Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laroseorange2002 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Meilleurs amis... ou pas, Tome 1 Meilleurs amis... ou pas, Tome 1
Coralie D.   
Hoooooooo misèèèèèèèrrrrrrrreeeeeeeeeeee!!!!
Brrr, sérieux.
J'abandonne au chapitre 6 ou 7.

J'ai l'impression de faire face à des ado.
Le style d'écriture est ... enfantin, limite rien n'est filtré, tout passe comme une conversation.
J'accroche pas du tout.
Et c'est quoi cette amitié depuis 10ans sans ambiguité et là, pouf jalousie jalousie mais extrême.

Enfin soit, j'ai pas du tout mais pas du tout aimé.
Trop lent, long et au chapitre 6 ou 7 toujours rien sur le super secret.
Berk!!!

Thèmes
Amitié
Amour
Jalousie
Secret

+:
RIEN!

-:
Chiant comme pas possible.
Long
Style d'écriture à la limite de la pensée.
Mise en place de la romance: nulle. Elle va à un rdv et pouf 3 mois plus tard.

Note:
0/5



par sushi0708
The Boy Next Door The Boy Next Door
Penelope Ward   
Je me sens en totale dépression livresque, trois des grosses sorties attendu depuis des mois m'ont totalement laissé insensible. J'étais tellement excité après Room Hate que ça ne m’est pas venu à l'idée que je serais déçue du récit. Il y a quelques points qui ont fait que ce récit, n'était pas très convaincant, des scènes pas toujours connectées et des dialogues dérangeants. Pour tout vous dire, c'est l'impression dominante qui avait animé ma lecture de Step Brother, le fond de l'histoire est plaisant, mais sans jamais vraiment décoller.

Pour ceux qui n'auraient pas lu Step Brother, il faut savoir que Chelsea est connectée à l'histoire puisqu'il s'agissait de la petite amie de Elec et bien évidemment si ce tome compagnon existe, c'est qu'ils ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche. A vrai dire, leur rupture a été assez brutale et la jeune femme se remet difficilement de la perte de cette relation. Le changement semble être la clé d'un nouveau départ, alors un déménagement c'est la solution rêvée, si seulement son mystérieux voisin ne la rendait pas dingue avec ses deux chiens bruyants. On dit souvent que le premier contact est déterminant et on peut dire que ces deux-là vont partir sur une relation explosive.

On est tous passé par une rupture difficile et ce tome aborde un angle intéressant de l'amour. On se questionne notamment sur les degrés d'amour que peuvent éprouver les personnes et bien que cette histoire ait parfois raisonné comme un boomrang sur ma vie personnelle, j'ai apprécié cette manière d'évoquer les sentiments amoureux et on réalise qu'il n'y a pas de recette miracle pour se remettre d'une rupture. Seul le temps guérit les blessures et la tristesse de Chelsea va progressivement se transformer en autre chose au contact de Damien. La jeune femme va passer par une palette d'émotions, oubliant ses tracas à force d'être poussé à bout par son voisin, mais c'est bel et bien le trouble qui va définitivement l'aider à passer à autre chose, il faut dire qu'une relation amicale va rapidement naître entre eux et elle va réapprendre à aimer d'une manière totalement différente. La limite entre l'amitié et l'amour est fragile et Chelsea et Damien vont en faire l'expérience.

Mon gros problème à la lecture de cette histoire, c'est que le sujet est fort et j'ai l'impression d'être resté de marbre, le récit manque parfois de naturel et ça enlève une part de crédibilité. Damien est un personnage haut en couleur et son caractère est le parfait reflet du bad-boy, mais en creusant un peu son histoire va s'avérer surprenante. Beaucoup de mystère demeure et on comprend difficilement ses réactions, il est parfois très contradictoire dans ses actions et il est évident qu'on n'a pas toutes les cartes en mains, mais ce côté passif ça ne m'a pas séduite. Il y a un contraste entre son caractère désinvolte et sa manière de se comporter avec Chelsea.

