Livres
553 916
Membres
598 595

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L’Ascension de Camelot, Tome 1 : La Duperie de Guenièvre



Description ajoutée par MitsukiKiryu 2021-03-14T19:54:13+01:00

Résumé

La princesse Guenièvre arrive à Camelot pour épouser le charismatique Roi Arthur, mais elle n’est pas celle qu’elle prétend être. Son vrai nom et sa véritable identité sont un secret.

La magie a été interdite dans le royaume et le sorcier Merlin qui en a été banni a trouvé un moyen de protéger le roi : faire de Guenièvre sa femme… et sa protectrice contre ceux qui veulent voir la ville du jeune souverain tomber.

Pour sauver la vie d’Arthur, sa nouvelle épouse va devoir naviguer dans une cour où les anciennes valeurs qui s’opposent au changement côtoient de nouvelles voix qui se battent pour un monde meilleur.

Mais au cœur de la forêt et dans les sombres profondeurs des lacs, la plus terrible des menaces attend pour récupérer ce qui lui est dû… Les chevaliers d’Arthur croient qu’ils sont assez forts pour faire face à n’importe quel danger, mais Guenièvre sait qu’il faudra bien plus que des épées pour garder Camelot libre.

Des joutes meurtrières aux trahisons et aux romances interdites, La duperie de Guenièvre propose une lecture inédite et fascinante de la plus grande des légendes. Le combat entre la magie et le fer, le bien et le mal. Une œuvre forte, novatrice et indispensable.

Afficher en entier

Classement en biblio - 112 lecteurs

extrait

“Women truly were the stronger gender. All the subtle games they had to play, the way they teased power from those around them! She had much to learn there.”

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Cet ouvrage est une réécriture de la légende d’Arthur et des chevaliers de la table ronde.

L’histoire se concentre sur Guenièvre dont la mission est de protéger son époux, Arthur.

Bien que ce dernier ait banni la magie de Camelot, elle utilisera quand même de la magie afin de mener à bien sa mission.

Cependant, elle devra user de prudence pour ne pas se faire bannir du royaume.

Ce livre est originale, l’autrice utilise les personnages de la légende et les retravaille de façon différente afin de surprendre le lecteur.

La version française souffre d’une traduction parfois un peu bancale, mais le sens de l’histoire est accessible et on se laisse vite emporter dans le récit.

Je lirais la suite avec plaisir.

Afficher en entier
Bronze

Je suis intriguée par les mythes Arthurien, ce qui m'emmène à lire ce qui touche le sujet dès fois. Et ce fut le cas pour ce livre, espèrant y voir un peu d'originalité niveau revisite. Ce que semble promettre le livre, avec les références de bases du mythe. Cependant, il est assez lent à démarrer, et il faut un moment pour y rentrer. Mais une fois de dans, donc aux deux tiers du livre, on le dévore. J'ai beaucoup de question pour la suite, avec quelque hypothèse sur qui est véritablement Guenièvre. Je l'ai bien aimé. C'est une héroïne généreuse qui ne se laisse pas faire, tout en prenant à coeur son rôle. Elle ne supporte pas d'être inutile et laissait de côté. Quand à Arthur, qu'est-ce que j'ai eu envie de le baffer. Tellement pris par le côté chevalier, qu'il en oublie sa reine. Je trouve que c'est un personnage qui s'éparpille. Par contre, j'aurais aimé que d'autre personnage soit plus mis en avant. Et j'espère que des intrigues seront plus développées dans le prochain tome, car il a beaucoup de potentiel. Les descriptions sont intéréssantes, et nous décrives différents endroits des plus fascinants sans alourdir l'histoire. J'adore comment est décris Camelot, on imagine facilement la beauté du lieu et son histoire.

http://lecholitteraire.e-monsite.com/blog/fantasy-et-fantastique/la-duperie-de-guenievre.html

Afficher en entier
Or

La duperie de Guenièvre était un livre qui me faisait de l'oeil depuis un moment déjà, et j'ai été plus qu'heureuse de m'en délecter !

