Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laura4760 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque


Frigid, Tome 1 : À huis clos Frigid, Tome 1 : À huis clos
Jennifer L. Armentrout   
Un livre que je dois bien avouer, avoir acheter a cause de l'auteur... Pourtant j'appréhendais un peu, je ma suis dit "encore une histoire d'amitié d'enfance qui va tourner en histoire d'amour, mais alors quelle histoire, j'ai adorée... j'en suis ressortie comblée!

Ceux qui se poseraient des questions concernant le contenu de l'histoire, je vous rassure. Il n'y a pas de place pour la candeur ou à des scènes dégoulinant de pudeur loin de là. Et même si on devine d'avance comment l'histoire va se finir, à aucun moment on a cette impression que l'histoire s'essouffle. Et petit cadeau Jennyfer L. Armentrout nous réserve quelques imprévus auxquels on ne s'attend pas. Et ça été pour moi le nirvana!

Quant au héros... Lui est Ultra hot beau grand et musclé, avec une vie sexuelle ultra acctive, elle format mini mais superbement proportinner et a déjà eu une vie sexuelle mais pas très gratifiante, donc on n'a pas droit a une héroine trop nunuche, j'ai beaucoup aimé ses deux là! Ce qui est adorable se sont les réflexions de chacun (oui c'est une histoire elle et lui) a chaque moment de l'histoire!

En Bref, c'est une histoire génial avec des personnages adorables et une plume légere et ultra addictive... Je vous le conseille
Friends, Tome 1 Friends, Tome 1
Marie-Charlotte François   
Franchement je n'ai apprécié que la fin de ce livre.
La meuf est trop jeune et sans expérience. Déjà c'est quoi ça, une fille qui reste 3ans avec son copain sans coucher et qui accepte que le gars la trompe pour se soulager. La grosse blague là.
Ensuite ce Cameron c'est vraiment le bad boy par excellence. Avec la copine superficielle de ouf.
Leur relation de chat et souris m'a soulé.
Jade toujours à repenser à son ex, complètement débile cette fille.
Puis quand elle a pas donner sa chance à Louis, pourtant sympa avec elle. PFFFF.
Seule la fin de ce livre avec la déclaration de Cameron et la révélation sur son passé est intéressante.
Mais je ne sais pas si je lirai la suite, si c'est pour encore tourner en rond sans arrêt non merci!!
The Shakespeare Sisters, Tome 1 : Les Promesses de l'été The Shakespeare Sisters, Tome 1 : Les Promesses de l'été
Carrie Elks   
« The Shakespeare Sisters » est la nouvelle série phare de Hugo New Romance. Nous allons y suivre quatre soeurs, chacune différente des autres. Chaque tome mettra en scène l’une d’elle.

Le premier opus est donc « Les promesses de l’été ».
Dans celui-ci, nous allons faire la rencontre de Cesca. Sa situation est catastrophique, on peut dire qu’elle vit au jour le jour en enchaînant les petits boulots qu’elle n’arrive malheureusement pas à garder. Sans compter qu’elle vit en colocation dans un petit appartement minable et que sa colocataire est plus heureuse quand Cesca n’est pas là.
Pourtant, la jeune femme est dotée d’un incroyable talent : celui d’écrire des pièces de théâtre. Seulement, le lendemain de l’avant-première de sa toute première oeuvre, le rôle principal s’est enfui, plongeant Cesca dans l’enfer des déprogrammations et des artistes radiés du devant de la scène. Depuis, elle souffre du symptôme de la page blanche.
C’est alors que son oncle a l’idée de l’envoyer dans la maison de ses amis pendant plusieurs semaines pour faire du gardiennage car ils ne sont pas là. Elle se situe au bord du lac de Côme, en Suisse, autant dire que c’est assez dépaysant pour la londonienne. Et qui sait ? Elle y retrouvera peut-être l’inspiration.
Alors qu’elle décide d’accepter, un invité surprise va venir chambouler son quotidien : le fils du propriétaire, qui n’est autre que Sam, le fameux acteur qui l’avait laissé tomber plusieurs années auparavant.

J’ai passé un agréable moment avec cette lecture.
Cette nouvelle série est fraiche, pétillante, une bouffée d’air frais. C’est une vraie comédie romantique, avec des joutes verbales et des situations loufoques qui vont vous faire mourir de rire.

Alors autant vous dire de suite : ce n’est pas le roman le plus épicé que vous retrouverez dans la collection New Romance. Il y a quelques scènes suggestives, mais elles sont peu nombreuses et ne font pas tout le roman.
Et sincèrement, ça fait un bien fou. L’auteur se concentre vraiment sur l’évolution des personnages et leur relation, sans pour autant passer par la case « sexe » rapidement. La tension monte, les protagonistes se cherchent. C’est frais, c’est intense, c’est mignon et tendre.

