Livres
627 031
Membres
734 603

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Largo Callahan, Tome 1 : Six petites gouttes de sang



Description ajoutée par LOANDRE 2019-01-23T19:36:52+01:00

Résumé

Largo Callahan vit sur le fil, écartelé entre le monde des Apaches et celui des Blancs. Le métis ne connaît qu'une loi, la sienne. Ses passions : les armes, les femmes, et la vengeance, car il a juré d'expédier en enfer les assassins de son père. Avec sa bande de hors-la-loi, il écume l'Ouest, toujours prêt à un mauvais coup, du moment que ça rapporte.

Jusqu'au jour où une comtesse italienne, aussi belle que mystérieuse, lui propose une mission dangereuse et bien payée.

Largo, ayant cruellement besoin de dollars, accepte. Mais cette aventure va l'entraîner bien plus loin qu'il n'aurait pu l'imaginer. Sur un territoire où le danger n'a rien d'humain.

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

extrait

Comment digérer ce qu'il venait de vivre dans le wagon face au sorcier ? Une hallucination ? Une drogue quelconque inoculée sans qu'il s'en rende compte ? Ces voix étrangères et malsaines, ce monde ténébreux, étouffant, sirupeux, la sorcellerie du crâne, les paroles du petit bonhomme, ce qu'elles avaient laissé entendre... Et cette intervention miraculeuse d'Useen, rien de moins que le dieu des Apaches ! Tout cela était tellement incroyable que Largo n'était pas prêt à le digérer. Une drogue, ou un gaz hallucinogène, ou quelques tours de passe-passe. Il n'était pas malade, en tout cas, et ne sentait aucune fièvre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'avais des apriori sur ce livre, mais l'histoire s'est montrée plus qu'à la hauteur ! J'ai beaucoup aimé cet environnement de l'ouest américain qui sort un peu des sentiers battus du genre!

Jai trouvé cependant le cœur de l'intrigue très long à venir. Beaucoup de détails et de descriptions pas forcément importantes.

Jai hâte de lire la suite et de savoir comment cette aventure va se terminer !

Afficher en entier
Argent

Six petites gouttes de sang est une jolie surprise pour moi. Je ne m'attendais pas à autant apprécier cette lecture.

Cependant, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup (trop) de détails et qui sont assez inutiles pour le lecteur. C'est dommage !

C'est aussi dommage que le côté " surnaturel " apparaisse au chapitre 36, soit sur les 80 dernières pages du livre.

Je recommande tout de même pour les patients !

Afficher en entier
Argent

Comme vu sur un commentaire précédent, effectivement, beaucoup trop de description, de détails, notamment sur les 110 premières pages où c'est pas très digeste.

Le livre montre bien qu'il est prévu pour une suite. Ce premier tome est complétement dédié à la description de l'environnement, des personnages et leurs histoires.

L'action et la découverte arrivent sur la fin.

Sur les 2/3 du livre je me disais que je ne lirais pas la suite, mais maintenant que je l'ai terminé j'hésites quand même.

En tout cas on est bien dans l'ambiance Western de l'époque à la frontière mexicaine.

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai simplement abandonné. J'ai dépassé les 100 pages et rien ne se passe, on dirait des fiches de personnages détaillés dans un univers à peine effleuré. Le traitement des femmes... moyens. Le personnage principal est terne et de son " combat" on voit un bout au début fugace et puis rien... et alors que le coté fantastique, je l'ai pas vu. C'était long, inintéressant les 100 pages et j'ai eu du mal à revenir dedans que j'ai finalement laissé tomber. Dommage ca aurait pu dépoter !

Afficher en entier
Bronze

Un western, ça faisait longtemps, tiens… (juste un mois).

Une petite chevauchée avec des Tuniques Bleues, même sans le sergent Chesterfield et le caporal Blutch, ça ne se refuse pas, surtout que Josh Kendall avait tout l'air d'un gai luron, lui qui avait culbuté la fille du colonel Belker, commandant en second du Fort Riley…

Alors que nous étions pris dans une embuscade avec les Apaches, je me suis rendue compte que j'avais joué le mauvais chameau et suivi un personnage secondaire qui n'allait plus intervenir ensuite.

Bon sang, mais c'est bien sûr ! Dans le titre, c'est le nom de Largo Callahan qui s'y trouve, pas celui de Josh Kendall. Sherlock Holmes se gausserait de moi, je n'avais pas observé et pire encore, je n'avais pas vu !

