Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par laulau48

Extraits de livres par laulau48

Commentaires de livres appréciés par laulau48

Extraits de livres appréciés par laulau48

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 23-05
"Haru, I wish I was born as your heart. That way we could always be together. And if Haru died...I'd be able to die with you."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 26-11-2018
"Il était noir, mais pas comme une silhouette...c'était plus sombre. Comme une absence de lumière. Tout ce que je pouvais distinguer, c'était un sourire. Un sourire terrifiant."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 26-11-2018
"Les esprits ne voient pas plus la terre que les poissons ne voient l'eau."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-09-2018
"Ce n'est pas la vérité qui crève les yeux d’œdipe, mais la vitesse avec laquelle il la reçoit, ce n'est pas le mur qui tue le coureur automobile, mais la vitesse avec laquelle il s'y fracasse."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
"Democracy dies behind closed doors."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 03-05-2018
"-Notre futur est entre nos mains"
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 25-01-2018
" "They will shoot you when you return." Papa said, "Nathan isn't going to return. Hurry! We must pack!" We all stared at him. "Quickly," Papa said, clapping his hands. "Rifka, run and fill your rucksack with all of your belongings." I do not know what Papa thought I owned. Mama said, "Rifka, do you have room in your bag for my candlesticks?" "The candlesticks, Mama?" I asked. "We either take them, Rifka, or leave them to the greedy peasants. Soon enough they will swoop down like vultures to pick our house bare," Mama said. Papa said, "Your brothers in America have sent for us, Rifka. It is time to leave Russia and we are not coming back. Ever." "Don't we need papers?" I asked. Papa looked from Nathan to Saul. "There is no time for papers," he said. "
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 07-10-2016
"-Si Marui n'avait pas été là , serais-tu sortie avec moi ?
-Et toi , si Taki-kun n'avait pas été là , aurais-tu même commencé à avoir des sentiments pour moi ? " -Chapitre 32
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 06-10-2016
"C'est peut-être mon imagination mais j'ai l'impression que quelque chose est entrain de me tester." -Mio
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-10-2016
"Pendant tout ce temps, j'ai pensé que je devrais ne rien dire , mais je ne peux pas , je t'aime ... Et pour ne pas qu'il y est une incompréhension je vais te le redire: je t'aime , pas comme un ami mais sérieusement." - Chapitre 22 pages 30 et 31
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 04-10-2016
Marui: " Donc c'est ça. Ça doit être la première fois que j'en suis arrivé à aimer quelqu'un. C'est probablement mon premier amour." -chapitre 17 page 19-20
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 03-10-2016
"Pourquoi mon cœur ne veut-il pas suivre mes pensées ? " Chapitre 16, page 44
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-04-2015
"Ces peintures faites avec une grande intensité secouent le cœur des gens. Ah, spécialement la peinture d'une certaine fille..."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-04-2015
"Depuis lors chaque jour, juste pour moi elle devient mon modèle. Petit à petit, elle commence à me toucher, et moi aussi je la touche. Et alors a commencé mon obsession de sa peau blanche qui se montrait à travers ses cheveux, et aux limites de son uniformes... Mais cette toile toujours nue m'a soudainement fait recouvrir mes esprits : Pourquoi est-ce que je la touchais ? "
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 18-01-2015
"Je ne pardonnerai à personne qui fait du mal à Saitou..."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 18-01-2015
" -Comme ça, tu ressembles vraiment à un collégien!
-Arrête ça. Ce que je déteste le plus c'est qu'on me traite comme un gamin."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 12-12-2014
"- Les prédateurs dans son genre s'en tirent précisément parce que les gens [leurs victimes] ont peur de parler, d'être humiliés, de voir leur parole remise en cause."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0