Cesca est un peu à un carrefour de sa vie. Elle ne cesse de se faire renvoyer et n’arrive plus à écrire, alors que c’est sa passion et sa raison de vivre. Partir en Suisse va être pour elle une vraie retraite. Elle va se questionner sur sa vie, ses attentes, mais aussi sortir de sa zone de confort. J’ai adoré ce personnage qui est sincère et vrai. Ca peut parfois lui jouer des tours, parfois la mettre dans des situations rocambolesques, mais sa spontanéité est l’un des traits que j’ai le plus adoré.
Sam est quant à lui assez touchant. Son métier le met sur le devant de la scène, mais après un scandale il souhaite disparaître. Sa maison au bord du lac de Côme était censé être son refuge, mais il ne s’attendait pas à être bousculé par Cesca. Ce personnage a énormément de qualité, malgré un passif qui aurait pu le rendre plus torturé. Sa relation avec sa famille est touchante ( je parle surtout de son lien avec ses soeurs ).
Le duo qu’ils forment est d’abord improbable. Ils se cherchent, ils se chamaillent sans arrêt. Ils ne peuvent absolument pas supporter la présence de l’autre. Mais au fur et à mesure des chapitres, que le temps passe, on se rend compte en même temps qu’eux qu’ils partagent beaucoup de points communs, qu’ils se complètent.

La plume de Carrie ELKS est une vraie surprise.
Son style d’écriture se prête parfaitement à ce genre d’histoire, très douce, mais avec des thèmes un peu difficiles. Elle écrit à la troisième personne, alternant les points de vue entre Cesca et Sam. Personnellement, cela ne m’a pas dérangée. J’ai eu l’impression de retourner en arrière, quand les romans étaient écrit pour la plupart à la troisième personne. Le narrateur est omniscient, on est vraiment dans la tête et les pensées des personnages. Si vous n’y êtes pas habitué, laissez une chance malgré tout à ce récit : vous ne ressortirez pas déçu.

En plongeant dans cette histoire, j’ai eu vraiment l’impression d’être dans un cocon. Même s’il se passe des évènements pas si joyeux, j’ai ressenti tout au long de ma lecture un sentiment de bien être.
Ca m’a un peu rappelé l’univers de « Quatre filles et un jean » de Ann BRASHARES, en plus adulte bien évidemment.

J’ai beaucoup apprécié la fin, qui est un peu plus dramatique et un peu moins comédie romantique.
Il y a beaucoup de révélations, pas forcément joyeuses. Le rythme s’accélère et fait battre notre coeur. Il me manque quand même quelques chapitres pour vraiment dire au revoir au duo, même si je ne doute pas que nous les retrouverons dans les prochains opus.


En conclusion, « The Shakespeare Sisters, tome 1 : Les promesses de l’été » est une belle entrée en matière dans cette nouvelle saga. Carrie ELKS nous plonge dans son univers tendre et comique avec facilité. On passe des rires aux frissons et j’ai aimé cette sensation de bien être que j’ai ressenti tout au long de ma lecture.
Ce premier tome est empli de douceur, un vrai bol d’air frais dans l’univers de la new romance.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/03/the-shakespeare-sisters-tome-1-les.html )
L'Amour, la vie et ma liste L'Amour, la vie et ma liste
Kasie West   
J'ai débuté cette lecture sans en attendre la moindre chose, l'objectif était simplement de passer un bon moment et de partager un moment avec des personnages attachants. Malgré certains sujets un peu survolés, c'est totalement le genre de lecture jeunesse qui fait passer un bon moment et comme à son habitude Kasie West nous embarque dans son univers grâce à une plume fluide et une histoire touchante.Ce roman aborde plusieurs thèmes intéressants, notamment l'amour à sens-unique. Abby Turner est amoureuse de son meilleur ami, mais on ne peut pas dire que la révélation de ses sentiments se soit passée comme elle s'y attendait, alors plutôt que risquer de perdre celui qui structure sa vie, la jeune femme à préférer faire marche arrière et qualifier cet événement d'erreur de parcours. Pourtant malgré cette volonté d'oublié, il est parfois difficile de passer à côté de la souffrance d'un amour non partagé, surtout quand pour la première fois le quatuor, se retrouve en duo et que la vie sentimentale de Cooper semble décoller. Sans oublier bien-sûr son rêve d'intégrer une école d'art compromis par une exposition avortée au motif que son travail n'est pas assez mature et que son art manque d'âme. Il n'en fallait pas plus à Abby pour dresser la Liste du Cœur, afin de vivre un été riche en émotion et ainsi sortir de sa zone de confort. Accompagnée de sa fidèle moitié, Abby va tenter d'accomplir les dix missions de la liste. Seulement ces défis vont mettre autre chose en lumière.Abby est un personnage qui m'a touché, les émotions concernant ses sentiments sont vraiment bien retranscrites et à plusieurs reprises j'ai eu mal au cœur face à cet amour non partagé, sans compter que Cooper fait partie intégrante de sa vie et pour tout le monde ils sont inséparables. Seule la famille de la jeune femme est au courant de cet amour et elle va pouvoir compter sur le soutien de ses proches. D'ailleurs cette famille est particulièrement attachante, à commencer par le grand-père qui est drôle et Abby va pouvoir compter sur cet homme prêt à tout pour sa famille. Surtout compte-tenu de l'état de santé de la mère d'Abby qui semble souffrir de plus en plus d'anxiété lorsque son père est déployé dans un autre mission. J'ai apprécié cette immersion dans une famille de militaires et voir la relation qu'un père peut avoir avec sa fille malgré l'éloignement et indéniablement ils sont tous très soudés, surtout lorsqu'il s'agit d'aider Abby dans sa quête d'ouverture au monde.Les personnages secondaires qui gravitent autour d'Abby sont tous assez intéressants et l'amitié à une place importante dans cette histoire. Tous issus de milieux différents ou guidé par une passion qui leur est propre, pourtant ils vont tisser des liens importants. Que ce soit Cooper l'ami de toujours, qui parvient grâce à son humour à attendrir Abby, Eliott le sculpteur qui comprend sa passion pour l'Art ou même Lacey la comédienne au bon conseil, tous vont apporter à leur manière une part d'eux et contribuer au développement d'Abby. Sans oublier bien-sûr l'incroyable grand-père qui malgré l'âge porte le bon sur ses épaules et parvient à apporter les conseils des précieux. Il y a une certaine bienveillance dans cette lecture qui ne peut qu'apporter un côté positif et même si certains passages sont moins gais que d'autres, on garde en mémoire le positif.Une jolie lecture pleine d'humour, l'histoire est simple et finalement on n'attend rien d'autre de cette lecture qu'un bon moment. C'est léger, frais, et ça pourrait être idéal comme lecture estivale, sans compter une écriture entraînante qui m'a séduite. Je ne peux que vous recommander cette lecture.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4qo

par Luxnbooks
Et tu entendras le bruit de l'eau Et tu entendras le bruit de l'eau
Sophie Jomain   
En premier lieu je suis et reste fan de Sophie Jomain. Son écriture est addictive, son style est agréable. En plus, ce qui ne gâche rien, c'est une grande dame et une très belle personne.
Aussi, je ne juge pas l'auteure mais l'histoire même du livre tant attendu "et tu entendras le bruit de l'eau ". Et bien comme on dit: tout ça pour ça ? L'histoire est bien partie, la journaliste fuyant la superficialité de sa vie professionnelle qui rencontre monsieur bourru à l'opposé de son monde à elle et qui finit par mener des reportages humanitaires. Mais l'histoire est trop rapide, on y découvre pas vraiment le caractère de Marion, elle est trop "lisse". La fin n'est pas une surprise et ne nécessite pas la phrase laissée en suspend (même si cela devient une marque de fabrique ). Enfin plus qu'un livre de remise en question personnel, du cheminement que l'on fait ou fera tous un moment ou un autre c'est un harlequin. Je n ai rien contre cette ME au contraire j'aime lire des romances! Mais il y a trop de rebondissements sur lesquels on ne s'attarde pas (le décès de l'ex femme, la maladie du père de Marion...) pour avoir un livre pas trop long qui parle surtout d'une histoire d'amour (surtout du côté de Marion) dans un ecolodge qui va voir sa fréquentation augmenter grâce à la très jolie description, et publicité, de ce livre. En résumé un livre qui se lit vite, facilement, dont l'écriture est agréable mais qui bien qu'il aborde des sujets sérieux est comme la presse people, on est content de l'avoir lu mais on ne reviendra pas dessus...

