Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LAULAUO : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chasseurs d'Âmes, Tome 1 : Destinés Les Chasseurs d'Âmes, Tome 1 : Destinés
Alyson Noël   
http://wandering-world.skyrock.com/3145396800-Les-Chasseurs-d-Ames-Tome-1-Destines.html

J'attendais, avec la saga Les Chasseurs d'Âmes, de découvrir Alyson Noël sous un nouveau jour. Je comptais énormément sur Destinés pour changer ma vision de son écriture et de ses histoires en général. Malheureusement, aucune de mes attentes ne s'est vue être comblée. Destinés reste dans la même veine que la précédente série de l'auteure, Éternels, de par de nombreux aspects : c'est un récit très moyen, avec énormément de longueurs, un monde qui pourrait être intéressant mais beaucoup trop complexe, des personnages auxquels on ne s'attache pas, et des rebondissements beaucoup trop simplistes.
Un peu à l'image de Ever dans Éternels, j'ai beaucoup aimé le personnage de Daire dans Destinés... Du moins au début. En effet, les premiers chapitres sont, malgré tout, très sympathiques. J'ai bien aimé découvrir l'héroïne principale, sa vie faite de voyages, de rencontres avec des grandes stars du cinéma, et tous les éléments surnaturels auxquels elle doit faire face pratiquement quotidiennement. Ses visions - enfin, ses cauchemars - peuplées de têtes coupées, d'étranges lumières blanches et de corbeaux m'ont, au départ, beaucoup plu. Pour tout vous dire, j'étais même plutôt confiant quant à la suite de l'histoire. Je me disais que si le rythme restait le même, je pourrais bien reconsidérer mon jugement sur Alyson Noël. Daire m'a semblé être très intelligente, humble, sûre d'elle tout en laissant transparaître ses failles, et très amusante à suivre.
Par ailleurs, j'ai également beaucoup apprécié, et ce tout au long du livre, sa relation avec sa mère, Jennika et le lien très puissant avec sa grand-mère, Paloma. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais Daire a su me toucher à chaque dialogue avec Jennika. Il y a beaucoup de non-dits entre elles, et chaque mot est lourd de sens. Même si Daire reste très enquiquinante et lourde par moment, elle et Jennika m'ont touché. Même chose avec Paloma, d'ailleurs. Cette grand-mère m'a fait sourire et m'a ému, et j'adorerais que les miennes me racontent de telles légendes et histoires qui s'avéreraient, en fait, être vraies...
En parlant de l'univers, j'en profite pour vous dire que, lui aussi, il m'a plu dans les premières pages. En effet, les premières révélations sont assez intéressantes pour nous donner envie d'en savoir plus, et d'aller encore plus loin dans notre lecture. Le monde chamanique décrit par Alyson Noël est vraiment intrigant au premier abord, et je me suis dit qu'il était beaucoup plus passionnant que celui des immortels dans Éternels. Bref, au départ, l'histoire avait l'air tout de même assez convaincante. Sauf qu'il y a un gros "mais"...
Voyez-vous, Alyson Noël n'a pas hésité à emprunter un chemin très dangereux, et qui est complétement rébarbatif à mes yeux : celui des longues descriptions. Attention, je ne suis pas du tout en train de dire qu'il me faut des romans qui ne contiennent que des dialogues mais, là, un peu plus d'échanges n'auraient pas été de trop. L'auteure nous offre des pages entières sans aucun tiret ni aucune parole. Pour tout vous dire, je crois qu'il n'y a pas une page pour laquelle je n'ai pas sauté quelques paragraphes. L'intrigue stagne beaucoup, et on tourne rapidement en rond : Daire qui est perdue, Daire qui retrouve force et courage, Daire qui a peur, Daire qui est sûre d'elle, Daire qui est perdue, Daire qui retrouve force et courage... Bref, très rapidement, on s'ennuie. Pire encore, j'ai totalement perdu l'attachement qui avait vu le jour avec elle. A la fin du livre, je me fichais complètement de ce qui pouvait lui arriver. Ses réactions deviennent de plus en plus enfantines et imprévisibles. Même dans ses démonstrations de courage et d'amour, elle s'est mise à m'agacer.
Et c'est loin d'être tout ! Niveau coups de théâtre, ce livre est une énorme blague ambulante. Les rebondissements sont beaucoup trop simples, et nos questions trouvent leurs réponses bien trop facilement. Devant toutes les facilités que l'auteure s'est accordée, je suis resté complètement sur les fesses. Et vas-y que je fais découvrir toute l'histoire à des personnages secondaires en un claquement de doigt, que Daire et ses prétendants amoureux se connaissent et se parlent comme si tout était normal, et que les révélations coulaient de source. Non non non et non ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ? A ce compte-là, l'auteure n'avait qu'à nous écrire chaque mystère sous forme d'une question et à nous écrire la réponse juste après. Tous les bons éléments qui nous sont offerts au départ se voient être réduits à l'état de simples faits divers, comme si tout était normal et allait de soi. Bref, grosse déception de ce côté-là.
C'est sans parler de la romance, qui m'a juste semblé grotesque et illogique. Voyez-vous, Daire rêve sans cesse de deux beaux jeunes hommes, l'un gentil et l'autre méchant. Et elle se demande sans arrêt si elle pourra vraiment faire confiance au gentil lorsqu'elle le rencontrera. Au secours. Ils vont donc tous les trois se rencontrer, comme ça, pouf, et les sentiments de chacun vont s'enflammer... Non mais oh, on va où là ? L'histoire d'amour entre Dace et Daire ne m'a pas touché du tout, et j'ai trouvé que leur relation se mettait en place d'une manière bien trop brusque et rapide pour être cohérente et convaincante. C'est du grand n'importe quoi. Concernant Cade, le frère de Dace, ce n'est guère mieux. Un coup Daire joue avec lui, puis l'autre elle le déteste. Puis il ne m'a pas semblé si effrayant ou méchant que ça... Tsssssst, je me rends-compte en écrivant mon avis que j'ai vraiment détesté ces protagonistes, ainsi que l'horrible romance entre Daire et Dace.
La conclusion de Destinés m'a totalement perdu, et je dois bien avouer que je n'y ai pratiquement rien compris. Tout ça pour ça ? Je pensais que les enjeux étaient quand même beaucoup plus grands... Là, j'ai l'impression que l'auteure a tout fait pour en rajouter un maximum et pour faire passer Daire pour une martyre, alors qu'en fait la fin de l'intrigue est toute bête. Puis les dernières lignes m'ont laissé un goût étrange dans la bouche, comme si je comprenais seulement maintenant que, en fait, l'histoire était réservée à de plus jeunes lecteurs que moi. Je ne saurai pas décrire exactement cette sensation, mais je crois qu'elle s'avère être vraie. Destinés n'était absolument pas fait pour moi.
En résumé, ce premier tome de la saga Les Chasseurs d'Âmes m'a totalement déplu, et je ne pense vraiment pas en lire la suite. Même si, au départ, l'histoire est prenante et pose de bonnes bases pour la suite de l'intrigue, le rythme et l'ambiance prennent rapidement une toute autre tournure, et nous plongeons au cœur d'une histoire bien trop simpliste et bien trop brouillon. Alyson Noël nous livre un univers charmant au premier abord, mais qui devient bien trop complexe et dont toutes les explications ne nous sont pas fournies. Par ailleurs, l'espèce de triangle amoureux entre Daire, Dace et Cade ne m'a pas convaincu du tout. Une lecture qui ne m'aura malheureusement pas permis de revoir mon point de vue sur les écrits de cette auteure qu'il va me falloir, je pense, éviter à partir de maintenant. Je conseillerai ce roman à de plus jeunes lecteurs comme dit précédemment, parce que pour du YA, c'est vraiment très très moyen.

