Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lauealie : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Pucked, Tome 1 : Hard Boy Pucked, Tome 1 : Hard Boy
Helena Hunting   
Je suis un peu déçue par ma lecture... J'ai même plutôt survolée que réellement lu la fin de l'histoire.
Certain moment cocasse m'on fait rire au éclat mais je trouvais que leur histoire tournait un peu en rond et les scènes de sexe sont vraiment trop présente et répétitive...
Alex n'est pas assez sur de lui "Est-ce que je peux, Est ce que tu aimes" et j'en passe il ne ma pas du tout séduite. Violet elle est déjanté mais pareille elle ne m'a pas convaincu.
Après leurs fixettes sur le Castor de Violet ou sur l'énorme "attribut" d'Alex ma rapidement gonflé, pareil pour la vulgarité du langage en général !


par meliaa
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea
Feeling Good, Tome 1 Feeling Good, Tome 1
Fleur Hana   
Je reprend l'avis de certains : trop court !
Le personnage principale à une logique à tout casser et un humour incroyable (rien que de penser à ses boulettes j'en rigole ^^) on remarque dès les premiers mots que Sarah à une personnalité débordante et que l'on ne vas pas s'ennuyer pendant la lecture !
L'auteur a un tour de force incroyable : nous faire rire et nous donner l'envie d'avoir un assistant...
Étonnant qu'il ne soit pas plus connu :/

par Esperance
Games of Love, Tome 2 : Le Désir Games of Love, Tome 2 : Le Désir
Rachel Van Dyken   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-2RV

{Marina} : J’avais passé un agréable moment de lecture en lisant « L’enjeu » (le premier tome), j’étais donc heureuse de retrouver les personnages complètement loufoques dans cette suite.

[...]

Comme pour le premier tome, l’humour de l’auteur fait des merveilles !

On tourne les pages au bord du fou rire et avec de nombreux pincements au cœur…. Dommage que cette romance contemporaine ne soit pas plus « chaude », parce qu’elle n’aurait pas été loin du coup de cœur.

Le prochain volume devrait concerner la sœur de Charlotte et Jace, un ami de Travis… Et il tarde déjà de découvrir ce que Grand-mère leur réserve !
Insaisissable, Tome 2.5 : Fracture Me Insaisissable, Tome 2.5 : Fracture Me
Tahereh Mafi   
Je viens de le finir en VO et je suis choquée. Choquée par les pensés d'Adam, lui qui criait haut et fort son amour pour Juliette ne l'aime en faite pas tant que ça...enfin pas autant qu'il ne le faisait croire dans les autres tomes. Il la considère comme une petite fille faible qu'il doit protéger, elle n'a en fait pour lui même pas autant de valeur que son frère James et nous dit clairement qu'a choisir il choisirai James...
En clair les pensés d'Adam ne son pas ce à quoi on s'attend forcément.
Moi qui préférais déjà Aaron à Adam là il n'y a plus de doute: AARON!!! Adam ne la mérite pas mais toi vas y fonce elle est faite pour toi mon AARON D'AAAMMMOOOUUURR!!! <3


par cerise14
Embrasse-moi si tu l'oses Embrasse-moi si tu l'oses
Felicity Stuart    Emma M. Green   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-50L

{Jenni} : Emma Green que j’adore et Felicity Stuart que j’ai découvert dans « Love me if you can » est tout simplement géniale. Elles nous offrent avec ce spin-off, une très belle histoire d’amour. Cette suite est ma préférée et est un petit en-cas savoureux !

[...]

Une romance savoureuse dans l’univers de la gastronomie, dans un palace luxueux, avec des personnages à croquer ! Ces deux-là sont excellents et ont un caractère bien trempé. Ils ne vont faire que jouer au chat et à la souris, et on ne s’en lasse pas une seconde. Ils se soumettent et se défient. Ils sont insolents et leurs joutes verbales sont exquises. Ils sont enivrants et leur naturel est très intéressant. Violette réveille l’animal déchaîné qui sommeille en Blake. On peut dire que la blonde incendiaire ne manque pas d’aplomb ! Petite aparté, sur le personnage de Victor que j’avais envie de trucider !

[...]

La plume est dynamique, gourmande, riche en humour et en tendresse. J’ai savouré chaque ligne, chaque chapitre. C’était divin ! J’ai succombé tellement c’est addictif et impossible de s’en passer ! J’aime énormément les histoires d’Emma M. Green, qui a l’art et la manière de nous plonger dans des romances géniales et excitantes avec des héros énigmatiques, milliardaires et un tantinet bad boy… Et une fois de plus, ici ça marche à la perfection ! On s’évade totalement et on est rapidement accaparé par sa plume.

