Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LastRookie9 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Anamorphose - Bonus Anamorphose - Bonus
Feylie   
Un bonus sympa centré sur la saint-valentin mais qui n'apporte rien de plus à l'histoire principale

par Otakette
Karneval, Tome 1 Karneval, Tome 1
Toya Mikanagi   
J'ai beaucoup aimé les dessins, et l'histoire a été bien menée. J'ai été prise dès les premières pages avec une atmosphère et un univers assez nouveau que j'ai vraiment apprécié. Et pour les personnages, encore un autre point positif. Nai est tellement à côté de la plaque parfois, il ne connaît absolument rien, c'est mignon. Et même les autres, Gareki ou Yogi, ils sont attachants aussi. Bon l'histoire traîne parfois un peu en longueur, et finalement entre le début et la fin de ce tome, ça a pas beaucoup bougé, mais c'était certainement pour placer le décor.

par Jenna95
Karneval, Tome 4 Karneval, Tome 4
Toya Mikanagi   
Au début du tome, j’ai eu de l’espoir, je pensais que j’allais enfin m’intéresser à cette série. Mais au bout d’un moment, j’ai eu le même décrochage qu’avant, je sais pas trop pourquoi, mais pas moyen de rentrer dans l’histoire. Même les personnages que j’aimais bien au début, je trouve qu’ils deviennent de plus en plus plats, sûrement dû au fait qu’il y a de plus en plus de personnages, et que donc, accessoirement, on voit de moins en moins les principaux. Après , niveau histoire, cette fois encore, je ne dirais pas qu’elle est mauvaise, mais je trouve qu’elle est mal exploitée, c’est bien trop lent, et on s’éternise sur des choses, qui au final, n’ont pas grand intérêt. Le scénario n’avance vraiment pas. Il y a peut-être quelques éléments qui s’ajoutent à ce qu’on avait déjà avant, mais vraiment pas grand-chose. Et pour moi, ça manque surtout d’action et d’une meilleure fluidité.

par Jenna95
Metro 2034 Metro 2034
Dmitry Glukhovsky   
Metro 2034... Plus qu'un livre, cette série des Metro est devenue un peu une passion pour moi. C'est pour cela que mon évaluation n'est peut-être pas objective, mais quand on trouve quelque chose de génial, pourquoi suivre l'avis des autres ?

Metro 2034 débute dans une station au nom tout aussi imprononçable que les autres qu'Artyom, dans Metro 2033, n'a pas eu l'occasion de visiter. L'aventure n'a plus comme protagoniste notre cher habitant de VDNKh, mais un certain Homère (surnom que lui donne ses collègues et voisins à cause de sa passion pour les mythes et les légendes) et Hunter. Oui, oui, vous ne rêvez pas, j'ai bien dit Hunter, celui qui était censé être mort, tué par les Noirs. Il a en effet survécu à cette confrontation, mais à quel prix ? Je vous laisse découvrir cela en lisant ce chef-d'oeuvre. Alors, je vous vois déjà venir en disant : "Mais il lui est arrivé quoi à Artyom ?" : ne vous inquiétez pas, votre curiosité sera satisfaite !

Au niveau de l'écriture, Dmitry Glukhovsky n'a pas perdu sa patte artistique : toujours aussi agréable à lire tout en étant recherché, le style est tout simplement magnifique. On ne peut d'ailleurs que saluer le splendide travail de Denis E. Savine que je remercie pour nous avoir donner l'occasion de savourer cette perle du roman post-apocalyptique. On retrouve la même sensation un peu étrange que dans Metro 2033 : les premières pages sont difficiles, voire carrément chiantes à lire, mais osez lire après la première centaine de pages et vous allez voir que vous avez bien fait de vous entêter.

Et là, on touche un problème de ce livre : sa durée. En effet, on le voit au premier coup d'oeil : Metro 2034 est bien moins conséquent que son prédécesseur : on passe de pratiquement 700 pages à un peu plus de 300 pages. Une véritable déception, croyez-moi ! En vérité, ce livre peut-être fini en une après-midi, deux si vous prenez votre temps... Et c'est bien dommage, au vu du style de l'auteur et de son intrigue qui aurait pu être développée !

En conclusion : un roman à lire, surtout si vous avez lu Metro 2033, mais ne fondez pas non plus trop d'espoir sur lui ou ne le comparez pas à Metro 2033 pour ne pas être trop déçu par l'intrigue pas assez développée et la courte durée du livre.

par Loruto
Apocalypsis, Tome 3 : Cavalier noir : Maximilian Apocalypsis, Tome 3 : Cavalier noir : Maximilian
Eli Esseriam   
Ce tome 3 est à l'image du premier tome. Max et ses réflexions sont très proches de celles d'Alice.
L'auteur tisse sa toile intelligemment, certaines révélations sont surprenantes.
Je commence à m'impatienter car à chaque fin le cavalier dit qu'il va retrouver Alice et ....
La pression monte et du coup j'espère que le tome 5 sera à la hauteur.

par Adèle
A Certain Magical Index, Tome 3 A Certain Magical Index, Tome 3
Chûya Kogino    Kazuma Kamachi   
Alors j'ai était surprise de ce tome trois dont je m'attendais absolument pas, c'est une surprise mais je n'est pas une autant d’additivité a lire ce tome que avec les deux premiers. Je pense que j’arrête des les lires mais je m'y remettrais peut être un de ces jours ^_^

par Etyana
Chrome Breaker, Tome 2 Chrome Breaker, Tome 2
Chako Abeno   
Pour moi une excellente suite ...
Et Chrome et à croquer j'adore se personnage mystérieux.
Marquise66
Naruto, Tome 3 : Se battre pour ses rêves !! Naruto, Tome 3 : Se battre pour ses rêves !!
Masashi Kishimoto   
le troisième volet est comme les deux autres super. J'ai hâte de lire la suite pour savoir s'ils sont aussi géniaux

par theo-51
Chrome Breaker, Tome 1 Chrome Breaker, Tome 1
Chako Abeno   
j'aime ce livre il est plus que bien j'en sui tombé amoureuse du personnage, il me plait, le suspense est au rendez vous et c'est ce k'il me plait, je kiff kiff <3

par chrome
Naruto, Tome 9 : Neji et Hinata Naruto, Tome 9 : Neji et Hinata
Masashi Kishimoto   
j ai hate de lire le dixieme tome pour voir qui va gagne entre lee et gaara

par theo-51