par Jordan
Les Portes du secret, Tome 1 : Le Poison écarlate Les Portes du secret, Tome 1 : Le Poison écarlate
Maria V. Snyder   
J'ai du lire ce livre au moins une bonne dizaine de fois tellement j'ai adorée. C'est un monde a part, qui nous fait voyager. L'univers est tellement génial que j'ai envie de m'y replonger. Je vous le conseil vivement !!

par LAULAUO
Les Enquêtes d'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition Les Enquêtes d'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition
Nancy Springer   
J'ai trouvé l'idée originale. On connait tous le célèbre Sherlock Holmes, et j'ai bien aimé le fait que cette fois-ci le protagoniste soit sa sœur, Enola Holmes. Le personnage est sympathique, avec un fort tempérament et l'enquête est bien menée.

par x-Key
Les Enquêtes d'Enola Holmes, Tome 2 : L'Affaire Lady Alistair Les Enquêtes d'Enola Holmes, Tome 2 : L'Affaire Lady Alistair
Nancy Springer   
Un deuxième tome aussi génial que le premier, où Enola Holmes continue à être une enquêtrice très douée (plus que son frère ?).

par Kato
Demain j'arrête ! Demain j'arrête !
Gilles Legardinier   
Oh bon sang !!!!!!!!! Ce livre est tout simplement merveilleux !!! Sublime ! Tout les mots que vous voulez pour parler d'un chef d'oeuvre peuvent être employer pour cette petite merveille !! Je n'ai pas pu décroché !! J'avais beau avoir la rentrée le lendemain, il a fallut attendre 2h30 du matin pour que je sois raisonnable et que je m'arrête. Vous voulez passer un bon moment, prenez un livre au hasard dans votre librairie, ça marchera peut être. Vous voulez passé un moment formidable, vous dérider, rire à en perdre la tête ? Lisez ce livre ! Une fois les premières pages commencées, vous ne pouvez pas vous arrêter. On suit les aventures de Julie, qui est tout simplement déjantée. Elle est complètement folle. Folle à lier, et folle de Ric. Avant même de l'avoir vu, il la faisait rêver. Mais que dire de quand elle l'a rencontré. Julie et ses tentatives pour séduire le beau Ric, Julie et son imagination débordante, Ric, Xavier, Sophie, tous, on ne peut que les aimer. Parce qu'ils sont humains, ils sont français (pour la plupart), ils sont parfait ! Un roman magnifique et FRANCAIS !! Si c'est pas une raison de plus pour l'acheter !!!!! Lisez le ! Ce n'est pas une proposition, c'est un ordre, parce que quand vous aurez commencé, vous ne le regretterez pas !!!