On retrouve l'humour de Penelope Ward et c'est l'une des choses que je préfère dans ses romans, ce sentiment de liberté et cette part de légèreté, alors qu'on aborde plusieurs thèmes difficiles. La romance se construit d'une belle manière et l'amour/amitié qui naît montre une connexion d'abord physique, puis sentimentale. Je ne nie pas que le couple ait de beaux moments ensemble, mais ça n'aura pas suffi à faire éclater un millier de papillons dans mon cœur. Peut-être est-ce les prémices d'une panne, ou est-ce lié à la traduction, toujours est-il que je suis passé complètement à côté de cette histoire. J'ai tendance à monter mes exigences quand j'apprécie une auteure et c'est peut-être ce qui n'a contribué à rendre cette lecture agréable, mais pas inoubliable.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3Wu

par Luxnbooks
The Boy Next Room, Tome 1 The Boy Next Room, Tome 1
Emma M. Green   
Comme pour chaque sortie des Emma Green, j'ai toujours hâte de découvrir le nouvel univers qu'elles créent alors forcément j'attendais cette sortie avec impatience ! Surtout quand j'ai vu que le thème abordé portait sur une relation demi-frère/demi-sœur, une thème que j'adore tout particulièrement.

Céleste, française, se voit obligée (par sa mère) de partie vivre en Australie pour sa dernière année au lycée... Mais surtout partir vivre avec son père biologique qu'elle n'a vu qu'une fois dans vie et ses 4 fils dont elle ne connait rien.
Céleste n'est absolument pas emballée à l'idée de vivre avec ces inconnus... Jusqu'à ce qu'elle rencontre l'un de ses demi-frères, River, qui ne la laisse pas indifférente... même si elle sait qu'elle ne devrait pas ressentir cette attirance !

Céleste est extrêmement touchante ! J'avoue avoir été émue à plusieurs reprises par ses blessures et par son histoire... Et puis son "petit" caractère me plait bien !
On ne peut que s'attacher à elle !

C'est une histoire que m'a complètement happée ! Comme je le disais, et je ne m'y attendais pas du tout, j'ai été émue à plusieurs reprises ! En fait cette histoire une vraie surprise ! Quand j'avais lu le résumé je savais que j'allais aimé... mais je ne me doutais pas que j'allais adorer à ce point !
Vous l'aurez compris ce premier volume est un véritable COUP DE CŒUR !! Si j'avais pu mettre 6/5 (voire plus) je l'aurais fait !
Je ne m'attendais pas du tout à cette fin-là (ou en tout cas pas dans ce volume)... du coup je me demande ce que les auteures nous ont réservé pour la suite !
J'attends avec beaucoup d'impatience la suite !

Un conseil : faite en sorte d'avoir du temps libre avant de commencer votre lecture car une fois commencée vous ne pourrait pas lâcher ce premier volume !

par Ridley
Le Marchand de sable, Saison 1 Le Marchand de sable, Saison 1
Gaïa Alexia   
https://lecturesdejenn.wordpress.com

Une amie m'avait conseillé de le lire sur Wattpad à l'époque mais je n'ai jamais pris le temps de le lire mais quelle grande erreur… Après avoir dévoré le premier tome, je ne peux que vous le recommander.

J'ai tout simplement adoré. Que ce soit les références à la mythologie nordique, que l'on découvre dans les films Marvel Thor, et qui plus poussé ici puisqu'on découvre quel est le pouvoir de tel Dieu etc. Que ce soit l'univers fantastique dans lequel l'auteure nous plonge, ces mystères qui s'installent dès les premières pages et qui sont dévoilés progressivement ou encore les personnages travaillés et terriblement attachants… Tout est là pour vous faire passer un bon moment en compagnie de Nola et du mystérieux Marchand de sable.

Nola est étudiante, intelligente, adorable, possède de super amis toujours là pour elle et un peu déjantés (coucou Ella) mais elle redoute la nuit car elle est assaillie tous les soirs par des cauchemars qui la terrorisent. Elle essaie tant bien que mal de se maintenir éveillée pour ne pas dormir et retrouver l'homme qui hante ses mauvais rêves, qui la poursuit et la traque, lui et ses tatouages qui semblent prendre vie en une nuée de papillons rouge flippants. Un homme qui va surgir de la nuit pour apparaitre en chair et en os devant elle.

