car cette histoire pourrait êtes vrai!
Donc ma forte émotion pour ce livre je me suis mise dans la peau du personnage de Lou, on ne peut quand ressortir plus grand et fort...
Je ne vous ferais pas de grande phrase car je manque de mots tellement mon cœur et bouleversé .
Par ce roman si beau et si triste mon cœur a été touché.
Mes larmes ont coulé doucement au fil des pages...
Excellent une belle leçon de vie, et qui font réfléchir sur nos petits tracas de la vie quotidienne qui sont bien petits, car ça n'a beau être qu'un roman il sent dégage beaucoup d'émotions et bien plus encore...
Gros coup de cœur 2013 et un de met livre préféré dans ma biblio ❤❤❤❤
À lire ...
Celui dont le nom n'est plus Celui dont le nom n'est plus
René Manzor   
J'ai adoré ce thriller, qui ne ressemble à aucun autre, l'histoire est vraiment hors du commun. Je l'ai dévoré, car les événements se succèdent et on ne peut plus le lâcher avant de l'avoir fini. La fin est très réussie aussi et j'ai vraiment adoré ce roman, que j'avais découvert totalement par hasard.

par marg33
Baad Baad
Cédric Bannel   
J'ai lu ce roman sur ma liseuse et ne vous moquez pas de moi, voici ce qu'il m'est arrivé. J'ai pris consciencieusement des notes sur chaque personnage pendant toute la première partie du roman. Il n'y avait eu qu'une seule note de bas de page, signalée par un "petit 1", mais je n'ai pas réussi à cliquer dessus pour être envoyée en fin de partie, je me suis dit que ce n'était pas grave. J'ai quand même rempli trois pages entières de mon carnet avant d'arriver à la fameuse note de bas de page. Et celle-ci était : "Voir la liste des personnages principaux en fin de roman". No comment... Je vous dis ça au cas où, que vous ne fassiez pas la même erreur que moi ;)



Résumé

BARBARIE

Des jolies petites filles, vêtues de tenues d’apparat, apprêtées pour des noces de sang.
ABOMINATION
Deux femmes, deux mères. À Kaboul, Nahid se bat pour empêcher le mariage de sa fille, dix ans, avec un riche Occidental. À Paris, les enfants de Nicole, ex-agent des services secrets, ont été enlevés. Pour les récupérer, elle doit retrouver un chimiste en fuite, inventeur d’une nouvelle drogue de synthèse.
AFFRONTEMENT
Il se croit protégé par ses réseaux et sa fortune, par l’impunité qui règne en Afghanistan. Mais il reste encore dans ce pays des policiers déterminés à rendre la justice, comme l’incorruptible chef de la brigade criminelle, le qomaandaan Kandar.
DÉFLAGRATION
Nicole et Nahid aiguisent leurs armes. Pour triompher, elles mentiront, tortureront et tueront. Car une mère aimante est une lionne qui peut se faire bourreau.



Éditeur : Robert Laffont
Date de parution : 4 mai 2016
Genre : Policier/ Thriller
Nombre de pages : 448 p
Date de lecture : juin 2016

Mon avis

Au début du roman, un constat s'est imposé à moi: ça n'allait pas être une lecture facile. Des noms afghans (et donc que je ne retiens pas facilement), beaucoup de vocabulaire inconnu, sans parler de la géographie des lieux, des vêtements et traditions locales. Une lecture exigeante donc, et comme en parallèle je lisais un roman historique de 670p (auquel je n'accrochais pas du tout mais que je continuais car c'est une lecture commune avec une amie, et me permettait de découvrir ce genre littéraire), j'ai failli remettre ma lecture à plus tard. Or, je ne regrette pas d'avoir persisté car même si les personnages sont nombreux, une fois la première partie terminée j'étais tellement dans l'histoire que je ne pouvais plus décrocher.

Deux intrigues parallèles sont présentées. Dans la principale, Oussama Kandar, aussi appelé le Qomaandaan, un haut gradé de la police criminelle de Kaboul, secondé par toute son équipe, se voit confier une affaire qui sort de l'ordinaire: alors que les motifs qui reviennent dans ses enquêtes habituelles sont toujours les mêmes (argent, drogue, sexe, trahison et religion), ici Kandar suspecte l'auteur des crimes d'agir pour un tout autre motif: le plaisir de tuer. Les petites filles retrouvées en habits de cérémonies sont abusées puis assassinées, et devant tant de violence gratuite le qomaandann et son équipe vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour comprendre les motivations du tueur et le démasquer. La seconde intrigue tourne autour d'un personnage, Nicole Laguna, et se situera en France et en Italie principalement. Ancienne agent du gouvernement français, numéro 1 dans la recherche de criminels en fuite, Nicole est enlevée par la Cupola, LA mafia italienne. Très vite, cette dernière découvre que sa famille a aussi été kidnappée. Ses enfants et son mari lui seront rendus si elle retrouve pour Vipere, le chef mafieux, un scientifique qui a mis au point une nouvelle drogue de synthèse et s'apprête à en inonder le marché.

Deux enquêtes donc, et au lieu d'organiser son roman en chapitres classiques, l'auteur a choisi une autre forme de subdivisions. On apprend au début que la prochaine victime du tueur de Kaboul sera Badria et qu'elle sera tuée dix jours après le dernier meurtre; ainsi seront les parties du livre: "Dix jours avant Badria, Neuf jours avant Badria" etc. A l'intérieur de ces sections, le lecteur peut savoir que l'on passe d'une intrigue à l'autre grâce à de petites * qui séparent les enquêtes.