par lalisa78
After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
Ce livre est très étrange. J'ai eu envie de claquer les personnages tous les chapitres ou presque mais en même temps je les ai bien aimés (parfois). Le livre est long (trop) et leur jeu de "je t'aime, moi non plus" est lourd mais bizarrement je veux lire la suite. Ça doit être mon côté masochiste... Croisons les doigts pour qu'Hardin et Tessa soient moins cons dans le tome 2, quand même.

par Micheline
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe
Twilight, Tome 1 : Fascination Twilight, Tome 1 : Fascination
Stephenie Meyer   
Que dire de plus ???? Moi je l'ai ouvert la première fois dans le train, il était tard, j'avais passé une journée de m.... sur Paris, et là.... je l'ouvre, (le contrôleur a du m'appeler à plusieurs reprises je crois), et pouf j'étais arrivée à la maison ! J'ai dû le finir dans la nuit...
ATTENTION : Addictif +++, le lire entraine une forme d'autisme lectique grave pouvant entrainer agressivité en cas de sevrage trop rapide...

Par contre le film, j'accroche pas vraiment...

par Lilwen
Twilight, Tome 2 : Tentation Twilight, Tome 2 : Tentation
Stephenie Meyer   
Je pense qu'il faut arrêter de mettre des -1 à tous ceux qui ont le malheur d'exposer leur avsi en critiquant ce livre. Il faut garder en mémoire que c'est toujours un avis PERSONNEL, et que vous ne pouvez pas mettre -1 juste parce que la personne à dit j'aime pas. Elle a le droit de ne pas aimer.

On pourrait mettre -1 si un spoiler trop important gachait la lecture par exemple. Mais pas juste pour un "j'ai pas aimé ce livre parce que..."

Mon avis : Je pense que ce livre est le moins bon de la saga. Pourquoi ? Parce que le départ d'Edward montre bien qu'il n'est pas capable de protéger Bella. Rendez-vous compte : votre petit mignon préfère abandonner la pauvre héroine plutôt que la transformer ou la protéger. Il est donc lâche. Oui, lâche. Puisque Bella le veut, il n'a qu'a la transformer. En réalité, on a vraiment l'impression que ce livre ne sert qu'a mettre en valeur Jacob.

Jacob, parlons-en. Jacob, (et ce n'est qu'un avis PERSONNEL) est puéril. Ce n'est pas un personnage très intéressant, jsute là pour créer du piquant. Et Bella, comment peut-elle se demander si Jacob est mieux qu'Edaward. Vous êtes déjà tombée amoureuse. Je veux dire, vraiment amoureuse. Soyons honnêtes, on ne peut pas dire, j'aime follement, passionnément deux garçons. C'est vraiment rare.

Mais le pire, ce qui est catastrophique, et là, je pèse mes mots, [spoiler]c'est que Bella retourne avec Edward malgré le fait qu'il l'ai abandonné.[/spoiler] Franchement, elle est trop bête. Il est lâche, il l'a abandonné, et elle, elle s'est trouvé un nouveau petit ami formidable avec plein de pouvoirs. Donc, Bella est bête. C'est triste.

Le livre ne possède pas des personnages (sur cet opus) incroyables. Mais la qualité d'écriture de Meyer ne peut pas être remise en compte. Elle est vraiment géniale. Vous n'avez qu'à lire "les âmes vagabondes".

Bien, maintenant que j'ai poussé mon coup de gueule, vous pouvez donc reprendre vos habitudes, me mettre -1. Mais j'espère que vous y réfléchirez à deux fois avant de le faire.
En même temps, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais Twilight était bien mieux sans tous les autres livres qui reprenne son intrigue. Il y a trop de livres de vampires, trop de surf sur cet vague qu'est Twilight. Tous ça n'est qu'une mode, et certain la suive.

Il faut arrêter de nous servir la même sauce avec un nom différent, c'est vraiment agaçant.

par Altanais
One Piece, Tome 3 : Une vérité qui blesse One Piece, Tome 3 : Une vérité qui blesse
Eiichirō Oda   
Tout aussi génial, hilarant et bourré d'action que l'animé, je ne me suis pas ennuyée du tout! J'adore les trois personnages avec chacun leur rêve, leur caractère, leurs défauts et leurs qualités. Ils font bien la paire. Hâte de continuer à lire cette saga.

par Benji26
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3