Nola est un personnage que j'ai particulièrement adoré. Elle pense devenir folle, ne se sent pas en sécurité, se sent suivit et pour cause, l'homme qui la torture dans ses rêves se tient juste devant elle. C'est un personnage à la fois simple et complexe. Une étudiante lambda mais qui cache, malgré elle, un énorme secret auquel elle ne peut pas échapper. Si le début a été long du à tous les éléments mis en place, au contexte, ensuite j'ai été happé du début à la fin. On se met facilement à la place du personnage féminin, on ressent ce qu'elle ressent, on est aussi perdue qu'elle au début pui on découvre en même temps qu'elle les mystères qui l'entoure. On a le cœur qui se serre lorsqu'elle a peur, le cœur qui bondit quand elle est heureuse ou le cœur qui se brise lorsqu'elle apprend la fatale et inévitable vérité. J'ai sincèrement adoré Nola, sans chichis, passionnée, tourmentée, perdue, fatale. Un personnage aux multiples facettes que j'ai hate de retrouver dans le tome 2, voir comment elle va combiner ses deux visages, comment elle va vivre "cette fin".

Quant à Mane, si j'ai eu du mal à le cerner au début, j'en suis progressivement tombée sous son charme. j'ai adoré sa personnalité sombre, dangereuse, son côté prédateur, fou de rage, incontrôlable, prêt à tous risquer pour connaître la vérité qui se cache derrière cette fameuse nuit qui le hante lui aussi. On le découvre petit à petit et on apprend à le connaitre, à comprendre pourquoi il est là, pourquoi il hante les cauchemars de Nola, pourquoi il est rempli de rage et de colère envers Nola et pourquoi il semble éprouver l'inverse. J'ai adoré ce personnage, peut-être encore plus que Nola. Je l'ai trouvé beau, sensible, destructeur, fascinant, intense autant dans ses réactions que dans les moments qu'il partage avec Nola et qui m'a brisé le cœur lorsqu'il montre sa fragilité et sa peur de perdre celle qu'il a eu tant de mal à retrouver. Un petit coup de cœur pour Mane. Le seul regret que j'ai le concernant est que l'on n'a pas assez de chapitre de son point de vue. J'aurais aimé entrer davantage dans sa tête, savoir ce qu'il ressent à certains moments importants, savoir ce qui se passe dans sa tête.

Encore une fois j'ai adoré la plume d'Alexia Gaïa. J'avais adoré ces trois romans "Baby Random" et celui-ci ne fait pas exception. Plus axé sur le fantastique mais toujours aussi prenant et addictif. J'ai adoré voir la fusion de deux mondes différents, voir comment les mythes ont rejoint petit à petit la réalité. J'ai adoré me sentir oppresser lorsque l'homme des cauchemars de Nola la traquait et la terrorisait. J'ai adoré toutes les sensations, sentiments que nous fait éprouver l'auteure, de la peur en passant par le bonheur et en finissant le cœur en miettes. Tout est juste, bien dosé et si intense, addictif. D'ailleurs, j'ai adoré les personnages secondaires et plus particulièrement Ella et Kyle et j'espère les retrouver dans le tome 2.

Je ne peux que vous recommander ce roman que j'ai plus qu'adoré. Le Marchand de Sable est une romance fantastique d'une intensité bouleversante. On en demande encore, on ne se résout pas à quitter les personnages et on attend la suite avec impatience pour connaitre le dénouement final. Une fin heureuse est-elle envisageable pour Mane et Nott, qui semble promis à un destin irrévocablement fatal ?
Wild Men, Tome 1 Wild Men, Tome 1
Jay Crownover   
C’est avec une pointe de déception que je referme ce livre pour lequel je n’ai pas vraiment adhéré à l’histoire. Malgré un début très prometteur et un pas-vraiment-cowboy sexy, je reste sur ma faim avec ce roman qui prend une tournure qui m’a déplu.

Depuis sa dernière rupture, Leo s’est renfermée sur elle-même. Petit à petit, elle s’est éloignée des autres et de son entourage. Inquiète, sa meilleure amie, Emrys organise pour elle deux, un voyage dans le Wyoming. Une semaine de randonnée équestre au grand air pour se changer les idées et oublier ses tourments.
A peine arrivée, Leo est de suite troublée par l’un des frères Warner, propriétaires du ranch qui organise leur randonnée. Ténébreux et mystérieux, Cyrus semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à l’idée de ce voyage, Leo finit par se laisser transporter dans cette nouvelle aventure.
Une aventure qui va prendre un tour inattendu et menaçant quand les randonneurs et leurs accompagnateurs vont se rendre compte qu’ils ne sont pas aussi seuls qu’ils le pensaient.
Entre trouble amoureux et danger, la semaine de Leo va s’avérer périlleuse. Mais heureusement le beau Cyrus est à ses côtés dans cette épreuve.

Comme je le disais en préambule, je suis déçue par ce roman. Certes, Jay Crownover nous prévient dès le départ que ce roman est différent de ses précédents écrits et qu’il ne faut pas essayer de les comparer. Jusque-là pas de problème. Le renouveau dans le registre d’un auteur est toujours appréciable. Ici donc, exit les bad boys tatoués, les bas-fonds de la ville de The Point et sa violence. Place aux grands espaces, aux paysages du Wyoming et au monde des cowboys. Encore une fois, pas de problème. Là où ça coince (tout du moins pour moi), c’est dans le côté mélodramatique « bas de gamme » que prend l’histoire. A partir de cet instant, j’ai complètement décroché de ma lecture. J’ai eu le sentiment de me retrouver plongée dans un mauvais téléfilm ou pire un épisode de Walker Texas Ranger. La critique est peu flatteuse mais c’est vraiment ce que j’ai ressenti.
Autre point de déception, c’est sur le point de vue de l’histoire. Habituée à avoir les points de vue masculin et féminin dans les précédents romans de l’auteure, j’ai été un peu déstabilisée de n’avoir cette fois que celui de Leo. Même si on découvre Cyrus au moyen des confidences qu’il livre à la jeune femme, j’aurais franchement aimé bénéficier de sa perspective de l’histoire.
Au-delà de ça, j’ai beaucoup aimé le personnage de Cyrus, ce pas-vraiment-cowboy sexy, confiant et un peu arrogant. Au fur et à mesure que l’histoire progresse, il se révèle touchant, courageux, et protecteur. Quelques réparties cinglantes et bien senties ajoutent du caractère à son personnage.
Je suis moins charmée par le personnage de Leo. Elle est ambivalente : forte et fragile à la fois. Si je salue son courage et sa loyauté, j’ai moins aimé son incertitude. A de trop nombreuses reprises, elles se posent inlassablement les mêmes questions. Elle ressasse beaucoup trop à mon goût et en devient agaçante. Cela enlève du caractère à son personnage.
Dans ce premier opus, je n’ai pas retrouvé ce qui me plaisait jusqu’à lors dans la plume de Jay Crownover. Un synopsis un peu brouillon, une tournure mélodramatique, beaucoup de descriptions viennent gâcher la fluidité du texte. Pour être honnête, n’ayant pas accroché à ce premier tome, je me demande si je vais pousser l’expérience et lire les suivants. Je suis partagée, j’ai envie d’en apprendre plus sur les deux autres frères Warner, Sutton et Lane mais je crains aussi de ne pas apprécier ma lecture…
Coeur de mercenaire Coeur de mercenaire
Sophie Dabat   
Quand j'ai lu le résumé de ce roman, je me suis dis que je savais ce que je voudrais trouver dedans : une histoire d'amour (bien sûr) et de l'action. Et les deux sont présents et maniés avec brio.

Tiphaine rêve d'une vie de famille et pense atteindre cet objectif avec Thibault, son fiancé... Mais celui-ci décide, tout à coup, de ne plus vouloir s'engager. Sur un coup de tête, Tiphaine décide de se rendre au Libéria en tant qu'infirmière pour une mission humanitaire, en sachant très bien que ce séjour ne serait pas de tout repos. Mais elle ne pouvait s'imaginer à quel point cela serait le cas !
Sur le chemin de sa mission, elle fait la connaissance de Carl, un mercenaire aussi sexy que dangereux, qui ne la laisse pas indifférente... Mais tout les oppose ! Alors que Tiphaine a une mission pacifique , soigner les blessés, Carl tue des gens de sang froid.
Tiphaine est perdue : comment peuvent-ils construire quelque chose en pleine guerre et en ayant des objectifs aussi différents ?

Tiphaine est très attachante dans sa façon de vouloir aider les autres. Elle est infirmière donc c'est normal me direz-vous... Mais elle le fait avec une réelle sincérité, c'est sa vocation et elle ne fait pas que aider les blessures visibles mais également celles qui ne se voient pas. Et puis elle croit en la rédemption, elle croit que personne n'est foncièrement mauvais, d'une manière un peu naïve peut-être... Bien sûr cette manière de penser est très vite remise en question ! Car au Libéria, où la guerre fait rage, on ne peut pas faire confiance à tout le monde.
Au final on voit Tiphaine s'endurcir, grandir...et devenir une adulte accomplie, sûre d'elle. J'ai beaucoup aimé voir son évolution.

