Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lapuce95 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
A Silent Voice, Tome 4 A Silent Voice, Tome 4
Yoshitoki Oima   
Bon, bon, bon... cette fois j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps ! Ce tome a été vraiment fort en émotion, je crois que c'est celui que j'ai trouvé le plus intense d'ailleurs ! On passe par tous les degrés d'émotions en fait : colère, incompréhension, tristesse, joie, rire, etc.

C'est touchant, toujours aussi juste, toujours aussi en accord avec la réalité et ça englobe des thématiques qui aujourd'hui restent très sensibles : handicap, harcèlement scolaire, conflits familiaux, deuil, suicide...
Je le répète à chaque fois j'ai l'impression, mais ça me frappe à chaque fois que je termine un tome !

par Nelouchou
Seul dans le noir Seul dans le noir
Paul Auster   
Le debut du livre est GENIAL!!... mais ensuite ça devient de plus en plus nul à partir du moment où


SPOILER sa petite-fille rentre dans sa chambre.

par lea51294
Homer & Langley Homer & Langley
Edgar Lawrence Doctorow   
Je suis un peu mitigée sur ce roman. Bien que ce fut un assez agréable moment de lecture, cette dernière m'a été parasitée par un gros (énorme et horripilant) détail : si ce livre est bien inspiré de la vie des frères Collyer, le fait est qu'il s'agit d'une fiction et non d'une biographie romancée. D'autant qu'il comporte une énormité biographique : les frères Collyer, les vrais, sont morts en 1947. Dans ce roman, l'auteur les fait vivre au-delà des années 1960.
Ce fut quand même un bon moment de lecture, bien que parfois un peu répétitif et moins relevé que ce à quoi je m'attendais.

L'intérêt vaut aussi par cette vie de reclus vue de l'intérieur, bien que le narrateur essaie à peine d'expliquer la manie accumulative de son frère, sans doute parce que personne n'a jamais su ou essayé de le faire à l'époque. Du coup, l'auteur non plus (bien qu'il aurait pu vu qu'il n'a pas hésité à prendre des libertés chronologiques voire historiques avec la réalité..).

Evidemment, cette réclusion volontaire n'améliore par leur relation aux autres et leur compréhension du monde, ce qui en fait en partie la force comique du roman. Ne vous attendez pas cependant à de grands éclats de rire, l'humour ici est assez subtil.

Cela étant, quelle drôle de vie par drôle pour les frères Collyer, et quelle triste fin...
Comment j'ai piqué la petite amie Alien de Johnny Depp Comment j'ai piqué la petite amie Alien de Johnny Depp
Gary Ghislain   
Mention spécial pour le titre qui annonce d'emblée la couleur. Ce livre est précisément ce à quoi on s'attend... en mieux.
Les personnages sont complètement délirants, le scénario aussi improbable que déjanté tout en tenant miraculeusement la route.

L'humour est sans contexte le point fort du roman. Décalé au possible, rempli de pépites tordantes et de répliques cultes, mieux vaut faire quelques pauses pendant la lecture pour se remettre d'un fou-rire.

Il fallait oser créer une héroïne aussi sexy que violente mais parlant dauphin et tatoué pieuvre sans tomber dans le ridicule, et bizarrement ça marche ! On est emporté par ce délire complet et prêt à tout accepter pour y rester. Au final on se laisse porter par l'aventure au rythme haletant et on plonge tête la première dans la folie du récit.

Un livre à lire d'une traite pour rester dans l'ambiance.
Pour les filles : ne croyez pas voir Johnny Depp en personnage principal... mais n'hésitez pas à lire quand même !
Pour les garçons : le récit est à la première personne, du point de vu de David. Donc dans la tête d'un mec ! Ça change enfin un peu des narrations féminines...

par Lewan
Au col du mont Shiokari Au col du mont Shiokari
Ayako Miura   
Sur l’île de Hokkaidô, la plus au nord de l’archipel japonais, se dresse le mont Shiokari, aux cimes souvent enneigées. Tout au long de l’année, des pèlerins et des curieux prennent le train qui grimpe des pentes abruptes, pour atteindre un col devenu célèbre depuis la mort généreuse qu’y a connue un homme nommée Nagano. C’est de son histoire que s’inspire le roman de Miura Ayako, celle d’un fils de samouraï converti au christianisme qui fit preuve d’humanisme et de don de soi à l’époque où, au milieu du XIX ° siècle, le Japon s’ouvrait sur le monde extérieur, après 240 années d’isolement. De son enfance assombrie par la disparition de sa mère à son amour pour une jeune femme douce et fragile et à son ultime sacrifice, le récit suit le cheminement spirituel de Nagano Masao et son combat contre l’intolérance et les préjugés. Ce roman où les événements historiques tressent les destinées individuelles est un chef-d’œuvre de finesse et de sensibilité, l’histoire d’un homme au cœur sincère et courageux contée avec lucidité et émotion au moment où le Japon se transforme radicalement.

