Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Laure-Anne-2 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque


Le diable s'habille en tartan Le diable s'habille en tartan
Teresa Medeiros   
Je dois dire que le début m'a fait un peu peur, et ce pour plusieurs raisons :
- je n'aime pas qu'un livre commence par un dialogue
- je n'aime pas que l'époque où est censée se dérouler l'histoire ne soit clairement identifiée.

Au vu de la 4è de couverture, je pensais que l'histoire se déroulait entre le XIVème et le XVIè siècle, voire le XVIIè siècle, mais il s'avère que les personnages évoluent vraisemblablement au début du XIXè siècle. Sachez cependant que nous ne connaîtrons jamais la date exacte malgré quelques indices temporels égrenés de ci,de là. Ce qui a été un peu gênant au début car je ne cessais de me poser quelques questions hautement existentielles : mince, les jeunes filles de l'époque étaient-elles déjà niaises au point de rêver au prince charmant ? que diable vient foutre un dentier en faïence de Wedgwood à cette époque ?!? ^^

Heureusement, le soulagement m'a assez rapidement envahie quand j'ai constaté que l'auteure prenait son temps pour poser ses personnages et j'ai finalement pu me laisser happer par l'histoire. L'évolution des relations entre Jamie et Emma se fait de manière cohérente, on comprend tout à fait leurs réactions, leurs réticences et leur mépris face à leurs motivations supposées qui se transforme peu à peu en admiration. Jamie apparaît comme un hors-la-loi mystérieux et suprêmement viril, et l'héroïne n'est même pas agaçante !! Au contraire, Emma fait preuve à la fois d'une naïveté désarmante et d'une force de caractère impressionnante, ce qui donne parfois un côté décalé et cocasse à leurs propos ! J'ai beaucoup aimé leurs joutes verbales, le sens de la répartie très mordant de l'héroïne auquel répondait avec beaucoup d'à-propos Jamie qui ne se laissait que rarement démonter. D'ordinaire ce genre de dialogue finit par tourner à une surenchère lassante, comme dans d'autres romances que j'ai pu lire, mais pas ici... Ça s'accélère ensuite un peu entre eux mais toujours de façon vraisemblable, et les pensées d'Emma sur la dure condition des femmes sont vraiment touchantes...

Même si les personnages secondaires ne sont pas beaucoup développés, on a le temps de s'attacher à eux. J'ai particulièrement aimé les hommes de Jamie qui sont irrésistiblement attendrissants !

J'ai également bien aimé les descriptions de l'auteur sur le décor, le paysage, toute cette ambiance mélancolique qui s'en dégage. Le fait que l'histoire se déroule essentiellement en une sorte de huis-clos (Jamie, ses hommes et sa captive fuient dans les montagnes) accentue cette impression, cette sensation de communion avec la nature.
En plus, même si le contexte historique est pratiquement inexistant, les normes sociales sont peu ou prou respectées (enfin rien de choquant ou d'incohérent à mes yeux !!^^)...

L'histoire possédait donc d'indéniables atouts pour me plaire... jusqu'à ce que j'arrive au fameux passage situé à la moitié du livre environ, où Jamie demande à sa partenaire :"Jouis pour moi"... alors qu'il est en train de la déflorer ?!!!? arghhh... pourquoi tant de haine ? pourquoi ce craquage complet de l'auteure alors qu'elle se débrouillait si bien jusqu'alors ? pourquoi, hein ?!? autant vous dire que cette phrase m'a fait débander illico (si je puis dire) et fait perdre au roman plusieurs bons points....

Pour conclure, une romance très agréable à lire mais gâchée par le tic anglo-saxon de la jouissance sur commande (j'en suis blasée !). Les personnages sont cohérents d'un bout à l'autre par rapport à leur personnalité et leur vécu (et ça change agréablement des autres romances anglo-saxonnes). Certains passages sont écrits de manière très drôle, et le comique de répétition clôt de manière jubilatoire l'histoire...

par Parthenia
Le Clan Murray, Tome 2 : Le Chevalier des Highlands Le Clan Murray, Tome 2 : Le Chevalier des Highlands
Hannah Howell   
J'aime beaucoup cette histoire le seule truc que je reproche c'est pas le livre mais ma couverture franchement on dirait que les muscles du type vont exploser j'adore les muscles mais là c'est un peu limite
Je préfère les anciennes couvertures qui sont plus jolies après c'est une question de point de vue

par ingaelisa
Les Sœurs Douglas, Tome 1 : La Prisonnière des Highlands Les Sœurs Douglas, Tome 1 : La Prisonnière des Highlands
Margaret Mallory   
Une petite déception avec ce livre. L'histoire est simple, David Hume, le seigneur de Wedderburn, s'empare du château de son ennemi et prend sa veuve, Alyson, pour épouse. Le roman est prévisible.
Alyson, marié à 13 ans n'a jamais eu la vie facile avec son défunt époux. Un homme violent qui ne l'a jamais respecté et qui lui a fait vivre l'enfer. David, est un homme assoiffé de vengeance, fier qui cache au fond de lui une certaine tendresse. La rencontre entre les deux est le début d'une belle romance, très simple et rapide. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et à entrer totalement dans l'histoire malgré la rapidité de lecture.
L'écriture est fluide, mais je n'ai pas accroché. Certaines incohérences m'ont bloqués dans ma lecture.
Par contre, je tiens à souligner la qualité des notes de l'auteur à la fin du roman et le fait que l'histoire soit inspirée de personnages réels.

par Mallow6
Les Frères Kincaid, Tome 1 : Le Mercenaire Les Frères Kincaid, Tome 1 : Le Mercenaire
Lily Blackwood   
Il ne se passe pas grand chose et tout prend beaucoup de temps, je dois donc avouer avoir un peu traîné pour terminer ma lecture....

Un livre sans grand intérêt

par Tiaa-Noda
L'Honneur du Clan, Tome 2 : A la merci du Highlander L'Honneur du Clan, Tome 2 : A la merci du Highlander
Terri Brisbin   
Un tome que j'ai préféré au précédent et qui se lit agréablement. Il manque un petit quelque chose pour me faire pleinement vibrer, mais l'histoire est sympathique.
Highlander, Tome 1 : Le Barbare des Highlands Highlander, Tome 1 : Le Barbare des Highlands
Ruth Langan   
J'ai abandonné à la fin du troisième chapitre…
En général, j'abandonne assez rarement un bouquin, histoire de me faire une opinion jusqu'à la fin… Mais là, ça ne passait pas !

Ce que j'aime chez les Highlanders, c'est leur sens de la famille et du clan, mais surtout leur sens de l'honneur, leur droiture et leur courage…
Et Brice Campbell ne possède pas ces qualités à mes yeux.

Alors qu'avons-nous dans ces trois premiers chapitres ?

[spoiler]- Brice Campbell veut "laver son honneur" face à Gareth MacKenzie… Donc que fait-il ? Va-t-il le défier en combat singulier ? Non… Il va tirer une flèche par surprise DANS LE DOS de son ennemi ! Et, manque de bol, il s'avère que Brice n'a pas juger bon d'être sûr de la personne sur laquelle il va tirer et c'est donc le petit frère dudit ennemi qui va mourir sur le coup ! Donc Brice assassine un innocent ! (à noter que ça ne va pas le perturber plus que ça…)

- Il enlève Meredith… L'enlèvement est un classique des récits avec les Highlanders, mais, dans tous ceux que j'ai lus, il y avait une raison à l'enlèvement (rançon, vengeance, circonstances exceptionnelles…). Là, je n'en ai vu aucune ! Brice se dit après coup qu'il pourra utiliser Meredith comme appât, mais c'est seulement après qu'il apprenne qu'il n'a pas tué le bon gars… Donc la raison de l'enlèvement au départ est… ?

- Brice qui désarme Meredith… Alors je suis d'accord que comme elle a essayé de le tuer, il est normal qu'il se défende… mais il fait deux fois son poids et quasiment deux fois sa taille ! C'est de plus un guerrier aguerri ! Et il n'a pas trouvé d'autre moyen de la désarmer que de quasiment lui briser le poignet ???

- Il embrasse Meredith de force et quand elle détourne la tête parce qu'elle ne veut pas, il la lui tient et continue tranquillement à prendre son plaisir sur elle ! Et la seule chose qui l'empêche de la violer, c'est qu'elle est… vierge ! Et écossaise aussi… (donc si elle était anglaise et/ou plus vierge, il la violait ?!? Même pas de "je ne prendrai jamais une femme de force ou contre son gré" ou un truc du genre ?!? Ca c'est honorable dis donc !)[/spoiler]


Ajoutons encore une héroïne typique des romances old school, soit : [spoiler]qui semble avoir du caractère mais qui se traîne en pâmoison devant le "héros" dès les dix premières secondes !
Je rappelle que Meredith pense que Brice est l'assassin de son père adoré, qu'il a assassiné son jeune fiancé (un innocent !), qu'il l'a enlevée, qu'il la tripote et l'embrasse contre son gré et qu'elle peut s'estimer heureuse qu'il ne la viole pas, et aussi qu'il lui a quasiment péter le poignet… Et que fait-elle dès qu'il l'embrasse de force ? Elle "fond dans ses bras" (et on en est qu'au troisième chapitre)… Mais flûte quoi ! (et c'est pour rester polie)[/spoiler]

Au final, je laisse tomber cette série des soeurs MacAlpin, car je sens que les autres volumes ne vont pas me plaire non plus…

par Vitany
L'Honneur du clan, Tome 3 : La Tentation du Highlander L'Honneur du clan, Tome 3 : La Tentation du Highlander
Terri Brisbin   
Un roman qui se lit facilement. L'histoire est sympathique bien que dramatique par certains côtés.
L'Honneur du clan, Tome 1 : La Flamme des Highlands L'Honneur du clan, Tome 1 : La Flamme des Highlands
Terri Brisbin   
C'est du grand n'importe quoi chez Harlequin

Série MacLerie (époque 14e siècle):
1: Le seigneur des Hautes-Terres 02/2014
2: La rose interdite 05/2011
3: Noces scandaleuses 06/2011
4: L'honneur du clan (T1) La flamme des Highlands 08/2014
5: L'honneur du clan (T2) A la merci du highlander 10/2014
6: L'honneur du clan (T3) La tentation du Highlander 12/2014
7: L'honneur du clan (T4) Une favorite insaisissable 02/2015

MacLerie même série mais à l'époque régence :
The Earl's Secret

par StevieMH
Les Gardiens de la pierre, Tome 1 : Le Promis des Highlands Les Gardiens de la pierre, Tome 1 : Le Promis des Highlands
Tanya Anne Crosby   
J’ai beaucoup aimé cette histoire à l’instar «Le  cadeau de Lyon ». D’ailleurs le fond de cette histoire n’est pas sans la rappeler.

J’ai adoré les personnages d’Aidan et de Lili mais également Lael et Sorcha.
La romance Aidan/Lili est belle et dégage plein de sensualité et je dois avouer que j’ai été charmé par ce couple et par ce clan.
L’intrigue est captivante même si l’histoire souffre de quelques longueurs (remarques déjà faites sur la série « Les demoiselles des Highlands)

Je déplore que l’auteur s’attarde sur des détails sans importance tout comme le langage gaélique qui n’apporte rien à l’histoire.

J’aurais toutefois souhaité que Tanya Anne Crosby étoffe la fin de l’histoire. En effet, j’ai eu le sentiment que l’auteur avait bâclé la fin et c’est dommage.

Pour conclure, malgré ces défauts (longueurs, langages), je dois avouer que j’ai passé vraiment un très bon moment de lecture. Je vais m’empresser de lire l’histoire de Lael qui m’a plu dès le départ ; j’espère revoir Aidan/Lili ainsi que les personnages de la série des demoiselles des Highlands comme Ian MacKinnon.

N.B. : La serie "Les gardiens de la pierre" est la suite de la série "Les demoiselles des Highlands"

par eola
  • aller en page :
  • 1
  • 2