Chacune des deux intrigues est captivante, et on veut absolument en connaître les dénouements. De plus, on s'interroge sur le lien éventuel qu'elles pourraient avoir, et ce n'est qu'à la moitié du roman environ que l'on comprend. Le suspense est vraiment là, et les personnages sont charismatiques, des deux cotés. Les hommes d'Oussama ont chacun leur particularité et sont autant travaillés que les protagonistes principaux.D'ailleurs, je n'avais pas encore remarqué le sous-titre de la couverture (une enquête de Nicole Laguna et du Qomaandann Kandar) et pourtant je me suis très vite demandé si ces personnages afghans n'avaient pas déjà été exploités dans au moins une autre histoire, ce qui est le cas, puisque ce deuxième roman a été précédé de "L'homme de Kaboul". Pas d'inquiétudes pour autant, on peut parfaitement lire ce roman sans avoir connaissance du premier. Ma seule interrogation à ce sujet c'est quand j'ai vu que l'inscription portait aussi sur Nicole. En effet, dans "Baad", elle et Oussama ne se sont jamais rencontrés, je me demande donc comment ils étaient reliés dans le premier roman les concernant. Mais j'aurais ma réponse car je compte bien lire "l'homme de Kaboul" un de ces jours.

Outre un thriller qui nous tient en haleine, je dois dire que ce livre fut pour moi une véritable révélation. En effet, je ne connais absolument pas ce pays qu'est l'Afghanistan et j'ai appris par ma lecture un nombre impressionnant d'informations à ce propos. J'ai souvent été révoltée, triste, étonnée aussi. Les conditions de vie dans ce pays sont vraiment dures, et pour les femmes intolérables. J'ai parfois été choquée aussi, notamment par les méthodes de ces flics qui sont censés être les plus honnêtes et qui chez nous seraient les plus ripoux. La pauvreté et l'omniprésence de la drogue, les guerres incessantes, autant de point qui m'ont marquée profondément. Cet aspect là de la lecture en fait un roman difficile à aborder aussi, et pourtant je suis vraiment contente d'avoir eu la chance de découvrir tout ça.

On voit bien que l'auteur a passé du temps là-bas et s'est intéressé de près à tous les aspects de ce pays, qu'il a voulu retranscrire dans ce roman. De la beauté des paysages à la psychologie des habitants, en passant par les dégâts causés par les guerres et la condition de la femme, personne ne peut rester insensible à cette évocation d'un pays dont on parle souvent mais que l'on connaît si peu...

L'écriture se fait à la troisième personne, il y a de nombreux dialogues mais aussi des descriptions, et la narration nous permet de connaître les pensées des personnages aussi bien que leurs actes. A part le vocabulaire spécifique, l'écriture est agréable et fluide. Les personnages sont vraiment étoffés et même attachants, leurs causes deviennent les nôtres, et nous avons l'impression de combattre à leurs côtés.

Si vous n'avez pas peur d'appréhender un monde nouveau pour vous, comme souvent la science-fiction nous en fait découvrir, avec ses habitants, ses coutumes, son lexique, si vous souhaitez vous plonger dans un roman noir et suivre deux personnages exceptionnels dans leurs enquêtes respectives, alors ce thriller est fait pour vous, n'hésitez plus, lancez vous dans cette lecture passionnante.


Un thriller obsédant et noir comme je n'en avais plus lu
depuis "Les fauves" d'Ingrid Desjours...

http://leslecturesdunespondy.blogspot.fr/2016/07/baad-de-cedric-banel.html
The shock of the fall : Contrecoups The shock of the fall : Contrecoups
Nathan Filer   
L’avis de Favole :
(http://alabordagedelaculture.com/2014/09/09/favole-contrecoups-de-nathan-filer/)

Contrecoups est difficile à décrire, il est dérangeant, triste mais aussi beau et vrai.
C’est l’histoire de Matthew, jeune homme de 19 ans qui est schizophrène. Et c’est Matthew lui-même qui nous raconte sa vie alors autant vous dire que c’est déroutant. Je me suis sentie perdue un long moment avant de réussir à assembler les morceaux. L’événement tragique qui a chamboulé sa vie et celle de sa famille, à savoir la mort de son frère, Simon, ne nous est raconté en détails qu’à la fin du livre. Or Matthew construit son histoire autour de ce point en passant d’une idée à une autre sans logique apparente. C’est l’événement crucial, celui qui a tout fait basculer et ce n’est que lorsqu’il arrive à faire la paix avec cette tragédie qu’il arrive à nous la raconter. D’ailleurs c’est pour exorciser ses démons qu’il nous raconte sa vie et il le fait avec une honnêteté et une innocence touchante.

Parsemés de personnages brisés mais tentant de garder la tête hors de l’eau, on apprend à les connaître à travers ses yeux. Sa famille malgré les épreuves, reste toujours présente pour lui. Sa grand mère, Nanny noo, m’a particulièrement touchée. Présence régulière qui ne porte aucun jugement sur sa maladie et ses conséquences. Elle reste un pilier sur lequel s’appuyer. Ses parents et cette loi du silence qu’ils ont instauré autour de la mort de Simon, sans le vouloir, m’ont bouleversée. Perdre un enfant est monstrueux mais ils ont dû en plus faire face à la maladie de Matthew.

Quant à l’auteur, Nathan Filer, difficile de croire que c’est son premier roman. Méthodique, sa plume nous plonge dans l’esprit dérangé de Matthew avec une implacable justesse. Impossible de décrocher du livre, il fallait que je sache si Matthew allait vaincre ses démons et réussir à faire face à sa maladie et son passé.
Une belle leçon de courage.