Carl est très secret : on sait qu'il est français mais on ne connait pas grand chose de son passé... On sais simplement qu'il est mercenaire. J'ai, d'ailleurs, trouvé dommage que son histoire à lui ne soit pas plus développé, même si cet aspect très mystérieux fait son charme.
Avec le peu d'élément que l'on a sur lui, on voit qu'il n'est pas foncièrement mauvais malgré le fait qu'il soit mercenaire. Carl est même l'opposé de tous ses coéquipiers ! Bien qu'il doive tuer, il n'est pas rustre et respecte les gens (dont les infirmiers qui sont très mal vus par les mercenaires).

L'histoire de Carl et Tiphaine évolue dans un milieu très original puisque très peu propice à des échanges romantiques...Et pourtant, c'est ce qui fait tout le charme de leur histoire.

J'ai adoré ! Le début était tellement original et amusant que j'ai accroché tout de suite. Je n'ai littéralement pas pu lâcher le livre avant de l'avoir fini ! Oui, j'aurais voulu en apprendre plus sur le passé de Carl, mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas apprécié cette histoire.
Et en grande fan des rebondissements dans les romances, je ne peux pas nier qu'il y en a eu ! Alors je ne peux qu'aimer l'histoire de Carl et Tiphaine, j'ai d'ailleurs été triste de les quitter à la fin...

par Ridley
Intense Intense
Alexane Tolley   
J'ai eu envie de frapper Coralie tout le long du roman : elle ne réagit pas assez vite, bon dieu, elle a un enfant à protéger et elle fait l'autruche. Même quand la police est déjà rentrée en jeu, elle fait de la rétention d'information. Vraiment stupide.

Ensuite, Guillaume, eh bien, comment peut-elle rester avec lui alors qu'il a l'air de se ficher de tout ce qui lui arrive ?

[spoiler]Ensuite, c'était clair depuis le début que Guillaume cachait quelque, et le soucis, c'est qu'on sait très bien dès les premières pages ce qu'il cache : qu'il a une connexion avec Tony. Bref aucune surprise de ce point de vue.[/spoiler]

Et puis Maël, il aurait pu relever le niveau, mais il ne m'a pas fait rêver. Bref, next.

par Cissou33
Ride or die with me Ride or die with me
Anita Rigins   
Anita Rigins n'a plus rien à prouver, elle nous montre une fois de plus son talent au travers de cette histoire.
A dire vrai, j'ai su que ce livre allait être un coup de cœur dès le prologue du début.
L'intrigue, la romance, l'action, les personnages....tout y est !
Assan sexy du feu de dieu et Abby, petit bout de femme forte et déterminée. Je n'en dirais pas plus, Lisez cette histoire, je vous promets que vous allez adoré

par Celyne08
PS : Oublie-moi ! PS : Oublie-moi !
Emma M. Green   
Léonore est belle comme le jour, mais elle vit dans l’ombre pour cacher son plus gros complexe et son plus douloureux
secret.
Pourtant, quand une agence de mannequins atypiques s’intéresse à elle, elle y voit une chance de se reconstruire. Mais ses espoirs se brisent lorsqu’elle découvre l’identité de son nouveau boss : Wolf Larsson, le garçon qu’elle aimait et qui a bien failli la détruire.
Il fut son premier amour, son bourreau, son pire cauchemar… Huit ans après le drame, elle est devenue une lionne prête à tout pour survivre. Lui a gardé ses mots féroces et ses yeux de loup.
Elle va devoir lui pardonner. Il va devoir se racheter. Pour raviver la flamme qui brûle encore entre eux, malgré tout.

par Bibounine
Sweetheart Sweetheart
K. Bromberg   
Il y a trois ans, j'ai eu un coup de foudre pour la série Driven. Après avoir vécu chaque tome avec intensité, rencontré des personnages tous plus attachants les uns que les autres, cette série n'a jamais vraiment réussi à quitter mon esprit et à l'annonce du casting de Driven le film, le timing n'aurait pas pu être meilleur pour renouer avec la plume de K. Bromberg. Ces retrouvailles j'y pense depuis que j'ai reposé l'ultime tome de la série, ce désir de retrouver une auteure que j'apprécie ne m'a jamais quitté. Sweet Heart a beau être une nouvelle histoire, tous les ingrédients sont réunis pour procurer un sentiment de bonheur dès les premières pages.