COUP DE COEUR
Toi & Moi, désastre assuré, Tome 1 Toi & Moi, désastre assuré, Tome 1
Maddie D.   
le deuxième épisode est encours d'écriture...
Sortie prévue avant juin 2015.

par Maddie_D
Si je t'aime prends garde à toi Si je t'aime prends garde à toi
Céline Mancellon   
Marre de la pluie ? Ras le bol du froid avec ses températures dignes d'un mois de novembre ? On se fait des raclettes et fondues parties plutôt que des barbeuks ? La crème solaire et les lunettes de soleil gisent au fond du tiroir sous les mouchoirs en papier et le sirop pour la toux ! Besoin de réconfort pour chasser la grisaille ? Et bien, mesdames, mesdemoiselles et aussi messieurs, j'ai trouvé LE livre qu'il vous faut ! C'est frais, rythmé, bourré d'humour et de fantaisie. On rit comme une perdue du début à la fin, à s'en faire mal au ventre.



Ann, jeune et jolie femme vivant avec son temps. Un caractère bien trempé à l'instar de Bridget Jones ou bien encore Queen Betsy. Une langue bien pendue, trop peut être quand ses paroles dépassent sa pensée. Cherchant l'amour dans les bras d'un mec, n'importe lequel d'ailleurs, mais un mec quoi... Parce que là c'est le désert total ! Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayer, mais la plupart du temps, à chaque fois en fait, ses nuits qu'elle espéraient torrides, comblant enfin sa libido en feu, se soldent tête plongée dans un pot de crème glacée au chocolat, qui à défaut de refroidir ses envies, jette un froid sur sa frustration grandissante !



La faute à quoi ou plutôt à qui ? Jason, son coloc et ami d'enfance qui, non content d'être sexy en diable, trouve le moyen de lui saboter tous ses rencarts, l'innocence incarnée bien sur. Seule leur profonde amitié et accessoirement le fait qu'elle loge à titre quasi gratuit chez lui, empêche Ann de lui sauter à la gorge, mais bon faut pas pousser mémé dans les orties, et la patiente d'Ann a atteint ses limites, et Jason va subir le courroux de la belle. Mais cette dernière devrait bien se méfier, car à trop titiller elle risque bien de se brûler...



De l'humour en veux tu en voilà ! Des situations des plus cocasses à l'instar du slip kangourou d'un certain Milky Way ! Un franc parlé à hurler de rire, les zygomatiques en feu !



Céline a un talent fou et réussi avec brio à vous sortir d'un quotidien oppressant ! Un anti-dépresseur 100% naturel à consommer sans modération !



Foncez les filles et régalez vous !

Colocs (et rien d'autre) Colocs (et rien d'autre)
Emily Blaine   
Depuis le départ de Maddie et Connor, Ben : l'ami et collègue de travail de Connor, squatteur de canapé aux cheveux bleus, dévoreur de céréales et pâtissier de son état vit au loft avec Ashley, la meilleure amie de Maddie, véritable pile électrique blonde, amatrice de muffins et de téquila ; et déclencheuse de cataclysme. Cela fait six mois que les deux jeunes gens vivent en colocation. Cette relation, basée sur des échanges de post it, de sucreries et de chamailleries, semble convenir à Ashley... peut être moins à Ben ...

C'est avec un énorme plaisir que, dès mes premières secondes de lecture, j'ai retrouvé la plume pétillante et drôle d'Emily Blaine. Dès les premières lignes, on sait qu'on va passer un très bon moment. En plus du style enjoué de l'auteur, nous retrouvons un couple aussi improbable qu'attachant qui vit une histoire inédite pour eux. Le fait que les chapitres nous donne, par alternance, le point de vue de Ben et celui d'Ashley, est un super bonus. Cela nous permet de mieux cerner le caractère des personnages et l'évolution de leur relation.

Tout réside sur l'association de Ben et Ashley. Ben est le calme quand elle est la tempête, il est stable quand elle est imprévisible... Deux ingrédients si différents et pourtant si complémentaires. Ben est un jeune homme timide, bien élevé, comme en pâtisserie il laisse peu de place à l'improvisation, il aime que les choses soient carrées... Mais ça c'était avant de rencontrer Ashley, elle est la pointe d'acidité dans son monde de douceur, sa cerise sur le gâteau. J'ai aimé le côté romantique que Ben, sa manière d'être gêné devant certaines attitudes de sa colocataire, sa patience pour tenter de la canaliser mais aussi j'ai aimé le voir laisser sortir le cro magnon sous son costume de prince charmant, il est drôle (j'adore ses "yodismes"), sa maladresse attendrissante et sa gentillesse communicative [spoiler]il est resté ami avec son ex qui lui a tend les cheveux en bleu c'est dire lol[/spoiler] Même si Ben n'est pas vraiment le type de garçon qui fait battre mon cœur (je suis plus bad boy lol) , j'ai rapidement été sous son charme...et pourtant je suis pas dessert lol ! Ashley elle m'avait déjà séduite dans l'opus précédent. J'ai aimé son côté naturel, insouciant, libre ; elle est l’énergie à l'état pur. Et même si l'abus de téquila n'est bon ni pour sa santé , ni pour son entourage, elle est l'amie que l'on rêve d'avoir (ou pas lol).Sa tendance à pousser Ben dans ses retranchements est excellente ! Elle croque la vie à pleine dent, comme les desserts que son colocataire lui concocte d'ailleurs. On découvre que ses airs bravaches, sa facilité à changer de rencards et de messages de répondeur cachent des failles. Ashley m'a beaucoup touchée. On arrive à lui pardonner toutes ses bourdes.

On retrouve également tous les protagonistes rencontrés auparavant et c'est un plaisir de voir comment ils ont évolué !

J'ai essayé de prendre mon temps, de savourer ma lecture mais je n'ai pas pu me retenir... Colocs (et rien d'autre) est addictif ! C'est comme une fraise tagada, pétillante sur le dessus avec un coeur tendre... on ne peut pas s'arrêter de mettre la main dans le paquet jusqu'à la dernière... Accro je suis, Encore j'en veux ^^

Ne passez pas à côté !!!!

PS : Mme Blaine, pouvons nous caresser l'espoir de savoir qui c'est qui ..... s'il vous plait, s'il vous plait, s'il vous plait...* petits yeux implorants*


par BeaMars
Softly Softly
Tammara Webber   
Je n'avais pas mis ce livre dans ma PAL lorsqu'il est sorti. La raison ? J'avais toujours trouvé le principe de base de raconter la même histoire du point de vue d'un autre un peu ennuyeux, et pour être franchement honnête, un peu prendre son lecteur pour un idiot, en lui lançant de temps en temps un os à ronger (c'est-à-dire bien souvent une minuscule scène supplémentaire) tandis qu'on copiait/collait la plupart des passages sans s'embarrasser de les approfondir, et qu'on se contentait de pointer des évidences qui pouvaient déjà être déduites depuis le premier tome comme si c'étaient de véritables "révélations", en ôtant ainsi toute part de mystère aux personnages. Et après quelques expériences malheureuses, j'étais bien décidée à ne pas me faire avoir avec celui-là.
Mais voilà, je suis une incorrigible curieuse, et le personnage de Lucas n'était pas assez présent, assez développé à mon goût dans le premier tome. Tel un chien enragé, je mourrais d'envie de connaître ses pensées, et aussi la part de son histoire personnelle qui ne pouvait être racontée dans le tome de Jacqueline.
Et ce fut une immense surprise de lire ce tome. J'ai ADORE ! vraiment, ça doit être la première fois qu'un auteur fait VRAIMENT l'effort de nous fournir une histoire différente de la première, et non pas seulement de changer le point de vue et de décalquer les dialogues. Ce tome n'est pas seulement "l'histoire de Easy du point de vue de Lucas", ce tome est véritablement l'histoire de Lucas, il s'approprie les évènements ; et l'alternance de narration entre Lucas et Landon, entre son passé et son présent, se forme comme un dialogue adressé à lui-même. On est vraiment centré sur lui et personne d'autre. On en découvre TELLEMENT plus sur sa personnalité et ce qu'il désire, comment il en est arrivé là et sa détermination à s'en sortir. Jacqueline, au fond, n'est qu'un personnage secondaire (j'entends par là que ce n'est pas tant elle qui compte, mais plutôt ce que LUCAS pense d'elle, comment LUI la voit et comment il interagit avec elle). J'ai été admirablement surprise du véritable travail fourni par l'auteure, qui se donne la peine de nourrir son personnage avec des révélations jamais évidentes, jamais superficielles. Et au lieu d'atténuer le mystère autour de Lucas, elle est parvenue à l'approfondir et à me faire aimer le personnage encore plus !
Un grand bravo, une performance qui mérite d'être soulignée quand on voit que certains auteurs ne se donnent pas cette peine. On sent vraiment que l'auteure tient à ses personnages, et par cet attachement à eux, elle nous fait les aimer nous aussi. En fait, je pense même qu'elle nous montre tout son respect, parce que son travail reconnaît enfin que ses lecteurs tiennent à ses personnages comme à des êtres vivants, autant qu'elle tient à eux, et que pour cela il faut leur délivrer une performance digne de leurs attentes.

par Jow27