Ici, la légende du roi Arthur et de ses chevaliers est revisitée à travers les yeux d'une Guenièvre... un peu différente de celle qu'on nous vends habituellement.

J'ai adoré la manière dont l'autrice nous a présenté cet univers dont elle a su s'approprier les codes, pour les modifier à sa guise. C'était une vraie surprise, très agréable !

Le Camelot qui nous est dépeint dans cette histoire est absolument charmant, et cela se voit que l'autrice a passé beaucoup de temps à réfléchir à son univers, et comment il était construit. Les enjeux qui s'y jouent m'ont captivé de bout en bout !

J'ai adoré les personnages, qui sont loin d'être aussi clichés qu'ils le semblent, au premier abord. Ils sont tous passionnants et merveilleusement bien développé, et j'ai adoré rencontrer les versions de ces personnages légendaires à travers les yeux de cette Guenièvre !

Spoiler(cliquez pour révéler)Je pense notamment à Brangien, Tristan, ou même encore Arthur et Mordred, sans oublier Lancelot. Ce sont des personnages qui ont été minutieusement construits, qui semblent réalistes et sont tout autant touchant. J'ai adoré les petits changements que l'autrice a apporté à son oeuvre, comme la romance entre Brangien et Yseult, ou même celle entre Mordred et Guenièvre. Pour une fois qu'un triangle amoureux semblait justifié ET intéressant... Voir que l'autrice avait décidé de changer le plus célèbre des triangles amoureux en quelque chose de totalement novateur m'a charmée ! Arthur est un amour, et Mordred, l'éternel chevalier noir, est tout aussi attachant, dévoué comme Arthur, à sa cause. L'un et l'autre sont comme les deux faces d'une même pièce, et je n'ai que rarement été aussi investie dans une romance aussi déchirante, à travers les yeux de la juvénile Guenièvre. Juvénile, et trompée, mais profondément intéressante, et dévouée à la cause qui lui semblait la plus juste ! Elle désire plus que tout faire le bien, et protéger ce qui doit l'être, et elle le réussit merveilleusement bien, malgré ses erreurs. Je suis un peu frustrée de ne pas avoir pu en apprendre plus sur sa réelle identité, ou sur son passé mystérieux, mais j'ai hâte d'en apprendre plus par la suite !

Pour les fans de la célèbre légende de la Table Ronde, je ne peux que recommander ce début de trilogie, qui apporte un souffle novateur à ce récit sans doute pluri-millénaire...

Afficher en entier
Bronze

https://lesjolieslecturesdepapier.com/2021/04/la-duperie-de-guenievre-l-ascension-de-camelot-tome-1-kiersten-white.html

{Instagram : aur131}

Bon… J’annonce immédiatement la couleur; ce livre est d’un extrême ennui, du moins pour ma part. La Duperie de Guenièvre était pourtant une sortie qui me faisait vraiment très très envie. J’étais de suite tombée sous le charme de la couverture ainsi que du résumé qui promettait une histoire fort originale. Cependant et malheureusement, ma lecture n’a pas eu l’effet escompté. D’ailleurs, pour vous montrer à quel point ma lecture a été laborieuse, il m’a fallu un peu plus d’un mois pour parvenir à la finir. Je pense que ça veut tout dire…

En débutant La Duperie de Guenièvre, j’avais énormément d’attentes. Peut-être un peu trop. Je trouvais accrocheur le fait que l’auteure décide de réécrire la légende Arthurienne à sa sauce et de plus, on nous promettait magie, romance, aventure et héroïne « badass ». Un très bon programme donc. Hélas, il faut croire que ces promesses étaient loin d’être ce que j’imaginais.

Tout d’abord, on nous annonçait de la magie. Mais quelle magie ?! Parce que honnêtement, je n’ai pratiquement vu aucune magie… Je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus spectaculaire, au final on se retrouve avec une version édulcorée de magie. Je vous avoue que je n’ai pas non plus très bien compris l’histoire des noeuds, je crois que je suis totalement passée à côté de cette partie de l’intrigue et c’est bien dommage. Ensuite, la romance. Ne me lancez pas sur ce sujet car je ne sais pas si on peut à proprement parler de romance. Il n’y a aucune alchimie, aucune émotion… Bref, c’est barbant. Le fait qu’il y est une romance ou non ne change rien à l’histoire et n’apporte aucun intérêt.