Le point de départ de cette histoire se résume à une simple invitation. Seulement peu de personnes peuvent se vanter d'avoir reçu une invitation au mariage de son ex-fiancé. Plusieurs émotions peuvent traverser l'esprit, dans un premier temps l'égo en prend un coup et ce qui paraît normal c'est la colère, car personne n'a envie d'assister à ce qui aurait pu être son mariage. Sur un coup de tête Saylor complète son carton avec pourtant aucune intention de s'y rendre, bien évidemment il est impératif de cocher la case accompagnée pour sauver les apparences et ce même si personne ne peut y prétendre. La situation va virer à la panique lorsque son assistante a accidentellement renvoyé sa réponse. Décidée à ne pas s'y rendre, la jeune femme va néanmoins y voir une opportunité professionnelle, permettant ainsi à sa boutique de cupcake de décoller et il est humain de souhaiter sauver les apparences avec un homme plus beau, plus riche et qui suscite des jalousies.

Cet homme idéal c'est Hayes Whitley un acteur célèbre, qui a su rallier des millions de fans. Le problème, c'est que c'est également l'homme qui a brisé le cœur de Saylor dix ans plus tôt. Un premier amour ça ne s'oublie pas, d'autant plus quand celui qui était son monde s'est enfui sans aucune explication pour vivre de sa passion, sans un regard en arrière. Hormis ses qualités physiques notre héros partait avec un sérieux handicap, car sa fuite c'est un élément qui fait qu'on lui en veut. Alors son retour pour sauver la mise de Saylor, ça provoque immédiatement des warning de mise en garde. Dans un décor paradisiaque, notre héros va raviver des souvenirs et laisser entendre que le temps d'un week-end, le pardon est de rigueur et une seconde chance est possible.

Saylor est dans une position compliquée, sa rupture avec son ex-fiancé à laissé des séquelles dans sa jeune entreprise et les chiffres peine à décoller. Bien qu'elle n'est besoin de personne pour s'en sortir, ce mariage c'est l'occasion de montrer qu'elle n'est pas affecté par cette solitude forcée et pour la jeune femme il est très important de montrer qu'elle est parfaitement heureuse dans ses choix. Le bonus pas forcément au programme c'est Hayes et même si elle n'avait pas l'intention d'accepter sa proposition, il n'y a pas meilleur revanche. Saylor est rafraîchissante, j'ai découvert une jeune femme qui s'évade complètement lorsqu'elle s'occupe de sa pâtisserie, plus rien n'existe que cette passion qui la rend vivante et même si son frère juge les résultats décevants, c'est le rêve de sa vie. Alors si assister au mariage de son ex-fiancé peut lui permettre de prolonger son rêve, Saylor est prête à mettre sa fierté de côté et se rendre accompagné de son amour d'enfance au mariage de son ex.

Hayes est la meilleure personne susceptible de comprendre cette passion qui habite Saylor, il y a dix ans il a pris ce qu'il semblait être la meilleure décision pour pouvoir vivre son rêve hollywoodien et bien qu'il est continué sa vie, la simple mention de Saylor le replonge dans son adolescence. Lorsqu'il apprend qu'il peut aider celle qu'il a laissée derrière lui, il n'hésite pas et c'est principalement ces décisions sincères qui ont rendu le pardon facile. Il est tellement simple de les regarder retomber amoureux, malgré quelques résistances Hayes va briser les barrières et aider Saylor à se reconstruire. Le potentiel de cet homme est indéfinissable, mais ses actions vont vous faire succomber. Tant de mignonnerie ce n'est pas permis, sexy, drôle et romantique, que demander de plus ?

En bref, Sweet heart est une douceur à mettre entre toutes les mains. N'étant pas toujours une grande fan des histoires de seconde chance, j'ai été conquise du début à la fin. J'ai apprécié suivre un couple de héros qui se redécouvre après plusieurs années, laissant l'impression de ne s'être jamais quitté. De nombreuses scènes m'ont ravie tant le romantisme est adorable et personnellement, c'est le genre d'acte qui a raison de moi. Une romance drôle, authentique et qui ravira vos cœurs, ce fut un plaisir de retrouver la plume de K. Bromberg.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-44l

par Luxnbooks