Les westerns, je les aime aussi avec le bruit des armes à feu, le tout durant de grande chevauchée, de bivouac dans la nature, d'attaques de train, ou d'autre chose car je n'ai rien contre les mauvaises fréquentations des hors-la-loi et des bandits.

Là, j'ai été servie puisque maintenant je fais partie de la bande le Largo Callahan et ses membres sont devenus des copains. On a tout fait ensemble, alors, maintenant, c'est à la vie à la mort.

Reprenant tous les codes qui font les westerns, l'auteur a su pourtant marquer son territoire et ne pas reproduire ce que nous connaissons tous et toutes. Utiliser les règles tout en les cassant, tout en les changeant, c'était un pari osé et il est réussi car Largo est un métis né d'une mère Apache et d'un père Blanc Irlandais.

Vous savez comme moi que la place du métis n'est pas aisée car il n'est pas considéré comme un Apache dans la nation du N'De (les Apaches) et si les Blancs savaient qu'il est moitié Indien, ils ne le verraient plus comme un Blanc mais comme un Homme Rouge. Bref, le cul entre deux chaises, ni l'un, ni l'autre. de quoi être vénère.

Si la partie des aventures de hors-la-loi de la bande à Callahan sont trépidantes à suivre, j'ai aussi apprécié la partie où il retourne dans la ranchiera de son peuple, retrouvant sa soeur et ceux qu'il considère comme sa famille. Cette partie était riche en enseignement et j'aurais aimé qu'elle dure plus longtemps.

Lorsque je disais que l'auteur suivait les codes du western tout en s'en affranchissant, notamment avec son métis comme personnage principal, il a osé franchir le Rubicon en sautant une barrière, de celle qui ne se franchi pas sans risque… Je n'en dis pas plus.

Ça passe ou ça casse ! Ouf, on a passé l'obstacle sans faire tomber de barre.

Cela aurait dommage de foirer son coup car l'univers était riche et rythmé, bourré de suspense, d'aventure, de personnages agréables (même s'ils auraient mérité un peu plus de nuances), ainsi que de descriptions de personnages qui donnent au roman un côté cinématographique.

Heureusement, ma lecture n'a pas tourné au fiasco dans le final et j'ai même hâte de lire la suite de leurs aventures car le premier tome se termine sur un cliffhanger de malade, limite sadique, comme tout bon cliffhanger, entre nous.

Donc, si vous aimez les westerns qui sortent un peu de l'ordinaire, des personnages intéressants, aux portraits qui auraient pu être plus nuancé, de la testostérone, une histoire de vengeance mais pas que ça, des aventures trépidantes, de l'amitié, du sexe (un peu), des Indiens, une attaque de train, des vols d'armes, une pincée d'Indiana Jones et un roman qui dépote, il est fait pour vous car il rempli sa mission de divertissement.

On ne lui en demandera pas plus…

Dommage qu'il n'y ait pas eu un ton un peu décalé pour apporter une note d'humour au récit, cela aurait ajouté du piment à tout cela. Mais bon, c'est minime comme bémol, ce n'en est même pas un vrai.

Afficher en entier
Diamant

Je ne suis pas du tout une adepte du western mais j'ai adoré ce livre.

Largo est un métis (indien-irlandais) qui a quitté sa tribu très jeune. Il écume, avec sa bande de hors-la-loi, l'Ouest, prêt à tout pour amasser de l'argent.

Son but premier est de retrouver les hommes qui ont assassiné son père, devant ses yeux, lorsqu'il était enfant.

Largo n'est pas qu'un hors-la-loi, il a aussi le coeur tendre. Il adore sa soeur (médecin de sa tribu), apprécie ses amis Cullen Kilcayne et sa fille Kitty (qui lui fournissent ses armes et un logis) et son mentor Daniel Harp Cassidy (qui l'a guidé et l'a formé).

Le livre enchaîne les scènes d'action et les scènes de la vie quotidienne.

Et puis, Largo croise la route d'une comtesse italienne, énigmatique qui lui propose des contrats bien payés. A partir de là, Largo et sa bande vont se trouver confrontés à des dangers qui relèvent de l'étrange.

Il ne me reste plus qu'à suivre leurs péripéties dans le tome suivant.

Afficher en entier
Or

C’est une agréable surprise, un western qui part sur un rythme infernal. J’adorais le genre quand j’étais enfant, devant l’écran de la « Dernière séance ». Je retrouve les ingrédients : les tuniques bleues, les indiens, des mexicains patibulaires, des femmes en danger. Pourtant, le récit comporte parfois des passages un peu trop grand spectacle ou caricaturaux, c’est dommage, le livre aurait pu être un plus proche de Clint Eastwood que de John Wayne.

Mais alors, me direz-vous, pourquoi ce western est classé en fantasy. C’est un mystère que je ne peux vous révéler.

Largo Callahan est un hors-la-loi qui sévit avec sa bande non loin de la frontière mexicaine. Ce métis Apache Irlandais a hérité des qualités de ces deux peuples, et liées à une certaine intelligence, elles lui permettent d’élaborer quelques mauvais coups fructueux. Malgré ce, les dollars manquent toujours pour faire son bonheur, mais plus important encore, il doit encore assouvir un besoin de vengeance toujours puissant depuis son enfance.

Pourtant, malgré quelques défauts, je me suis largement laissé emporter par le livre de Michel Robert. Un texte qui mélange très facilement les genres et surtout de façon très rafraichissante. Largo Callahan est un vrai héros de western, tel qu’on les rêve quand on est enfant. Tout le plaisir, sera pour moi, de le retrouver dans le tome 2.

Afficher en entier
Or

Pour cette critique, je préviens de suite que je risque d'être peu objective parce que j'aime beaucoup cet auteur.

Avec Largo Callahan, Michel Robert nous montre un aspect totalement différent de l'univers dans lequel il nous transporte habituellement (en particulier avec l'Agent des Ombres) et c'est plutôt réussi. L'histoire est bien ficelée, même si elle n'est pas finie (vivement le tome 2 !), tout s'enchaîne très bien, presque logiquement mais sans qu'on puisse deviner où l'auteur nous embarque. Les différentes facettes de la personnalité de notre héros se dévoilent petit à petit, sans précipitation, avec quelques indices ponctuellement. Les descriptions sont très précises sans basculer dans l'excès, l'écriture très agréable. Ce que j'aime particulièrement chez Michel Robert et que je retrouve ici, c'est que ses histoires sont faites de plusieurs éléments, plusieurs chemins qui se croisent, s'entremêlent, se dévoilent au fil de notre lecture, qui n'ont pas forcément de rapports les uns avec les autres a priori mais qui finalement peuvent se regrouper pour nous mener au même point.

En conclusion : j'adore !

Afficher en entier
Or

Largo Callahan de michel Robert

Une envie de Western ? Voici la première partie de la nouvelle série « Six petites gouttes de sang ». Nous découvrons le personnage héroïque et complexe du métis Largo Callahan, irlandais par son père, apache par sa mère, un mélange détonnant et superbement attractif. Si vous aimez l’aventure, l’action, l’amour avec un grand A, préparez vous à découvrir le far west en compagnie des pires canailles que la terre est jamais portée avec une pointe de sorcellerie en plus. J’ai adoré retrouvé l’ambiance des films avec Clint Eastwood, John Wayne même si j’ai toujours été du côté des indiens, je suis heureuse de lire une fiction mettant en scène un personnage métis avec toute la difficulté de trouver sa place parmi les blancs tout autant que parmi les apaches, un thème universel lorsque l’on est métis. Beaucoup d’action dans cette première partie, on apprend à connaître les différents membres de la bande dont largo est le chef. J’ai particulièrement apprécié la qualité et l’épaisseur des personnages cela en fait un roman attachant. Il faut dire que leur chef est très charismatique et semble posséder de nombreuses qualités physiques autant que psychologiques. L’intrigue quand à elle nous emporte sur plusieurs pistes qui sont toutes attrayantes comme celle de la Contessa ou encore celle de la vengeance à venir nous n’en doutons point. Mon seul petit bémol est de la description des détails des vêtements des personnages, une fois ou deux, passe mais c’est devenu pour moi clairement trop répétitif, inintéressant et au final énervant. A part cela, je suis pleinement entrée dans le monde sauvage et périlleux de grand Ouest. J’en ai aimé la géographie entre Etats-Unis et Mexique, la magie du Rio grande, le monde des chevaux avec une caresse spécial pour Arod et un peu moins tout ce qui concernait les armes même si je soupçonne l’auteur d’un véritable travail de recherche à ce propos. Un livre dont j’aurai plaisir à lire la suite car entre attaque de convois, triple galop et bagarre et règlement de compte, je ne doute pas un instant que de nombreux rebondissements et de belles surprises nous attendent. Une dernière chose encore, je trouve la couverture très belle entre tissage mexicain, crane, symbole mystérieux et colts c’est tout un programme qui nous est annoncé. Bonne lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

Largo Callahan, Tome 1 : Six petites gouttes de sang

  • France : 2019-10-10 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 21
Commentaires 9
extraits 2
Evaluations 10
Note globale 8.11 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode