Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LauraMLK : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Otage de ma mémoire Otage de ma mémoire
Marilyse Trécourt   
Quand l’auteur m’a proposé de lire la nouvelle version de son livre « Otage de ma mémoire », édité dorénavant chez les Éditions Carnets Nord, j’ai dit OUI tout de suite. Ce roman est vraiment une petite perle et je dois avouer que j’ai encore plus apprécié cette 2ème lecture. Pour vous dire, cette fois-ci, c’est littéralement un coup de foudre. Ce roman est vraiment magnifique et il mérite amplement le succès qu’il rencontre depuis sa sortie numérique. L’histoire est captivante, très bien écrite et surtout plausible (on sent en effet que Marilyse maîtrise son sujet et c’est très appréciable). On se prend à chercher, à traquer les moindres indices, on spécule jusqu’au dénouement final qui s’avère être complètement différent de ce qu’on pensait. Quand on commence à lire ce livre, il est impossible de s’en détacher tant le suspense est insoutenable et qu’on a envie de connaître la suite. Les pages se tournent toutes seules et on se laisse si vite emporter que quand on arrive à la fin, on ne voudrait pas que ça s’arrête et que le roman soit plus long. C’est une histoire qui ne vous laissera pas indifférent, très bien écrite. Marilyse a créé des personnages réalistes avec une forte psychologie. Ariel est très bien décrite et on arrive facilement à se mettre à sa place, on a l’impression de la comprendre. On doute, on espère, on est déçue en même temps que notre héroïne. J’ai particulièrement aimé les flash-backs parsemant le roman, ils nous en apprennent beaucoup sur le passé d’Ariel en nous donnant de précieux indices et donnant son rythme à l’histoire. Si vous voulez du suspense, alors ce roman est fait pour vous. Moi j’ai passé un excellent moment de lecture donc maintenant, je vous passe le flambeau. Foncez, vous ne le regretterez pas ! À lire !
Losing It, Tome 3 : Une si troublante attention Losing It, Tome 3 : Une si troublante attention
Cora Carmack   
J'ai une nouvelle fois adoré ce nouvel opus, où nous voyageons de pays en pays au gré des envies et folies de nos héros Kesley et Hunt.

Kesley Summers, c'est la meilleure amie déjantée et exubérante de Bliss (tome 1). Pétillante, insouciante, joyeuse... voilà ce qui définit ou définissait Kesley. Car depuis un temps, Kesley est fatiguée, usée par la vie et les faux-semblants. En tant qu'actrice, elle est douée pour masquer ses émotions. Le problème, c'est qu'à force de revêtir un masque, elle a fini par se perdre elle-même.
Pensant se retrouver, vivre des grands frissons et faire "chier" par la même occasion son paternel (ce qui est peut-être même son but premier), elle part à l'aventure, en Europe.

Pour l'instant, elle séjourne à Budapest dans une auberge de jeunesse (encore un truc pour embêter son père richissime), elle s'y est fait des "amis" qui profitent largement de sa carte de crédit (tant mieux, papa, sera ravi !).
Pleine de rancœur et d'amertume envers ses parents, Kesley brûle la chandelle par les deux bouts, pour les défier ? Oublier son passé ? Sûrement un peu des deux. (Reste à savoir pourquoi.)
Lors d'une soirée où l'alcool coule à flots (comme d'habitude), où elle en abuse largement (comme à son habitude) et où elle est accompagnée d'un "charmant" jeune homme avec qui elle pense finir sa nuit (comme à son habitude... aussi), elle se retrouve dans une situation plus que gênante.
Extrait : "Il m'aspirait si bien la lèvre que j'avais la bouche ouverte comme une carpe suspendue à un hameçon. Et il continuait de sucer, si longtemps que j'ai commencé à compter, rien que pour voir combien de temps ça allait durer.
Au bout de quinze secondes (QUINZE !), mes yeux ont glissé sur un type, assis au bar, qui observait mon supplice, sourire aux lèvres. Est-ce que "sourire de merde" était répertorié dans le dictionnaire ? Sinon, je pouvais faire une photo pour les encyclopédies en ligne."

Suite à cet épisode épique, elle fait la connaissance de ce type au "sourire de merde" qu'elle ne tarde pas à surnommer "Soldat Torride".
Elle est de suite sous le charme et aimerait bien le mettre dans son lit... malheureusement, lui n'est pas de cet avis. Si elle voit bien qu'il est attiré, il ne cède pas pour autant.

Après sa soirée échec total (la loose) et une bonne humiliation, il faut le dire, Kesley n'imaginait pas revoir son beau Soldat Torride, Jackson Hunt. Mais le destin en a décidé autrement. Elle voulait de l'aventure ? du frisson ? vivre de grands moments ? Elle ne sera pas au bout de ses surprises, car avec lui, c'est maintenant que l'aventure commence...

Une troublante attention est le dernier volet de la série Losing it. Et je me suis régalée avec ces trois tomes.
Dès les premières lignes, j'étais ravie de renouer avec la plume et l'humour de Cora Carmack dont je suis particulièrement friande.
C'est le genre de romance, sans prise de tête qui nous fait sourire et même rire aux éclats, mais qui nous donne aussi des papillons dans le ventre et nombre de palpitations.

Franchement, j'ai tout aimé. L'ambiance du récit, le fait de voyager et découvrir des paysages magnifiques, l'histoire très jolie entre Kesley et Jackson, la part de mystère qui plane tout au long du récit sur Jackson et qui nous tient en haleine... non vraiment, c'est un excellent roman, que je recommande fortement !

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/06/une-troublante-attention-tome-3-de.html

par toutoun
L'Enlèvement, Intégrale L'Enlèvement, Intégrale
Anna Zaires   
Cette trilogie est le premier opus de la série "Dark" d'Anna Zaïres. Je l'ai lu, à la sortie de la trilogie, aussi ai-je du le relire récemment pour pouvoir en faire le commentaire.

Un homme, Julian, beau, charismatique mais aussi dangereux, violent et sadique, désire une jeune femme, presque une adolescente. Disposant de ressources importantes en hommes et en argent, il l'enlève et l'emprisonne sur son île privée. Puis, la "dresse" pour qu'elle réponde à toutes ses envies.

Nora, jeune américaine insouciante de tout juste 18 ans est encore vierge. Devenue la captive de Julian, elle résiste jusqu'à ce son ravisseur s'attaque à ses proches pour la faire céder. Dans les bras de son geôlier, elle découvre le plaisir et se rend peu à peu compte que les rapports sadomasochistes que Julian lui impose lui plaisent.

Se développe, alors entre les deux personnages, une relation sulfureuse, qui les rapproche, les transforme en un couple symbiotique qui ne peut vivre l'un sans l'autre.

Cette histoire est gênante et interpelle le lecteur. Nora à été "dressé" par son ravisseur dans le but d'assouvir ses penchants sadiques. Elle accepte tout et même en redemande. Elle est victime d'emprise, un peu comme un membre d'une secte vénère son gourou. Comment peut on parler d'amour dans ses conditions ?

Quand à Julian, même si sa culture latine ne le pousse pas à respecter les femmes, son attitude va au-delà du simple machisme. C'est un sadique, au sens pathologique du terme. Il aime faire souffrir et prend plaisir à pratiquer la torture lorsqu'il a besoin de renseignements. Il n'a aucun scrupule à traiter Nora comme son animal de compagnie. Ne l'appelle-t-il pas "Mon petit chat" ? Il agit toujours à sa guise et dès qu'elle fait mine de s'opposer, il la châtie avec violence. Magnanime, il la maintient dans une cage dorée et répond à tous ses désirs tant qu'ils ne contrarient pas les siens. Le réconfort qu'il lui apporte est presque toujours consécutif aux mauvais traitements qu'il lui inflige. Bref, là aussi, peut-on parler d'amour ?

Et le lecteur, qu'est-ce qui l'incite à continuer à lire ce que l'on pourrait prendre pour une apologie de la violence conjugale ?

La réponse se trouve dans le talent de l'auteur qui nous fait accepter l'inacceptable et abandonner, le temps d'une lecture, toutes nos valeurs pour se délecter des aventures de ce couple hors normes.
Les Menteuses, Tome 1 : Confidences Les Menteuses, Tome 1 : Confidences
Sara Shepard   
http://leslecturesdelily.overblog.com/27-confidences-les-menteusest1

Mon avis :
Parlons, pour commencer de la couverture. Évidemment, je me suis offert l'intégral des quatre premiers tomes de la série.
Je dois dire que s'ils ne nous avaient pas mis une couverture aussi jolie, je n'aurais pas craqué, mais là, impossible de résister !
Outre une très belle couverture, j'avais déjà entendu parler de la série télévisée... Alors de ce côté-là, je n'ai rien à dire, je ne la connais absolument pas, je n'ai ni vu d'extraits, ni chercher à savoir de quoi elle parle.
Je suis parti dans cette lecture totalement neutre et sans repères et je pense que j'ai bien fait...
Après plusieurs lectures décevantes, j'avais besoin de lire un livre distrayant et sans prise de tête, je dois dire que j'ai trouvé mon bonheur. Il est vrai qu'il ne raconte pas grand-chose, nous faisons connaissance avec les personnages et l'énigme se met en place tranquillement. La lecture se fait toute seule, de petits chapitres séparent chaque scène ce qui permet de faire la transition entre chaque personnage, c'est très agréable.
Quant à la plume de l'auteure, je suis complètement fan de Sara Shepard, j'adore sa façon d'écrire, je suis adepte de sa seconde série « the lying game », donc, sa plume n'est pas une découverte, je savais ou je mettais les pieds, j'étais convaincu de passer un bon moment ! Heureusement pour moi, je ne me suis pas trompée !

Les personnages :
j'ai aimé ces quatre filles, elles ont toutes quelque chose de dérangeant et en même temps, elles sont attachantes. Pourtant, ça n'était pas gagné ! Leur côté peste est quand même mit en avant ! Elles ont un côté bling-bling et côtoient des personnes du même rang. Elles se différencient par un trait de caractère ou un choix de vie mais ont un point commun, elles partagent un secret et le protègent, même si leur amitié doit être mise de côté pour arriver à leurs fins.

Je, vous conseille ce premier tome, ne serait-ce que pour découvrir la base de cette série de livres, faire la connaissance de Spencer, Hanna, Aria, et Émily et je suis sûre que vous serez suffisamment curieux et curieuses pour chercher à savoir qui est A, ce personnage mystère qui connais les petits secrets de nos menteuses et les fait flipper......
De mon coté, j'ai hâte de découvrir la suite, je vais essayer de lire le deuxième tome avant la fin du mois, je pense que je regarderai la série ensuite ( après avoir lu tous les tomes) pour voir si elle est identique ou pas. En tout cas en ce qui concerne le tome un pour moi, c'est tout bon !

Stand-Out, Tome 2 : Diego Stand-Out, Tome 2 : Diego
Jane Devreaux   
L'avis de Galie de Words of love,
https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/03/24/stand-out-2-diego-jane-devreaux/

Stand out est la série spin off de Close up. Bien qu'il est possible de la lire indépendamment, je pense que vous ratez quelque chose si vous commencez par celle-ci. Ce tome 2 sur Diego et Melanie est un tome que j'attendais car je voulais savoir comment ils s'étaient rencontrés. La particularité de ce roman (si on a lu Close up bien sûr), c'est qu'on connaît la fin! Seulement, on ignore tout de la façon dont tous se retrouvent dans cette chambre d'hôtel le jour J...

 

Quand on voit Diego et Melanie dans le tome 2 de Close up, on ne peut s'imaginer un tel vécu! J'ai toujours vu Melanie comme la jeune femme douce, super gentille mais plutôt lisse...quelle erreur! Quant à Diego, Jane Devreaux ne l'a pas épargné non plus. Encore une fois, elle nous offre des personnages forts au passé trouble mais qui sont d'une grande sensibilité.

La narration est à trois voix et enchevêtrée de flashbacks. Habituellement, je ne suis pas fan des flashbacks car le risque est de perdre en fluidité. Mais là, l'auteure a réussi un exploit. La lecture est hyper fluide et tout est cohérent. En toute franchise, quand j'ai commencé le livre, je n'étais pas du tout disponible psychiquement et j'ai eu un peu de mal à me plonger dedans. Donc j'ai tout arrêté et j'ai repris depuis le début. Et là, je me suis obligée moi-même à fermer le livre en voyant 3h du matin.

Il faut dire aussi que le prologue est très perturbant. Ça m'a travaillé longtemps avant de devenir la raison principale de mon addiction. Même si des doutes se sont insinués dans mon esprit au fil des pages, je voulais le lire noir sur blanc. Et là, de la noirceur, j'en ai eu, croyez-moi! Cela m'a révoltée. J'aurais bien aimé avoir le fin mot également concernant ce qu'a subi Rachel une fois la porte du bureau fermée...ça s'apparente peut-être à du voyeurisme mais j'aurais voulu savoir comment cette être perfide s'y prenait pour imposer son emprise sur elle.

La force de Jane Devreaux est d'avoir réussi à nous faire vivre des histoires totalement différentes, que ce soit celle de Sandre et Josh, de Steve et Marcy, de Boby et Mila et ici de Diego et Melanie, avec chacune leur propre âme, et malgré tout on ressent bien qu'on est toujours dans le même univers, celui que j'aime tant depuis Close-up (et même Sinder en auto-édition). J'aime recroiser les autres personnages sans qu'ils ne prennent jamais le dessus sur nos héros principaux...ils ont déjà eu leur heure de gloire lol. J'ai aimé le petit clin d'oeil au prochain tome sur Colin. Comment? Vous ne l'avez pas vu? Lisez bien le résumé de ce tome 3 alors et un certain prénom devrait vous faire tilt 

Ce tome n'est pas mon préféré même si j'ai beaucoup aimé. Je ne sais pas trop comment me justifier, peut-être juste une question de feeling. Sandre, Steve et Boby étaient si puissants...
Le dernier tome sort le 12 avril. Je sens déjà la nostalgie pointer le bout de son nez. J'aime tellement l'univers de cette bande d'amis de Winsted que j'ai un pincement au cœur à l'idée de savoir qu'après Colin ce sera terminé..mais comme toute bonne chose, il faut qu'il y ait une fin.
Thoughtless, Tome 2 : Insatiable Thoughtless, Tome 2 : Insatiable
S.C. Stephens   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/07/thoughtless-tome-2-insatiable-de-sc.html

J'étais trop heureuse de retrouver nos héros, mais pourtant dès les premières lignes (comme dans le tome précédent), ma joie s'est effritée (un peu). Pour deux raisons :
- La première : il faut savoir avant de commencer que c'est une série type "diesel" , il faut que le moteur chauffe (donc un certain temps de lecture) pour pleinement l'apprécier, mais une fois cette étape franchie, il n'y a plus qu'à se laisser guider par les flots, se détendre et sa-vou-rer !! Il faut donc s'accrocher, même si vous n'adhérez pas de suite et laisser sa chance au roman (car il en vaut vraiment le coup !).
- La seconde chose qui "coince" c'est Kiera, cette fille est hallucinante.... je l'aime autant que je la déteste !! Son manque d'assurance, ses doutes perpétuels aaaaaaah !! Que c'est agaçant ! On a juste envie de la secouer comme un prunier !! "Mais réveille-toi et regarde la chance que tu as !!". Alors oui, je comprends ses craintes, peut-être même aurais-je les même à sa place (et c'est là qu'on se rend compte à quel point une fille peut être chiante !!!) ... mais ça n'en reste pas moins gonflant !
Heureusement Kiera grandit et évolue tout au long du récit pour devenir une jeune femme responsable... toujours en proie aux doutes mais c'est dans sa nature donc... Et puis bon, faut dire aussi qu'elle n'aura jamais mes faveurs vu qu'elle a mon mec, Kellan (oui MON mec !!) moi jalouse ??? pfff pff.

Le reste du récit est pour moi un sans faute, le récit est bien construit, l'écriture des plus agréables, chargé en émotions. C'est une histoire d'amour magnifique, très touchante, de plus ce tome est plus centré sur la profondeur des sentiments, il est moins dramatique que le premier volet mais tout aussi émotionnellement riche (plus même). Quand à Kellan mon héros, il est......... PARFAIT !! Il l'était déjà dans le tome 1, il ne fait que confirmer son rang de demi-dieu (à mes yeux lol), pour moi c'est Kellan qui porte ce roman !! Je n'ai pas fini de rêver de lui moi je vous le dis !! pfiouu

C'est donc avec grand plaisir que je lirai le tome 3 Intrépide qui sortira le 25 septembre 2014 (sa date ayant été repoussée de quelques jours)... Vivement la rentrée que je retrouve mon beau Kellan !!

par toutoun
Beautiful Funeral Beautiful Funeral
Jamie McGuire   
AVIS IMPORTANT !!! (spoilers en quelque sorte)

Fans des séries Frères Maddox ET de Beautiful Disaster:
Ne soyez ABSOLUMENT PAS PRESSÉS de lire A Beautiful Funeral.
Une fois de plus, l'auteur gâche une bonne série en l'exploitant à outrance (d'ailleurs, à mesure que vous lirez les Frères Maddox, vous aurez l'impression de lire un peu du réchauffé... Personnellement, seule l'histoire de Thomas vaut une mention spéciale). Le dernier roman de l'auteur détruit TOUTES les histoires d'amour que vous aurez tant aimées, tous leurs Happy Endings.
Mon conseil: abstenez-vous de lire A Beautiful Funeral, faites comme s'il n'avait jamais été écrit.
Et ce n'est malheureusement pas la première fois que Mme McGuire nous fait le coup. Ceux qui auront lu en VO la série PROVIDENCE puis malheureusement la Novella Sins of the Innocent, me comprendront.
J'estime que tout auteur, aussi reconnu soit-il, se doit de RESPECTER ses lecteurs, ses personnages et leurs happy endings.
Le contraire serait prouver que tout n'est qu'une histoire de marketing et de sous.
Inutile de préciser que depuis A Beautiful Funeral, j'ai fait une croix sur cet auteur, qui était pourant l'un de mes préférés.
Me faire deux fois le coup, après lui avoir été "livresquement" fidèle et dévouée à travers plus de 10 livres, et tout autant de trames et de personnages, pour tout fiche en l'air À DEUX REPRISES, c'est bon.
Beautiful Oblivion Beautiful Oblivion
Jamie McGuire   
Pour répondre aux messages un peu plus bas, oui c'est la «suite» de Beautiful Disaster, sur le point de vu de Cami. C'est son histoire d'amour avec Trenton, le frère aîné de Travis. Par contre, l'histoire se déroule en parallèle, au même moment que Beautiful Disaster.
J'ai trouvé l'histoire un peu moins rebondissante que celle de Beautiful Disaster, en sens que Trenton est plus réfléchi et moins explosif et possessif que Travis. Néanmoins, j'ai adoré l'histoire. Trenton a toujours été amoureux de Cami, et Cami a fuit les Maddox toute sa vie. Sauf que lorsqu'un Maddox est amoureux...
Et puis il y a le mystérieux TJ, petit copain longue-distance de Cami...
Bref, des personnages croustillants, un histoire pleine de rebondissement. J'ai adoré :)
# Famous # Famous
Jilly Gagnon   
En résumé, nous sommes ici en présence d'un excellent roman traitant de divers sujets souvent sensibles. L'auteur cerne avec brio les problèmes que peuvent engendrer les réseaux sociaux ainsi que les choses que cela peut provoquer. Elle arrive à mettre sur papier des tas de petites morales plus saisissantes les unes que les autres, pour nous sensibiliser mais aussi nous faire réaliser certaines choses qui pourraient très bien nous arriver à nous un jour. C'est à travers deux personnages singuliers et attachants que Jilly Gagnon nous livre un récit d'une justesse bluffante mais également d'une vérité parfois étonnante. Une romance sur fond de harcèlement et de réseaux sociaux, #Famous est un livre que je vous recommande énormément, il peut changer les esprits et retourner les cœurs !
Comme un roman Comme un roman
Daniel Pennac   
J'ai bien aimé ce livre, je ne m'attendais pas à ça. J'aime beaucoup cet auteur pour sa saga de la famille Malaussène et j'ai retrouvé avec plaisir son style, même si le genre est différent. Quand il parle du petit enfant qui découvre la magie de lire, et qui apprend à peine à déchiffrer par lui-même, j'ai vu mon petit frère qui s'illumine quand il comprend un mot tout simple, et quand il a parlé de l'ado renfermé, j'ai vu nombre de mes amis qui se refusent à la lecture. Quand il parlait de lui, je me voyais moi, plongée dans ma lecture, tout en me disant que si j'arrivais à son niveau de connaissance un jour, ou même à la moitié, je serais plus qu'heureuse. Sûre et certaine de retourner grapiller des idées de lecture dans ce livre, pour m'initier toujours plus aux "bons romans".
Daniel Pennac doit être un excellent professeur, et en tout cas, c'est un très bon auteur.