Au sujet de la partie « aventure », je pense que le résumé essaye un peu trop de nous en mettre plein la vue. La grande majorité de l’intrigue est d’un ennui magistral. On tâtonne pendant les 3/4 du récit, c’est fade, vide et on ne sait pas du tout où tout cela nous mène. J’ai bien failli à plusieurs reprises décider d’abandonner ma lecture, mais étant donné que je déteste délaisser un livre j’ai malgré tout continué. Allez savoir, je dois être sadomaso… Heureusement, les 100 dernières pages du livre contiennent un peu plus d’action et de rebondissements. Pas suffisamment pour rattraper l’ensemble du livre, mais suffisamment pour ne pas terminer la lecture sur une totale déception.

Parlons ensuite des personnages, ou plutôt parlons des personnages qui font davantage office de figurants. Là encore, c’est un des éléments du roman qui m’a le plus énervée. Je m’attendais à découvrir une héroïne « badass », eh bien j’ai rapidement déchanté. Guenièvre se révèle être aussi soporifique que le reste du livre. On est sans cesse trimballés entre ses questions existentielles et la banalité de sa petite vie. Je pensais découvrir une jeune femme avec une forte personnalité, du caractère, mais on se retrouve surtout avec une Guenièvre qui passe le plus clair de son temps à se lamenter et à se faire coiffer au lieu de protéger Arthur et Camelot. À part un ou deux tours de passe-passe, elle ne fait pas grand-chose.

Pour ce qui est des autres personnages, c’est la même chose. Je ne sais vraiment pas quoi dire sur eux pour la simple et bonne raison qu’ils sont tous aussi ennuyeux les uns que les autres. On ne voit que très rarement Arthur et les seules fois où il apparaît, il repart aussi vite qu’il est arrivé sans laisser un souvenir impérissable. J’ai peut-être trouvé à la limite le personnage de Mordred plus intéressant que les autres mais là encore, il est peu présent. En résumé, je ne me suis attachée à aucun d’entre eux. Après avoir lu les 400 pages que renferme le livre, on oublie rapidement et facilement leurs noms, comme s’ils n’avaient jamais existé.

Pour finir, je suis obligée de parler de l’écriture, ou plutôt de la traduction, car celle-ci est par moments cauchemardesque. Les fautes sont nombreuses, il manque des mots ou alors il y a des doublons. Certaines phrases sont également très mal tournées, répétitives et on dirait qu’elles sont traduites mots à mots. Il y a des fautes de syntaxe, de grammaire, de temps... C’est comme si on s’était servi d’un site de traduction. Du coup, tout cela plombe le récit. Il n’y a aucune fluidité, c’est plat et la narration manque cruellement de dynamisme. Dans ces conditions, c’est difficile d’apprécier la plume de l’auteure à sa juste valeur. Je n’ai pas pu m’empêcher de me demander si ma lecture aurait été plus agréable en ayant une traduction de meilleure qualité.

Dans l’ensemble, La Duperie de Guenièvre n’est pas entièrement mauvais, il n’y a pas que du négatif. L’idée de base est originale, Kiersten White est parvenue à l’adapter à sa façon en mettant en avant des sujets comme le féminisme. Les décors sont également relativement bien décrits, l’époque médiévale est bien représentée. Les évènements de la fin donnent aussi envie de lire la suite, néanmoins il est dommage que ces quelques points positifs soient gâchés par la traduction et par le manque d’action.

En conclusion, si le roman m’avait dans un premier temps intriguée, j’ai regretté le manque de développement, l’ennui que m’ont suscité certains éléments de l’histoire ainsi que la traduction. L’ironie du sort a voulu que je demande ce roman pour mon anniversaire, finalement je me dis que j’aurais mieux fait de m’abstenir. Même si c’est pour moi une lecture en demi-teinte, presque une déception, je vous encourage tout de même à lire ce roman si vous aimez ce genre de récit. De nombreuses personnes ont aimé, il se peut que vous l’appréciez davantage que moi. Comme je le disais, peut-être que le roman aurait été meilleur si la traduction avait été de qualité, c’est pourquoi je ne tire pas définitivement un trait sur cette histoire. C’est encore à réfléchir mais si la traduction est davantage prise au sérieux pour la suite, je me laisserai peut-être tenter par le second tome...