par sennyo
Le Tableau de Paris Le Tableau de Paris
Louis-Sébastien Mercier   
C'est tout simplement le Paris populaire de la fin du XVIII siècle que Louis-Sébastien Mercier nous invite à découvrir dans ce " tableau " publié entre 1781 et 1788 et dont Brissot a pu écrire qu'il " n'a pas peu contribué à accélérer la Révolution".
" J'ai tant couru pour faire le tableau de Paris que je puis dire l'avoir fait avec mes jambes... " Mêlant descriptions objectives et critiques acerbes des mœurs, cette œuvre immense et inclassable, dont sont présentés ici des extraits choisis, nous convie au spectacle d'une société disparue sous les effets conjugués de la tourmente révolutionnaire et de l'industrialisation.
Par la précision de ses informations et la force de son engagement, Le Tableau de Paris constitue tout à la fois un témoignage engagé et un travail d'historien et de sociologue. Mais la richesse de son écriture fait de ce texte unique en son genre un classique de l'histoire littéraire.
Liberté conditionnelle Liberté conditionnelle
Akira Yoshimura   
Kikutani vient de passer plus de quinze ans en prison quand il est libéré pour bonne conduite selon le principe de la libération conditionnelle. Comme l'exige la loi, il est mis sous la protection d'un tuteur qui va l'accompagner durant ses premiers mois de réinsertion. Inquiet, perturbé par sa nouvelle situation, Kikutani a du mal à retrouver son autonomie, d'autant plus qu'il s'était parfaitement adapté à la détention. Mais il trouve un emploi, et se compose peu à peu un quotidien acceptable.
Alors que son comportement est exemplaire, une proposition lui est faite, censée lui garantir une existence normale, qui le renvoie à son passé précarcéral...
Ecrit dans une langue limpide et acérée, ce roman fascinant plonge au coeur de la dérive névrotique d'un homme détruit, dont le libre arbitre est anéanti par ses pulsions autant que par sa soumission à l'ordre.


Akira Yoshimura (1927-2006) a laissé une oeuvre considérable, qui a marqué de son empreinte la période de l'après-guerre au Japon. De cet auteur majeur, Actes Sud a notamment publié Naufrages (1999), La Guerre des jours lointains (2004), Le Convoi de l'eau (2009), L'Arc-en-ciel blanc (2012)

par Yaourt
Les bourgeoises Les bourgeoises
Sylvie Ohayon   
Je m'attendais à un livre léger et drôle, et à la place j'ai trouvé un livre d'une dureté étonnante. L'écriture est particulière et l'abord du thème m'a paru surprenant.

par Oyola
Alexis Zorba Alexis Zorba
Nikos Kazantzákis   
Point n'est besoin de philosopher longuement mais entre littérature et cinéma on se rend assez vite compte qu'il y a des points communs mais aussi des différences. Il est incontestable que la lecture demande considérablement plus d'efforts que la vision d'un film où la passivité est de rigueur. La BD et les Manga pourraient donc être considérés comme le croisement de ces deux arts. Je ne poursuivrai pas plus loin dans cette analyse sur la valeur épistémologique de ces arts. Je préfère aborder une classification de l'interaction entre la littérature et le septième art. Il y a des livres
• Dont on ne parlerait pas s'ils n'avaient donné lieu à un film éponyme à succès. Citons "Ascenseur pour l'échafaud", "Les révoltés de la Bounty", "2001 Odyssée de l'espace", "Le Pont de la rivière Kwaï"
• Les grands livres dont on a extrait des films passables afin de tirer parti de l'engouement pour le livre. Dans cette catégorie je citerais "Le parfum", "la Constance du jardinier"
• Pour les autres livres dont tous ceux qui mériteraient une mise sur grand écran, je citerais quelques uns de mes titres favoris tels "Le Théorème du Perroquet", "Tous à Zanzibar", "Syngué Sabour"

Parler d'un film plutôt que du livre dont il a été extrait est donc selon moi un commentaire pertinent pour BOOKNODE, peu me chaut si on n'est pas d'accord. Le film extrait du livre de Nikos Kazantzakis me fit une grande impression. Réalisé en noir et blanc, idéal pour montrer ce contraste d'un soleil ravageur et d'une terre surchauffée. Le film éponyme fut entièrement tourné en Crète à Chania (La Canée) et à l'est de cette ville, ainsi que dans la péninsule d'Akrotiri au Nord-Est de cette même ville. J'insiste sur ces détails maintenant que j'ai visité cette superbe région crétoise sous un soleil d'été. Je comprends que l'ombre y est une denrée précieuse et que le choix du noir et blanc était opportun.

Le grand mérite de ce livre est donc d'avoir donné naissance à un superbe film avec de grands acteurs tels Anthony Quinn en Alexis Zorba, Alan Bates en Basil et Irène Papas dans le rôle de la veuve intouchable. En deux mots, c'est une tragédie grecque moderne mise en scène de manière exemplaire.

Notons néanmoins que ce n'est pas le seul livre passionnant de cet auteur grec moderne.


par Biquet
La Confrérie des chasseurs de livres La Confrérie des chasseurs de livres
Raphaël Jerusalmy   
J'avais très envie de le lire, parce que je trouve le titre génial (comme quoi...) Bon, la déception est à la hauteur de mes attentes! Certes c'est bien écrit et la description de l'Orient invite à la reverie et au voyage... Mais l'intrigue est molle, sans grand interet et j'ai eu du mal à saisir les enjeux de l'histoire. Tout ça pour arriver une sois disant révélation mystique (encore une!) Je suis ravie d'avoir (enfin) terminer ce roman.

par Armide