par syl08
Nos vagues à l'âme Nos vagues à l'âme
Georgia Caldera   
Je dois dire que j'ai été partiellement déçu de ce second tome. L'histoire est assez banale, je n'ai pas vraiment aimé le tournant pris par les personnages.[spoiler]Emma m'a vraiment insupporté dans ce tome, elle a un comportement puéril, immature et méchant. Je ne parlerais pas plus de ces hésitations et de son manque de confiance en soi!!! Oh misère!!, j'ai dû m'empêcher de hurler à certains moments. [/spoiler]
Je n'ai pas retrouvé la magie des premiers instants, [spoiler]Louis se retrouve en amoureux transi, il n'a plus aucune personnalité,
c'est vraiment dommage.[/spoiler]
[spoiler]J'aurais aimé une confrontation entre Emma et Gloria. On nous rabâche les oreilles, comme quoi Gloria est le mal incarné, qu'elle ne laissera jamais Louis tranquille... Mais au final, elle n'intervient quasiment pas dans le livre et il ne se passe rien.[/spoiler]

par dedei77
Not easy, Tome 1 : Show me Not easy, Tome 1 : Show me
Pascale Stephens   
http://wp.me/p7NXJX-362

Le résumé du livre m’attirait énormément, j’avais très hâte de pouvoir découvrir cette histoire. Une belle histoire avec un petit côté « Cendrillon du 21e siècle » qui m’a beaucoup plu et qui fait son petit effet.

Si vous en avez marre des héroïnes parfaites et sans défauts, je vous conseille de vous lancer dans ce récit. Notre héroïne, Mina, est une jeune femme complexée par son physique et par des années de « persécution » que lui fait subir sa famille. Pour autant, elle ne s’est jamais laissée abattre et avance dans la vie pour atteindre ses objectifs. Elle va évoluer au fil des chapitres et apprendre à avoir confiance en elle grâce aux rencontres qu’elle va faire.

J‘ai beaucoup aimé son personnage, personnage avec lequel on peut facilement s’identifier car OUI, elle n’est pas parfaite et c’est tant mieux ! Même si j’ai clairement eu envie qu’elle se rebelle de temps en temps ! Notamment lors de sa rencontre avec Deirdre qui m’a fait grincer des dents.

Je peux affirmer que le livre commence fort puisque j’étais déjà remontée comme un coucou dès les premiers chapitres ! Et lorsque nous apprenons les liens qu’elle entretient avec sa mère, ça ne s’améliore pas. Heureusement, ses rencontres avec Connor et Viviane, son amitié avec ses deux meilleurs amis, Tristan et Paolo viennent adoucir un peu tout ça. Une belle bande d’amis qui vont être là pour soutenir, secouer et aider Mina à avancer autant dans sa vie sentimentale que dans sa quête pour s’accepter.

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants et intéressants que nos deux personnages principaux. Je ne serais pas contre une histoire sur chacun d’eux, même sur Deirdre, c’est dire.

C‘est une histoire sans trop de prises de têtes mais qui fait passer un joli message. L’auteur mélange romance et manigances pour apporter un peu de piment au récit. Il est vrai que j’ai découvert assez tôt les intrigues qui se tissent mais pour autant, je tournais fébrilement les pages pour savoir si j’avais raison ou non.

« Show me » m’aura fait passer une lecture vraiment agréable accompagnée de beaucoup d’émotions. Une héroïne attachante qui va vivre un conte de fée des temps modernes avec un prince comme nous en rêvons toutes. En bref, un roman à lire !

par Cassije
Nous les filles de nulle part Nous les filles de nulle part
Amy Reed   
Une lecture sur les ados pour les ados !
Nécessaire, ce livre doit trôné dans toutes les bibliothèques des établissements scolaires... car on ne sait jamais, il pourrait tomber entre certaines mains, et peut être tout changer.
Kingdom, Tome 1 : King Kingdom, Tome 1 : King
T. M. Frazier   
Mais?? Je n’ai pas les mots pour décrire KING de manière délicate... Car ce n’est pas un livre délicat c’est vulgaire, sans queue ni tête, un « bad boy » avec des aspects douceureux pour faire passer les tueries, et les insultes. Qui justifie qu’une héroïne sans personnalité tombe amoureuse de lui. Le premier chapitre commence alors que KING a douze ans et déjà le roman n’a aucun sens, même dans des quartiers très pauvres et avec une mère comme la sienne, même en ayant grandi plus vite que la moyenne et en étant devenu mature à son insu, à douze ans personne ne s’exprime comme ça. Du sexe, des insultes, des révélations absurdes encore du sexe et des insultes c’est ce qui constitue le roman page après page. La seule chose qui m’a fait tenir jusqu’à la fin (et encore j’ai du lire en diagonale parce que honnêtement s’attacher à des personnages sans profondeurs comme cela c’est difficile) c’est l’histoire de Doe, là protagoniste principale, j’avais envie de comprendre qui elle était et pourquoi elle avait atterri là, mais même ça, c’est décevant. En ce qui concerne la fin, oui, bon petit sursaut pour ceux qui n’ont pas détesté vous aurez envie d’avoir le tome deux directement dans les mains, pour moi personnellement c’est la fin de KING.

par summeraws