Afficher en entier
Argent

Un immense merci aux éditions De Saxus pour l’envoi de ce roman.

J’ai toujours aimé la légende du Roi Arthur, je me suis donc enfin plongée dans la duperie de Guenièvre avec joie et enthousiasme. J’étais hyper impatiente de découvrir cette réécriture, et j’ai passé un excellent moment de lecture.

J’ai totalement été transporté par l’histoire, et si au début j’ai eu un peu de mal avec la narration, je me suis vite habituée et les pages ont défilé à une vitesse folle.

Ici nous allons suivre Guenièvre qui arrive à Camelot car elle doit épouser le Roi Arthur. Élevée par Merlin et sortant d’un couvent, elle découvre en quelque sorte le monde extérieur. Mais Guenièvre a un secret, elle n’est pas celle qu’elle prétend être. (D’ailleurs seul Mordred s’en rendra vite compte).Grâce à la magie des noeuds Guenièvre va protéger Arthur et Camelot de la menace qui pèse sur eux...

J’aime les réécritures de conte ou de légende, j’aime voir l’empreinte et les chemins que les auteurs peuvent prendre vis à vis de ces histoires connues de tous. Et là ! Quelle découverte ! J’ai été totalement envoûtée et happée par ma lecture.

Ce que j’ai vraiment aimé c’est la plume de Kiersten White, bien que comme je vous l’ai dit, au début c’était vraiment pas gagné. J’ai aimé le côté descriptif qui m’a totalement immergé dans cette période médiévale. Je me suis retrouvée au côté de Guenievre, découvrant Camelot, comme si j’y étais.

D’ailleurs je dois vous avouer que j’ai vraiment été surprise du personnage de Guenievre, je m’attendais à ce qu’elle soit sûre d’elle soit, et bien... BadAss et surprise ! Pas du tout ! J’ai rencontré une Guenievre fragile, qui ne sait pas grand chose de son passé et qui doute d’elle. J’ai adoré sa sensibilité à tout ce qu’il l’entoure, son humanité m’ont tellement touché.

D’ailleurs gros point positif de cette histoire, ce sont les personnages secondaires que j’ai trouvé extrêmement bien construit et important à l’histoire. J’ai eu un petit coup de cœur pour Mordred.

J’ai aussi énormément apprécié l’intrigue, bien que j’ai l’impression qu’on ne l’effleure que du bout des doigts. J’ai été surprise et conquise par la direction que prends l’auteur et il me tarde de découvrir la suite de cette saga.

Pour conclure, ce premier tome m’a fait passé un excellent moment. Si vous aimez la légende du Roi Arthur je ne peux que vous le conseiller.

 

Afficher en entier
Argent

Je suis toujours curieuse de lire des réécritures des légendes arthuriennes qui sont des histoires qui me passionnent et je dois dire que ce livre a su compiler tout ce que j'aimais dans ces légendes.

La première chose qui m'a complètement charmée et intriguée est la magie. J'ai adoré découvrir la façon dont Guenièvre l'utilise, en faisant des nœuds dans diverses choses (des cheveux, du métal...) et en traçant des signes dans des éléments naturels. L'utilisation de la magie et sa dualité est vraiment originale et super intéressante.

L'histoire reprend beaucoup d'éléments déjà vus dans d'autres adaptations : la magie qui a été bannie de Camelot, la duplicité de Mordred et de Merlin, le passé d'Arthur qui est assez classique ; mais l'auteure a changé quelques détails pour vraiment s'approprier l'histoire, et ça marche !

Alors oui, ce premier tome est assez introductif, plutôt lent, mais de mon côté ça ne m'a pas gêné du tout. J'ai adoré l'ambiance parfois pesante de cette menace que l'on sent arriver mais dont on ne connait pas encore la nature. J'ai également beaucoup aimé l'évolution de la relation entre Arthur et Guenièvre. Leur mariage a été arrangé, ils ne se connaissaient pas avant, mais ils vont rapidement se faire confiance et devenir vraiment importants l'un pour l'autre. La relation entre Guenièvre et Brangian, sa demoiselle de compagnie, est aussi ultra touchante. Et puis Lancelot, Lancelot ! Ce personnage est génial dans ce livre ! En revanche, comme souvent les derniers temps : j'ai du mal avec l'âge des personnages. Guenièvre a 16 ans dans ce livre et ça aurait été tellement mieux si tous les personnages étaient plus âgés !

Maintenant que l'histoire est bien posée et les choix de l'auteure clairs quant à quel chemin elle souhaitait faire prendre à la légende (car il y a vraiment plein de versions différentes de la légende arthurienne et je dois dire qu'elle a choisi vraiment tout ce qui me plait niveau personnages, relations entre eux et importance de la magie), je n'ai tout simplement qu'une hâte c'est de me plonger dans la suite !

https://bookshowl.blogspot.com/2021/05/lascension-de-camelot-tome-1-la-duperie.html

Afficher en entier
Or

Et bien franchement par rapport à toutes les critiques que j'avais entendu je le trouve très bien ce 1er tome.

Si on enlève les quelques coquilles éditoriales, c'est un roman intrigant et très immersif. J'ai adoré la réécriture notamment au niveau des personnages (surtout les secondaires).

Mais il souffre d'être un peu plat niveau intrigues et d'être un YA (un peu plus de noirceur peut être?).

Afficher en entier
Diamant

Ce livre a été un coup de cœur.

L'auteure a réussi à reprendre une légende très connue sans tomber dans le cliché et en cassant les codes.

On retrouve tous les piliers de la légende arthurienne mais revisité et c'est ce qui fait de ce livre une pépite.

Les personnages sont très bien construits et analysés.

L'histoire va de rebondissements en rebondissements, et on n'a pas envie de le refermer.

J'ai hâte d'avoir la suite.

Afficher en entier
Argent

Une lecture rapide et divertissante, je n'ai pas vu les pages défilées. J'ai toujours adoré l'histoire et les légendes qui entourent Camelot et je n'ai pas pu m'empêcher de dévorer ce livre. Cette réécriture était plutôt intéressante, j'aurais aimé un peu plus de développement que ce soit au niveau des relations entre les personnages ou de l'histoire en elle-même. Mais dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé cette ambiance médiévale que j'apprécie tout particulièrement et le fonctionnement de la magie. Je suis curieuse de lire les prochains tomes !

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre qui n’a vraiment pas fonctionné pour moi. Je l’ai trouvé assez bon, bien que la qualité de travail éditorial ne soit vraiment pas au rendez-vous. Mais l’histoire et les personnages m’ont laissé globalement indifférent. Tout m’a paru très lisse et lent. Et la fin, encore une fois assez bonne, je pense, m’a déçu en éliminant le seul élément qui me donnait envie de poursuivre la série. C’est un livre que je conseillerais, il a de quoi plaire. Mais autant les thèmes abordés sont bons et plutôt bien posés, autant cette version de la légende Arthurienne est celle qui m’aura le moins convaincu.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"L’Ascension de Camelot, Tome 1 : La Duperie de Guenièvre" est sorti 2021-04-15T10:01:52+02:00
background Layer 1 15 Avril

Dates de sortie

L’Ascension de Camelot, Tome 1 : La Duperie de Guenièvre

  • France : 2021-04-15 (Français)
  • USA : 2019-11-05 (English)

Activité récente

Nyllia le place en liste or
2021-06-13T23:50:57+02:00

Titres alternatifs

  • Camelot Rising, Tome 1 : Tromperie de Guenièvre - Français
  • La duperie de Guenièvre, tome 1 - Français
  • The Guinevere Deception (Camelot Rising #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 112
Commentaires 28
extraits 19
Evaluations 58
Note globale 7.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode